... ... Ce blog permet de mieux faire connaître certains livres anciens rares, curieux et précieux ... ...

MENAGE (Gilles). Dictionnaire étymologique, ou Origines de la Langue françoise, 1694

 

Bel exemplaire aux armes du financier Samuel Bernard

 

MENAGE (Gilles). Dictionnaire étymologique, ou Origines de la Langue françoise, Nouvelle édition revue et augmentée par l'Auteur. Avec "Les origines françaises" de Mr. de Caseneuve ; un Discours sur la science des étymologies, par le P. Besnier, et une Liste des noms de Saints qui paraissent éloigné de leur origine, et qui s'expriment diversement selon la diversité des lieux, par Mr. l'abbé Chastelain. Paris, Jean Anisson, 1694, in folio, de 4ff. 740pp. suivi des "Origines de la langue française" par M. de Caseneuve de 6ff, 100 pp., puis 2ff. d'additions et corrections, la préface ou "Principes de l'art des étymologies" de 52ff. est ici reliée à la fin; ill. de 2 bandeaux et 2 lettrines gravés par Leclerc, Cossin et Lepautre in t., pl. veau blond époque, dos orné, plats frappés aux armes du financier Samuel Bernard (O.H.R. n°1042) l'un des hommes les plus riches d'Europe et le principal banquier de Louis XIV, triple encadrement de filets dorés sur les plats, tr. rouges, très nombreuses rousseurs sinon bel exemplaire.

2 500 €

C'est le premier grand dictionnaire étymologique du français. Cette édition avait été précédée par un traité des "Origines de la langue française", paru en 1650. Cette nouvelle édition très augmentée, et sous un nouveau titre, Ménage y travailla jusqu'à sa mort en 1692. Elle ne fut publiée qu'en 1694 avec des augmentations par Simon de Valhébert. Fin grammairien et d’une grande érudition, Ménage se démarque de ses prédécesseurs par une approche plus scientifique et aborde l’étude de la langue pour elle-même. ¶ Brunet, III, 1615 "édition recherchée" - Tchemerzine-Schéler IV, 667 "Edition beaucoup plus complète que celle de 1650".

 




 

LIMOJON DE ST DIDIER (A. Toussaint de). Lettre d'un philosophe sur le secret du Grand Oeuvre, 1688

 

L'exemplaire annoté du chimiste J.B. Dumas

 

LIMOJON DE ST DIDIER (A. Toussaint de). Lettre d'un philosophe sur le secret du Grand Oeuvre, Ecrite au sujet des Instructions qu'Aristée à laissées à son fils, touchant le Magistère Philosophique. Le nom de l'auteur est en Latin dans cet anagramme: Dives Sicut Ardens, S. à Paris, L. d'Houry, 1688, pet. in 12, de 61pp. & 9pp. pour "la lumière des Mercures", pl. veau brun XIXe, dos lisse orné, encadrement d'un filet doré et d'une dentelle à froid sur les plats, exemplaire interfolié et truffé de notes manuscrites du chimiste Jean-Baptiste Dumas, donnant en particulier une variante du texte souvent plus complète (tampon ex-libris J. Dumas en tête).

2 800 €

Petite recueil alchimique rare, dont le contenu se rapporte à la recherche du Grand Oeuvre. il fut composé par un habile diplomate doublé d'un alchimiste Alexandre-Toussaint de Limojon de Saint-Didier, né vers 1630 à Avignon, et mort par naufrage en 1689. Il est divisé en 3 parties : la première contient la "Lettre d'un Philosophe au sujet des Instructions qu'Aristée à laissées à son Fils, touchant le Magistère Philosophique". La seconde donne le texte latin et la traduction française des "instructions d'Aristée". La 3e enfin contient "La Lumière des Mercures extraite de Raymond Lulle". ¶ Caillet n°6695 "Seconde édition, après l'originale de 1686" - cat. alchimie de Nourry (1927), n°271 (pour l'originale) "son livre fut très estimé et l'est encore des alchimistes" - Cat. S. de Guaita n°405 (cette même édition, dans un recueil) - Ferguson II. p.39 (cette édition) - Pas dans Dorbon - Pas dans Duveen - cat. CCFR 3ex. seulement (BNF, Museum, BIUS Pharmacie) et 1 seul ex. pour l'édit. de 1686 (BNF).



