... ... Ce blog permet de mieux faire connaître certains livres anciens rares, curieux et précieux ... ...

[BROUAULT (Jean)]. Abrégé de l'astronomie inférieure, 1644

 

[BROUAULT (Jean)]. Abrégé de l'astronomie inférieure, expliquant le système des Planètes, les douze signes du Zodiac & autres constellations du ciel hermétique. Avec un essay de l'astronomie naturelle, contre les Systèmes de Ptolomée, Copernic, & Ticho Brahé montrant les erreurs sur les Distances, Ggrandeur (sic), Situation & Mouvement des Astres: & le souverain remède au Vertige de la Terre, par la situation du Soleil par dessus les Estoilles tant errentes que fixes... par I. D. B. à Paris, Chez I. de Senleque et Chez Jean Remy, 1644, in 4°, de 19ff. 1f. blanc 185pp. (1f. blanc entre les pp. 126/127), une figure à pl. page, pl. veau époque, dos orné, qq. taches surtout aux 1ers ff., sinon bel exemplaire comportant de très nbr. notes manuscrites de l'époque en mage. (étiquette des Jésuites de Toulouse XIXe)

4 000 €

Edition originale très rare de ce traité sur la symbolique astrologique en alchimie. Notre exemplaire porte l'attribution Jean de Bonneau à la plume sur le titre, comme l'exemplaire de la Bibl. Nationale (catalogué néanmoins à Brouault). Quelques attributions à Bonai sont réfutées par le cat. BNF. Le privilège cite les noms "I.D.B." et "Bonneau", toutefois l'attribution à J.D. Brouault est largement commentée et confirmée par Barbier, qui cite en référence le cat. Ouvaroff. Brouault est aussi l'auteur d'un autre texte hermétique le "Traité de l'eau de vie" (1646), qui traite aussi d'alchimie. En fait le médecin protestant Jean Brouault (1514-1604) est surtout connu pour ses controverses religieuses, et sans les deux publications posthumes effectuées par l'éditeur Jean de Senlecque, lui aussi versé dans l'hermétisme, son oeuvre serait restée inconnue. C'est ce que souligne justement Eugène Canseliet dans "Deux logis alchimiques" (p. 238) portant l'attention sur l'emblématique alchimique utilisée par J. de Senlecque pour l'édition du "traité de l'eau de vie". "L'abrégé de l'astronomie inférieure" est lui mentionné dans l'Histoire de la philosophie hermétique de Lenglet Dufresnoy III, p. 129 - cf. aussi l'étude savante de Suzanne Colnort "Un traité de thérapeutique au XVIe siècle: Brouaut et la panacée alcoolique" in Revue d'Hist. des Sciences 1959 p.301 - Duveen 102 "A very rare work... very largely on alchemy, although its title conseals this." - Hoefer II, 324 - Caillet 1697 (mentionne bien les deux éditions, mais avec collation erronée) - Pas dans Dorbon - Pas dans Ferguson - pas dans le cat. Verginelli-Rota qui possédait pourtant le "traité de l'eau de vie" - cat. Ouvaroff n°1137 (à la date de 1645) - cat. CCFR 3 ex. à la date de 1644 (Paris Muséum, Versailles, Clermont-Ferrand) et 6 ex. à la date de 1645 avec des attributions diverses (Marseille BMVR, BNF, Mazarine, Le Mans, La Rochelle, Conches en Ouches) - cat. OCLC 3ex. pour l'édition de 1644 (Warburg Inst. London, Univ. of Oklahoma et Univ. of Wisconsin) 1 seul ex. à la date de 1645 (Calgary Canada).




LENOIR (Alexandre). La Franche-Maçonnerie rendue à sa véritable origine, 1814

 

LENOIR (Alexandre). La Franche-Maçonnerie rendue à sa véritable origine, ou l’antiquité de la Franche-Maçonnerie prouvée par l'explication des mystères anciens et modernes. P., Fournier, oct. 1814, in 4°, de 4ff. 302pp. 1f. de table, ill. 10 grandes planches gravées h. t. dont la plupart se dépl. et une coloriée, pl. veau raciné époque, dos lisse richement orné, p. de t. rouge, plats avec un encadrement de dentelle dorée, tr. marbrées, bel exemplaire bien complet.

3 800 €

Un des ouvrages maçonniques les plus rares. En particulier complet de la planche dépliante de la procession en l'honneur d'Isis, qui manque très souvent. On y trouve aussi les 2 grands tableaux dépliants suivants: "Système hiéro-astronomique, physique et astrologique des peuples anciens" et "Planisphère iconologique des signes et de leurs décans". De par son iconographie on peut considérer cet ouvrage comme une pièce de bibliophilie maçonnique. C'est le résultat d'un cours magistral fait par Alexandre Lenoir en 1811, à la demande des frères de la Loge écossaise à laquelle il appartenait. Il s'agit d'un volumineux essai visant à expliciter le symbolisme maçonnique en le comparant aux mystères de l'antiquité, principalement égyptiens. ¶ Dorbon n°6137 “Le plus beau et l'un des plus rares ouvrages sur le sujet...” - Caillet n°6504 - Fesch p.840 - Wolfstieg 4093. 




