... ... Ce blog permet de mieux faire connaître certains livres anciens rares, curieux et précieux ... ...

NOSTRADAMUS (Michel). Les Vrayes Centuries et Propheties de Maistre Michel Nostradamus, Rouen 1691

NOSTRADAMUS (Michel). Les Vrayes Centuries et Propheties de Maistre Michel Nostradamus, où se void représenté tout ce qui s'est passé, tant en France, Espagne, Italie, Allemagne, Angleterre, qu'autres parties du monde. Revûës et corrigées suyvant les premières éditions imprimées à Paris, Roüen, Lyon, Avignon, Troyes, Hollande, & autres. Avec la Vie de l'Autheur. Et plusieurs de ces Centuries expliquées par un sçavant de ce temps. à Rouen, Chez Jean-B. Besongne, 1691, in 12, de 18ff. 216pp., dont le font. gravé, ill. de 5 portraits gravés dont 2 à pleine page, pl. maroquin Lavallière 19e aux armes du Comte Joseph de Lagondie, p. de t. rouge et verte, dentelle int., tr. dorées, (Duru, 1853). qq. lég. taches en marge du 1er plat sinon bel exemplaire (ex-libris successifs Comte J. de Lagondie, Comte Alfred d'Auffay, Nathan Schuster, Hugues Monod et Janine Doucet)

1 800 €

 

Rare édition rouennaise de colportage, contenant en tête la vie de Nostradamus par J.A. de Chavigny, la préface à César Nostradamus, la lettre à Henry II, les Centuries de I à XII, les Présages ès années 1555 et suivantes, et les autres Prédictions de Nostradamus (par Vincent de Sève), les remarques curieuses. Les bois gravés représentent "la Mort du Roy d'Angleterre et l'embrasement de Londres", deux portraits de Nostradamus, un de Henry II, de Henry IV, et de Louis XIV. ¶ Chomarat/Laroche Nostradamus n°302 - Benazra p.269 "Helot insiste sur la rareté de ces éditions de colportage de J.B. Besongne" - Dorbon n°6361 "édition de colportage..." - cat. CCFR 4ex. ( Lyon, Rouen, Reims, Troyes) 






 

MONRO (Dr. Alexander). Traité d'Ostéologie, 1759

 

Une luxueuse et spectaculaire publication médicale

 

MONRO (Dr. Alexander). Traité d'Ostéologie, Où l'on a ajouté des planches en taille-douce, qui représentent au naturel tous les os de l'adulte & du foetus, avec leurs explications. Traduit de l'anglois ... par M. Sue. Paris, G. Cavelier, 1759, 2 parties grand in folio, d'un titre avec vignette, XXXII-212pp. & titre et paginé de 213 à 317pp. , ill. d'un front. gravé et de 62 grandes planches anatomiques gravées h.t., relié en un fort vol. pl. veau marbré époque, dos orné, p. de t. blonde, encadrement d'un triple filet doré sur les plats, tranches dorées, petite restauration ancienne en marge du f. de titre et du front. sinon bel exemplaire de ce tirage de luxe.

4 500 €

Première édition française et première édition illustrée. C'est une publication très luxueuse faite par l'anatomiste Jean Joseph Sue, sur papier fort et dans un très grand format. Selon Hoefer la traduction est en fait de Marie Geneviève Charlotte Thiroux d'Arconville qui a aussi supervisé les illustrations. Les grandes planches sont de Jardinier, Aubert et Gobin, d'après des dessins de J. Tharsis. Elles représentent tous les os de la structure du corps humain, chacun représenté sur plusieurs faces. La première édition anglaise de 1726 du texte de l'anatomiste écossais Alexander Monro (1697-1767) était de petit format et sans illustrations. ¶ Choulant-Frank p.324 'These plates represent whole skeletons or single bones, the latter either innatural size or in sizes very near the natural. They also represent the skeleton and single bones of the fetus. The workmanship is very fine, especially as regards the single bones '' - Blake 309 - Wellcome IV, 156 - Duval & Cuyer Hist. Anatomie Plastique p.233 - Russell, British Anatomy 590 "A most sumptuous production, completely overshadowing the original" - Pas dans Osler ni Waller.

 






 

[PROCÈS Catherine CADIÈRE - Père GIRARD] - Recueil général des pièces concernant le procez entre la Demoiselle Cadière ... Et le Père Girard, Jésuite.. 1731-33

 

Sorcellerie et possession à Aix en Provence

 

[PROCÈS Catherine CADIÈRE - Père GIRARD] - Recueil général des pièces concernant le procez entre la Demoiselle Cadière de la Ville de Toulon. Et le Père Girard, Jésuite, Recteur du Séminaire Royal de la Marine de ladite Ville. Slnd, , 1731-1733, recueil de 48 factums et libelles, reliés en 2 vol. in folio. pl. basane marbrée époque, dos orné, deux coiffes sup. et coins usés, plats frottés, qq. rousseurs sinon bon exemplaire.

