... ... Ce blog permet de mieux faire connaître certains livres anciens rares, curieux et précieux ... ...

MARCHETY (François). La vie de Monsieur de Chasteuil, Solitaire du Mont-Liban, 1666

 

Un provençal devenu hermite au Liban

 

MARCHETY (François, prêtre de Marseille). La vie de Monsieur de Chasteuil, Solitaire du Mont-Liban. Paris, Pierre Le Petit, 1666, in 12, de 12ff. 384pp., portrait gravépl. maroquin rouge XIXe, dos orné d'un monogramme couronné (Marquis), triple filet doré sur les plats, dentelle int., tr. dorées sur marbrure, bel exemplaire finement relié. (Dupré). (ex-libris gravé Baron de Charmel, sans doute Oscar de Bonnefoy du Charmel (1813-1898) maire du Charmel, et petit-fils de Pierre-Charles Bonnefoy du Plan (1732-1824) garde-meuble de la reine Marie-Antoinette et concierge du Petit Trianon)

1 500 €

Edition originale de ce livre, devenu rare, car une grande partie des exemplaires furent détruits lors de l'incendie du magasin du libraire Pierre Le Petit, à Monteigue. L'orientaliste d'Aix-en-Provence François Gallaup de Chasteuil (1588-1644), émule de Peiresc et de Gassendi, accompagna le comte de Marcheville lors de son ambassade à Constantinople, puis se rendit à Saïda (l'ancienne Sidon) et ensuite au Mont-Liban. Alors attiré par la réputation des moines maronites de la vallée de la Qadisha, il y finit ses jours comme anachorète maronite. Tout d'abord au Monastère Saint-Serge (Mar Sarkis) d'Ehden, puis ensuite au monastère Saint-Elisée (Mar Elisha) de Bécharé. A la mort du Patriarche Makhlouf en 1634, alors que Mr de Chasteuil était déjà reconnu comme un saint homme, les évêques maronites lui offrir de devenir patriarche, ce qu'il refusa. C'est finalement l'Evêque d'Ehden Mgr 'Amira qui devint Patriarche, sur les recommandations de Mr. de Chasteuil. Ce dernier est mort de la tuberculose à Bécharé en 1644. ¶ cf. Pierre Dib un patriarche maronite qui ne l'a jamais été, in Revue des Sc. religieuses 1947, p.149-155 - Hage-Chahine Levant n°3004 - Cat. vente Aboussouan n°604 "livre devenu rare..." - Brunet II. 1401 "devenu rare..."

 


 

[COLLIN DE PLANCY (J.A.S.)]. Histoire des fantômes et des démons, 1819

 

[COLLIN DE PLANCY (J.A.S.)]. Histoire des fantômes et des démons, qui se sont montrés parmi les hommes, ou choix d'anecdotes et de contes, de faits merveilleux, de traits bizarres, d'aventures extraordinaires sur les revenans, les fantômes, les lutins, les démons, les spectres, les vampires, et les apparitions diverses, etc. par Mme Gabrielle de P***** [Paban]. P., Locard & Davi, 1819, in 12, de VIII-241 pp., front. gravé, demi-veau vert époque, dos lisse orné de fleurons dorés, bel exemplaire frais.

1 000 €

Edition originale très rare. "Il est plus que probable que Collin de Plancy, parent de Mme de Paban (son cousin, selon Quérard, son époux, selon St. de Guaita) est l'auteur de cet ouvrage ou tout au moins qu'il y a puissamment contribué." ¶ Dorbon n°3438 "Cet écrit, quoique publié sous le nom de Mme Gabrielle de Paban, a une grande analogie avec plusieurs productions de Collin de Plancy, qui s'il n'en est pas l'auteur, y a tout au moins puissamment contribué" - Caillet n°2463 - Guaïta n°1936.

