... ... Ce blog permet de mieux faire connaître certains livres anciens rares, curieux et précieux ... ...

AUBRY (Abbé Jean d'). Le triomphe de l'Archée et la merveille du monde, ou la médecine universelle... 1660-65

 

AUBRY (Abbé Jean d'). Le triomphe de l'Archée et la merveille du monde, ou la médecine universelle et véritable pour toutes sortes de maladies les plus désespérées … nouvellement découverte … où se voit encore les principes et les fondemens de toutes sortes de sciences, disciplines et arts, & de toutes les connoissances du monde, passées, présentes et à venir … Dédiée à la Reine des Anges. 5e édition augm. de l'apologie de l'autheur contre certains docteurs en médecine … et de plusieurs remerciements des cures & guérisons … et de beaucoup de consultations faites et envoyées en diverses langues …A Paris, chez l'autheur, à la porte cochère contre les religieuses du Cherche-Midy, au Fauxbourg S. Germain, , (1660-65), in 4°, de 10ff., 36, 227pp. puis 319 pp. dont 4ff. n.ch. et puis paginées de 7 à 260, puis 4 ff.n.ch. puis de 69 à 119pp., et une planche mobile à volvelles h.t. représentant un calendrier alchimique, exemplaire dont la planche mobile d'origine est ici en fac-similé moderne, mais enrichi d'une planche mobile amateur ancienne différente et d'un très grand tableau manuscrit XVIIe se dépliant avec large figure, demi-veau rouge XIXe, dos orné, charnières restaurées, avec qq. cartons anciens de corrigenda collés en marge. (ex-libris de Manuel de Aguilera y Ligues, Marqués de Cerralbo, 1904- 1977)

1 500 €

Très rare traité de médecine spagyrique. L'auteur est un prêtre et un médecin alchimiste, né à Montpellier et mort vers 1667 . Il a écrit qu'il est parvenu, en 1664, à la « connaissance de la grande et incorruptible quintessence que S. Raymond Lulle a publié... laquelle guérit de toutes sortes maladies, étant de cause naturelle & sans vomissement ... rafraîchissant les échauffés, & échauffant les trop rafraîchis, de même que le soleil qui dessèche la terre et fond la cire ; la Quintessence faisant tout en fortifiant le premier principe ou l'Archée, ce qui est la plus haute merveille, dont les effets sont admirables ... ». Gui Patin écrit de lui qu'il a d'abord été compagnon chirurgien, puis moine et qu'enfin, s'étant défroqué, il est resté prêtre séculier et a mené une vie dérangée. Il traite Jean d'Aubry "d'infâme et très ignorant charlatan qui a déjà plusieurs fois été prisonnier..." . Jean d'Aubry admet de son côté qu'il a été emprisonné 15 mois, mais que cela a été dû à une accusation de magie. ¶ Cat. Dujols: "Rarissime. Alchimiste célèbre et connu pour ses guérisons extraordinaires, Jean d'Aubry fut persécuté et emprisonné comme magicien. Son ouvrage est rempli de recherches les plus curieuses." - Caillet 513 - Guaïta 209: "Volume fort bizarre également recherché pour son originalité qui est extrême et pour sa rareté qui était déjà particulière à la fin du XVIIIes." - Dorbon n°1004 "fort bizarre... recherché pour son originalité... et pour sa rareté..." - Nourry, cat. alchimie de 1927 n°40: "Très rare. Volume fort bizarre … (avec) figure mobile à la fin de la 1ere partie…"

 






 

BACHSTROM (Jean Frédéric). L'Art de Nager ou Invention à l'aide de laquelle on peut toujours se sauver du Naufrage, 1741

 

Le premier gilet de sauvetage, 1741


BACHSTROM (Jean Frédéric). L'Art de Nager ou Invention à l'aide de laquelle on peut toujours se sauver du Naufrage, & en cas de besoin, faire passer les plus larges rivières à des Armées entières. à Amsterdam, Zacharie Chatelain, 1741, in 12, de 2ff. 70pp., joli front. gravé, pl. cuir de Russie Lavallière XIXe, dos orné, encadr. d'un triple filet doré sur les plats, dentelle int., Bel exemplaire (ex-libris successifs A. Kuhnholtz-Lordat, et Comte Chandon de Briailles).