3 000 €

Réunion très complète des pièces du procès du Père Girard accusé devant le Parlement d’Aix en Provence de "séduction et de magie"; mais soutenu par les jésuites, d'accusé il devint accusateur, et le parlement qui voulait sa mort le renvoya aux juges ecclésiastiques, qui se hâtèrent de l'absoudre. Ce procès retentissant se termina donc par l'acquittement du Père Girard, accusé "d'enchantement, rapt, inceste spirituel, avortement et subornation de témoins". Un procès fleuve, fort confus. Rappelons les faits : à 18 ans, Catherine Cadière, d'une surprenante beauté, prend comme directeur de conscience le père Girard, qui un jour se penche sur sa bouche et lui jette un souffle. Dès lors, elle se sent transportée d'amour pour lui, et se dit possédée. Elle a des extases, des visions, des stigmates, des convulsions où elle blasphème. Certaines crises sont si violentes qu'elle doit garder le lit, ce qui permet au père de s'enfermer avec elle dans sa chambre. Il en profite pour se livrer à tous les attraits de la volupté et pour commettre les "crimes les plus infâmes". Enceinte, il la fait avorter. Puis la fait enfermer dans un couvent où il continua de la visiter jusqu'au jour où elle raconta tout à un autre confesseur. Catherine Cadière sera condamnée à la potence lors d'un premier jugement en septembre 1731, puis innocentée lors d'un second jugement le mois suivant. (cf. Pia Dict. des oeuvres érotiques, p.418). - Contient : Tome I : (Gassaud). Justification de Mademoiselle Catherine Cadière. 1731. (1f. 10pp.) - (Chaudon). Mémoire Instructif Pour Demoiselle Catherine Cadière de la ville de Toulon ; apelante comme d’abus de la procédure faite par l’Official en l’Evêché de la même ville, à la Requête du Promoteur & par apel simple de la procédure faite contr’elle par Messieurs les commissaires du Parlements, du Décret d’Ajournement, personnel contr’elle laxé, & à minimâ du Décret d’Assigné par eux rendu; demanderesse en Lettre Royaux incidentes de restitution, du 19. Mai 1731. & au principal querellante en Enchantement, Rapt, Inceste Spirituel, Avortement & Subornation de témoins. Contre le Père Jean-Baptiste Girard Jésuite et le procureur général du roi. Aix, David, 1731, (57 pp.) - (Pazery Thorame). Mémoire Instructif pour le Père Jean-Baptiste Girard Jésuite, Recteur du Séminaire Royal de la Marine de la ville de Toulon. Contre Marie-Catherine Cadière, & encore Mr. le Procureur Général du Roy, Querellant. Paris, Gissey, Bordelet, 1731. (2ff. 58 pp.) - Recueil Des Lettres du Père Girard et de la Demoiselle Cadière dont les originaux ont été produits au procès. Réflexions générales sur ces lettres. P. Gissey, 1731. (44pp.) - (Chaudon). Mémoire Instructif, Pour Demoiselle Catherine Cadière de la ville de Toulon, querelante & Décrétée. Contre le Père Jean-Baptiste Girard, Jésuite, Querellé; & encore M. le Procureur Général du Roy. Aix, Impr. Vve Joseph Senez, 1731. (18pp.) - (Chaudon). Réponse Au Mémoire Instructif du Père Jean-Baptiste Girard, Jésuite, Pour Demoiselle Catherine Cadière de la ville de Toulon, Querelante & Decretée. Contre le Père Jean-Baptiste Girard, Jésuite. S.l.n.d. (Aix, Senez, 1731). (1f. 84pp.) - Mémoire du Père Girard, Jésuite. Réponse de la Demoiselle Cadière. Aix, David, 1731. (4pp.) - (Bougarel) Mémoire Instructif Pour Messire Francois Cadière, prêtre de la ville de Toulon, appelant du décret d’assigné contre lui rendu le 23 février dernier, et de ce qui s’en est ensuivi, Contre M. le Procureur du Roy, intimé & défenseur. Aix, Impr. Vve Joseph Senez, 1731. (60pp.) - Observations sur le Mémoire manuscrit distribué par le P. Girard dans le cours de la plaidoierie. Aix, David, 1731. (14pp.) - (Fouque). Réflexions sur la Récrimination en prétendu complot imputé au P. Estienne Thomas Cadière. Par le Père Jean- Baptiste Girard. Aix, Impr. R. Adibert, s.d. (1731). (52pp.) - Premiers actes et contrat protestatifs de la Demoiselle Cadière. ( 8pp.) Acte signifié le 9 avril à M. le Procureur Général du Parlement d'Aix. (3pp.) - Recueil des premières requêtes de la demoiselle Cadière, du Père Estienne-Thomas Cadière, Jacobin, et du Père Nicolas. (pagination multiple) - (Chaudon). Observations sur les Réponses personnelles du P. Girard, Jésuite, et de la Demoiselle Cadière. Aix, Joseph David, 1731. (45pp.) - (Chaudon). Recollement de la Demoiselle Cadière. Aix, Adibert. (6 pp.) - Lettre d'un Magistrat désintéressé à un de ses amis, au sujet d'un procès intenté contre le P. Girard. La Haye, chez Dhondt, 1731. (19pp.) - Requestes incidentes de la Demoiselle Cadière et du Père Cadière, Jacobin, sur lesquels ils ont obtenu la permission de parler à leurs parens & à leurs Conseils. Aix, Adibert. (3pp. & 5pp.) - (Bougeant). Réflexions sur les Mémoires du P. Jean Bap. Girard Jésuite et de Catherine Cadière, et ses co-accusez. 