... ... Ce blog permet de mieux faire connaître certains livres anciens rares, curieux et précieux ... ...

LULLE (Raymond). Manuscrit d'alchimie intitulé, Le Grand Oeuvre ou principes de la philosophie hermétique tiré de Raymond Lulle, (début 18e s.)

 

 

L'exemplaire du Dr. Lucien Graux

 

LULLE (Raymond). Manuscrit d'alchimie du début du XVIII° siècle, intitulé, Le Grand Oeuvre ou principes de la philosophie hermétique tiré de Raymond Lulle. Slnd , (début 18e), in 4°, de 175 ff. en partie chiffrés de deux écritures différentes, l'une pour le corps du texte et l'autres pour les notes et ajouts dans le ff. de garde et aussi sous forme de papillons collés en marge, pl. basane mouchetée XVIIIe, dos muet, bel état. Exemplaire du Dr. Lucien Graux avec son ex-libris en tête (n°290 de la vente du 21 mars)

6 500 €

Important manuscrit d'alchimie Lullienne. La notice du catalogue de la vente Lucien Graux stipule : "Ce traité est une adaptation en français des oeuvres hermétiques du grand alchimiste Raymond Lulle dont il n'existe pas de traduction complète en notre langue. L'auteur de ce travail expose les procédés de la chrysopée. Il enseigne la calcination secrète des sept métaux pour en extraire la quintessence, et indique les procédés permettant d'arriver à l'élixir, à la poudre de projection, à la médecine universelle. Ce manuscrit se termine par seize canons ou règles enseignant l'application de l'or potable en panacée à toutes les maladies qui affligent l'humanité. Un canon spécial est même consacré à la guérison des démoniaques" (sic). Le manuscrit est adressé dans ses différentes parties à "Madame Votre Royale Majesté" et une de ses adresses est signée Bernard de la Badie. On relève les chapitres suivants: L'âme de la philosophie naturelle touchant le vray or potable, calcination des métaux, séparation des 4 éléments, congélation, régime de la composition, opérations (jusqu'à la huitième), canons, etc... L’alchimie Lullienne a joui d’un grand prestige dès le XVIe siècle. Toutefois, il y a aujourd'hui unanimité pour affirmer que les textes alchimiques attribués à Lulle ne sont pas sortis de la plume du Bienheureux. Le majorquin Raymond Lulle ne fut pas alchimiste, et il niait la légitimité de la transmutation des métaux. Par contre un pseudo-Lulle, créé de manière habile par certains disciples anonymes des XIVe et XVe siècles, rédigea des œuvres sur la pierre philosophale. Très intéressant manuscrit d'une bonne provenance.

 




 

LE PELLETIER (Jean). L'Alkaest ou le dissolvant universel de Van-Helmont, 1704

 

LE PELLETIER (Jean). L'Alkaest ou le dissolvant universel de Van-Helmont, relevé dans plusieurs traitez qui en découvrent le secret. Rouen, Guillaume Behourt, 1704, in 12, de 2ff. 256pp. 2ff., pl. veau époque, dos orné. Bel exemplaire

2 000 €

Rare ouvrage très estimé. Il contient pour la première fois en français des extraits et commentaires de l'oeuvre de Philalèthe et de Starkey. En particulier: Le 11e chapitre du secret révélé du Philalèthe, son "commentaire sur les douze portes de Ripley" (préface, 3e et 4e portes), la traduction des 20 stances du poème intitulé "Medulla Alchimiae", du dialogue de Philalèthe sur "le secret de l'Alkaest", la traduction des chapitres IX à XIII de la "Pyrotechnie" de Starkey, et "de la liqueur alkaest ou dissolvant universel de Paracelse et Van-Helmont" du même Starkey, et les réflexions de l'auteur "sur la manière de faire l'alkaest". ¶ "Ouvrage curieux et fort estimé" d'après Lenglet-Dufresnoy Hist. de la philosophie hermétique - Caillet n°6550 (n'a pas vu l'édit. de 1704) - Duveen p.353 - Nourry cat. alchimie de 1927 n°262 - Guaïta n°1551 "L'un des ouvrages anciens d'alchimie les plus curieux" - Pas d'exemplaire dans Dorbon.