1 300 €

Edition originale de cet ouvrage novateur. Bien qu'il s'agisse aussi de natation, l'intérêt de ce livre réside en l'invention par l'auteur d'un gilet de sauvetage en liège pour les soldats et les marins. Bachstrom né en Pologne en 1688 et mort en Biélorussie en 1742, fut à la fois théologien luthérien, professeur de lycée et imprimeur. En 1729 il est à Constantinople comme imprimeur entreprenant de traduire le Bible en turc. Puis il se réfugie à Leyde et publie un traité novateur sur le scorbut en 1734 dans lequel il écrit:« le scorbut est uniquement dû à une abstinence totale de nourriture végétale fraîche et de légumes verts ; qui est la seule cause principale de la maladie. » . Son invention d'un gilet de sauvetage en liège passa inaperçue, pourtant Sylvain Coindet dans Le sauvetage en mer à la pointe de la Bretagne au XVIIIe siècle (Univ. de Bretagne, 2019) déclare :"(Il est) ... constaté pour l’Ancien Régime, une absence de titres traitant du sauvetage à deux exceptions près. L’une d’elles, un traité scientifique présentant un gilet de sauvetage en liège datant de 1741, ne trouve semble-t-il aucune application à bord des navires ! L’auteur (Bachstrom) ne manque pourtant pas d’insister sur le double intérêt de l’invention qu’il s’attribue et que l’on retrouve dans le sous-titre de son traité : Invention à l’aide laquelle on peut toujours se sauver du Naufrage ; et en cas de besoin, faire passer les plus larges rivières à des Armées entières." Une rareté !

 



 

FRÉART DE CHAMBRAY (Roland). La Perspective d'Euclide, 1663

 

FRÉART DE CHAMBRAY (Roland). La Perspective d'Euclide, traduite en françois sur le texte grec, original de l'autheur, et demonstrée par Rol. Freart de Chantelou sieur de Chambray. Au Mans, de l'imprimerie de Jacques Ysambart, 1663, in 4°, de 8ff. 128pp., fleuron au compas au titre et nbr. figures géométriques in t., pl. veau marbré époque, dos orné, charnières restaurées (peu visible), double encadrement de filet doré sur les plats, qq. très rares rousseurs en marge, cachet de bibliothèque gratté et restauré au f. de titre, sinon bel exemplaire. Mention à la plume de l'époque au titre "Ex dono authoris"

1 600 €

Rare et intéressante traduction de l’Optique (c’est-à-dire la Perspective) d’Euclide. Elle a comme source la « Recension de Théon d’Alexandrie ». En effet l’Optique attribué à Euclide n’est parvenu à l’époque moderne que par bribes, et notamment par le truchement de Théon d’Alexandrie. On y trouve douze axiomes et cinquante-six théorèmes dont les énoncés sont rigoureusement calqués sur le texte de Théon. En revanche Fréart s’écarte du style euclidien très mathématique pour les démonstrations des théorèmes. Du coup, débarrassé des lourdeurs abstraites de la géométrie, il rédige ici un texte plus agréable à lire, plein de remarques judicieuses qui parfois s’échappent du domaine géométrique. On a donc affaire non pas à une redécouverte du texte de Théon d’Alexandrie, mais à une solide et aimable restitution commentée d’un texte grec qui, sans être d’Euclide, n’en est pas très éloigné. (cf. J.P. Manceau Architectura, Tours 2012). Rappelons que Fréart de Chambray est avant tout reconnu comme théoricien de la peinture et de l'architecture au travers de la perspective. ¶ Riccardi Biblio. Euclidea p.44 - Sotheran I. n°7663 "rare" - Rare, seulement 4 ex. au cat. CCFR ( (BNF, Ajaccio, Lyon, Le Mans)

 



 

CHAUVET (Jacques). La Pratique universelle de géométrie, 1585

 

CHAUVET (Jacques). La Pratique universelle de géométrie, de Jacques Chauvet champenois, professeur ... contenant l'explication de son cosmomètre et de tous instrumens géométriques, avec les figures et démonstrations tres utiles et nécessaires pour l'intelligence d'iceux... Paris, impr. par Henry Thierry, & se vendent au Mont S. Hilaire, à l'enseigne du chaudron, 1585, in 4°, de 2ff. 46pp., ill. de 38 figures gravées sur bois in t., demi-veau brun moderne genre ancien, dos orné, pièce de titre rouge au premier plat, petits coins vélin, bel exemplaire dans une élégante reliure pastiche de qualité.

1 800 €

Edition originale rare. Ce mathématicien champenois du XVIe siècle mort vers 1603 est aussi l'auteur d'une arithmétique parue en 1577 et d'une édition des éléments d'Euclide parue en 1584. Dans son traité de géométrie il expose sa "méthode pour mesurer la longueur de toutes Lines [sic], Superficies, Soliditez, Cercles, Circonférences, Ciel, Terre, Mer & toutes autres choses que l'on peut veoir au moyen d'un instrument de son invention, le cosmomètre". En bas de la page 2 figure une anagramme élogieuse du poète Jean Dorat en hommage à Jacques Chauvet. L'ouvrage est lui dédié au Seigneur Anne d'Anglure, gentilhomme du roi, baron de Boursaut et de Givry, qui fut durant douze années l'élève de Chauvet. ¶ L'adresse du "Mont St Hilaire" est celle de l'auteur, selon Renouard Imprimeurs parisiens, p.379 - cf. N. Zemon Davis Mathematicians in the 16th-Cent. French Academies, Cambridge Univ. Pr. vol.11. n°1 (1958) p.160 à 167 - Pas dans Sotheran - Pas dans Poggendorff - Pas dans Montucla Hist. des Math. - Pas dans Smith Hist. mathematics.