1731. (8pp.) - (Caveirac). Copie de la lettre de Mlle Agnès Pensionnaire au Couvent d'Ollioules. (7pp.) - Acte protestatif et interpellatif fait par la Demoiselle Cadière à la Dame supérieure du second Monastère. (11pp.) - Tome II : (Pascal). Mémoire Instructif Pour Le Père Nicolas De S. Joseph, prieur des Carmes déchaussez du couvent de la ville de Toulon, décrété d’ajournement, personnel à l’occasion de la plainte formé par la Demoiselle Cadière, contre le Père Jean-Baptiste Girard; Contre Monsieur le procureur Général du Roy. Aix, Joseph David, 1731. (1f. 107pp.) - (Chaudon). Précis Des Charges, Pour Demoiselle Catherine Cadière, de la ville de Toulon, Querellante en Inceste Spirituel, & autres Crimes. Contre le Père Jean-Baptiste Girard, Jésuite, Querellé. Aix, Impr. Vve Joseph Senez 1731. (1f. 25pp.) - (Chaudon). Analyse Des Témoins produits par le Promoteur en l’Officialité de Toulon. Pour Demoiselle Catherine Cadière. Contre le Père Jean-Baptiste Girard Jésuite. Aix, R. Adibert, s.d (1731). (1f. 9pp.) (Chiron). Résultat des Mémoires de la Demoiselle Cadière, et adhérants contre le P. Girard. (67pp.) - (Louis, évêque de Toulon). Mémoire des Faits qui se sont passez, sous les yeux de M. l’évêque de Toulon, lors de l’origine de l’affaire du P. Girard, Jésuite & de la Cadière. Toulon, Jean- Antoine Mallard, s.d. (1731). (1f. 9pp.) - (Chaudon). Réponse À l’Écrit, qui a pour titre: Mémoire des Faits qui se sont passez sous les yeux de M. l’Évêque de Toulon, lors de l’origine de l’affaire du P. Girard, Jésuite, & de la Cadière. Aix, Joseph David, 1731.(1f. 18pp.) - (Pazery Thorame). Second Mémoire pour le Père Girard Jésuite, servant de réponse au nouveau mémoire de la Cadière & à ceux de ses frères. Marseille, Dominique Sibié, 1731. (1f. 68pp.) - (Chaudon). Réponse Au Second Mémoire Instructif du Père Jean-Baptiste Girard Jésuite. Pour Demoiselle Catherine Cadière de la ville de Toulon, Querellante en Crime d’Enchantement, de Quiétisme, d’Inceste Spirituel, d’Avortement, & de Subordination de Témoins. Contre le dit Père Girard, Querellé. Aix, Impr. R. Adibert, s.d. (1731).(1f. 40pp.) - (Chaudon). Réponse de la Demoiselle Cadière, à la second partie du second Mémoire du Père Girard. Aix, Joseph David,1731. (1f. 40pp.) - (Bougarel). Second Mémoire pour Messire Cadière, Prêtre, servant de réponse à ce qui le concerne dans le nouveau Mémoire du Père Girard, Jésuite. Aix, Impr. Vve Joseph Senez, 1731. (1f. 36pp.) - (Fouque). Réponse au Second Mémoire imprimé sous le nom du Père Girard Jésuite. Pour le P. Estienne Thomas Cadière, Prêtre, religieux de l’Ordre de St- Dominique. Aix, Impr. R. Adibert, s.d. (1731). (1f. 21pp.) - (Chiron de Boismorant). Démonstration des impostures sacrilèges des accusateurs du P. Girard… et de l'innocence de… Père tirée uniquement du Mémoire des Visions & autres prétendues faveurs.. Aix, Adibert. (1f. 8pp.) - (Chaudon) Réflexions sur les prétendues contradictions que le P. Girard oppose à Melle Cadière. (14pp.) - (Pazery Thorame). Réponse à tous les Factums faits contre le Père Girard. (12pp.) - (Pascal). Observations Sur l’Écrit intitulé, Briève réponse aux divers Mémoires faits contre le P. Girard. Pour le P. Nicolas de Saint Joseph. Aix, Joseph David, 1731. (1f. 9pp.) - (Chaudon). Parallèle Des Sentiments du P. Girard avec ceux de Molinos, justifié par les lettres qu’il écrivoit à la Demoiselle Cadière, par ce qu’il lui enseignoit, de même qu’à ses autre Pénitentes, & par ce qu’il pratiquoit lui-même. Aix, R. Adibert, s.d. (1731).(1f. 12pp.) - (Chaudon). Observations pour Demoiselle Catherine Cadière de la ville de Toulon, querellante en inceste spirituel, & autres crimes. Contre, le Père Girard, Jésuite, querellé. Aix, Joseph David, 1731. (9pp.) - (Caveirac). Les Véritables sentiments de Mademoiselle Cadière tels qu'elle les a donnez à son Confesseur. (4pp.) - Dénonciation des écrits de Me Chaudon à MMrs les Avocats du parlement de Provence, Avec copie d'une lettre écrite d'Aix le 21 oct. 1731. (13pp.) - Jugement du procez criminel entre le Père Girard et la demoiselle Cadière, (1p. gd in folio pliée) - Sentence de Mr l'Offcial de l'Evêché de Toulon qui renvoye le P. Girard absous des accusations à lui imputées, et du délit commun. (3pp.). - Anatomie de l'arrêt rendu par le Parlement de Provence le 10 oct. 1731 sur l'affaire de la Demoiselle Cadière et du R.P. J.B. Girard, jésuite; adressée à M.L.B. par un magistrat d'un autre Parlement, pet. in 4° (19pp.) - Relation de se qui s'est passé au Parlement d'Aix, dans le jugement de l'affaire de Melle Cadière et du P. Girard, le 10 oct. 1731, opinion des juges. (4pp.) - Extrait des "Suite des Nouvelles Ecclésiastiques" du 5 oct. 1731. (8pp.) - Les Véritables sentiments de Mademoiselle Cadière tels qu'elle les a donnez à son Confesseur (4pp.) - Réponse du Père Girard. (12pp.) - Extrait (manuscrit) des Registres du Parlement d'Aix, avril 1733 (12pp.) - Lettre du P. Préfet du Collège des jésuites de Dôle au R.P. Tribolet, Recteur de la Maison du Noviciat de Nancy, au sujet de la mort du Père Girard, juillet 1733 (4pp.) - Motif des juges qui ont mis le Père Girard hors de Cour et de Procès, contant les faits du Procez... la réponse aux plaintes... les différens caractères de tous les accusez... l'examen des différens systèmes que l'on a formez sur cette affaire, par M. de Montvallon. Aix Adibert 1733 (88pp.). Un des recueils les plus complets connus. ¶ Caillet n°1887 (pour un recueil de 36 factums seulement) - Yve-Plessis sorcellerie n°1408 à 1412 (pour quelques pièces seulement)

