... ... Ce blog permet de mieux faire connaître certains livres anciens rares, curieux et précieux ... ...

[STARKEY (Georges)] et Jean LE PELLETIER. La pyrotecnie de Starkey, 1706

 

[STARKEY (Georges)] et Jean LE PELLETIER. La pyrotecnie de Starkey, ou l'art de volatiliser les alcalis, selon les préceptes de Vanhelmont, & la préparation des remèdes succedanées, ou approchans de ceux que l'on peut préparer par l'Alkaest, par le Sieur Jean le Pelletier de Rouen. à Rouen, chez Guillaume Behourt, se vend à Paris, chez L. d'Houry, 1706, in 12, de 1f. 200pp. 1f., pl. veau brun époque, dos orné, qq. soulignures et annotations anciennes. Très bon exemplaire.

2 400 €

Rare traduction du traité de Georges Starkey, alchimiste américain disciple de Thomas Vaughan, dans lequel il développe les principes de Paracelse et Van Helmont sur l'Alkaest ou dissolvant universel propre à la réalisation de la Pierre Philosophale. Starkey né aux Bermudes, fit ses études à Harvard, et s'installa à Boston, puis vint s'établir à Londres comme médecin. Disciple et ami de Robert Boyle, il était aussi un correspondant du cercle de Samuel Hartlib. Il abandonna ses patients en 1651 en quête des "secrets" de l'alchimie, qui comprenait la production de produits pharmaceutiques et la transmutation de substances métalliques. Par exemple, le "mercure sophique" de Starkey était un amalgame d'antimoine, d'argent et de mercure, censé dissoudre l'or en un mélange qui, une fois chauffé, produisait la mythique pierre philosophale. Victime de son propre succès, entraîné dans une variété de projets divers allant de la fabrication de parfums et de produits pharmaceutiques à la production de "mercures sophiques", il courut à un endettement certain, poursuivi par ses créditeurs et finit en prison, par deux fois. Il est l'un des promoteurs de la Society of Chymical Physicians (Société des Médecins Chymistes) en 1665. Il meurt la même année de la peste qu'il a contracté en soignant des malades selon la méthode de Van Helmont.  ¶ Pas dans Duveen (édit. Anglais uniquement) - Ferguson II.401 - Pas dans Caillet.- Pas dans la Biblioth. S. de Guaita.



ESTIENNE (Henri). L'introduction au traité de la conformité des merveilles anciennes avec les modernes, Montbélard 1607

 

Rare impression de Montbéliard

ESTIENNE (Henri). L'introduction au traité de la conformité des merveilles anciennes avec les modernes, Traité préparatif à l'Apologie pour Herodote. L'argument est pris de l'Apologie pour Hérodote, composée en Latin par Henri Estienne, & est ici continué par luy mesme. à Montbéliard, par Jacques Foillet, Sur les Hasles, 1607, in 12, de 16ff. 546pp. & 15ff. de table, pl. maroquin rouge XIXe, encadr. d'un double filet à froid, dentelle int., tr. dorées, (Capé rel.). Bel exemplaire portant les ex-libris gravés successifs des bibliothèques B. Jouvin, du Dr. Antoine Danyau, et d'Edm. Couleru.

1 800 €

Rare édition montbéliardaise établie par Jacques Foillet, qui introduisit la typographie à Montbéliard en 1586. Célèbre ouvrage condamné aussi bien par les catholiques que par les Huguenots. Henri Estienne épingle ici les monstruosités et bizarreries de son siècle qu'il compare aux merveilles des récits d'Hérodote. Ce tableau vivant de la société du XVI° siècle, véritable puit de science anecdotique, est brossé en termes peu retenus, et les débordements, anecdotes, histoires scandaleuses et traits satiriques dirigés contre la société et surtout contre le clergé excitèrent vivement la curiosité publique. C'est un réquisitoire contre toutes les formes d'abus et de tromperie. ¶ Renouard I, 127 "L'ouvrage constitue l'écrit en français le plus connu d'Estienne, un monument de la prose française et du genre satirique. Sous prétexte d'une défense d'Hérodote, le livre est une attaque violente du catholicisme romain et une satire de la société du XVIe siècle" - Caillet n°3692 - Brunet II,1077 - Deschamps, Dict. géographie, 874  "Cette ville (Montbéliard) fut lors des guerres de la Réforme, un des plus vastes ateliers de la typographie protestante ; ce fut à la suite du célèbre colloque qui eut lieu entre Théodore de Bèze, le prince de Wurtemberg,... Les Actes de ce colloque furent publiés en 1588 ; ils étaient imprimés par un typographe qui depuis acquit une juste célébrité : c'était Jacques Foillet (ou Foyllet), natif de Tarare ville du Lyonnais, et frère d'un imprimeur de Paris, nommé Robert ; de 1587 à 1618, on pourrait citer une immense quantité de livres de polémique religieuse, de sciences et de belles-lettres sortis de cette importante officine..." 