 





 

LACURIA (Paul F. G.). Les harmonies de l'être, 1847 2 vol.

 

LACURIA (Paul F. G.). Les harmonies de l'être, exprimées par les nombres, ou les lois de l'ontologie, de la psychologie, de l'éthique, de l'esthétique et de la physique, expliquées les unes par les autres et ramenées à un seul principe. P., Comptoir des Imprimeurs-Unis, 1847, 2 vol. in 8°, de IV-XV-387 pp., 1 gde pl. dépl. et 379 pp., demi-chagrin bordeaux époque, très nbr. rousseurs et qq. annotations anciennes.

1 600 €

Edition originale très rare de cet important traité de numérologie. L'ouvrage de l'abbé Lacuria fut très mal accueilli par ses amis théologiens, comme le Père Lacordaire. L'auteur finira sa vie dans la misère, fréquentant les milieux occultistes de la capitale, entre autres Desbarolles et le Sâr Péladan. Robert Amadou la qualifié de "Pythagore français". Cette édition de 1847 avait été précédée en 1844 d'un version non commercialisée. Lacuria rajouta un avertissement, et modifia les chapitres VIII à X du 1er vol., ce qui explique qu'ils sont ici numérotés avec des pp. "bis" suivies de ff. numérotés "a à f" avant la p.165. ¶ Caillet 5942: "édition originale beaucoup plus complète que la réimpression [de 1899]". - Dorbon 6084 "très rare..." - Manque à Guaïta.

 



 

 

DU CHESNE (J. Sieur de la Violette). La pharmacopée des dogmatiques réformée... 1630

 

DU CHESNE (J. Sieur de la Violette). La pharmacopée des dogmatiques réformée, et enrichie de plusieurs remèdes excellents, choisis & tirez de l'art Spagyrique; avec un Traicté familier de l'exacte préparation spagyrique des médicaments pris d'entre les minéraux, animaux & végétaux : et une breve response au livret de Jacques Aubert touchant la génération & les causes des métaux. 2e édition revue & augmentée... Paris, Charles Morel, 1630, 2 parties in 8°, de 6ff. un joli faux-titre gravé et un portrait gravé, 549 pp.(chiffrées 509) 15ff. de table, et 1f. 152pp. 7ff. de table et 1f. blanc, pl. vélin moderne genre ancien, très lég. mouillure claire en marge sinon bel exemplaire. (ex-libris mss. Jacob Lemaire 1660 et Caroli Saqui de Hermaroi)

2 000 €

Ensemble de deux célèbres traités très rares du médecin et alchimiste Joseph Du Chesne plus connu sous son nom latinisé de “Quercetanus”. Il contiennent d'intéressants recettes spagyriques, alchimiques, pharmaceutiques et médicales. Duchesne qui fut médecin d'Henri IV fut surtout un disciple de Paracelse et le principal promoteur en France de l'Ecole “paracelso-chimique”; il pratiqua surtout la spagyrie par des techniques artisanales relativement secrètes et se trouva mêlé à la fameuse querelle de l'antimoine. Boerhaave recommandait fortement la lecture de la “pharmacopée des dogmatiques réformée”. ¶ Duveen p.493 qui ne décrit que le second traité (édition de 1624) - Ferguson II. 235 (édit. latine de 1607 seulement) - Thorndike IV. 247-51 - Krivatsy n°3451 p. 345 (cette édition) - Manque à Caillet, Dorbon, Verginelli, Guaïta, etc... Très rare.

 



 

FABRE D'OLIVET. Lettres à Sophie sur l'histoire. 1801


FABRE D'OLIVET. Lettres à Sophie sur l'histoire. Paris, Chez Lavillette, an IX, (1801), 2 vol. in 8°, de IV-304pp. & IV-388pp., un frontispice gravé et une grande carte dépliante, demi-maroquin bleu début XXe, papier très lég. bruni sinon bel exemplaire grand de marges.

