... ... Ce blog permet de mieux faire connaître certains livres anciens rares, curieux et précieux ... ...

BELIDOR (Bernard Forest de). Architecture Hydraulique ou L'Art de conduire, d'élever et de ménager les eaux 1737-39

 

aux armes de Louis-Charles de Bourbon Comte d'Eu

 

BELIDOR (Bernard Forest de). Architecture Hydraulique ou L'Art de conduire, d'élever et de ménager les eaux pour les différens besoins de la vie. Paris, Charles-Antoine Jombert, 1737-1739, 2 vol. in 4°, de 4ff. XII-312pp. & 4ff. 424pp. XXVI de table 1f., ill. de 4 bandeaux in t. de Rigaud et de 44 et 55 planches gravées se dépl., pl. veau blond époque, p. de t. rouge et verte, dos orné avec petites armes du Dauphin en queue alternées avec fleur de lys des Bourbon, plats frappés aux armes de Louis-Charles de Bourbon Comte d'Eu grand maître de l'artillerie de France, encadrement d'un triple filet doré sur les plats, dentelle int., tr. dorées. (grandes armes sur le 1er vol. et petites armes aux emblèmes de Gd Maître de l'artillerie sur le 2e volume; à la mort de son père en 1736 il fait retirer le lambel de ses armes, ici il a été gratté). Exemplaire décrit par Olivier (pl. 2592 et 2606) d'après le cat. de la vente des livres du Duc de Vendôme (1931) au n°97 (tel quel en 2 vol.). Signature "comte d'Eu" au titre, avec aussi le cachet de la Bibliothèque du Roi Louis-Philippe au Palais-Royal au titre. Qq. très lég. brunissures en marge sinon très bel exemplaire auquel n'a jamais été joint les 2 volumes de supplément parus en 1750 et 1770. Le Comte d'Eu est mort en 1775 à l'âge de 74 ans.

Edition originale de la première partie de ce traité hydraulique important, consacré aux principes de mécanique et aux machines actionnées par l'eau ou servant à la conduire: moulins, roues à eau, vis d'Archimède, pompes, machine de Marly, machine appliquée au pont Notre-Dame, machine de M. Papin, expérience de M. Mariotte, fontaines, eaux jaillissantes pour les jardins, jets d'eau, etc. Premier tirage des gravures. Une seconde partie sur l'architecture militaire a paru tardivement en 1750 et 1770. "Un trésor de recherches et de machines que l'histoire de l'hydraulique doit toujours annonce et célébrer." (Montucla). ¶ Poggendorff I, 138 - Sotheran Bibl. mathemtica I. n°324 "ouvrage très recherché, et qui n'a pas été effacé par ceux qu'on a faits depuis" - DSB I. 581 - Singer Hist. technology III.324 - Roberts & Trent Bibl; Mechanica p.29 "Belidor's work is one of the earliest scientific books in the field of ingeering".

2 500 €








 

  

[MATURIN (Ch. Robert)]. Bertram, 1821

 

[MATURIN (Ch. Robert)]. Bertram, ou le château de Saint-Aldobrand, tragédie en cinq actes. Traduite librement de l'anglois... par MM. Taylor et Ch. Nodier. P., Gide, Ladvocat, 1821, in 8°, de 2ff.-XI. -178pp. 1f. bl., broché, à toutes marges, tel que paru, qq. infimes rousseurs sinon bel exemplaire.

Edition originale française de cette tragédie noire peu connue et de toute rareté, par un des maîtres anglais de la littérature de terreur, auteur du célèbre "Melmoth". On peut considérer la préface de Nodier comme un des premiers manifestes romantiques: "… il faut des commotions électriques à la paralysie, des horreurs poétiques à la sensibilité, et des exécutions à la populace. Ces idées ne seront pas déplacées devant le drame effrayant de Bertram… Ce qu'il y a de déplorable, c'est que cette tragédie anglaise est horriblement belle, et si l'on peut s'exprimer ainsi, qu'elle est horriblement morale…". ¶ Loliée n°339 - Escoffier n°382 - Oberlé n°35 - Valette cat. Utopies n°278 "très rare" Killen 252.