 

[DORVIGNY (Louis-François Archambault, dit...)]. Le nouveau roman comique ou voyage et aventures d’un souffleur, d’un perruquier et d’un costumier de spectacle. 1799

[DORVIGNY (Louis-François Archambault, dit...)]. Le nouveau roman comique ou voyage et aventures d’un souffleur, d’un perruquier et d’un costumier de spectacle. Paris, de l'impr. Vatar-Jouannet, an VIII, (1799), 2 tomes in 12, de 2ff. XI-168pp. 1f. & 1f. 192pp. 1f. 4pp. de cat., ill. de 2 gravures h. t. de Charpentier en front., le tout rel. en 1 vol. pl veau raciné époque, dos lisse orné, dentelle dorée sur les plats, bel exemplaire. (ex-libris gravé Bertrand de Gorsse)

650 €

 

Édition originale rarissime de ce roman burlesque de Louis-François Archambault, dit Dorvigny (1742-1812), romancier, ivrogne notoire et fils supposé de Louis XV; mais surtout acteur de boulevard et dramaturge à succès, créateur des personnages de valets niais Janot et Jocrisse, dont les équivoques comiques réjouissaient le public populaire. ¶ Martin & Mylne n°00.65 (ne signale qu'un seul ex. à la Bibl. du château d'Oron en Suisse) -  Quérard Fr. litt. II.583 - Pas d'exemplaire au cat. CCFR ni au cat. KVK.... donc pas d'exemplaire à la BNF, une rareté.

 




 

LEMAU DE LA JAISSE (Pierre). Cinquième Abregé de la carte générale du militaire de France, sur terre et sur mer, 1739

 

LEMAU DE LA JAISSE (Pierre). Cinquième Abregé de la carte générale du militaire de France, sur terre et sur mer, depuis novembre 1737. jusqu'en décembre 1738, divisé en trois parties. Avec la suite du Journal historique des fastes de Louis XV., et les augmentations de l'année 1738... Compris le nouveau Calendrier de la Paix pour l'An de grâce 1739. Paris, Gandouin, Bauche, Prault etc... , 1739, pet. in 8°, de 12ff. 136pp. & 176pp. & 104pp., ill. d'un grand calendrier se dépl. en tête(marges rognées court pour le calendrier), pl. veau marbré dos orné, aux armes et chiffre de Louis XV frappés sur les deux plats et sur le dos. Bel exemplaire.

400 €

Pierre Lemau de La Jaisse (1677-1745) écrivain militaire, cartographe et graveur, a publié la Carte générale de la monarchie françoise (1733) et les Plans des principales places de guerre et villes maritimes frontières du Royaume de France (1736). Cet almanach militaire annuel contient la liste détaillée des maréchaux, officiers, ministres, chevaliers des trois ordres du Roy, gouverneurs, contrôleurs généraux, trésoriers, ingénieurs, mais aussi des troupes de la Maison du Roy, des compagnies, milices, gendarmerie, infanterie, puis l'état de la marine et des officiers, des colonies françaises, ou nouvelle France des isles d'Amérique, des galères du Roy, des troupes des galères, et chiourmes. Il y a eu 7 "Abrégés" parus de 1734 à 1741.



 

[REGLEMENTS MILITAIRES 1793 et 1804] - Décret impérial du 24 Messidor an XII relatif aux cérémonies publiques, préséances, honneurs civils et militaires. 1804

 

Exemplaire du Général Charles Louis Dieudonné Grandjean (1768-1828)

 

[REGLEMENTS MILITAIRES 1793 et 1804] - Décret impérial du 24 Messidor an XII relatif aux cérémonies publiques, préséances, honneurs civils et militaires. Milan, Jean Pierre Giegler, libraire, 1804, pet. in 8°, de 56pp., - Suivi de : Ordonnance pour régler le service dans les places et dans les quartiers, du 1er mars 1768. Nouvelle édition corrigée. à Milan chez J.P. Giegler an XII-1804, de 202pp. 1f. de table - Suivi de : Règlement concernant le service intérieur, la police et la discipline des troupes à cheval du 24 juin 1792, l'an 4e de la liberté. Paris chez Magimel, 1793, de 96pp., - Suivi de : Règlement provisoire sur le service des troupes à cheval en campagne du 12 août 1788. à Paris chez Magimel, 1793, de 147pp.; soit 4 règlements militaires reliés en 1 vol. pl. veau porphyre époque, dos lisse orné, p. de t. rouge et premier plat avec marque d'appartenance en losange vert titré "à Monsieur Granjean", signature "Grandjean" aux deux premiers ouvrages, cachet postérieur en tête "ex-libris Comtesse de Salis". Exemplaire ayant certainement appartenu au Général Charles Louis Dieudonné Grandjean (1768-1828) ayant participé aux guerres de la Révolution et de l’Empire. Entré tôt dans l'armée, il est fait sous-lieutenant au 105e Régiment d'Infanterie en 1792 et sert dans l'armée du Rhin commandée par Custine ; adjudant-général adjoint près de Desaix en 1793 ; adjudant-général chef de brigade en mai 1796, il s'empare, en mai 1799, du camp retranché de Postringo, et il est nommé général de brigade sur le champ de bataille. Il combat à la bataille de la Trebbia et y reçoit deux blessures, et se distingue à la bataille d'Engen-Stockach. Il commande une division de réserve à Hohenlinden et s'y distingue. Il reçoit la croix de commandeur de la Légion d'honneur en 1804 et le grade de général de division le 1er février 1805. Il sert en cette qualité sous le maréchal Brune pour la conquête de la Poméranie suédoise. En 1807 le maréchal Mortier lui laisse le commandement des troupes devant Stralsund. Employé en 1808 à l'armée d'Espagne sous les maréchaux Lannes et Moncey, il concourt à la déroute des insurgés enfermés dans Lerin ; il commande une division d'infanterie au siège de Saragosse en 1809. Il combat à Wagram. À la campagne de Russie, il commande une division du 10e corps et fait partie de la garnison de Dantzig. Il reçoit la croix de Saint-Louis en 1814, puis, pendant les Cent-Jours, il sert sous les ordres du général Rapp, dans le 5e corps d'armée du Rhin. Élu député de la Meurthe en 1821, il meurt en 1828, à Nancy. Parmi ses arrière petit-fils figure Stanislas de Guaita, poète et occultiste.