MERIMEE (Prosper). Colomba. 1841

 

Avec un billet autographe de Mérimée

MERIMEE (Prosper). Colomba. Paris, Magen et Comon, 1841, in 8°, de 2ff.463 pp., demi-maroquin brun à grain long à coins, rel. postérieure, dos orné de motifs romantiques, filets sur les plats, tête dorée, couv. et dos conservés (qq. petites restaurations à la couverture), (Charles Lanoë rel.). bel exemplaire grand de marges. - On y joint un billet autographe de Mérimée "à mon cher Monnier... Voici la pièce qui j'espère ne sera pas interceptée et le numéro de la Reveu dont je vous ai parlé...." daté du 12 sept. (1page in 12). Désiré Monnier (1788-1867) historien, archéologue et folkloriste franc-comtois eut de nombreux échanges épistolaires avec Pr. Mérimée.

2 800 €

Précieuse édition originale, exemplaire à grandes marges du plus célèbre livre de Prosper Mérimée. Outre Colomba, le volume contient deux autres nouvelles: La Vénus d'Ille et Les âmes du Purgatoire. Notre exemplaire comprend la rarissime couverture bleue indiquée par Carteret. Rare. ¶ Carteret II, p.144 " il a été tiré des couvertures de tons variés, principalement beige foncé et bleu..." - Vicaire V, p.719 - Escoffier n°1468 - Clouzot p.115 "recherchée".




HUET (P. D.). Traitté de la situation du Paradis Terrestre. 1691

 

Le Paradis terrestre en Irak!

HUET (P. D.). Traitté de la situation du Paradis Terrestre. P., J. Anisson, 1691, in 12, de 10 ff-240 pp-10 ff., ill. d'un front. gravé représentant le Delta d'Euphrate et d'une carte se dépl. du Golfe Persique (qui ne figure pas dans tous les exemplaires), pl. veau blond époque, dos orné, bel exemplaire bien complet de la carte. (tampon ex-libris bibliothèque de Talhouët, cabinet de Lambardais)

1 000 €

Edition originale. L'auteur, fondateur de l'Académie des Sciences de Caen et l'un des hommes les plus savants de son temps, situe le Paradis Terrestre sur le bord du fleuve formé par la réunion du Tigre et de l'Euphrate, autrement dit le Chatt Al Arab. Mais alors mille sabords, dans ces conditions, la guerre du Golfe ne serait-elle pas tout simplement la reconquête du Paradis Perdu ? … Rare. ¶ Brunet III.361 - Manque à Caillet, et Dorbon ne proposait qu'une édition postérieure.




ROUSSEAU (J. J.). À Mr. D'Alembert... sur son Article Genève, ... sur le projet d'établir un Théâtre..., 1758

 

ROUSSEAU (J. J.). À Mr. D'Alembert... sur son Article Genève, Dans le VIIe volume de l'Encyclopédie, et particulièrement, sur le projet d'établir un Théâtre de comédie en cette Ville. Amsterdam, chez Marc Michel Rey, 1758, in 8°, de XVIII-264pp. 4ff., pl. veau marbré époque, dos lisse orné, tr. rouges, qq. rares rousseurs aux 1ers ff., (ex-libris gravé château de Chatillon)

