... ... Ce blog permet de mieux faire connaître certains livres anciens rares, curieux et précieux ... ...

HOTMAN (Antoine). Traicté de la dissolution du mariage par l'impuissance & froideur de l'homme ou de la femme, 1581

HOTMAN (Antoine). Traicté de la dissolution du mariage par l'impuissance & froideur de l'homme ou de la femme, Paris, par Mamert Patisson, chez Robert Estienne, 1581, in 12, de 30ff. ch., marque de Robert Estienne au titre, pl. veau blond moderne, plats ornés d'encadrements, d'entrelacs et de fleurons d'angles, dos orné de fleurons dorés, jolie reliure pastiche signée (Jeanne Benoist-Gazel). Qq. taches en marge sinon bel exemplaire.  
Édition originale rare. Antoine Hotman était le frère du célèbre jurisconsulte François Hotman, il fut avocat-général au parlement de Paris du temps de la Ligue, et un ardent ligueur alors que son frère fut un zélé calviniste. Son Traité fit grand bruit en son temps car il s'élevait avec beaucoup de force contre la manière dont étaient conduites les enquêtes dans les cas d'impuissance ou de frigidité. Il se déclare, avec une grande liberté d'expression, opposé au "congrès", épreuve durant laquelle l'homme devait faire assaut de sa femme devant les juges, médecins et matrones... ¶ Renouard, Estienne, 183. "Première édition, peu commune" - Brunet V, 917 - Dupin avocat II. n°1018 - Gay amour, femmes, III. 1235 - Pas dans Schreiber The Estiennes.
1.800 



POUQUEVILLE (François Ch. H. L.). Voyage en Morée, à Constantinople, en Albanie, et dans ... l’Empire Othoman, 1805

POUQUEVILLE (François Ch. H. L.). Voyage en Morée, à Constantinople, en Albanie, et dans plusieurs autres parties de l’Empire Othoman, pendant les années 1798, 1799, 1800 et 1801. Comprenant la description de ces pays, leurs productions, les mœurs, les usages, les maladies et le commerce de leurs habitans ; avec des rapprochemens entre l’état actuel de la Grèce, et ce qu’elle fut dans l’antiquité... Ouvrage enrichi d’un précis historique et géographique sur l’ancienne Épire, et de cartes dressées par M. Barbié du Bocage... Paris, chez Gabon & Cie, 1805, 3 tomes in 8°, de 2ff. VII-542pp. & 2ff. XV-287pp. & 2ff. XXI-344pp., ill. d'un tableau dépl. et de 5 planches gravées la plupart se dépl. (costumes, plan de la plaine de Tripolitza, vue du château des sept tours à Constantinople, plan de la plaine de Janina), relié en 2 vol. demi-veau moucheté, dos lisse orné, p. de t. rouge et verte, plats papier marbré, bel exemplaire (ex-libris Marquis de Civille, avec quelques notes manuscrites rajoutées en tête)  
Edition originale rare. Médecin, Pouqueville accompagna l’expédition d’Égypte. Capturé par des pirates tripolitains en 1798, il est emprisonné à Constantinople pendant 3 ans. Libéré en 1801, il est nommé Consul Général de France auprès d'Ali Pacha de Janina par Napoléon Ier. Il voyage abondamment pendant quinze ans dans la Grèce et les Balkans sous domination turque. La part qu'il prit à l'affranchissement de la Grèce est aussi remarquable qu'incontestée. ¶ Atabey, 963 - Blackmer, 1344 - Boucher de La Richarderie II, 242-266 "Le Voyage de M. Pouqueville en Morée, ne nous laisse plus rien à désirer pour la parfaite connaissance de cette péninsule" - Monglond VI, 1117. 
2.800 




CASTELLAN (A.-L.). Lettres sur la Morée et les iles de Cérigo, Hydra... et Lettres sur la Grèce ... et Constantinople. 1808

CASTELLAN (Antoine-Laurent). Lettres sur la Morée et les iles de Cérigo, Hydra et Zante,   Paris, chez H. Agasse, 1808, 2 tomes in 8°, de 2ff. 112pp. & 156pp., ill. de 23 planches gravées, d'un plan et deux cartes dépl., - On y joint du même : Lettres sur la Grèce, l'Hellespont et Constantinople. Paris, Chez H. Agasse, 1811, 2 tomes in 8° de 2ff. 171pp. & 235pp., ill. de 20 planches gravées et 2 cartes se dépl., le tout relié en 2 vol. demi-veau marbré, dos lisse orné, p. de t. rouge et bleue. Très bon exemplaire avec l'ex-libris du Marquis de Civille qui a ajouté des notes manuscrites in fine et n'a pas conservé les titres et fx-titres des secondes parties, celles-ci ayant été reliées dans la continuité de la première partie. 

Bel ensemble uniforme en édition originale des fameuses pérégrinations en Grèce et en Turquie du peintre Antoine-Louis Castellan (1772-1838) , dont le but était de faire découvrir au lecteur sédentaire les paysages, civilisations et moeurs alors moins connues. Ces relations illustrées par ses soins, donnèrent plus de célébrité au peintre que ses oeuvres proprement picturales. Peu commun. ¶ Blackmer, 298 et 299 - Hage Chahine, Levant, 821 - Benezit, III, 343 - Chadenat, 2247 - Weber, 637.
2.500 




BLACKSTONE (William). Commentaires sur les loix angloises, 1774-1776

Les fondements du droit anglo-saxon

BLACKSTONE (William). Commentaires sur les loix angloises, Traduits de l’anglois par M. D. G.*** [A.-P. Damiens de Gomicourt]. Sur la quatrième édition d’Oxford Bruxelles, J.L. de Boubers, 1774-1776, 6 vol. in 8°, ill. de 2 tableaux gravés se dépilant au 3e vol. (qui manquent souvent), - est joint en 7e vol. : L'analyse des lois anglaises précédé d'un discours préliminaire sur l'étude des lois, traduite de l'anglais de William Balckstone par A.M. Joguet. P. Leblanc 1803, soit en tout 7 vol. demi-veau blond moucheté époque, dos lisse orné, p. de t. rouge et bleue. Bel exemplaire augmenté de "L'analyse des lois", en reliure uniforme. 

Première traduction française, due à Damiens de Gomicourt, de ce Commentaire qui est resté longtemps "la base fondamentale de l’enseignement du droit dans les pays anglo-saxons." (Mourre p. 574). C'est la transcription des cours donnés à Oxford par le célèbre jurisconsulte William Blackstone (1723-1780), qui fut le premier "Vinerian Professor of English Law" ¶ Dupin Avocat 3057  - Printing & Mind of Man p.212 "Until the Commentaries, the ordinary Englishman had viewed the law as a vast, unintelligible and unfriendly machine. Blackstone's great achievement was to popularize the law and the traditions which had influenced its formation. He did for the English what the imperial publication of Roman law did for the people of Rome... The Commentaries are not only a statement of the law of Blackstone's day, but the best history of English law as a whole which had yet appeared... the skillful manner in which Blackstone uses his authorities new and old, and the analogy of other systems of law, to illustrate the evolution of the law of his day, had a vast influence both in England and America, in implanting in the profession a sound tradition of the historical development of the law..."

1.600