 



 

[DUTOIT-MAMBRINI (J. Ph.)]. La Philosophie divine, 1793

 

[DUTOIT-MAMBRINI (J. Ph.)]. La Philosophie divine, appliquée aux lumières naturelle, magique, astrale, surnaturelle, céleste et divine, ou aux immuables vérités que Dieu a révélées de lui-même et de ses oeuvres, dans le triple miroir analogique de l'univers, de l'homme et de la révélation écrite. Par Keleph Ben Nathan. Suivi de: Les trois caractères primitifs des hommes, ou le portrait du Froid, du Bouillant et du Tiède, S.l. [Lyon,], 1793, 4 parties in 8°, de XVI-384 pp., 2 ff-364 pp., 2 ff-280 pp., et 61 pp., rel. en 3 vol. pl. basane racinée époque, dos lisse orné, p. de titre rouge et tomaison verte, bon exemplaire (ex-libris Dr. Ramon Sarro, prof. de psychiatrie, Barcelone)

1 300 €

Très rare ouvrage d'ésotérisme chrétien qui traite des questions de métaphysique, de cosmogonie, de la genèse, du judéo-christianisme, de Satan, de l'état primordial avant la chute, du mystère de la croix, de la doctrine des nombres, de l'élection et de la grâce, de la magie naturelle, des prodiges, des prophéties, etc… Signalons en particulier la longue lettre de Louis Claude de Saint-Martin sur le magnétisme et ses dangers et les chapitres sur le maniement de la lumière astrale. Le mystique protestant Dutoit-Mambrini fut l'éditeur et le disciple de Madame Guyon, ainsi que d'Antoinette Bourignon. ¶ Cf. A. Faivre, "L'ésotérisme au XVIIIe siècle" (1973), pp.78-82 - Dorbon 1432 "Très rare" - Caillet 3480 "recherché" - cat. Guaïta n°638.

 


 

FABRE D'OLIVET. La langue hébraïque restituée, 1815-16

 

FABRE D'OLIVET. La langue hébraïque restituée, et le véritable sens des mots hébreux rétabli et prouvé par leur analyse radicale. Paris, chez l'auteur, 1815-1816, 2 tomes in 4°, de XLVIII-197pp. 1f. 138pp. & 1f. 348pp. 1f. d'errata, rel. en 1 vol. demi-chagrin brun XIXe, mouillure en marge inf. et qq. rousseurs sinon bon exemplaire

1 200 €

Edition originale très rare. L'ouvrage est une tentative de reconstitution du sens originel perdu du message Mosaïque, il contient une dissertation sur l'origine de la parole, une grammaire hébraïque fondée sur de nouveaux principes, une série de racines hébraïques, une traduction française des 10 premiers chapitres du Sepher contenant la Cosmogonie de Moïse, avec une version littérale en français et en anglais et une transcription en caractères hébraïques modernes, l'interprétation de chaque mot et sa confrontation avec le mot analogue en samaritain, chaldaïque et syriaque. ¶ Caillet n° 3780 "De jour en jour plus rare et plus recherché cet ouvrage est pour ainsi dire le livre classique par excellence de tous ceux s'occupant de sciences occultes" - Dorbon n°1581 "très rare édition originale... Fabre d'Olivet montre que la Bible de Moïse ... n'a jamais été traduite intégralement et dans son esprit... mais faite d'après celle inexacte des hellénistes..."

 


 

BEAUMARCHAIS. La folle journée ou le mariage de Figaro, 1785

Dans une riche reliure pastiche

 

BEAUMARCHAIS. La folle journée ou le mariage de Figaro, comédie en cinq actes, en prose. Représentée pour la première fois par les Comédiens Français ordinaires du Roi, le mardi 27 avril 1784. Au Palais Royal, chez Ruault, 1785, in 8°, de 2ff-LVI-237pp., pl. maroquin vert moderne genre ancien, dos lisse entièrement orné, large encadrement de dentelle dorée sur les plats, dentelle int., tr. dorées. Très bel exemplaire très frais dans une riche reliure pastiche dans le style XVIIIe. (ex-libris Albert Natural)

2 000 €

Edition originale conforme à la description de Tchemerzine I p.491. Exemplaire du tout premier tirage avec la faute « trosieme » au titre courant de la page 109, et l'achevé d'imprimer du 28 février 1785. « La représentation du 27 avril 1784 fut une des plus mémorables de toute l’histoire du théâtre français : queues interminables dès le matin, dans lesquelles les duchesses côtoyaient les laquais, pour obtenir des billets ; salle comble, femmes étouffées dans la foule ; rien ne manqua, toute la cour et toute la ville était là. Le succès fut triomphal et la recette une des plus fortes qu’on ait connues au théâtre. La véritable raison de ce succès, c’est que le Mariage de Figaro marque le début du théâtre moderne » (Laffont-Bompiani). ¶ En Français dans le texte n°178: "Le Mariage de Figaro fut un des triomphes du siècle. Avec son chef-d'oeuvre, Beaumarchais a inventé une dramaturgie nouvelle…" - Printing and the mind of man n° 230: "his masterpiece". - Cordier, n°128 p.31. "les premiers exemplaires ont paru sans figures" 