1 200 €

Édition originale de la réponse de Rousseau à l'article "Genève" de l'Encyclopédie, dans lequel d'Alembert, inspiré par Voltaire, demandait l'établissement d'un théâtre à Genève où, depuis Calvin, les représentations théâtrales étaient interdites. Rousseau donne ici son point de vue sur le théâtre. Selon lui, la tragédie est condamnable, parce qu'elle excite les passions, et la comédie parce qu'elle ridiculise la vertu. De plus les comédiens, dont les moeurs sont dépravées, offrent un exemple déplorable aux honnêtes citoyens. Il s'oppose donc encore une fois à Voltaire lui-même comme auteur dramatique, et à Diderot qui a élaboré le drame bourgeois. Sa critique principale porte sur le Misanthrope de Molière, où la vertu est ridiculisée aux yeux du public mondain. On ne peut s'empêcher de penser à Rousseau, si mal à l'aise dans les salons et si maladroit dans les conversations mondaines. ¶ Dufour n°77 (collation erronée) - Tchemerzine-Scheler V, 535 - Gagnebin V, p. 1812 

 

 




DUCLOS (Ch. Pinot). Acajou et Zirphile, 1744, figures de Fr. Boucher

 

Les célèbres gravures de François Boucher

DUCLOS (Ch. Pinot). Acajou et Zirphile, conte. à Minutie, 1744, in 4°, de 4ff. 83pp., ill. de 10 belles planches du peintre François Boucher gravées par Pierre-Quentin Chedel h.t., et 2 vignettes de Cochin et un cul-de-lampe par Duflos in t., pl. veau raciné lég. postérieur, dos lisse orné, large encadrement de dentelle dorée sur les plats, tr. dorées, bel exemplaire (ex-libris Jean Hersent)

1 700 €

Edition originale au format in 4°, de ce charmant conte de fées satirique qui connut un très vif succès. Duclos a écrit ce conte à la suite d'un pari lancé pour fournir un récit autour des gravures de Boucher faite pour le Comte de Tessin, qui soudainement rappelé en Suède, n'avait pu mener à bien le projet initial. Du résultat de ce pari, auquel Caylus et Voisenon participèrent, seule la version de Duclos a survécu.  De fait ce texte reste le premier exemple d'un récit commandé pour accompagner un ensemble de gravures.¶ Cohen 331. 

 

 





BERNARDIN DE SAINT-PIERRE (J. H.). Paul et Virginie, 1789

 

En maroquin avec les figures

BERNARDIN DE SAINT-PIERRE (J. H.). Paul et Virginie, avec figures. à Paris, de l'Imprimerie de Monsieur, 1789, in 16, de XXXV-243pp., ill. de 4 figures gravées h. t. dont 3 par Moreau le jeune et une par J. Vernet, pl. maroquin rouge époque à grain long, dos lisse orné, dentelle dorée sur les plats, tr. dorées, rousseurs et petite mouillure claire en marge. Exemplaire sur papier vélin d'Essonne avec les figures, et relié en maroquin. (v1).

850 €

Première édition séparée, finement imprimée par P. Fr. Didot jeune. Le texte avait d'abord paru en 1788 à la fin des études de la Nature. " J'ai fait faire, sans souscription, cette édition in-18 en faveur des dames qui désirent mettre mes ouvrages dans leur poche" (préface). On trouve des exemplaires sur différents papiers, avec et sans figures. " sur papier vélin avec figures 6 livres, sans figures papier commun 1 livre 10 sols ". Les exemplaires avec figures sont beaucoup plus rares. ¶ Le Petit 571 - Gumuchian 5045-8 - Cohen p.931 "Première édition de ce roman célèbre détaché des Etudes de la Nature. Elle est très recherchée en papier vélin...."




MERIMEE (Prosper). La Jacquerie, imprimerie de Balzac, 1818

 

Edition originale imprimée par Balzac

MERIMEE (Prosper). La Jacquerie, scènes féodales, suivies de la Famille de Carjaval, drame. Par l'auteur du théâtre de Clara Gazul. Paris, Brissot-Thivars (impr. de H. Balzac), 1828, in 8°, de 4ff. 422pp. 1f., demi-veau à coins saumon moderne genre romantique, dos orné, p. de t. noire, t. dorée, (Lavaux). dos très lég. passé sinon bel exemplaire à toutes marges. (24).