750 €

Intéressant recueil de règlements militaires de la période révolutionnaire et impériale, pour l'organisation et l'administration de l'infanterie en service à domicile et en campagne, au camp et dans les quartiers ; contenant des règlements très détaillés pour les tâches incombant aux différents grades, avec des exemples des nombreux tableaux et formulaires requis pour la tenue des registres. Ces règlements illustrent parfaitement le souci du détail et du bon ordre qui caractérisait l'armée française sous Napoléon.

 



 

CASTILHON (L.). Essai sur les erreurs et les superstitions anciennes et modernes, 1766

 

de la bibliothèque de C.A. Thory

 

CASTILHON (L.). Essai sur les erreurs et les superstitions anciennes et modernes, Nelle édit. revue, corrigée et consid. augm. Francfort, Knoe & Eslinger, 1766, 2 tomes in 8°, de VIII-240pp. et 276pp-2ff., rel. en 1 vol. pl. veau marbré époque, dos orné, tr. marbrées, qq. taches sinon bel exemplaire provenant de la bibliothèque de C.A. Thory avec le cachet des "Archives du Rite Ecossais Philosophique".

450 €

Recensement et dénonciation des superstitions, de la magie, des songes, des fantômes, des imposteurs; le second volume étant presque entièrement consacré à Mahomet. C'est un ouvrage dans l'esprit des philosophes montrant que le fanatisme est le plus dangereux des fléaux et que la superstition est souvent son appui le plus solide. L'ouvrage fut condamné. ¶ Caillet n°2072 - Manque à Dorbon -James, Bûcher bibliographique n°693.

 



 

[LALANDE (J.J. Le François de)]. Abrégé de l'histoire de la Franche-Maçonnerie, 1779

 

[LALANDE (J.J. Le François de)]. Abrégé de l'histoire de la Franche-Maçonnerie, précédée et suivie de quelques pièces en vers & en prose, & d'anecdotes qui la concerne; d'un essai sur les mystères et le véritable objet de la confrérie des francs-maçons, auquel on a joint un recueil complet des chansons dont ils font usage dans leurs assemblées & dans leurs repas. Rédigé par un membre de cet ordre. Londres, et se trouve à Lausanne, chez François Grasset & comp. , 1779, in 12, de 272pp., 
- relié à la suite :
[BERAGE]. Tous les secrets mistères des grades de la maçonnerie entière dévoilés, ou le vrai Rose-Croix, traduit de l'anglois; suivi du Noachite, trad. de l'allemand. 6e édition. à Jerusalem, 1768 , de 84pp., le tout en 1 vol. pl. basane marbrée époque, dos orné, bel exemplaire (ex-libris gravé M.J.E. Faivre du Bouviot)

 1 500 €

-1) Très rare édition originale de ce texte attribué au célèbre astronome et tiré en tout cas de son article Franc-Maçonnerie paru dans l'Encyclopédie en 1773. Lalande fut initié à Bourg en Bresse, puis fonda à Paris la Loge « Les sciences » dont il fut Vénérable, puis la loge « les Neuf Sœurs » qu'il dirigea aussi, et dont il se retira en 1779 en faveur de Benjamin Franklin. ¶ Wolfstieg 3892 - Fesch col.20 - Guaïta n°1.

 

-2) Très rare réimpression compacte de l'ouvrage de Bérage sous un titre un peu différent, mais sans l'histoire de la Franc-Maçonnerie qui sert d'introduction et sans l'explication des emblèmes et donc sans les planches. Il contient bien l'étude détaillée complète des 7 hauts grades écossais suivants: Parfait maçon élu, élu de P., élu des 15, petit architecte, grand architecte, chevalier de l'épée et de Rose-Croix, Noachite ou chevalier prussien, le tout avec signes, ornements, attouchements etc...  Le Noachite est l'oeuvre de Karl Fr. von Köppen. Cette édition rare ne contient pas non plus l'histoire des Noachites que l'on trouve habituellement in fine, pour les grades eux-mêmes le texte est identique à celui de Bérage. Cette variante a échappé à toutes les bibliographies sur le sujet. ¶ Pas dans Fesch, Caillet, Dorbon, et le cat. F.M. Bibl. de Lyon - Seul le cat. CCFR décrit un exemplaire identique relié à la suite de l'anti-maçon (Bibl. de Nantes).