 




VOLTAIRE, MONCRIF , FONTENELLE , PIRON etc... Les bijoux des neuf-soeurs, 1790


Dans une fine reliure de Allô

 

VOLTAIRE, MONCRIF , FONTENELLE , PIRON etc... Les bijoux des neuf-soeurs, avec de jolies gravures. Paris, chez Defer de Maisonneuve, 1790, 2 vol. in 16, de 296 & 300pp., ill. de 6 ravissantes figures h.t. de Le Barbier très finement gravées, pl. maroquin bleu XIXe, dos finement orné de caissons aux petits coeurs enflammés, triple filet doré sur les plats, dentelle int., tr. dorées, (Allô). bel exemplaire sur papier bleuté, un petit bijou. 

1 400 €

Première édition de ce choix de pièces de poésie, "la plupart assez lestes", d'auteurs des XVIIe et XVIIIe siècles : Piron, Piis, Chaulieu, Voltaire, Dorat, etc... ¶ Cohen col. 147 "agréables petites estampes..." - Gay amour, femmes, I, col. 401. "joli petit volume bien imprimé sur beau papier..." - BNF cat. Voltaire II. n°2020 "Recueil publié par l'abbé François Bancarel, imprimé sur papier bleuté" différencie les vrais textes de Voltaire et ceux qui lui sont faussement attribués - Bengesco n°2243.

 





FURETIÈRE (Antoine). Le roman bourgeois, 1666


La bourgeoisie parisienne au 17e siècle

 

FURETIÈRE (Antoine). Le roman bourgeois, Ouvrage comique. Paris, Th. Girard, 1666, pet. in 8°, de 7ff. 700 pp., bien complet du curieux frontispice gravé qui manque souvent, pl. veau époque, dos orné., sous emboitage moderne, légère mouillure claire en marges des 1ers ff. sinon bel exemplaire. (ex-libris gravé fin 18e Comte Camille Henri Henrion, seigneur de Buxy, puis étiquette XXe Georges Degryse)

1 800 €

Edition originale rare. Le roman bourgeois est un des chefs-d'oeuvre du roman du 17e siècle, sans doute le plus novateur, avec son réalisme minutieux décrivant les français moyens du temps. Il évoque la petite bourgeoisie de la place Maubert à Paris autour d'un intrigue très vraisemblable qu'animent des personnages typés de marchands, procureurs, avocats, bourgeois vaniteux et pauvres diables. C'est aussi une critique de la littérature précieuse et des romans héroïques alors fort en vogue. ¶ Quérard fr. litt. III. 225 - cat. Berès XVIIe n°182 - Tchemerzine-Scheler III. p.395 "note de L. Scheler: la pagination saute de 640 à 661 sans manque".

 



 

[TUILEUR MANUSCRIT 1807] - Tuileur de poche manuscrit du rite français, 5807


[TUILEUR MANUSCRIT 1807] - Tuileur de poche manuscrit du rite français, commencé à Paris le 26e jour du 2e mois de l'an de la V.: L.: 5807, par G.: Picard, chev.: R.: C.: de la R.: L.: St Claude de la Paix Sincère. Paris, , 1807, in 32 (format 6 x 10,5 cm), de 24ff. d'une fine écriture à l'encre rouge et noire & 3ff. blancs, ill. de tableaux d'alphabets et codes et de petites figures int. et d'une très belle planche aquarellée du grade de Rose-Croix collée sur la dernière garde, pl. maroquin rouge époque, dos lisse orné, triple encadrement doré sur les plats avec petits fleurons d'angles et large fleuron central, bel état.