700 €

Edition originale imprimée par Balzac. "C'est peut-être le seul ouvrage romantique important, non illustré, sortant de l'imprimerie de Balzac, avec le "Cinq-Mars" de Vigny, selon Carteret. La Jacquerie a pour sujet la révolte paysanne de 1358, à l'époque de la guerre de Cent Ans. Mérimée a alors 25 ans et est un adepte d'une sorte de "réalisme romantique", plus proche de Stendhal que de l'emphase de Victor Hugo. Cette pièce n'est pas l'histoire des soulèvements paysans d'alors mais elle en restitue l'esprit et surtout les enjeux sociaux. ¶ Escoffier n°700 - Carteret II. p.136 - Vicaire V. p.705.



CHOISEUL (Duc de). Réglemens généraux de l'Ecole Royale Militaire... 1765

 

En maroquin rouge

[ECOLE ROYALE MILITAIRE 1765] - CHOISEUL (Duc de). Réglemens généraux arrêtés par Monseigneur le Duc de Choiseul, Ministre et Secrétaire d'Etat de la Guerre, Surintendant de l'Hôtel de l'Ecole Royale Militaire concernant les Officiers de l'Etat-major, les Inspecteurs des Elèves, les Professeurs et Maîtres et les Elèves du dit hôtel, - Suivi de: Instructions pour les Inspecteurs des Elèves de l'Ecole Royale Militaire. - Suivi de: Règlement général pour les Professeurs et Maîtres... puis pour les Elèves de l'Ecole Royale Militaire. Paris, Imprimerie Royale, 1765, 4 parties in 12, de 30, 19, 16 et 86pp., pl. maroquin rouge époque, dos lisse orné, triple filet doré sur les plats avec fleurons d'angle, dentelle int., tr. dorées, avec blason colorié sur 3 pages de titre, bel exemplaire.

750 €

Choiseul alors secrétaire d’État de la Guerre avait, dès 1761, lancé un train de réformes sur le recrutement des troupes. L'École royale militaire fondée en 1751 par Louis XV accueillait principalement les fils de la noblesse pauvre. La garde de l'école était confiée à une compagnie de 50 invalides. Les travaux avancèrent si lentement qu'en 1754 seuls les bâtiments de service étaient commencés. Finalement, en 1760, le Roi décida que l'institution serait répartie entre l'École militaire de Paris et le Collège Royal de la Flèche. L'ordonnance du 27 décembre 1760 vise à faire de l’administration civile du royaume la principale organisatrice du recrutement des armées du Roi, et elle institutionnalise le projet de recrues provinciales. L'ordonnance du 1er février 1763 établissait 31 régiments de recrues d'un bataillon en résidence dans chacune des capitales de province et un régiment de 2 bataillons à Saint-Denis. La durée de l'engagement était fixée à 8 ans.« L'armée gagnait à la réforme de Choiseul de devenir partie intégrante de la nation, tandis qu'autrefois elle était uniquement l'instrument de la volonté du roi ». Peu commun. ¶ cat. CCFR 2ex. Seulement (Troyes Paris Inst. Sup. Pédago.) et 2ex. de l'édition de 1769 (Lyon Bibl. Diderot, Paris Inst. Catho.)



POSTEL (Guillaume). Les tres-merveilleuses victoires des Femmes du nouveau monde, 1553

 

Le monde sera sauvé par les femmes qui sont destinées à le gouverner

POSTEL (Guillaume). Les tres-merveilleuses victoires des Femmes du nouveau monde, et comment elles doibvent à tout le monde par raison commander, & même à ceulx qui auront la Monarchie du Monde vieil ... A la fin est adjoustée: La Doctrine du Siècle doré, ou de l'évangelike Règne de Jésus Roy des Roys... sur l'imprimé à Paris, chez Jehan Ruelle, 1553, 2 parties en un volume in 12, de 2ff. XX-92pp. & 27pp., pl. maroquin rouge fin 18e, dos lisse orné de fleurons, triple encadrement doré sur les plats,  tr. dorées, (ex-libris gravé 18e le chevalier de La Cressonnière). (v1).