BELIN (Dom). (Recueil), Les aventures du philosophe inconnu, 1646

 

BELIN (Dom). (Recueil), Les aventures du philosophe inconnu, en la recherche & l’invention de la pierre philosophale. Divisées en quatre livres. Au dernier desquels est parlé si clairement de la façon de la faire, que jamais on n'a parlé avec tant de candeur. Paris, chez Estienne Danguy, 1646, pet. in 12, de 6ff. 225pp., pl. veau marbré époque, dos orné, papier lég. bruni sinon bel exemplaire.

2 000 €

Edition originale très rare. Ce récit de voyage initiatique, contrairement à l'opinion de Lenglet-Dufresnoy répétée stupidement par tous, est proprement un traité hermétique et symbolique comme le décrit S. Matton dans la préface de la réédition moderne "Cette forme littéraire demeure la mieux adéquate pour nous faire accepter l'effort intérieur qu'exige de nous l'alchimie... La remarque de Lenglet-Dufresnoy montre... qu'il n'a point lu notre roman et qu'il emprunte encore une fois... son jugement à autrui". Dom Belin est surtout un défenseur de l'alchimie spirituelle et chrétienne. Comme le remarque Robert Amadou il fut aussi le premier à qualifier un alchimiste de "Philosophe Inconnu", terme qui sera repris par d'Atremont, Sendivogius et Tschoudy. ¶ cat. Nourry alchimie n°63 "Edition originale rare de ce petit livre spirituel dirigé contre les souffleurs..." - Dorbon n°5441 (édit. de 1674 seulement) - Caillet n°925 "dirigé contre les souffleurs, dom Belin, après avoir travaillé au grand oeuvre et n'avoir pas réussi s'en vengea par cette curieuse satyre...(copie ici Lenglet-Dufresnoy)" - Cat. Verginelli-Rota n°38 "La questione rimane ancora aperta, perché il trattato del Belin presenta molte ambiguità...".



[ALCHIMIE - RECUEIL] - (Divers traitez de la philosophie naturelle), La Turbe des philosophes ... 1672

 

Sans doute l'exemplaire Ouvaroff

[ALCHIMIE - RECUEIL] - (Divers traitez de la philosophie naturelle), La Turbe des philosophes qui est appelé le code de vérité en l’art... La Parole délaissée traité de Bernard Comte de la Marche Trévisane. Deux traitez philosophiques de Corneille Drebel: de la nature des éléments, et de la quintessence. (et) Le très-ancien duel des chevaliers ou dialogue chymique de la pierre Physique, avec l’Or & le Mercure, touchant la véritable matière dont se doit préparer la pierre des Philosophes ... Paris, Jean d’Houry, 1672, in 12, de 3ff. (sur 4, manque le faux-titre) 298pp. & 3ff., pl. veau brun époque, dos orné, bon exemplaire dont il manque le feuillet de faux-titre, et qui est sans doute celui de la bibliothèque Ouvaroff qui présente la même particularité (cf. cat. Ouvaroff n°635 et Dorbon n°1314).

2 800 €

Recueil alchimique très rare renfermant cinq traités. La Tourbe des Philosophes est un des premiers et des plus célèbres textes de l'alchimie de l'occident médiéval. Selon la légende Bernard, comte de la Marche Trévisane, serait né à Padoue en 1406. Il aurait commencé ses travaux d'alchimie à quatorze ans et il aurait trouvé la pierre philosophale à quatre-vingt-deux ans, à Rhodes, où il meurt en 1490 (cf. Figuier l'alchimie et les alchimistes). Cornelis Drebbel était un physicien et inventeur hollandais, on lui doit divers procédés de teintures, et un thermomètre qui porte son nom. Habile dans la fabrication de lunettes et de lentilles, il fabriqua aussi une lanterne magique et une camera obscura. Il étonna la Cour d'Angleterre par ses instruments d'optique, puis fut appelé à Prague par l'Empereur Rodolphe II. Ses deux traités semblent ici paraître pour la première fois en français. ¶ Caillet n°3168. — Dorbon n°1314 "Recueil rarissime. Il est vraisemblable que notre exemplaire est celui qui fit partie de la bibliothèque Ouvaroff, puisque comme lui, il est sans titre général et a la même collation..." - Cat Ouvaroff n°635. 