3 000 €

Rare petit tuileur de poche manuscrit contenant tous les grades du rite français: Apprenti, compagnon, maître, élu secret 1er ordre, grand élu écossais 2e ordre, chevalier d'Orient ou 3e ordre, chevalier Rose-Croix ou 4e ordre, (ce dernier particulièrement développé avec une très belle planche en couleur). Chaque grade contient: le signe, l'ordre, l'attouchement, la marche, la parole sacrée et mot de passe. On trouve in fine les mentions suivantes : "le Grand Maître Roettiers de Montaleau, Grand Maître actuel, en 1804 est le 55e" et "il y a d'autres grades que les 7 décrits dans cet abrégé, mais le G. O. de F. a pour Régime de ne reconnaître que les 3 symboliques et les 4 ordres de hauts-grades". L’activité de la loge de Saint-Claude de la Paix sincère (à Paris) est attestée entre 1784 et 1816. Paulmier, officier du Comte d'Artois, en était le Vénérable en 1788. En 1807 la loge imprime un texte à la mémoire du T. C.F. Chev. François Picard son second Surveillant, mais qui ne semble pas être l'auteur du présent manuscrit (sans doute un parent).

 








 

[BERNARD Le Trevisan]. Le texte d'alchymie et le Songe-Verd. 1695


[BERNARD Le Trevisan]. Le texte d'alchymie et le Songe-Verd. P., Laurent d' Houry, 1695, in 12, de 115 pp., 1 f., et un frontispice gravé aquarellé, plein veau époque, dos lisse orné, qq. taches sinon bon exemplaire.

3 500 €

Rarissime traité d'alchimie attribué en partie à Bernard, Comte de Trévizo ou de Trévise, alchimiste padouan du XV° siècle, qui après 20 années de voyages et de recherches consacra deux années au travail pratique et réussit à faire la pierre, de son propre aveu. Selon certaines bibliographies Bernard le Trévisan ne serait l'auteur que du Songe Verd proprement dit qui forme la 4° partie du Texte d'alchymie et qui est plus spécialement consacré à la préparation de la Première Matière et au processus de la pierre végétable. ¶ Caillet 1042 “traité fort rare” - Duveen p.69 - Manque à Dorbon - Ferguson II/433. 

 




 

KEMPELEN (Baron Wolfgang von). Le mécanisme de la parole, 1791

 La machine parlante de Kempelen

KEMPELEN (Baron Wolfgang von). Le mécanisme de la parole, suivi de la description d'une machine parlante et enrichie de XXVII planchesà Vienne, chez B. Bauer & se trouve chez J. V. Degen, 1791, in 8°, de XII-464pp. 2ff. , ill. d'un portrait et 26 planches gravées h. t., demi-veau époque, dos lisse orné, p. de t. rouge, coiffe sup. très lég. usée, bel exemplaire.

7 500 €

Edition originale en français parue à Vienne en même temps que la version allemande. La version française est plus rare. L’ouvrage est divisé en 5 parties « De la parole ou du langage », « Pensées sur l’origine des langues », « Des organes de la parole », « De l’Alphabet » et « De la machine parlante ». Pour Kempelen, déjà célèbre pour son automate joueur d'échec, il s’agissait avant tout de créer une machine parlante, et par cette machine d’imiter le plus parfaitement possible la voix humaine. Ainsi pour parvenir à penser sa machine : «il étoit avant tout nécessaire de connoître parfaitement ce que je voulois imiter. Je dus formellement étudier la parole, & toujours consulter la nature en suivant mes expériences. C’est ainsi que ma machine parlante & ma théorie de la parole ont fait des progrès égaux, & que l’une à servi de guide à l’autre ». Kempelen classe donc tous les sons, ceux des langues européennes en tout cas, en fonction des mouvements des organes qui permettent de les produire, de façon à parvenir à des principes immuables, et de développer le « tissu de la parole ». Il procède alors à l’élaboration technique de la machine et à la transposition des organes dans un appareillage finalement assez simple : « Je me dis donc, pour une machine parlante on n’a besoin, que de poumons, d’une glotte & d’une bouche. Je possédois les poumons dans mon soufflet, la glotte dans ma flûte de roseau, & la bouche dans la pièce en forme d’entonnoir du hautbois ». L’invention de Kempelen est finalement achevée en 1778. Elle est constituée d’une caisse de résonance agrémentée de soufflets faisant office de poumons, d’une anche d’ivoire remplaçant la glotte, d’une bouche de caoutchouc, de deux tuyaux figurant des narines et de leviers et sifflets pour moduler différentes consonnes. Ses contemporains se ruèrent pour voir la mystérieuse machine. Goethe écrit, en 1797 à ce propos « Elle n’est, à vrai dire, pas très loquace, mais prononce certains mots enfantins très gentiment ». W. Grimm explique que « la machine répondait déjà clairement à plusieurs questions : la voix en était agréable et douce..» . La machine parlante de Kempelen est aujourd’hui conservée au Deutsches Museum de Munich. Cette machine influença aussi Graham Bell qui avec son frère fabriqua une tête parlante sur les principes de Kempelen. ¶ cf. Alexis Tadié Des machines et des hommes, le roman du XVIIIe siècle et la question de l’imitation. Sillages critiques 2012. - Honeyman coll. V. n°1779 (édit. allemande) - Poggendoff I. p.1242 - Chapuis & Droz les automates p.330 - Chapuis & Gélis le monde des automates II. p.207.