3 500 €

Contrefaçon de la rarissime édition donnée par Ruelle en 1553. Elle est due à l'abbé Saas, qui l'a soigneusement imprimée à petit nombre à Rouen vers 1750. Le titre porte uniquement l'adresse de Ruelle et la date de 1553, ce qui fait que cette contrefaçon est souvent confondue avec l'édition de 1553. Comme l'on sait c'est l'ouvrage le plus rare de Postel, et aussi le plus curieux. L’ouvrage, qui eut deux tirages durant l'année 1553 est dédié à Margueritte de Navarre. Il fut aussitôt interdit, et la thèse de Postel dénoncée comme hérétique. Le premier tirage en gros caractères ne possède pas la "La Doctrine du Siècle doré" qui n'a été rajoutée que dans le second tirage en petits caractères. La contrefaçon rouennaise possède bien ici une seconde partie avec titre séparé pour "La Doctrine du Siècle doré". Après avoir prêché la réconciliation des chrétiens et des musulmans, voici que Postel annonce le règne des femmes! C'est "L’une des expressions [de la défense des femmes] si hyperbolique, certains diront si délirante, qu’elle reste sans équivalent et sans postérité" (M. Angenot). Bouleversé par la rencontre avec une "femme messie" rencontrée à Venise, G. Postel poursuit donc sa mission de réunification du cosmos, en livrant son système extraordinairement élaboré qui investit la Femme, « nouvelle Eve », de la mission eschatologique de réunifier la dualité des êtres humains et, donc de parachever la mission divine. Comme l'analyse Cl. G. Dubois "Toute idée de régénération suppose un sentiment de culpabilité : or dans la pensée de Postel la responsabilité de la déchéance est tout entière du côté du sexe masculin. Eve, victime du péché, n'est point pécheresse: c'est Adam qui a tout gâté… . L'origine sexuelle du péché doit être recherchée du côté du sexe mâle: en renversant l'interprétation commune de la Genèse, Postel pense qu'Eve fut la victime, et non la provocatrice, du désir sexuel d'Adam. La malédiction, si elle existe, et la responsabilité première du péché pèsent sur le sexe fort. … la femme est un être faible… L'homme se dégrade dans l'amour; la femme y trouve son ascension spirituelle. … la femme devient à ses yeux la rédemptrice de la faute masculine…." (et aussi) " la rédemption par le Christ ne constitue qu'une étape de la rédemption totale: Dieu, par la passion de son fils, n'a donné aux hommes que « la moitié de son manteau ». Le Christ, image du nouvel Adam, attend donc son épouse avec laquelle il formera le couple rédempteur. C'est à l'Occident qu'il appartenait d'avoir la révélation féminine…." (et) "Postel met l'accent sur une femme, Marie-Madeleine... la pécheresse qui a abandonné le péché de la chair pour se consacrer à une autre forme d'amour ; c'est elle qui oint le Christ de parfums. Elle inaugure le rôle actif de la femme dans l'amour régénéré...". Pour finir Postel fait aussi l’analogie avec la découverte de l’Amérique et l’unification des deux hémisphères de la terre. ¶ cf. Claude-Gilbert Dubois Les métamorphoses mystiques de la sexualité dans la pensée de Guillaume Postel, in Études françaises, vol. 4, n° 2, 1968, p. 171-207 - Angenot Les champions des femmes, n°11 p. 37 - Brunet, IV, 836 - Claude Postel Les écrits de G. Postel II, p.84-85 "Brunet ... indique que l'abbé donna une réimpression tirée à petit nombre" - Gay Amour, femmes III, 1249 - Caillet n°8912 - Pas dans Dorbon .




GREGOIRE (Abbé Henri). Histoire des sectes religieuses, 1814

 

GREGOIRE (Abbé Henri). Histoire des sectes religieuses, qui depuis le commencement du siècle dernier jusqu'à l'époque actuelle, sont nées, se sont modifiées, se sont éteintes dans les quatre parties du Monde. P., A. Egron, Potey, L. Foucault, 1814, 2 vol. in 8°, de 2ff.-LXXXVII-436pp. & 2ff.-444pp.-1f., pl. basane racinée époque, dos lisse orné, p. de t. rouges et vertes, bon exemplaire.