 



 

 

(VARENNES, Claude de) et Gilbert Saulnier DU VERDIER. Le voyage de France,, 1673

 

L'exemplaire de William Th. Beckford, l'auteur de Vathek

 

(VARENNES, Claude de) et Gilbert Saulnier DU VERDIER. Le voyage de France, dressé pour la commodité des François & estrangers. Avec une description des chemins pour aller & venir par tout le monde, très-nécessaire aux voyageurs. Et un Mémoire des reliques qui sont dedans le trésor de S. Denys en France. Corrigé & augmenté de nouveau par le sieur Du Verdier historiographe... Paris, chez Michel Bobin, & Nicolas le Gras, 1673, in 12, de 6ff. 466pp. & 12pp., pl. maroquin rouge à grain long début XIXe, dos lisse à filets dorés, double encadrement à froid sur les plats avec petit fleuron d'angle, chaînette dorée int., tr. dorées. Bel exemplaire de la Bibliothèque de William Th. Beckford (1759-1844) à Hamilton Palace. Vente Sotheby du 30 June 1882-27 November 1883, n°2739 du cat . Exemplaire acquis par la Lie Quaritch avec étiquette de la vente ajoutée en tête.

1 000 €

Nouvelle édition du "Voyage de France" de Claude de Varennes paru en 1639, et ici éditée et augmentée par du Verdier. Ce guide se présente sous la forme d’un récit de voyage. On y découvre la France du XVIIe siècle : territoire, géographie, histoire, administration, ports, rivières, fleuves, forêts, climat, productions agricoles, caractères des français, organisation sociale, histoire des rois et de la maison royale, langue française, villes, finances du royaume, monnaies, parlements, religions avec un intéressant passage sur les protestants… Les chemins de France les plus empruntés, y compris la Savoie, la Lorraine, Genève et Berne, mais aussi vers l'Allemange, l'Italie, l'Espagne. Les dernières pages contiennent un "Mémoire des reliques qui sont dedans le thrésor de S. Denys" et l'Antiquité de la Ste Chapelle". ¶ Fordham, Les Routes de France, p. 24 & 51. - cat. CCFR 6ex. (Paris CNAM, BNF, Clermont Frd, Aix, Troyes, Rennes).

 




 

SAVARY duc de ROVIGO (Anne-Jean-René-Marie). Mémoires du duc de Rovigo pour servir à l’histoire de l’Empereur Napoléon. 1828

From the library of William Lowther 1st Earl of Lonsdale

 

SAVARY duc de ROVIGO (Anne-Jean-René-Marie). Mémoires du duc de Rovigo pour servir à l’histoire de l’Empereur Napoléon. London, Colburn & Bossange, 1828, 8 parties en 4 vol. in 8°. demi-veau brun époque, p. de t. noire, dos à filets dorés, plats percal. beige, 1er plat frappé au nom de "Lowther" surmonté d'un dragon passant, marque de William Lowther 1st Earl of Lonsdale (1757 - 1844), tr. marbrées en vert. Bel exemplaire.

750 €

Rare édition française parue à Londres en même temps que l'édition originale française. Elle n'est connue ni de Davois ni de Tulard. Elle porte le nom de Bossange l'éditeur de l'originale et de Colburn l'éditeur de la traduction anglaise. Elle ne figure que dans les bibliothèques anglaises ou américaines, aucun exemplaire au cat. CCFR. Le général Savary remplaça Fouché au ministère de la police, durant les Cent Jours, il est chargé de la gendarmerie; puis fait prisonnier par les Anglais après Waterloo, il est condamné à mort et s'exile dans l'Empire Ottoman. Innocenté, il rentre en 1819 et participera à la conquête de l'Algérie en 1831. ¶ Tulard, 1322. « Mémoires très importants dont le retentissement fut considérable en raison de la personnalité de l’auteur, aide de camp du Premier Consul, mêlé étroitement à l’exécution du duc d’Enghien, ambassadeur auprès du Tsar, après Tilsit, successeur de Fouché au ministère de la Police générale en 1810 ».