 


 

MONNEREAU (Elie). Le parfait indigotier ou description de l'indigo, 1765

 

MONNEREAU (Elie). Le parfait indigotier ou description de l'indigo, contenant un détail circonstancié de cette plante, sa coupe, pourriture & battage, plusieurs remarques curieuses & utiles pour la fabrication de cette marchandise, avec une formule d'économie convenable à un indigotier, qui contient en abrégé comment on doit gérer une habitation & les Nègres, le caractère des Nègres, la conduite qu'il faut tenir pour en tirer du service ; ensemble un traité sur la culture du café, la description de cet arbre & de sa manufacture; par Elie Monnereau, habitant de Limonade, département du Cap, aux isles françoises de l'Amérique. Nouvelle edition, revûe, corrigée & augmentée par l'auteur. Amsterdam, et à Marseille, chez Jean Mossy, 1765, in 12, de 238pp., ill. d'une grande planche gravée se dépl., pl. vélin teinté en vert époque, dos lisse orné, tr. rouges, ff. brunis et qq; rares rousseurs sinon bel exemplaire.

1 300 €

Rare seconde édition augmentée après celle de Paris 1748, de seulement 144pp. L'auteur est présenté comme un « habitant de Limonade, département du Cap » à Haïti. Il décrit la culture de l'indigotier, sa coupe, la fabrication de l'indigo, et "comment on doit gérer une habitation & les Nègres, le caractère des Nègres, la conduite qu'il faut tenir pour en tirer service; avec un traité sur la culture du Café, la description de cet arbre & sa Manufacture". La planche dépliante représente une indigoterie de Saint-Domingue et ses esclaves. L'indigotier originaire d'Inde va s'implanter aux colonies dès le 17e siècle, en particulier aux Antilles françaises. Mais très vite Saint-Domingue (Haïti) va s'imposer comme le principal fournisseur d'indigo du Nouveau Monde et le restera jusqu'à la fin du XVIIIe siècle. ¶ Quérard Fr. Litt. VI. p.210 - Cat. Chadenat n°6064 - Cat CCFR 6 ex. (Mazarine, Paris BIU, Museum Paris, Rouen, Rochefort Ecole Navale, Marseille Ch. de commerce).

 




 

BUSSY-RABUTIN (Cte R. de). Histoire amoureuse des Gaules, 1754

 

BUSSY-RABUTIN (Cte R. de). Histoire amoureuse des Gaules, Slnd (Paris, Grangé), 1754, 5 vol. in 12, ill. de 5 beaux titres gravés, pl. veau porphyre époque, dos lisse orné, p. de t. verte, chaînette dorée sur les plats, bel exemplaire.

850 €

C'est l'édition du 18e siècle de référence, elle est augmentée de pièces comprises dans d'autres recueils et longtemps séparées comme : les amours des Dames illustres de notre siècle, la France galante etc... D'abord c'est un tableau exact des moeurs du temps de Louis XIV, ensuit M. de Bussy avait un esprit merveilleux, ses portraits surtout ont une grâce négligée, libre, originale, qu'on ne saurait imiter. ¶ Brunet I.1424 - Cohen p.195 "Les titres de cette édition assez jolie sont gravés et ornés de fleurons variés; ils sont signés L. L. et Ch(offart)" - Gay amour, femmes II. 486 " édition imprimée par Grangé à Paris".

 



 

BOUILLAUD (Dr. Jean-Baptiste). Traité clinique des maladies du coeur, 1835

 

La maladie de Bouillaud

 

BOUILLAUD (Dr. Jean-Baptiste). Traité clinique des maladies du coeur, précédé de recherches nouvelles sur l'anatomie et la physiologie de cet organe. Paris, Baillière, 1835, 2 vol. in 8°, de XXI-1f. 534pp. & 2ff. 632pp., ill. de 8 belles planches gravées se dépl., demi-maroquin à grain long Lavallière, dos lisse orné, tr. marbrées, fine reliure pastiche moderne, qq. rares rousseurs sinon très bel exemplaire avec un envoi de l'auteur à son collègue le Dr. Mérat.