1 200 €

Edition originale de cette oeuvre de jeunesse, rare et peu connue. C'est une histoire mythique du genre humain. Organisation de la Terre et sa conformation intérieure. Preuves du système, puisées dans la tradition des Peuples. Rêveries des Philosophes touchant l'origine de la terre. Hypothèses diverses sur l'origine de l'homme. Du peuple primitif et de ses colonies. Histoire des Atlantes. Histoire des Dives et des Péris. Histoire des Scythes. Histoire d'Adim et d'Evehna. Théorie des volcans. Quelques idées sur le Déluge. Difficulté d'établir un bon système chronologique. Détails sur l'Archipel Panchéen. Détails sur l'Isle Fortunée, les Cassitérides et l'Isle Hyperborée. Histoire des Amazones d'Afrique et d'Asie. Notion sur l'Assyrie. Suite des voyages de Cyrus. Prise de Babylone. ¶ cat. Guaita 299 "rare" - Caillet 3782 - Dorbon 1585: «Très rare. Beau frontispice dessiné par Durand et gravé par de Launay, et grande carte repliée pour servir à l'histoire primitive du Monde, selon le système adopté dans les Lettres à Sophie, avec la ligne indiquée des voyages d'Adim (Adam). On peut, sans trop s'avancer, dire que cet ouvrage forme la première partie de l'Histoire philosophique du Genre humain».

 


 

[LUTZELBOURG (Comte von)]. Exposé de différentes cures opérées depuis le 25 août 1785, Strasbourg 1786

 

[LUTZELBOURG (Comte von)]. Exposé de différentes cures opérées depuis le 25 août 1785, époque de la formation de la société fondée à Strasbourg sous la dénomination de Société Harmonique des Amis Réunis, jusqu'au 15 du mois de juin 1786.... (Strasbourg), de l'impr. de Lorenz & Schouler, 1786, in 8°, de 3ff. 253pp. 1f., pl. basane blonde époque, dos lisse orné, encadrement d'un filet doré sur les plats avec fleurons d'angle, tr. rouge, lég. mouillure claire en marge des 1ers ff. sinon bel exemplaire. Mention de l'époque en tête "à la Société Harmonique de Strasbourg" dont c'est visiblement l'exemplaire.

1 200 €

Très rare édition originale de ce recueil des séances magnétiques de la Société Harmonique des Amis Réunis de Strasbourg, dont les membres furent le Baron de Klinglin d'Esser, le Comte de Lützelboug, la Baronne de Reich de Platz née Boecklin, le Baron de Bock, Flachon de La Jomardière, le prof. Ehrmann, le curé de La Sablière, le Baron de Dampierre, Jaeger chirurgien, le Dr. Weiler etc. Lützelbourg a étudié avec Puységur, et fondé à Strasbourg la "Société harmonique des Amis Réunis de Strasbourg" société magnétique para-maçonnique à l'image de la "Société de l'Harmonie" créée par Mesmer lui-même. ¶ Wellcome Libr. (EPB/B/48896) collation identique - Crabtree 156 (ne mentionne que les Annales de la Soc. Harmoniques des Amis Réunis) "Lutzelbourg shows himself to be very interested in the magnetic subject's emotional state and how that affects the cure...". - cat. CCFR seulement 1ex. de l'édition originale de 1786 (Biblioth. Strasbourg) Une seconde édition augmentée d'un supplément a paru en 1787 (8 ex.)

 




 

LOMBROSO (C.). L'Homme criminel, 1895, 2 vol. et un atlas

 

Le criminel né

LOMBROSO (C.). L'Homme criminel, criminel-né, fou moral, épileptique, criminel fou, criminel d'occasion, criminel par passion. Etude anthropologique et psychiatrique. 2e édition française. Paris, F. Alcan, 1895, 2 vol. de texte et un atlas in 8°, de XLIV-567pp. & 583pp., et un atlas de 31& XXVIpp. et 64 planches h.t. de portraits, tatouages et dessins de criminels, rel. en 3 vol. demi-chagrin noir moderne, couv. cons. pour le 1er vol. de texte, qq. infimes rousseurs sinon bel exemplaire (tampon ex-libris Michel Collée)

900 €

Rare seconde édition considérablement augmentée. Cesare Lombroso, qui fut un des premiers professeurs de criminologie, est certainement aussi le plus controversé de l'histoire de l'anthropologie criminelle. C'est de son expérience de psychiatre du service des armées que lui vint l'idée de sa théorie de l'origine atavique de la criminalité. Il traqua ainsi les caractéristiques physiques et dégénérescences propres aux "criminels-nés" et délinquants potentiels: asymétrie du visage, nez camus, inversion sexuelle, épilepsie, mongolisme, difformités, tatouages... "L'homme criminel" est une oeuvre révolutionnaire qui provoqua de vives réactions, et qui au delà de la polémique favorisa les recherches psychiatriques en matière de criminologie. ¶ Printing and the Mind of Man 364 - Garrison-Morton n°174 - G. Bechtel délires racistes et savants fous (2002) p.13 et sq.