 




 

MAUDUIT Antoine-René. Principes d'astronomie sphérique, 1765

 

MAUDUIT (Antoine-René). Principes d'astronomie sphérique, ou traité complet de trigonométrie sphérique : dans lequel on a réuni les solutions numériques, géométriques & analytiques de tous les problèmes qui ont rapport à la résolution des triangles sphériques quelconques ; avec une théorie des différences des mêmes triangles. Paris, H.-L. Guérin & L.-F. Delatour, 1765, in 8°, de XVI-199pp., ill. de 6 planches dépliantes h.t. (3 tableaux et 3 planches de figures géométriques), pl. veau marbré époque, dos orné, qq. ff. très lég. brunis sinon bel exemplaire.

500 €

Edition originale. Antoine-René Mauduit (1731-1815), fut professeur de mathématiques à l'Ecole des Ponts et Chaussées, et ensuite aux Ecoles Centrales. Il occupa la chaire de géométrie ramiste au Collège de France. "Mauduit est un des meilleurs professeurs de mathématiques qu'il y ait eu à Paris, et l'un des plus utiles" Lalande. ¶ Houzeau-Lancaster n°9625 - Sotheran II. n°11615 (trad. anglaise)



 

[FOIGNY (Gabriel de)]. Les Avantures de Jacques Sadeur dans la découverte et le voyage de la Terre Australe, 1732

 

Les australiens hermaphrodites

 

[FOIGNY (Gabriel de)]. Les Avantures de Jacques Sadeur dans la découverte et le voyage de la Terre Australe, contenant les coutumes & les moeurs des Australiens, leur religion, leurs exercices, leurs études, leurs guerres; les animaux particuliers à ce Païs, & toutes les raretez curieuses qui s'y trouvent. Amsterdam, D. Mortier, 1732, in 12, de 8ff.-341pp.-1f., pl. veau marbré époque, dos lisse orné, qq. ff. lég. brunis sinon bon exemplaire.

900 €

Réimpression d'une des plus célèbres utopies du XVII° siècle, qui passe même pour l'invention du "voyage imaginaire". C'est en tout cas une des utopies les plus scandaleuses. Ce Cordelier défroqué dont les frasques et paillardises lui valurent la prison et l'expulsion de la cité de Genève, imagine ici des habitants de la "Terre australe" hermaphrodites, ce qui lui permet d'évacuer ainsi le problème sexuel, procédé aussi radical que bizarre. De nos jours encore Lachèvre attaque sans retenue le libertin Foigny, et Ruyer manifeste un sorte de dégoût pour cette société d'hermaphrodites qui, malgré sa douceur et sa tolérance, massacre ses ennemis non-hermaphrodites, considérés comme des demi-hommes, et où les enfants non androgynes sont étouffés à la naissance. "Le thème" dit-il, "est bizarre et de mauvais goût, mais il est vraiment utopique". On ne connait pas la propriété privée chez ces Australiens égalitaires et végétariens, mais on y trouve un fruit, sorte de drogue, qui provoque soit un fou-rire, un long sommeil, ou une mort béate selon la dose... ¶ cf. Lachèvre Successeurs de Cyrano - Ruyer l'Utopie et les utopies - Valette Cat. Utopies n °120 - Versins p.338 - Hartig & Soboul p.34.

 



 

SIND (Jean Baptiste, baron de). L'Art du Manège, 1774

 

SIND (Jean Baptiste, baron de). L'Art du Manège pris dans ses vrais principes, suivi d'une Nouvelle méthode pour l'embouchure des chevaux, et d'une connoissance abrégée des principales maladies auxquelles ils sont sujets, ainsi que du traitement qui leur est propre. Vienne & Paris, Desprez, 1774, in 8°, de XVI-342pp., illustré d'un portrait et de 7 planches dépliantes dont 2 par Garsault, pl. veau marbré époque, dos orné, lég. mouillure claire en mage sinon bel exemplaire.

850 €

Rare et recherché. 3e édition, mais unique édition parue en France. Par l'un des plus éminents maîtres de l'art équestre européen, très proche de La Guérinière, dont la doctrine reste, encore de nos jours une référence pour l’école espagnole d'équitation. Les planches représentent des mors et gourmettes et un modèle de fer à courroies inventé par l’auteur. ¶ Mennessier de La Lance, II, 514.