VIGENERE (Blaise de). Traicté du feu et du sel, 1622


VIGENERE (Blaise de). Traicté du feu et du sel, excellent et rare opuscule du Sieur Blaise de Vigenère, Bourbonnois, trouvé parmy ses papiers après son décès. Paris, Claude Cramoisy, 1622, in 4°, de 2 ff-267 pp., vignette gravée au titre, pl. vélin souple époque, qq. ff. très lég. brunis et qq. annotations d'époque en marge sinon bel exemplaire.

4 500 €

Très rare remise en vente de l'édition originale de 1618, avec titre renouvelé. Ce curieux traité d'alchimie et de kabbale, relate un grand nombre d'expériences, et donne aussi la manière de fabriquer de l'or. Rappelons que l'on doit à Blaise de Vigenère la découverte de l'acide benzoïque qu'il nomme dans son traité "huile de benjoin". ¶ Dorbon 5131 (édit. de 1618) "Ce traité qui relate un nombre considérable d'expériences, est en outre un commentaire des textes des philosophes anciens et principalement du Zohar" - Caillet 11161 (ne signale pas l'édit. de 1622) "traité recherché" - Guaïta 1059 (édit. de 1618) - Manque à Duveen.





JEU des ROYS de FRANCE.. par Jean Desmarests de Saint Sorlin, 1690

 Jeu de cartes rarissime complet avec le livret explicatif

JEU des ROYS de FRANCE, pour apprendre leur histoire etc... [par Jean Desmarests de Saint Sorlin]à Amsterdam, Chez Pierre Mortier, (v.1690), ensemble d'un livret in 24, et 52 cartes à jouer gravées de portraits des Rois de France avec légende à mi-page, d’après les gravures de Stefano della Bella (1610-1664) imprimées sur papier et contrecollées sur carton, (format 8,5 x 5,4 cm), le livret contient 12ff. d'avertissement 66pp. explicatives, et 1f. de cat. éditeur, broché, couverture gravée aux deux plats, dos avec manques de papier et qq. rousseurs, le tout dans une boite moderne papier marbré beige.

4 500 €

Rarissime ensemble contenant à la fois le jeu historique de 52 cartes, mais aussi le livret explicatif absent de la plupart des collections. Dans ce jeu pédagogique chaque carte, outre le portrait d’un roi, contient un court paragraphe décrivant ses qualités. Le roi de cœur est le jeune Louis XIV, né en 1638. Ces cartes ont été dessinées par Stefano della Bella, graveur et imprimeur florentin qui vécut plusieurs années à Paris jusqu’en 1650. C’est le Cardinal Mazarin qui, pour l’éducation du jeune roi Louis XIV, commanda à l’auteur et académicien Jean Desmarests de Saint Sorlin en 1644 une série de quatre jeu de cartes pédagogiques : le jeu des Reynes Renommées, le jeu des Fables, le jeu de géographie, et le jeu des Rois de France. Il chargea le libraire Henry Le Gras de les imprimer. Celui-ci donna par la suite l’ensemble à son beau-frère Florentin Lambert qui les republia en 1664. Après sa mort, les planches furent acquises par Florent Le Comte qui republia en 1698 en un seul volume sous forme de planches les quatre jeux sous le titre : Jeux historiques des rois de France, reines renommées, géographie et métamorphose. (British Museum ref. 1871.0513.587). Cette édition de Pierre Mortier, installé à Amsterdam en 1685 et décédé en 1711, n’est recensée que par le British Museum (ref. 1896,0501.651). Le livret contient les règles du jeu, ainsi qu’un résumé de l’histoire de chacun des Rois. A la fin se trouve le catalogue de tous les jeux qui se vendent chez Pierre Mortier. ¶ « L’académicien Jean Desmarets de Saint-Sorlin et le graveur florentin Stefano Della Bella réalisent à la demande de Mazarin, en 1644 et 1645, les premiers jeux de cartes pédagogiques français pour enseigner l’histoire, la géographie et les fables au jeune Louis XIV. Nous connaissons ainsi les cartes des rois de France, le Jeu des Reines renommées, Jeu des fables et le Jeu de la géographie, tous dédiés à Anne d’Autriche et dont l’auteur veut déguiser en forme de jeux les sciences» (BNF, catalogue Les Jeux Pédagogiques par Thierry Depaulis et Michel Manson) - Un exemplaire bien complet est décrit dans "Catalogue of the collection of playing cards ... by Lady Ch. Schreiber, compiled by F. O'Donoghue, British Museum 1910, n°110 (sans date) - La Beinecke Libr. Yale Univ. décrit un exemplaire Mortier en 18 planches sans le livret, mais la date estimée de 1660 est erronée puisque Mortier est né en 1661. - Un seul exemplaire complet dans les Bibliothèques Publiques Européennes (British Libr.); La BNF possède un exemplaire des cartes en planches de l'édit. Le Gras 1644 mais sans livret, un exemplaire du livret seul de l'édit. d'Amsterdam Mortier (v.1690) in 24 de 11ff. 66pp., et un exemplaire des cartes en planches de l’édition de Florent Le Comte 1698; ce dernier se trouvant aussi à le Bibl. Mazarine.