 





 

NOSTRADAMUS (Michel). Les vrayes centuries et prophéties, Lyon Besson 1690

 

NOSTRADAMUS (Michel). Les vrayes centuries et prophéties de Maistre Michel Nostradamus, où se voit représenté tout ce qui s'est passé, tant en France, Espagne, Italie, Allemage, Angleterre, qu'autres parties du monde. Revües & corr. suivant les premières édit. imprimées à Paris, Roüen, Lyon, Avignon, Troyes, Hollande & autres. Avec la vie de l'auteur, et plusieurs de ces centuries expliquées par un sçavant de ce temps. Lyon, Antoine Besson, (v.1690), in 12, de 16ff.n.ch 218pp. & 1f. d'avis au relieur, ill. de 6 planches h.t. dont 1 portrait-front. de Nostradamus à sa table de travail, 1 portrait de César Nostradamus, 1 portrait d'Henry II, 1 portrait d'Henry IV, 1 portrait de Louis XIII, tous gravés par Daudet, ainsi que la représentation de la mort de Charles Ier d'Angleterre, pl. vélin ancien, titre à la plume au dos, mouillures claires aux derniers ff. sinon bon exemplaire.

1 200 €

Edition lyonnaise intéressante et très illustrée, qui contient: la vie de Nostradamus, la préface adressée à son fils César, l'épître à Henri II, la centurie X complète, les prédictions admirables … présentées à Henri IV par Vincent de Sève en 1605, les autres prédictions de Nostradamus, commençant en l'an 1600, la dédicace du Chev. de Jant et les remarques curieuses sur les centuries, etc. ¶ Chomarat n°303: "Cette édition peut être datée vers 1691 en raison de la présence p.195 du commentaire sur les Vaudois chassés … en 1690…" - Benazra p.265 (daté de 1690).





 

[BRIAND]. Dictionnaire des Alimens. 1750 3 volumes

 

[BRIAND]. Dictionnaire des Alimens, vins et liqueurs, leurs qualités , leurs effets relativement aux différents âges & aux différens tempéramens, avec la manière de les apprêter, ancienne et moderne, suivant la méthode des plus habiles Chefs d'Office & Chefs de Cuisine, de la Cour & de la ville. Ouvrage très utile dans toutes les familles. Par M.D.C. Chef de cuisine de Mr le Prince de ***. Paris, Gissey, Bordelet, 1750, 3 vol. in 12, de XXIV-XXVIII 538pp. 1f., 2ff. 576pp., 2ff. 559pp., pl. veau marbré époque, dos lisse orné, qq. taches (surtout au 2e volume) sinon bon exemplaire.

1 500 €

"Edition Originale très rare d'un livre de cuisine très important et très complet" (Oberlé). Selon Quérard l'auteur serait un certain Briand, chef de cuisine d'un Prince. Dans la préface il fait l'historique de l'évolution du goût, en faisant références aux anciens traités de cuisine. Personnellement il se réclame plutôt de la cuisine moderne, de Marin, Menon, Massialot et La Chapelle. Selon lui la cuisine moderne est plus simple, plus propre, plus délicate, plus savante et plus variée que l'ancienne. Il ne dédaigne pas la cuisine pour les bourgeois, moins abondante mais moins coûteuse. Il tient même compte de la santé des convives et donne des conseils diététiques selon les saisons, un avis sur les épices et les boissons. ¶ Oberlé fastes n°113 "un des plus intéressants recueils de recettes du 18e siècle" - Bitting p.59 - Vicaire p.276 - Quérard fr. litt. I.509.

 



 

MENAGE (Gilles). Dictionnaire étymologique, ou Origines de la Langue françoise, 1694

 

Bel exemplaire aux armes du financier Samuel Bernard

 

MENAGE (Gilles). Dictionnaire étymologique, ou Origines de la Langue françoise, Nouvelle édition revue et augmentée par l'Auteur. Avec "Les origines françaises" de Mr. de Caseneuve ; un Discours sur la science des étymologies, par le P. Besnier, et une Liste des noms de Saints qui paraissent éloigné de leur origine, et qui s'expriment diversement selon la diversité des lieux, par Mr. l'abbé Chastelain. Paris, Jean Anisson, 1694, in folio, de 4ff. 740pp. suivi des "Origines de la langue française" par M. de Caseneuve de 6ff, 100 pp., puis 2ff. d'additions et corrections, la préface ou "Principes de l'art des étymologies" de 52ff. est ici reliée à la fin; ill. de 2 bandeaux et 2 lettrines gravés par Leclerc, Cossin et Lepautre in t., pl. veau blond époque, dos orné, plats frappés aux armes du financier Samuel Bernard (O.H.R. n°1042) l'un des hommes les plus riches d'Europe et le principal banquier de Louis XIV, triple encadrement de filets dorés sur les plats, tr. rouges, très nombreuses rousseurs sinon bel exemplaire.