1 100 €

Edition originale. Bouillaud a établi une corrélation entre les rhumatismes et les maladies cardiaques, et il est l'un des premiers praticiens de la digitaline pour le traitement des maladies cardiaques. Il a réalisé des études sur les «bruits cardiaques» impliquant la différenciation entre rythmes cardiaques normaux et anormaux. Sa loi de coïncidence entre péricardite rhumatismale aiguë et endocardite (1836) a finalement établi la cardiopathie rhumatismale (Maladie de Bouillaud, II. p.238) comme entité clinique. ¶ Garrison-Morton, 2749 "Although not first to note the cardiac manifestations of acute rheumatism, Bouillaud was the first to demonstrate the frequency and importance of heart disease co-incident with acute articular rheumatism. The above work includes the first description of a case of mitral disease with articular rheumatism" - Waller, 1530 - Heirs of Hippocratres N° 1563 - Norman N° 288.

 



 

ADAMS (John). Défense des Constitutions Américaines, 1792

 

L'exemplaire du Baron de Barante

 

ADAMS (John). Défense des Constitutions Américaines, ou de la nécessité d'une balance dans les pouvoirs d'un gouvernement libre. Avec des notes et observations de M. de La Croix. Paris, chez Buisson, 1792, 2 vol. in 8°, de 2ff. XXIV-547pp. & 2ff. 503pp., demi-veau brun époque, dos lisse orné de filets dorés et petits fleurons, bon exemplaire du Baron de Barante avec son ex-libris gravé en tête.

1 500 €

Edition originale de la traduction française de l'ouvrage le plus important de John Adams, second Président des Etats-Unis et un des Pères fondateurs de la Nation. L'ouvrage a paru en anglais à Londres et Philadelphie en 1787. Adams était alors le premier ambassadeur des Etats-Unis auprès de l'Angleterre, une position assez inconfortable, pour un récent rebelle. Ce sont les graves divisions entre Fédéralistes et Démocrates-Républicains apparues lors de la convention pour l'établissement d'une Constitution qui ont conduit Adams à intervenir pour rappeler les principes fondateurs de l'Union. Comme fédéraliste Adams prêche pour un gouvernement fédéral fort et des états moins puissants. Cette traduction a paru à point nommé au moment crucial du basculement de la Révolution française et le texte ne manqua pas d'influencer les révolutionnaires français. ¶ Dict. of American Biogr. I, p.77 - Howes A-60 - Sabin 237.

 




 

NECKER (Jacques). Sur la législation et le commerce des grains, 1775


NECKER (Jacques). Sur la législation et le commerce des grains, seconde édition. Paris, chez Pissot, 1775, in 8°, 4 parties de VI-275pp., - relié à la suite : Baudeau (Abbé Nicolas). Eclaircissements demandés à M. N** [Necker], Sur ses Principes Economiques, & sur ses projets de législation ; Au nom des Propriétaires fonciers & des Cultivateurs François. S.l. Extrait des nouvelles éphémérides économiques [Paris, Didot], 1775, de X-306pp., le tout en 1 vol. pl. veau marbré époque, dos lisse orné, bon exemplaire (ex-libris mss. F.L. Barville, officier aux gardes)

1 300 €

-1) Edition originale du second tirage, de ce traité fondamentalement anti-physiocratique, où Necker prend parti en faveur du contrôle et de la réglementation de la « police des grains » contre le libre-échange prôné par tous les disciples de Quesnay, et par Turgot alors aux affaires. Ce texte célèbre, lui ouvrit la voie à la succession de Turgot, mais fut l'objet de violentes attaques des physiocrates, dont Morellet, Luchet, Baudeau et Rossi. ¶ INED 3372 "Ce livre, qui répondait aux préjugés du jour, eut un grand succès et valut à Necker une certaine réputation d'économiste...".

 

-2) Edition originale. ¶ « Célèbre polémique physiocratique, critique de l’ouvrage de Necker : "De la Législation des grains". Baudeau lui reproche de favoriser l’industrie au profit de l’agriculture, d’appliquer les doctrines colbertistes, de léser les cultivateurs, de maintenir l’ouvrier-paysan dans la misère dans l’unique but de favoriser le commerce de luxe (...). Examen de l’état de la France et réponse aux objections des colbertistes : Baudeau défend les Économistes d’être ennemis du commerce et des arts, et les rend soucieux du bonheur de l’espèce humaine à laquelle ils accordent la liberté... Enfin, Baudeau conseille de revenir à la politique économique de Sully...» INED, 276 - Coquelin & Guillaumin p.148 "L'un des plus habiles et des plus zélés vulgarisateurs de la doctrine de Quesnay" - Einaudi, 344 - Goldsmiths', 11256 - Higgs, 6259 - Kress, 7071.