800 €

  


ALDINI (Jean). Essai théorique et expérimental sur le Galvanisme, 1804

 

Les débuts du galvanisme

 

ALDINI (Jean). Essai théorique et expérimental sur le Galvanisme, avec une série d'expériences faites en présence des commissaires de l'Institut national de France, et en divers amphithéâtres anatomiques de Londres. Paris, imp. de Fournier fils, an XII, (1804), 2vol. in 8°, de 3ff. XVI-350pp. & 2ff. XII-330pp., ill. de 10 planches gravées se dépl., demi-veau brun XIXe, dos lisse à filets dorés, qq. mouillures claires sinon bon exemplaire à toutes marges

Edition originale. G. Aldini est le neveu de L. Galvani, découvreur du galvanisme. Devenu le champion de la cause galvanique, il retrace ici l'ensemble de ses expériences souvent spectaculaires. Il décrit en particulier l'une des premières expériences d'électro-magnétisme exécutée par Joseph Mojon qui découvrit, dès 1804, l'une des propriétés fondamentales du courant électrique : l'aimantation des aiguilles d'acier. Il décrit les effets du courant électrique sur le système animal, sur des cadavres humains et des têtes de condamnés, teste la vitesse du fluide électrique à travers l'eau, les poissons électriques, la conductivité des flammes etc... ¶ Mottelay Electricity & magnetism p.304 "Aldini proved to be an infatigable investigator. An account of these experiments is given in his Essai théorique... antoher of Aldini's curious experiments was the production of powerful muscular contractions.... In these experiments, the body became violently agitated and even raised itself as if about to walk, the arms alternately rose and fell... natural respiration was also artificially restablished" - DSB I p.107 "Aldini, the nephew of Galvani, became professor of physics at the University of Bologna in 1794 and earnestly investigated galvanism... He carried on his uncle's work, extended his experiments to the human body and published his best-known work Essai théorique et expérimental sur le galvanisme (1804)".- Honeyman I.n° 64 -  Poggendorff I-27 ; Wheeler Gift n° 660 - Fultom et Cushing 27 - Dibner, Galvani-Volta, p.21.

1 700 €

  





KLEEMANN (Nicolas Ernest). Voyage de Vienne à Belgrade et à Kilianova, 1780

 

aux armes de Jean Lemulier de Bressey

 

KLEEMANN (Nicolas Ernest). Voyage de Vienne à Belgrade et à Kilianova, dans le pays des Tartares Budziacs & Nogais dans la Crimée, & de Kaffa à Constantinople, au travers de la mer Noire; avec le retour à Vienne, par Trieste. Fait dans les années 1768, 1769 & 1770 par Nicolas Ernest Kleeman. On y a joint la description des choses les plus remarquables concernant la Crimée. Traduit de l'Allemand [par Henri Rieu]. Neuchâtel, Impr. de la Société typographique, 1780, in 8°, de 1f. 246pp.,

 - Suivi de : [CHARDON (Daniel-Marc-Antoine)] Essai sur la colonie de Sainte-Lucie, par un ancien intendant de cette isle. Suivi de trois Mémoires intéressans, deux concernant les Jésuites, et le troisième le général d'Oxat (par Louis Nicolas Pretrel.). Neuchâtel : Impr. de la Société typographique, 1779 , de 2ff. 154pp., le tout relié en 1 vol. pl. veau marbré époque, dos lisse entièrement orné au petit fer,, et frappé en queue aux armes de Jean Lemulier de Bressey, (Olivier fer n°1221) conseiller au parlement de Bourgogne, émigré sous le Révolution, il reviendra en 1799 et obtiendra la restitution de son château de Bressey-sur-Tille. Très bel exemplaire

-1) Rare relation sur l'état de la Crimée (avant la guerre russo-turque de 1787-92) et des bords de la mer noire vers 1770, ainsi que la petite Tartarie, une entrevue avec le Khan des Tartares, une description des habitants Grecs, Juifs, Arméniens et Turcs, visite de Constantinople et Smyrne, et Dubrovnik puis Trieste. ¶ Atabey 638 - Manque à Blackmer - Boucher de la Richarderie II, 171-173 (une longue notice) - Quérard Fr. litt. IV, 304. (seule traduction française). L'originale allemande est parue en 1771 à Vienne sous le titre "Reisen von Wien über Belgrad bis Kilianowa", et une seconde édition a paru dès 1773. On sait peu de choses de Nikolaus Ernst Kleemann (1736-1801), en-dehors de ce qui est indiqué dans sa relation.