750 €

Edition originale extrêmement rare, qui fut saisie par la police en 1810, puis remise en vente avec un titre de relais à la date de 1814 et quelques cartons. Cet ouvrage du fameux Abbé Grégoire, évêque constitutionnel franc-maçon et défenseur des libertés, est particulièrement intéressant pour ce qui est des sectes et des sociétés secrètes : Latitudinaires, sectes protestantes, Quakers, Skevi-Kare, Verschoristes, swendenborgiens, anabaptistes, labatistes, frères Moraves, frères de Sion, Camisards, illuminés, martinistes, convulsionnaires, fanatiques d'Avignon (Pernety), déisme et Théophilanthropie, Roskolniks, sectes juives, juifs nègres de Cochin, Caraïtes, Yézidis, sectes musulmanes... etc. ¶ Caillet n°4762 - Fesch p.713 "la police impériale fit saisir l'édition, il n'en avait été émis qu'une cinquantaine d'exemplaires. Toute l'édition fut rendue à l'auteur en juin 1814, mais on exigea quelques cartons..." - Manque à Dorbon.



LA CURNE DE SAINTE-PALAYE (J.B.). Mémoires sur l'ancienne chevalerie, 1759

 

aux emblèmes des Montmorency-Luxembourg

LA CURNE DE SAINTE-PALAYE (J.B.). Mémoires sur l'ancienne chevalerie, considérée comme un établissement politique et militaire. P., N. B. Duchesne, 1759, 2 vol. in 12, de XI-391pp. et 2ff-317pp.-1f., pl. veau marbré époque, dos orné aux emblèmes des Montmorency-Luxembourg avec alterné d'alérions et de lions passants, motif doré répété dans les angles des plats, (ex-libris gravé fin XIXe E. Vignat maire d'Orléans et député du Loiret) bel exemplaire.

600 €

Edition originale rare de ce traité classique sur l'ancienne chevalerie, et consacré entre autres aux Templiers. Une pré-version avait initialement paru dans le 20e volume du recueil de l'Académie des Inscriptions en 1753. Une seconde édition augmentée d'un supplément par Ameilhon paraîtra en 1781. ¶ Brunet V. 65 - Quérard Fr. litt. IV. p.383 "ouvrage très curieux..." - Dessubré, Biblio. Templiers n°577 - Dailliez Biblio. du Temple n°1036 - Saffroy I. 3548.




MAILLARD DE CHAMBURE (C.H.). Règle et statuts secrets des Templiers, 1840

 

MAILLARD DE CHAMBURE (C.H.). Règle et statuts secrets des Templiers, précédés de l'histoire de l'établissement, de la destruction et de la continuation moderne de l'Ordre du Temple... P., Brockaus & Avenarius, Dijon, Lamarche, 1840, in 8°, de VII-580pp., ill. d'un blason à pl. page et de 2 planches litho. h.t., demi-veau vert époque, dos lisse finement orné en long, rousseurs habituelles sinon bel exemplaire. (ex-libris gravé XIXe Constant Jobin)

750 €

Edition originale de cet ouvrage très rare et très recherché. C'est l'un des livres les plus importants sur les Templiers, il contient le texte complet de la Règle de l'Ordre, des notes et un glossaire in fine. ¶ Dorbon n°6250 - Caillet n°7008 "Cet ouvrage est l'un des plus remarquables sur l'histoire et le procès des Templiers..." - Dessubré Biblio. Templiers n° 675 - Daillez Biblio. du Temple n° 1177 (4pp. de commentaires).




RADCLIFFE (Ann). Julia ou les souterrains du chateau de Mazzini, 1797

 

RADCLIFFE (Ann). Julia ou les souterrains du chateau de Mazzini, trad. de l'anglais sur la seconde édition. Paris, chez A. Cl. Forget, 1797-an VI, 2 vol. in 12, de VI-328pp. et 2ff. 230pp., ill. de 2 front. de Defraine gravés par Delvaux, suivi in fine de 16 pp. gravées de musique pour la chanson bachique de Julia et la romance de Julia, rel. en 1 vol. demi-veau blond époque, dos lisse orné, p. de t. rouge et verte, rousseurs sinon bel exemplaire.