MARIOTTE (E.). Traité du mouvement des eaux, 1686

 En maroquin rouge

MARIOTTE (E.). Traité du mouvement des eaux, et des autres corps fluides... mis en lumière par les soins de M. de La Hire. Paris, E. Michallet, 1686, in 12, de 8ff. 408pp. 10ff., ill. de très nbr. figures in t., pl. maroquin rouge époque, dos orné, triple filet doré sur les plats, dentelle int., tr. dorées, bel exemplaire très frais.

1 500 €

Rare édition originale publiée par La Hire. C'est une importante synthèse des travaux de Mariotte sur les fluides, l'hydrodynamique, la circulation de l'eau sur terre, l'analyse des forces d'équilibrage des fluides, l'hydromécanique des fontaines et la résistance des matériaux. Il essaye d'établir ici les principes posés par Pascal et Galilée, ainsi que de vérifier la loi de Torricelli sur l'écoulement d'un liquide par un orifice percé sur une paroi. Il expose une idée toute nouvelle pour l'époque à savoir que l'eau contient de l'air en dissolution: " il y a quelques parties étrangères et hétérogènes dans l'eau, lesquelles se transforment en air, par une grande chaleur..." ¶ "The scope and originality of his observations of fluid motion surely warrant placing him at the head of the French school of hydraulics...a detailed review of the work is in order." Rouse & Ince, History of Hydraulics, p. 63 - En Français dans le texte, 116 - Sotheran, II, 11,434 "rare." - Poggendorff II. 53 - Roberts & Trent Bibl. mechanica p.217 - NUC. 3 copies only (Libr. Congress, Yale, Harvard).

 





CALMET (Dom A.). Traité sur les apparitions des esprits, et sur les vampires, ou les revenans de Hongrie . 1751

 Les Vampires de Moravie

CALMET (Dom A.). Traité sur les apparitions des esprits, et sur les vampires, ou les revenans de Hongrie , de Moravie, &c... Nelle édit. revûe, corrigée & augm. Paris, de Bure, 1751, 2 vol. in 12, de 2ff. XXVII-486 pp., et XVI-484pp. 2 ff., pl. basane mouchetée époque, dos orné, plats lég. frottés et qq. ff. lég. brunis sinon très bon exemplaire.

1 200 €

3e édition augmentée, la meilleure, de ce célèbre ouvrage sur les Vampires, recueil pour le moins curieux consacré aux visions, apparitions, démons, spectres, sorcières, revenans, au Sabbat, à la magie etc… Contient à la fin la "Dissertation sur ce qu'on doit penser de l'apparition des esprits, à l'occasion de l'avanture arrivée à Saint-Maur, P.1707" [par Poupart, chanoine]. Edition augmentée de la lettre du Marquis de Maffei sur la magie, et la lettre de Dom Calmet à de Bure aîné sur le traité des apparitions de Lenglet-Dufresnoy. La première édition de 1746 était en un seul volume, et la seconde ne contient aucune addition. ¶ Caillet n°1966 "assez rare" - Dorbon n°610 (pour l'édit. originale seulement) - Yve-Plessis sorcellerie n°519 -Guaïta n'avait que la réimpression de 1759.