 

 



[ABEILLE (Louis-Paul)]. Principes sur la liberté du commerce des grains, 1768

 

[ABEILLE (Louis-Paul)]. Principes sur la liberté du commerce des grains, Juillet 1768. Amsterdam & se vend à Paris, chez Desaint, 1768, in 8°, de IV-162pp., avec 3 tableaux h.t., - avec relié en tête : [Morellet (André)]. Réfutation de l'ouvrage qui a pour titre Dialogue sur le commerce des bleds. à Londres 1770, de 4ff. 360pp.; le tout en 1 vol. pl. veau marbré époque, dos lisse orné, bon exemplaire (ex-libris 18e F.L. Barville, officier aux gardes)

1 300 €

-1) Edition originale rare. Abeille (1719-1807), inspecteur général des manufactures et du Commerce, disciple de Vincent de Gournay, fut au départ un ardent physiocrate. Il plaide ici pour le libre-échange du maïs, arguant que cela entraînerait une augmentation de la production, une augmentation des revenus et donc des salaires plus élevés. À partir de 1768, Abeille, qui avait embrassé presque tous les aspects libéraux des doctrines physiocratiques, devint moins impliqué dans le groupe d'économistes proches de Quesnay, et moins enclin à accepter sa philosophie. Comme Condillac, dont la croyance fondamentale en la probabilité comme outil de compréhension de la dynamique économique rompait avec les hypothèses de Quesnay, Dans ses lettres à Dupont de Nemours, Abeille demandera finalement à être retiré du cercle des physiocrates. Il défendra d'ailleurs Necker dans sa controverse avec Dupont de Nemours. ¶ INED, 10 - Goldsmiths', 10425 - Kress, 6513.

 

-2) Edition originale. Réfutation point par point, par Morellet, de l'ouvrage de l'économiste italien F. Galiani, du point de vue des physiocrates. Face à l’éclatante démonstration de Galiani et à l’enthousiasme qu’il souleva dans les salons parisiens et parmi les Encyclopédistes, cette Réfutation de Morellet, trop technique et trop austère, ne remporta pas le succès escompté. ¶ Einaudi, 4026 - Goldsmiths', 10642 - Higgs, 4942 - INED, 3314 " D'après Weulersse ... (toutefois) Morellet reprochait aux disciples de Quesnay l'abus de l'esprit de système" - Kress, S.4633.

 




 

LIVINGSTON (William). Examen du gouvernement d'Angleterre, comparé aux institutions des Etats-Unis, 1789

 

L'exemplaire du Baron de Barante

 

LIVINGSTON (William). Examen du gouvernement d'Angleterre, comparé aux institutions des Etats-Unis, Où l'on réfute quelques assertions contenues dans l'ouvrage de M. Adams, intitulé : "Apologie des Constitutions des États-Unis d'Amérique", & dans celui de M. Delolme, intitulé : "De la Constitution d'Angleterre". Par un cultivateur de New-Jersey. Ouvrage traduit de l'anglois, & accompagné de notes. à Londres, et se trouve à Pari, chez Froullé, 1789, in 8°, de VIII-291pp., demi-veau brun, dos lisse orné de filets dorés et petits fleurons, bon exemplaire du Baron de Barante avec son ex-libris gravé.

1 000 €

Première édition française donnée par L.J. Fabre avec des notes de Dupont de Nemours et Gallois. William Livingston (1723-1790), un des signataires de la Constitution des États-Unis, fut gouverneur du New Jersey pendant la Guerre d'Indépendance américaine, poste qu'il conserva jusqu'à sa mort en 1790. ¶ "Avec le concours de quelques-uns de ses amis, peut-être de Condorcet, Du Pont entreprit de réfuter le livre de Delolme et publia dans ce but, la traduction de l'un des écrits qui, aux États-Unis, avaient porté le coup le plus rude à l'aristocratie, une brochure de Livingston, à la traduction de laquelle il ajouta des notes plus étendues... C'est parmi les nombreux écrits politiques qui parurent alors, un de ceux qui donne l'idée la plus nette des vues de la majorité du parti populaire à la veille de la Révolution" (cf. G. Schelle, Du Pont de Nemours et l'École physiocratique 1888, p.272) - "As one of the earliest works on the Constitution, it argues in favor of a one-chamber legislature and against the British Constitution and the division of powers. Written to refute the contentions of John Adams, the work is augmented in this French translation by extensive notes written by Dupont de Nemours, Condorcet et Gallois. Very rare" (cf. Americana 1770-1800, Catalogue by M. G. Nicholson, Biblioth. Royale de Belgique. 1976, n° 60) - Sabin, 41646 - Howes, S.968.

 

 


[SCOTT (Jonathan)]. The principles and practice of the most ancient and honourable society of Free and Accepted Masons, 1786

 

Only 3 copies in the UK libraries

 

[SCOTT (Jonathan)]. The principles and practice of the most ancient and honourable society of Free and Accepted Masons, together with the duties enforced in several charges, &c. selected from the best authors. Slnd, (London), printed and sold by the editor, 1786, in 12, de 3ff. VII-184pp. (p.175 "list of loges"), pl. basane époque, dos refait genre ancien (rebacked), bon exemplaire (ex-libris Thos. M. Woodhead fin XIXe)(86).

1 400 €

Rare, attribué à Jonathan Scott l'auteur des Pocket companions. The final 10pp. of this scarce account comprise "A correct list of the country lodges, under the constitution of England", arranged by county. ¶ ESTC lists just Brit.Libr., Cambridge & Bodley copies in the UK - Marks London, New catalogue of freemasonry 1957 , n°787 "attributed to Jonathan Scott. This rare work should not be confused with others bearing a similar title" - Pas dans Wolfstieg ni Kloss.