1 400 €

Rarissime édition originale française publiée par Forget et qui sera reprise la même année par Maradan. C'est en fait la traduction de "A Sicilian Romance", le second roman d'Ann Radcliffe, paru anonymement en 1790. La traductrice serait Mme Moylin-Fleury. C'est l'histoire de l'ancienne noble famille des Mazzini, au nord de la Sicile, rapportée par un touriste et chroniqueur moderne. ¶ cf. M. Lévy roman gothique anglaise p.237 et sq. - Cat. Loliée romans noirs n°473 (qui en souligne la rareté, et signale bien les chansons gravées in fine) - Cat. Oberlé n°5 (seulement la 2e édition de Maradan)




LEE (Sophie). Le souterrain, ou Matilde, 1787

 

Un des premiers romans gothiques, 1787

LEE (Sophie). Le souterrain, ou Matilde, traduit de l'anglais sur la seconde édition. à Paris, chez Th. Barrois, 1787, 3 tomes in 12, de VII-279pp. 2ff. 212pp. 2ff. 271pp. 2ff., ill. de 3 gravures h.t. non signées, reliés en 2 vol. pl. veau marbré époque, dos lisse orné, p. de titre vertes, bon exemplaire.

1 300 €

Seconde édition française très rare. C'est sans doute la première édition illustrée car en général les quelques exemplaires connus du tirage de 1786 n'ont pas de figures. C'est la traduction du roman "the Recess, or a tale of other time " publié à Londres en 1783 et 1785. Sophie et Harriet Lee ont commencé leur carrière littéraire avant Ann Radcliffe. Dans son étude sur le roman gothique anglais, Maurice Lévy accorde une place de choix au souterrain oeuvre qu'il qualifie de majeure. Le souterrain est aussi différent qu'il est possible du château d'Otrante, encore qu'il participe du même besoin vital d'évasion. Sophie Lee en déversant ... toute la richesse du sentiment et des effusions du coeur... orienta définitivement l'évolution du genre créé par Walpole ... Elle définit le climat des romans (noirs) à venir, en leur donnant la dimension psychologique... la neurasthénie, le spleen, cette espèce de délire frénétique... D'après Barbier et la NUC la traduction est de Pierre Bernard de Lamare. "The Recess can be regarded as a formative work of the original Gothic, echoing and pre-dating themes from other contemporary Gothic writers." ¶ M. Lévy p.178/196 - Quérard fr. litt. V. p.71 (à la date de 1787 seulement) - Cat. Oberlé nº27 (ex. de la Duchesse de Berry) considère le retirage de 1787 comme l'originale française - Pierre Saunier cat. les fatidiques nº20 (exemplaire à la date de 1786 sans figures) - Pas dans le Cat. Loliée romans noirs - Martin & Mylne nº86.40 (pas de mention de figures pour 1786) et 87.R72 - Cat. CCFR seulement 3 ex. (BNF, Le Mans, Rennes). 





[LEWIS (M. G.)]. Le Moine, 1798

 

[LEWIS (M. G.)]. Le Moine, traduit de l'anglais. P., Maradan, an VI-1798, 4 tomes in 16, de 182pp. 185pp. 168pp. & 192pp., ill. de 4 front. gravés, reliés en 2 vol. pl. veau brun époque, dos lisse orné, p. de t. rouges, qq. lég. mouillures en marge sinon bon exemplaire.

1 200 €

Remise en vente avec titre renouvelé de la rare première édition illustrée parue l'année d'avant chez le même éditeur (en même temps que l'édition en 3 vol. in 12 considérée maintenant comme la véritable originale). C'est le chef-d'oeuvre de Lewis qui n'avait alors que 22 ans, prototype du roman noir ou "terrifiant, un curieux mélange de crimes de satanisme et d'obscénités, il est de tous les romanciers de l'école noire, le plus intéressant, le plus complexe, celui qui réflète le mieux les diverses tendances de l'époque". La traduction est due à Deschamps, Desprez, Benoit et Lamare. ¶ Cohen p.644 - Martin Mylne 97.45 - M. Loliée cat. romans noirs n°313 (considère cette édition comme l'originale).