RACINE (Jean). Oeuvres. Paris 1687

 

RACINE (Jean). Oeuvres. Paris, Chez Pierre Trabouillet, 1687, 2 vol. in 12, de 372pp. et 434pp. 2ff., illustré de deux front. dont un d'après Lebrun et de 10 figures h.t. gravées par Fr. Chauveau, plein maroquin rouge vermillon, triple filet doré sur les plats, dos à nerfs orné, tr. dorées, double filet doré sur les coupes, dentelle intérieure. (Hardy-Dumesnil). Très bel exemplaire.

 

Seconde édition originale collective, la première avec Phèdre à pagination continue. Importante édition pour les variantes qu’elle offre avec la première édition collective de 1676 : elle contient donc Phèdre pour la première fois avec pagination continue. Paraissent ici en éditions originales : le Discours prononcé par Racine à l’Académie Française à la réception de Mrs Corneille et Bergeret, le 2 janvier 1685, ainsi que l'Idylle sur la paix. ¶  Guibert, Biblio. Racine, pp.150-153. 

  3 500 €

 



CATTAN (Christophe de). La géomance, 1571, en maroquin

 

Le traité le plus complet de géomancie, en maroquin rouge

 

CATTAN (Christophe de). La géomance, du Seigneur Christofe de Cattan gentilhomme genevois… pour sçavoir toutes choses présentes, passées et à advenir. Avec la Roüe de Pythagoras. Le tout mis en lumière par Gabriel du Préau…P., Gilles Gilles, 1571, in 4°, de 145ff. ch., 2ff. de table, et 1f. bl., très nbr. tableaux et figures astronomiques et astrologiques in t. certaines attribuées à Oronce Finé, joli titre avec encadrement gravé sur bois de Jean Cousin, exemplaire soigneusement lavé et établi par J.P. Laurenchet et relié en pl. maroquin rouge genre ancien, dos orné, double encadrement doré sur les plats avec fleurons d'angle, dentelle int., tr. dorées. (J.P. Laurenchet). Bel exemplaire.

3 500 €

Rare 3e édition de cet ouvrage très estimé. C'est peut-être le traité le plus complet de géomancie, il comprend aussi de nombreux passages sur l'astrologie et la divination. Débutant par le symbolisme du zodiaque et la divination par les constellations d'étoiles, l'ouvrage poursuit avec l'exposition du système de géomancie, puis se termine par la divination à l'aide de la roue de fortune de Pythagore. Cette traduction française est due à Gabriel Dupréau, d'après un manuscrit du Génois Cristoforo Cattaneo qu'il s'était procuré. Cattan cite trois sources majeures pour sa géomancie : un traité traduit de l'arabe par Hugo de Santalla, un traité de la sphère de Bartolomeo da Parma rédigé en 1288, et un traité hébreu anonyme. ¶ Caillet 2093 - Dorbon 646 (e.o. de 1558) "ne se rencontre que fort rarement" - Sabattini, biblio. chiromanzia n°60 - Cat. Bibl. Guaita n°140 (seulement la 4e édition de 1577) - Brun livre ill. Renaissance p.150 (édit. de 1558)

 






NICERON (Jean François) et R.P. Marin MERSENNE. La Perspective curieuse, 1663-1651

 

NICERON (Jean François) et R.P. Marin MERSENNE. La Perspective curieuse, du Rév. P. Niceron minime, divisé en quatre livres. Avec l’Optique et la Catoptrique du R. P. Mersenne. Oeuvres très utile aux peintres, architectes, sculpteurs, graveurs et à tous autres qui se meslent du dessein. Paris, Jean Du Puis, & Vve F. Langlois, 1663-1651, 2 parties in folio, d'un front. gravé, 6ff., 1 portrait gravé, 50 planches gravées h. t. dont une en double page, 191pp., ill. de 7 figures géométriques sur bois in t.; & 6ff., 134 pp., ill. de 27 figures géométriques sur bois in t., pl. veau brun époque, dos à nerfs orné, dorures lég. passées, coiffes et dernier caisson restaurés, manque de dorure en queue, quelques taches éparses.