 



BELIDOR (Bernard Forest de). Nouveau cours de mathématique, 1757

 

BELIDOR (Bernard Forest de). Nouveau cours de mathématique, à l'usage de l'artillerie et du génie où l'on applique les parties les plus utiles de cette science à la théorie & à la pratique des différens sujets qui peuvent avoir rapport à la guerre. Nelle édition corrigée et considérablement augmentée. Paris, chez Nyon, 1757, in 4°, de XXXII- 656pp. 1f., ill. de 34 planches gravées se dépl., pl. veau marbré époque, dos orné, bon exemplaire.

600 €

Seconde édition augmentée. Ce texte destiné aux élèves-officiers et ingénieurs d'artillerie fut le premier ouvrage important rédigé par le célèbre ingénieur. Remarqué par le duc d’Orléans, alors Régent, il est nommé en 1722, à l’âge de 22 ans, professeur à l’école d’artillerie de La Fère (Aisne), nouvellement créé. Ce cours sera ensuite employé dans toutes les écoles d'artillerie et servira de référence à l'École nationale des ponts et chaussées. On y trouve pour la première fois le terme "sinusoïde".

 

 




 

SERCES (Jacques). Traité sur les miracles, 1729

 

Aux armes du Comte de Callenberg

 

SERCES (Jacques). Traité sur les miracles, dans lequel on prouve que le Diable n'en sauroit faire pour confirmer l'Erreur; où l'on fait voir, par plusieurs Exemples tirez de l'Histoire Sainte & Profane, que ceux qu'on lui attribue ne sont qu'un effet de l'imposture ou de l'adresse des Hommes; Et Où l'on examine le Système opposé, tel que l'a établi le Dr. Samuel Clarke, dans le Chap. XIX du II. Vol. de son Traité sur la Religion Naturelle & Chrétienne. Amsterdam, Pierre Humbert, 1729, in 12, de 22ff. 371pp., pl. basane époque lég. frottée, dos orné, plats frappés aux armes de Georges-Alexandre-Henri-Hermann, comte de Callenberg (1744-1795). Il fut un familier de Voltaire, chambellan de l'Empereur et conseiller intime de l'électeur de Saxe. Il reçut Voltaire et Émilie du Châtelet à différentes reprises en 1743 dans son hôtel particulier de Bruxelles. Callenberg était un collectionneur averti. Sa magnifique bibliothèque fut dispersée en 1773. (v1).

1 000 €

Rare ouvrage sur les faux miracles et les impostures diaboliques. L'auteur fut ministre du culte à la Chapelle royale de St James à Londres. ¶ Yve-Plessis n°181 - cat. Guaïta n°2116 - Caillet n°10153 avec erreur sur le nom de l'auteur, et fausse mention d'une première édition en 1709 (l'auteur n'aurait eu que 14 ans) - Quérard Fr. litt. IX. p.68 (seule édition) - Brunet,VI, 8898 - Vente Gruaz n°425 "ouvrage singulier..." - Pas dans Dorbon.

 

 



THEODOSE (de Tripoli). Les trois livres des élémens sphériques, Traduits par D. Henrion, 1615

 

THEODOSE (de Tripoli). Les trois livres des élémens sphériques de Théodose Tripolitain, Traduit de latin en françois, par D. Henrion. Paris, chez Abraham Pacard, 1615, pet. in 8°, de 4ff. 120pp., nbr. figures géométrique int., pl. vélin époque, cachets au titre.

1 400 €

Rare première traduction française par le mathématicien Denis Henrion des "Sphériques" de Thédose de Tripoli ou Théodose de Bithynie (né vers -160 à Tripolis, dans la province de Bithynie, et mort vers -100) astronome et mathématicien grec. Les Sphériques, où sont nommés les grands cercles de la sphère (équateur, méridiens) et où apparaît la notion de triangle sphérique, sont en réalité un traité d'astronomie. C'est même resté pendant des siècles l’ouvrage de référence sur la géométrie sphérique et ses applications astronomiques. Vitruve attribue à Théodose l'invention d'un cadran solaire universel (indiquant l'heure indépendamment du lieu d'utilisation). ¶ Houzeau-Lancaster I.p.416 n°846 - Brunet V. p.790 - DSB XIII. p.319 “Spherics, the geometry of the sphere, was needed for astronomy and was regarded by the ancient Greeks as a branch of astronomy rather than of geometry. Indeed, the Pythagoreans called astronomy : spherics " - cat. CCFR 4ex. seulement (Grenoble, Lille, Ste Geneviève, CNAM Paris) 

 




 

GROBERT (Jacques François). Description des pyramides de Ghizé, de la ville du Kaire et de ses environs. , 1801

 

La description des pyramides en 1801

 

GROBERT (Jacques François). Description des pyramides de Ghizé, de la ville du Kaire et de ses environs. Paris, Logerot-Petiet & Rémont, an IX, (1801), pet. in 4°, de 3ff. 160pp., ill. de 6 planches gravées h. t. dont 4 se dépliant, demi-veau blond moucheté époque à coins, dos à filets dorés, restauration en marge inf. du f. de titre sinon bel exemplaire.