2 500 €

C'est le premier grand dictionnaire étymologique du français. Cette édition avait été précédée par un traité des "Origines de la langue française", paru en 1650. Cette nouvelle édition très augmentée, et sous un nouveau titre, Ménage y travailla jusqu'à sa mort en 1692. Elle ne fut publiée qu'en 1694 avec des augmentations par Simon de Valhébert. Fin grammairien et d’une grande érudition, Ménage se démarque de ses prédécesseurs par une approche plus scientifique et aborde l’étude de la langue pour elle-même. ¶ Brunet, III, 1615 "édition recherchée" - Tchemerzine-Schéler IV, 667 "Edition beaucoup plus complète que celle de 1650".

 




 

LIMOJON DE ST DIDIER (A. Toussaint de). Lettre d'un philosophe sur le secret du Grand Oeuvre, 1688

 

L'exemplaire annoté du chimiste J.B. Dumas

 

LIMOJON DE ST DIDIER (A. Toussaint de). Lettre d'un philosophe sur le secret du Grand Oeuvre, Ecrite au sujet des Instructions qu'Aristée à laissées à son fils, touchant le Magistère Philosophique. Le nom de l'auteur est en Latin dans cet anagramme: Dives Sicut Ardens, S. à Paris, L. d'Houry, 1688, pet. in 12, de 61pp. & 9pp. pour "la lumière des Mercures", pl. veau brun XIXe, dos lisse orné, encadrement d'un filet doré et d'une dentelle à froid sur les plats, exemplaire interfolié et truffé de notes manuscrites du chimiste Jean-Baptiste Dumas, donnant en particulier une variante du texte souvent plus complète (tampon ex-libris J. Dumas en tête).

2 800 €

Petite recueil alchimique rare, dont le contenu se rapporte à la recherche du Grand Oeuvre. il fut composé par un habile diplomate doublé d'un alchimiste Alexandre-Toussaint de Limojon de Saint-Didier, né vers 1630 à Avignon, et mort par naufrage en 1689. Il est divisé en 3 parties : la première contient la "Lettre d'un Philosophe au sujet des Instructions qu'Aristée à laissées à son Fils, touchant le Magistère Philosophique". La seconde donne le texte latin et la traduction française des "instructions d'Aristée". La 3e enfin contient "La Lumière des Mercures extraite de Raymond Lulle". ¶ Caillet n°6695 "Seconde édition, après l'originale de 1686" - cat. alchimie de Nourry (1927), n°271 (pour l'originale) "son livre fut très estimé et l'est encore des alchimistes" - Cat. S. de Guaita n°405 (cette même édition, dans un recueil) - Ferguson II. p.39 (cette édition) - Pas dans Dorbon - Pas dans Duveen - cat. CCFR 3ex. seulement (BNF, Museum, BIUS Pharmacie) et 1 seul ex. pour l'édit. de 1686 (BNF).



 

[DORVIGNY (Louis-François Archambault, dit...)]. Le nouveau roman comique ou voyage et aventures d’un souffleur, d’un perruquier et d’un costumier de spectacle. 1799

[DORVIGNY (Louis-François Archambault, dit...)]. Le nouveau roman comique ou voyage et aventures d’un souffleur, d’un perruquier et d’un costumier de spectacle. Paris, de l'impr. Vatar-Jouannet, an VIII, (1799), 2 tomes in 12, de 2ff. XI-168pp. 1f. & 1f. 192pp. 1f. 4pp. de cat., ill. de 2 gravures h. t. de Charpentier en front., le tout rel. en 1 vol. pl veau raciné époque, dos lisse orné, dentelle dorée sur les plats, bel exemplaire. (ex-libris gravé Bertrand de Gorsse)

650 €

 

Édition originale rarissime de ce roman burlesque de Louis-François Archambault, dit Dorvigny (1742-1812), romancier, ivrogne notoire et fils supposé de Louis XV; mais surtout acteur de boulevard et dramaturge à succès, créateur des personnages de valets niais Janot et Jocrisse, dont les équivoques comiques réjouissaient le public populaire. ¶ Martin & Mylne n°00.65 (ne signale qu'un seul ex. à la Bibl. du château d'Oron en Suisse) -  Quérard Fr. litt. II.583 - Pas d'exemplaire au cat. CCFR ni au cat. KVK.... donc pas d'exemplaire à la BNF, une rareté.