[CAYET (Pierre-Victor Palma)]. Histoire prodigieuse et lamentable de Jean Fauste grand magicien, 1712

 

[CAYET (Pierre-Victor Palma)]. Histoire prodigieuse et lamentable de Jean Fauste grand magicien, avec son testament, et sa vie Epouventable. Cologne, chez les héritiers de Pierre Marteau, [i.e. Bruxelles, G. de Backer], 1712, in 12, de 209pp. et 3ff. d'index, joli frontispice gravé de Harrewyn, pl. vélin souple XVIIIe, titre à la plume au dos, qq. lég. taches en marge et papier lég. bruni sinon bon exemplaire. (cachet ex-libris Armand de Terwangne)

1 300 €

Très rare et recherché. ¶ Caillet n°2115 "Ouvrage singulier et très rare qui a atteint dans les ventes les prix les plus élevés" - Brunet II.1195 seule édition française du XVIIIe siècle citée par Brunet. Elle précède d'une vingtaine d'années les premières ébauches scéniques de Gœthe. L'ouvrage est composé de 3 parties narrant dans l'ordre chronologique l'existence aventureuse et déchue de Faust, son pacte avec Méphistophélès, la conjuration du Diable, Faust astrologue, ses enchantements, etc... Il se termine par "La Harangue du Docteur Fauste aux étudiants", véritable acte de contrition et de réconciliation avec Dieu - Guaïta, 142 - Hennings Faust-Bibliographie I.1114



AUBRY (Abbé Jean d'). Le triomphe de l'Archée et la merveille du monde, ou la médecine universelle... 1660-65

 

AUBRY (Abbé Jean d'). Le triomphe de l'Archée et la merveille du monde, ou la médecine universelle et véritable pour toutes sortes de maladies les plus désespérées … nouvellement découverte … où se voit encore les principes et les fondemens de toutes sortes de sciences, disciplines et arts, & de toutes les connoissances du monde, passées, présentes et à venir … Dédiée à la Reine des Anges. 5e édition augm. de l'apologie de l'autheur contre certains docteurs en médecine … et de plusieurs remerciements des cures & guérisons … et de beaucoup de consultations faites et envoyées en diverses langues …A Paris, chez l'autheur, à la porte cochère contre les religieuses du Cherche-Midy, au Fauxbourg S. Germain, , (1660-65), in 4°, de 10ff., 36, 227pp. puis 319 pp. dont 4ff. n.ch. et puis paginées de 7 à 260, puis 4 ff.n.ch. puis de 69 à 119pp., et une planche mobile à volvelles h.t. représentant un calendrier alchimique, exemplaire dont la planche mobile d'origine est ici en fac-similé moderne, mais enrichi d'une planche mobile amateur ancienne différente et d'un très grand tableau manuscrit XVIIe se dépliant avec large figure, demi-veau rouge XIXe, dos orné, charnières restaurées, avec qq. cartons anciens de corrigenda collés en marge. (ex-libris de Manuel de Aguilera y Ligues, Marqués de Cerralbo, 1904- 1977)

1 500 €

Très rare traité de médecine spagyrique. L'auteur est un prêtre et un médecin alchimiste, né à Montpellier et mort vers 1667 . Il a écrit qu'il est parvenu, en 1664, à la « connaissance de la grande et incorruptible quintessence que S. Raymond Lulle a publié... laquelle guérit de toutes sortes maladies, étant de cause naturelle & sans vomissement ... rafraîchissant les échauffés, & échauffant les trop rafraîchis, de même que le soleil qui dessèche la terre et fond la cire ; la Quintessence faisant tout en fortifiant le premier principe ou l'Archée, ce qui est la plus haute merveille, dont les effets sont admirables ... ». Gui Patin écrit de lui qu'il a d'abord été compagnon chirurgien, puis moine et qu'enfin, s'étant défroqué, il est resté prêtre séculier et a mené une vie dérangée. Il traite Jean d'Aubry "d'infâme et très ignorant charlatan qui a déjà plusieurs fois été prisonnier..." . Jean d'Aubry admet de son côté qu'il a été emprisonné 15 mois, mais que cela a été dû à une accusation de magie. ¶ Cat. Dujols: "Rarissime. Alchimiste célèbre et connu pour ses guérisons extraordinaires, Jean d'Aubry fut persécuté et emprisonné comme magicien. Son ouvrage est rempli de recherches les plus curieuses." - Caillet 513 - Guaïta 209: "Volume fort bizarre également recherché pour son originalité qui est extrême et pour sa rareté qui était déjà particulière à la fin du XVIIIes." - Dorbon n°1004 "fort bizarre... recherché pour son originalité... et pour sa rareté..." - Nourry, cat. alchimie de 1927 n°40: "Très rare. Volume fort bizarre … (avec) figure mobile à la fin de la 1ere partie…"