 

-2) Sainte-Lucie, île des Antilles, au sud de la Martinique. La France y établit une colonie et signa un traité en 1660. Néanmoins, le Royaume-Uni en obtient le contrôle en 1814, avec le traité de Paris. L'auteur décrit les avantages que la France peut tirer de cette île, des cultures, des plantes médicinales, des animaux locaux, des ouragans, de l'état du commerce, de l'esclavage, des nègres, du code noir etc. ¶ Goldsmiths'-Kress libr. economic lit. no. 11859. - cat. CCFR 5 ex. seulement et aucun à Paris (Aix, Grenoble, Chambéry, Besançon, Rouen,)

 1 100 €




 

LEMERY (Nicolas). Pharmacopée universelle, 1761

 

LEMERY (Nicolas). Pharmacopée universelle, contenant toutes les compositions de Pharmacie qui sont en usage dans la Médecine... leurs vertus, leurs doses, les manières d'opérer ... Avec un lexicon pharmaceutique, plusieurs remarques ... 5e édition. Paris, chez d'Houry père, 1761, in 4°, de XVI-864pp., pl. veau marbré époque, dos orné, qq. rousseurs sinon bon exemplaire. .

Rare et recherché. C'est la 5e et dernière édition augmentée d'un des ouvrages les plus importants en pharmacie. ¶ Wellcome II.487 - Blake p.264

900 €

  


VOLTAIRE (Fr. M. Arouet, dit...). Candide, ou l'Optimisme, Berlin 1778

 

VOLTAIRE (Fr. M. Arouet, dit...). Candide, ou l'Optimisme, édition revue, corrigée & ornée de figures en tailles-douces, dessinées & gravées par Mr. Daniel Chodowiecky. à Berlin, chez Chrétien Frédéric Himbourg, 1778, in 12, de 188pp. 2ff. & 108pp. 2ff., ill. de 5 planches gravées h.t. de D. Chodowiecky, soit 2 parties en 1 vol. cart. papier moucheté fin 18e, p. de titre beige, bon exemplaire.

Rare édition parue à Berlin et surtout finement illustrée. Elle contient les additions de 1761. Candide a paru en 1759 et la seconde partie a été rajoutée à partir de 1761 seulement. Cette édition de 1761 a été remaniée par Voltaire, en particulier le chapitre XXII. La seconde partie est de nos jours attribuée à Dulaurens. La paternité de cette Seconde partie fut dévolue à Thorel de Campigneulles, mais immédiatement démentie par ce dernier. Faute d’attribution sérieuse, le nom de Campigneulles est resté accolé à cette 2e partie mais des études subséquentes ont démontré que l'abbé H.J. Dulaurens était l’auteur le plus probable de ce texte. cf. J. Rustin Les suites de Candide au XVIIIe siècle, in Studies on Voltaire and the 18th cent., 1972, p.1395. ¶ Bengesco n°1452 - Morize n°41 sigle 78 - cat. Voltaire de la BNF n°2646 "édition faite d'après l'édition hollandaise (de 1761). Texte avec les additions de 1761" - Cohen p.1038 - 1 exemplaire au cat. CCFR (BNF).

750 €

 




DIDEROT (Denis). La religieuse, 1804

 

DIDEROT (Denis). La religieuse, Nouvelle édition, ornée de cinq belles figures, dessinées par Lebarbier, et gravées par Dupréel. Paris, Rousseau, Devaux, Bertin, an XIII, (1804), 2 parties in 8°, de 1f. 157pp. & 1f. 186pp., ill. de 5 planches h.t. d'Aubry et Le Barbier gravées par Dupréel, rel. en 1 vol. demi-veau époque, dos lisse à filets dorés, qq. ff. anciennement restaurés en marge sinon bel exemplaire grand de marges.

Bonne édition finement illustrée. Cette terrible dénonciation des couvents de femmes au XVIIIe siècle a été rédigée entre 1760 et 1780, mais publiée seulement en 1796 après la mort de Diderot. ¶ Cohen 305 "mêmes figures que l'édition de 1799..." - Tchémerzine-Schéler II-971 - Adams Diderot II. RC17 p.391 "Remise en vente de l'édition de 1799 (RC16), avec l'adjonction d'un faux-titre à chaque volume".

750 €


 




ROUSSEAU (J. J.). Discours sur l'origine et les fondemens de l'inégalité parmi les hommes. 1759

 

ROUSSEAU (J. J.). Discours sur l'origine et les fondemens de l'inégalité parmi les hommes. à Amsterdam, chez M.M. Rey, 1759, in 12, de XXXIV-1f.-178pp., front. gravé de Eisen, vignette au titre et armes de Genève en bandeau, pl. veau marbré époque, dos lisse orné, p. de t. rouge, bel exemplaire.

Seconde édition. Texte capital dans l'histoire des doctrines politiques et sur lequel repose une grande partie de la littérature politique moderne. Rousseau y affirme que les causes de l'inégalité parmi les hommes découlent de l'état social, thèse qu'il développera dans le "Contrat social". "Oeuvre source, à partir de laquelle on peut faire commencer toute la réflexion moderne sur la nature de la société" (J. Starobinski). ¶ Dufour n°61 p.58.

500 €