 




 

LEMAU DE LA JAISSE (Pierre). Cinquième Abregé de la carte générale du militaire de France, sur terre et sur mer, 1739

 

LEMAU DE LA JAISSE (Pierre). Cinquième Abregé de la carte générale du militaire de France, sur terre et sur mer, depuis novembre 1737. jusqu'en décembre 1738, divisé en trois parties. Avec la suite du Journal historique des fastes de Louis XV., et les augmentations de l'année 1738... Compris le nouveau Calendrier de la Paix pour l'An de grâce 1739. Paris, Gandouin, Bauche, Prault etc... , 1739, pet. in 8°, de 12ff. 136pp. & 176pp. & 104pp., ill. d'un grand calendrier se dépl. en tête(marges rognées court pour le calendrier), pl. veau marbré dos orné, aux armes et chiffre de Louis XV frappés sur les deux plats et sur le dos. Bel exemplaire.

400 €

Pierre Lemau de La Jaisse (1677-1745) écrivain militaire, cartographe et graveur, a publié la Carte générale de la monarchie françoise (1733) et les Plans des principales places de guerre et villes maritimes frontières du Royaume de France (1736). Cet almanach militaire annuel contient la liste détaillée des maréchaux, officiers, ministres, chevaliers des trois ordres du Roy, gouverneurs, contrôleurs généraux, trésoriers, ingénieurs, mais aussi des troupes de la Maison du Roy, des compagnies, milices, gendarmerie, infanterie, puis l'état de la marine et des officiers, des colonies françaises, ou nouvelle France des isles d'Amérique, des galères du Roy, des troupes des galères, et chiourmes. Il y a eu 7 "Abrégés" parus de 1734 à 1741.



 

[REGLEMENTS MILITAIRES 1793 et 1804] - Décret impérial du 24 Messidor an XII relatif aux cérémonies publiques, préséances, honneurs civils et militaires. 1804

 

Exemplaire du Général Charles Louis Dieudonné Grandjean (1768-1828)

 

[REGLEMENTS MILITAIRES 1793 et 1804] - Décret impérial du 24 Messidor an XII relatif aux cérémonies publiques, préséances, honneurs civils et militaires. Milan, Jean Pierre Giegler, libraire, 1804, pet. in 8°, de 56pp., - Suivi de : Ordonnance pour régler le service dans les places et dans les quartiers, du 1er mars 1768. Nouvelle édition corrigée. à Milan chez J.P. Giegler an XII-1804, de 202pp. 1f. de table - Suivi de : Règlement concernant le service intérieur, la police et la discipline des troupes à cheval du 24 juin 1792, l'an 4e de la liberté. Paris chez Magimel, 1793, de 96pp., - Suivi de : Règlement provisoire sur le service des troupes à cheval en campagne du 12 août 1788. à Paris chez Magimel, 1793, de 147pp.; soit 4 règlements militaires reliés en 1 vol. pl. veau porphyre époque, dos lisse orné, p. de t. rouge et premier plat avec marque d'appartenance en losange vert titré "à Monsieur Granjean", signature "Grandjean" aux deux premiers ouvrages, cachet postérieur en tête "ex-libris Comtesse de Salis". Exemplaire ayant certainement appartenu au Général Charles Louis Dieudonné Grandjean (1768-1828) ayant participé aux guerres de la Révolution et de l’Empire. Entré tôt dans l'armée, il est fait sous-lieutenant au 105e Régiment d'Infanterie en 1792 et sert dans l'armée du Rhin commandée par Custine ; adjudant-général adjoint près de Desaix en 1793 ; adjudant-général chef de brigade en mai 1796, il s'empare, en mai 1799, du camp retranché de Postringo, et il est nommé général de brigade sur le champ de bataille. Il combat à la bataille de la Trebbia et y reçoit deux blessures, et se distingue à la bataille d'Engen-Stockach. Il commande une division de réserve à Hohenlinden et s'y distingue. Il reçoit la croix de commandeur de la Légion d'honneur en 1804 et le grade de général de division le 1er février 1805. Il sert en cette qualité sous le maréchal Brune pour la conquête de la Poméranie suédoise. En 1807 le maréchal Mortier lui laisse le commandement des troupes devant Stralsund. Employé en 1808 à l'armée d'Espagne sous les maréchaux Lannes et Moncey, il concourt à la déroute des insurgés enfermés dans Lerin ; il commande une division d'infanterie au siège de Saragosse en 1809. Il combat à Wagram. À la campagne de Russie, il commande une division du 10e corps et fait partie de la garnison de Dantzig. Il reçoit la croix de Saint-Louis en 1814, puis, pendant les Cent-Jours, il sert sous les ordres du général Rapp, dans le 5e corps d'armée du Rhin. Élu député de la Meurthe en 1821, il meurt en 1828, à Nancy. Parmi ses arrière petit-fils figure Stanislas de Guaita, poète et occultiste.