1 200 €

Edition originale. Grobert (1757-1814) prit part à la campagne d'Egypte en qualité de chef de brigade et donne ici l’'une des premières descriptions détaillées des pyramides de Ghizé et du Caire. Les gravures montrent le palais de Mourat-Bey et un mamelouck à cheval ; les planches repliées donnent le plan des pyramides de Ghizé, l’élévation en perspective de la pyramide de Chéops, une pyramide en coupe, et le plan du Caire et de ses environs. ¶ Chadenat, 2898 - De Meulenaere p.106. "Grobert, atteint de nostalgie, essaya de se faire renvoyer en France dès la fin de l’année 1798. Desgenettes qualifie cet officier de « spirituel » mais de « peu de jugement ». Description détaillée des pyramides et de la ville du Caire, du vieux Caire et de l’île de Roudah, ainsi que des détails sur les aménagements et transformations ordonnés par Bonaparte dans cette ville".

 





 

LA METTRIE (Julien Offray de). L'art de joüir, 1751


LA METTRIE (Julien Offray de). L'art de joüir, à Cythère (Berlin), , 1751, in 12, de 136pp., pl. veau marbré époque, dos lisse orné, tr. marbrées. Exemplaire avec le carton au titre (comme pour presque tous les exemplaires, dont celui de la BNF) avec correction des deux fautes dans le vers de Lucrèce (cf. Stoddard) - Relié à la suite : [Mauger] L'Art de Plaire, Poëme en trois chants, dédié aux Dames. S.l. 1756, de XVI-86pp. 1f., ill. de 2 belles vignettes gravées in t., rousseurs (bel ex-libris gravé à pleine page : Michel Delacour Damonville Eques" (1690-1756) cf. cat de sa vente du 27 juill. 1756, puis en tête Prof. Deneux début XXe)  

                                                                                               1 300 €

-1) Edition originale rare, de cette oeuvre dans laquelle le célèbre médecin, matérialiste et libertin, fait l'apologie de la volupté, en proposant une hiérarchie des plaisirs. Paru l'année de sa mort, "l'Art de Jouir" est l'expression dernière de sa conception mécaniste de la vie et de son hédonisme militant. La Mettrie avait commencé par exposer ses idées dans "l'Histoire naturelle de l'Ame" (1745) puis développées dans "De la Volupté" (1745), "L'Homme Machine" (1747) et le "Système d'Epicure" (1750). Le livre a paru à Berlin ou il s'était réfugié auprès de Frédéric II de Prusse. Il eut peu de succès de son vivant, Voltaire son grand rival auprès de Frédéric II, le considérait peu. On sait que les plaisirs sensuels, célébrés par La Mettrie, lui furent fatals, puisqu’il mourut d’une indigestion. ¶ Pas dans Tchemerzine - Quérard fr. litt. IV. 495 - Stoddard La Mettrie Biblio. Inventory n° 50 & 51. - 2) Gay amour, femmes I.285 "Nouvelle édition de l'essai sur l'art de plaire, 1746" - Quérard Fr. litt. "réimpression avec quelques changements...". L'auteur était garde-du-corps du Roi, fonction créé en 1192 par Philippe-Auguste, et qui sera supprimé en 1792. 

 





 

SPALLANZANI (Abbé L.) et Jean SENEBIER. Rapports de l'air avec les êtres organisés, 1807

 

La respiration cutanée des animaux

 

SPALLANZANI (Abbé L.) et Jean SENEBIER. Rapports de l'air avec les êtres organisés, ou Traités de l'action du poumon et de la peau des animaux sur l'air, comme de celle des plantes sur ce fluide. Tirés des Journaux d'observations et d'expérience de Lazare Spallanzani, avec quelques mémoires de l'Editeur sur ces matières, par Jean Senebier. à Genève, chez J.J. Paschoud, 1807, 3 vol. in 8°, de XVI-471pp. 2ff & 2ff. 402pp. 1f & 2ff. 347pp., demi-veau blond moucheté époque à coins, dos lisse orné, bel exemplaire (ex-libris Baron de Barante).

1 100 €

Edition originale posthume des importants travaux de Spallanzani sur la respiration publiés d'après ses journaux d'expérimentation par Jean Senebier. Ces travaux font suite aux mémoires sur la respiration publiés par le même Senebier en 1803. C'est un ensemble important en particulier sur la respiration cutanée. Rappelons que la respiration cutanée des batraciens fut démontrée par Spallanzani. Ce recueil contient: La respiration des vers de terre, des chenilles, des insectes, des poissons, des serpents, des lézards, des grenouilles, des oiseaux, de l'homme, des chauves-souris, des animaux léthargiques, des plantes, les eaux du globe décomposent-elles l'acide carbonique ?, lettres à Senebier etc... On sait que Jean Senebier (1742-1809) est un des pionniers des recherches sur la chimie des plantes et notamment sur l'absorption du carbone. ¶ DSB XII, 56 "Lavoisier's suggestion that respiration was a form of slow combustion, with direct oxidation of carbon and hydrogen occuring in the lungs, was disputed by the french mathematician Lagrange. Spallanzani's experimental data resolved this controversy and laid the groundwork for modern conceptions of respiratory physiology." - Pritzel n°8610 "Le vol. III contient: le Traité sur les rapports des plantes avec l'air atmosphérique" - Prandi p.87 "Rare".