4 500 €

3e édition de ce remarquable traité de perspective consacré en grande partie aux anamorphoses par le mathématicien Jean-François Niceron (1613-1646), suivie de l'édition originale posthume de l'optique du mathématicien et astronome Marin Mersenne (1588-1648). L’ouvrage de Niceron fut publié une première fois en 1638. Le Père Niceron mort à 33 ans publia de son vivant deux ouvrages d'un grand intérêt sur la perspective, très remarqués des milieux cartésiens. Le Père Mersenne, fût son maître et l’une des figures les plus influentes de la science du XVIIe siècle. Toute sa vie, Mersenne a entretenu une riche correspondance avec les savants de son temps : Fermat, Pascal, Gassendi, Descartes, Torricelli, Desargues,...  Le premier livre du recueil est un traité de perspective dans lequel on retrouve les jugements et la querelle qui opposa Niceron à Girard Desargues; le second livre très augmenté est consacré aux anamorphoses résultant de perspectives dépravées; le 3e livre est un traité des anamorphoses catoptriques utilisant les miroirs plans, cylindriques ou coniques pour déformer mais surtout redresser les images dénaturées; le 4e livre expose un procédé de dioptrique à l'aide d'une lunette convenablement taillée. La seconde partie du recueil est du Père Mersenne et porte la date de 1651; on y trouve deux petits traités d'optique et de catoptrique ainsi que qu'une mise au point de G. P. de Roberval (l'éditeur de cet ensemble posthume) sur la quadrature du cercle. ¶ Brunet 8408 - Graesse IV-667 - Caillet 7971-7972 - DSB IX. 319 & X.103 "perhaps the first published reference to Descartes' derivation of the law of refraction... Niceron's major work, however, dealt with perspective and geometrical optics. Sympathetic to the natural magic still current in his time, he tended to view optics as the art of illusion rather then the science of light" - Millard French, 124 (édit. de 1663) "Scarce edition of this important treatise on perspective by the most scientifically rigorous of 17th century French theorists, of particular interest for its contention that the illustrations to earlier treatises were often defective... For Niceron perspective was the first among the sciences, because it was concerned with the effects of light and expressed solid figures which «deceive the eye and the reason»”.







 

GAULTIER-GARGUILLE (Hugues Guéru, dit...). Les Chansons de Gaultier Garguille, 1658

 

L'exemplaire du Baron Double

 

GAULTIER-GARGUILLE (Hugues Guéru, dit...). Les Chansons de Gaultier Garguille, Nouvelle édition suivant la copie imprimée à Paris en 1631. à Londres, , 1658, (1758), pet. in 12, d'un front gravé représentant Gaultier-Garguille en costume de scène et les têtes de ses deux compères Gros Guillaume et Turlupin, 7ff. 123pp. 2ff., pl. maroquin rouge XIXe, dos finement orné, triple encadr. doré sur les plats,, dentelle int. (Bauzonnet-Trautz). Très bel exemplaire du Baron Eugène J.-L. Double célèbre bibliophile (1846-1895), et l'ex-libris du XIXe siècle au monogramme MDC et la devise "Haud immemor", puis celui de Bruno Monnier château de Mantry (Jura).

Rare 5e édition ancienne d'après Gay. En réalité il s'agirait d'une contrefaçon du 18e siècle (1758). Ces chansons paillardes sont du bateleur caennais Hugues Géru dit Fléchelles, qui était lié par le mariage au célèbre Tabarin. Dans les farces qu’il représentait, il introduisait souvent des couplets grivois de sa composition. Plusieurs farces de Gaultier-Garguille furent reprises par Molière. ¶ Gay amour, femmes I. 545 - Cat. Viollet-le-duc p.13 "Livre rare et recherché. Hugues Guéru, dit Gaultier Garguille, était un acteur comique de l'hôtel de Bourgogne, qui, dans les entr'actes, chantait de ses chansons... La naïveté des chansons de Gaultier Garguille ne voile pas toujours suffisamment la grossièreté de leurs sujets, mais nos aïeux avaient les oreilles moins délicates que les nôtres, et parmi ces chansons sans art, il y en a d'excellentes" - cf. A. Canel Deux farceurs normands : Gros-Guillaume & Gaultier Garguille. 1862. - Cat. CCFR seulement 4ex. (BNF, Chantilly "ex. du Duc d'Aumale", Reims, Dôle)

1 500 €