750 €

Intéressant recueil de règlements militaires de la période révolutionnaire et impériale, pour l'organisation et l'administration de l'infanterie en service à domicile et en campagne, au camp et dans les quartiers ; contenant des règlements très détaillés pour les tâches incombant aux différents grades, avec des exemples des nombreux tableaux et formulaires requis pour la tenue des registres. Ces règlements illustrent parfaitement le souci du détail et du bon ordre qui caractérisait l'armée française sous Napoléon.

 



 

CASTILHON (L.). Essai sur les erreurs et les superstitions anciennes et modernes, 1766

 

de la bibliothèque de C.A. Thory

 

CASTILHON (L.). Essai sur les erreurs et les superstitions anciennes et modernes, Nelle édit. revue, corrigée et consid. augm. Francfort, Knoe & Eslinger, 1766, 2 tomes in 8°, de VIII-240pp. et 276pp-2ff., rel. en 1 vol. pl. veau marbré époque, dos orné, tr. marbrées, qq. taches sinon bel exemplaire provenant de la bibliothèque de C.A. Thory avec le cachet des "Archives du Rite Ecossais Philosophique".

450 €

Recensement et dénonciation des superstitions, de la magie, des songes, des fantômes, des imposteurs; le second volume étant presque entièrement consacré à Mahomet. C'est un ouvrage dans l'esprit des philosophes montrant que le fanatisme est le plus dangereux des fléaux et que la superstition est souvent son appui le plus solide. L'ouvrage fut condamné. ¶ Caillet n°2072 - Manque à Dorbon -James, Bûcher bibliographique n°693.

 



 

LE PELLETIER (Jean). L'Alkaest ou le dissolvant universel de Van-Helmont, 1704

 

LE PELLETIER (Jean). L'Alkaest ou le dissolvant universel de Van-Helmont, relevé dans plusieurs traitez qui en découvrent le secret. Rouen, Guillaume Behourt, 1704, in 12, de 2ff. 256pp. 2ff., pl. veau époque, dos orné. Bel exemplaire

2 000 €

Rare ouvrage très estimé. Il contient pour la première fois en français des extraits et commentaires de l'oeuvre de Philalèthe et de Starkey. En particulier: Le 11e chapitre du secret révélé du Philalèthe, son "commentaire sur les douze portes de Ripley" (préface, 3e et 4e portes), la traduction des 20 stances du poème intitulé "Medulla Alchimiae", du dialogue de Philalèthe sur "le secret de l'Alkaest", la traduction des chapitres IX à XIII de la "Pyrotechnie" de Starkey, et "de la liqueur alkaest ou dissolvant universel de Paracelse et Van-Helmont" du même Starkey, et les réflexions de l'auteur "sur la manière de faire l'alkaest". ¶ "Ouvrage curieux et fort estimé" d'après Lenglet-Dufresnoy Hist. de la philosophie hermétique - Caillet n°6550 (n'a pas vu l'édit. de 1704) - Duveen p.353 - Nourry cat. alchimie de 1927 n°262 - Guaïta n°1551 "L'un des ouvrages anciens d'alchimie les plus curieux" - Pas d'exemplaire dans Dorbon.

 



 

 

SAVARY duc de ROVIGO (Anne-Jean-René-Marie). Mémoires du duc de Rovigo pour servir à l’histoire de l’Empereur Napoléon. 1828

From the library of William Lowther 1st Earl of Lonsdale

 

SAVARY duc de ROVIGO (Anne-Jean-René-Marie). Mémoires du duc de Rovigo pour servir à l’histoire de l’Empereur Napoléon. London, Colburn & Bossange, 1828, 8 parties en 4 vol. in 8°. demi-veau brun époque, p. de t. noire, dos à filets dorés, plats percal. beige, 1er plat frappé au nom de "Lowther" surmonté d'un dragon passant, marque de William Lowther 1st Earl of Lonsdale (1757 - 1844), tr. marbrées en vert. Bel exemplaire.

750 €

Rare édition française parue à Londres en même temps que l'édition originale française. Elle n'est connue ni de Davois ni de Tulard. Elle porte le nom de Bossange l'éditeur de l'originale et de Colburn l'éditeur de la traduction anglaise. Elle ne figure que dans les bibliothèques anglaises ou américaines, aucun exemplaire au cat. CCFR. Le général Savary remplaça Fouché au ministère de la police, durant les Cent Jours, il est chargé de la gendarmerie; puis fait prisonnier par les Anglais après Waterloo, il est condamné à mort et s'exile dans l'Empire Ottoman. Innocenté, il rentre en 1819 et participera à la conquête de l'Algérie en 1831. ¶ Tulard, 1322. « Mémoires très importants dont le retentissement fut considérable en raison de la personnalité de l’auteur, aide de camp du Premier Consul, mêlé étroitement à l’exécution du duc d’Enghien, ambassadeur auprès du Tsar, après Tilsit, successeur de Fouché au ministère de la Police générale en 1810 ».