... ... Ce blog permet de mieux faire connaître certains livres anciens rares, curieux et précieux ... ...

RICAUT (Paul). Histoire de l'état présent de l'empire Ottoman, 1670

RICAUT (Paul). Histoire de l'état présent de l'empire Ottoman, contenant le maximes politiques des Turcs, les principaux points de la religion Mahométane, ses sectes, ses hérésies, & ses diverses sortes de religieux; leur discipline militaire, avec une supputation exacte de leurs forces par mer & par terre, & du revenu de l'Etat... trad. de l'anglois par M. Briot, seconde édition. Paris, Séb. Mabre-Cramoisy, 1670, in 12, de 8ff. 661pp. 1f., ill. d'un front. gravé par N. Cochin, d'une vignette in t. et de 18 gravures h.t. par Sébastien Leclerc dont 17 se dépliant, pl. veau brun époque, dos orné, coiffes lég. usées, qq. rares rousseurs en marge sinon bon exemplaire. (ex-bibliotheca Lud. Titaud) 

Seconde édition française. Cet Etat de l'Empire ottoman paru en anglais en 1668 constitue le premier ouvrage détaillé sur les moeurs des Turcs, les ressources et la politique Ottomane. Il passe même pour l'une des sources des "Lettres persanes" de Montesquieu, qui en possédait un exemplaire dans sa bibliothèque. Ricaut fut secrétaire de l'Ambassadeur d'Angleterre à Constantinople de 1661 à 1667. Il rédigea en 1663 les articles du traité de paix conclu entre l'Angleterre et le gouvernement Ottoman et obtint le privilège pour les navires anglais d'être exemptés du droit de visite. ¶ Blackmer 1464 (autre édit.) "an extremely important and influential work, wich provides the fullest account of Ottoman affairs during the 17th century". Lipperheide 1408 - Vente Aboussouan n°806 (in 4°) - Haghe-Chahine Levant n° 4191.

 900 




[SORBIERE (Samuel)]. Relation d'un voyage en Angleterre, 1666

L'exemplaire de Charles Pieters

[SORBIERE (Samuel)]. Relation d'un voyage en Angleterre, où sont touchées plusieurs choses, qui regardent l'estat des Sciences et de la Religion, et autres matières curieuses à Cologne, chez Pierre Michel ( à la sphère), 1666, petit in 12, de 4ff. 180pp. 2ff., ill. d'un planche gravée se dépl., pl. maroquin à grain long Lavallière XIXe, dos finement orné, triple encadrement doré sur les plats avec fleurons d'angles, dent. int., tr. dorées. Bel exemplaire dans une fine reliure. (ex-libris Charles Pieters de Gand, célèbre bibliographe auteur des Annales de l'imprimerie elzévirienne, 1858)  

Jolie édition imprimée à Amsterdam et quelque fois considérée comme elzévirienne (Brunet V, 455).  Elle comporte la sphère d'A. Wolfgang utilisée semble t-il dans l'officine de Warnaer (Rahir 2288). Ce voyage le médecin libertin érudit protestant Samuel Sorbière (1615-1670) le fit en 1663-64. Traducteur de Thomas More et de Hobbes, il est le promoteur de Gassendi. Cette intéressante relation lui permet de rendre hommage à Monconys et surtout à Hobbes, mais aussi aux travaux de R. Moray et de R. Boyle au sein de la Royal Society. Le livre bien qu'anglophile est assez polémique, et il offensa la Cour d'Angleterre et du  Danemark égratignées dans plusieurs passages. Il fut condamné et une lettre de cachet exila Sorbière pendant quelques temps à Nantes. Il s'empoisonne en 1670. ¶ Haag IX, 289 - Pintard libertinage érudit p.334/348 et p.552/558 - Willems n°1760 distingue deux tirages "quoiqu'en dise Brunet ni l'un ni l'autre n'appartiennent aux presses elzéviriennes"
1.300 


[PERAU (Abbé)]. L'Ordre des Francs-Maçons trahi, 1771

[PERAU (Abbé)]. L'Ordre des Francs-Maçons trahi, et le secret des Mopses révélé. Amsterdam, 1771, in 12, de XXXII-195 et 32pp., illustré de 14 planches gravées h.t. dont 5 grandes se dépl., et 2 vignettes à mi-page,  pl. veau porphyre époque, dos lisse orné, encadrement d'une guirlande dorée sur les plats, cachets sinon bel exemplaire.  

Célèbre ouvrage qui malgré son titre n'a rien d'anti-maçonnique. Il est d'ailleurs dédié "au très vénérable Frère Procope..." La plupart des planches représentent des cérémonies ou symboles maçonniques. Cette édition comprend bien le "supplément", le "secret des mopses révélé" et les "chansons". C'est un document intéressant sur le curieux ordre des Mopses, sorte de loge mixte qui avait pour emblème un chien et qui fut créée en 1736 et dont la particularité était de ne pas exiger de serment. ¶ Fesch col. 1045.- Dorbon n°3598 - Wolfstieg 29.963 - Caillet n°8506 - cat. F.M. Bibl. Lyon n°45
1.200