 




 

[MASSIALOT (François)]. Le Cuisinier roïal et bourgeois, 1705

 

[MASSIALOT (François)]. Le Cuisinier roïal et bourgeois, qui apprend à ordonner toute sorte de repas en gras & en maigre, & la meilleure manière des Ragoûts les plus délicats & les plus à la mode... necessaire à tous Maîtres d'Hôtels & Ecuïers de cuisine. Nelle édition , revûë, corrigée & beaucoup augmentée... Paris, Claude Prudhomme, 1705, in 12, de 8ff. 500pp. & 24ff. n. ch. de table, illustré de 6 planches dépl. gravées sur bois montrant les différents services de table de 6 à 28 couverts, pl. veau moucheté époque, dos orné, bel exemplaire (ex-libris J.& H. Bon)

1 400 €

Rare seconde édition illustrée de ce grand classique de la cuisine du grand siècle. L’originale a paru en 1691. Le nombre de planches varie selon les exemplaires. La première partie comprend des modèles de menus selon les saisons et des déjeuners préparés par l'auteur, tandis que la deuxième partie présente pour la première fois des recettes par ordre alphabétique, constituant un dictionnaire de cuisine. Rappelons que Massialot travailla pour le duc de Chartres, le duc d'Orléans, le duc d'Aumont, le Marquis d'Arcis, M. de Louvois... etc. ¶ Vicaire 574 (pas de collation) - W. Cagle p.225 (8 folding woodcuts showing table settings) - pas dans Bitting 314 (autre éditions) - Pas dans Oberlé fastes - cat. CCFR seulement 3ex. (Bordeaux sans planches, BNF 8 planches, Chalons en champagne, sans collation) 





 

BALZAC (H. de). La Lune de miel. 1845

 

BALZAC (H. de). La Lune de miel. Paris, Chlendowski (Imp. E. Jacquin),, 1845, 2 tomes in 8°, de 2ff. 328pp. & 1f. 310pp., rel. en 1 vol. pl. maroquin bordeaux à grain long, dos orné et grande plaque dorée sur les plats avec large motif central et écoinçons dorés dans un triple encadrement, t. dorée. (fine reliure début XXe dans le style romantique) Bel exemplaire à toutes marges, soigneusement lavé, avec couv. de relai à l'adresse d’Arnauld de Vresse (mais sans le 1er plat du 2e tome), traces de cachet de bibliothèque de location de livres sur les pages de titres « Location de livres français et anglais ».

1 100 €

Édition originale rare de ce roman formant la dernière partie de Béatrix ou les amours forcés. Un des plus beaux portraits de femmes de La Comédie humaine. Exemplaire à toutes marges. La couverture de relais à l’adresse d’Arnauld de Vresse trouve son explication dans les problèmes pécuniaires de Chlendowski à l’époque de la publication de l’ouvrage. Dans le Bulletin du bibliophile de janvier 1935, J.A. Thierry rapporte les propos de Balzac adressés à Madame Hanska dans une lettre du 5 octobre 1844 : «Chlendowski a vendu à des tiers les ouvrages qu’il avait à publier.» C’est ainsi que Thierry en déduit :« Nous retrouvons des titres de relai divers pour des premières éditions de la Lune de Miel : Chlendowski, Souverain, Arnauld de Vresse. » Il en fut de même pour d’autres ouvrages parus à cette époque tels que la Femme de soixante ans ou encore Modeste Mignon. Cet exemplaire est l’un de ceux mis en vente par Arnauld de Vresse, dont l’adresse figure sur la couverture, mais toutefois la page de titre est bien au nom de Chlendowski. ¶ Escoffier n°1645 " ...ouvrage rare paru dans le Messager sous le titre : petits manèges d'une femme du monde; c'est la suite de Béatrix ou les amours forcés..."




BELLEAU (Remy). Les Oeuvres poétiques, Lyon 1592

 

L'exemplaire Bordes de Fortage en maroquin

BELLEAU (Remy). Les Oeuvres poétiques, rédigées en deux tomes, reveues et corrigées en ceste dernière impression. - II. Les Odes d'Anacréon, Tëien, poëte grec, traduictes en françoys par Remy Belleau, avec quelques petites hymnes de son invention et autres diverses poésies ; ensemble une comédie. A Lyon, pour Thoms Saubron, 1592, 2 tomes en 1 vol. in 12, de 300ff. ch. & 154 ff. ch. & 8ff. n.ch. d'index, portrait gravé XIXe rajouté en tête, pl. maroquin Lavallière, dos orné, triple filet doré sur les plats, dentelle int., tr. dorées (ex-libris gravé Philippe-Louis Bordes de Fortage, célèbre bibliophile bordelais 1846-1924). La bibliothèque de Bordes de Fortage qui comptait quinze mille volumes fut dispersée en trois vacations de 1924 à 1927.

1 200 €

Bonne édition, faite d'après celle de Mamert Patisson de 1578. Après l'index in fine figurent les hommages de Dorat, Jamyn, Desportes, Ronsard et Baïf. Belleau demeure le poète le plus célèbre de la Pléiade, après Ronsard et Du Bellay. ¶ Brunet I. 752 & suppl. I.103 - Tchemerzine-Scheler, I, 573