... ... Ce blog permet de mieux faire connaître certains livres anciens rares et curieux et de partager les commentaires sur ces livres précieux ... ...

EUCLIDE. Les Quinze livres des éléments géométriques d'Euclide, 1632

EUCLIDE. Les Quinze livres des éléments géométriques d'Euclide, Traduicts en françois par D. Henrion,... reveus & corrigez du vivant de l'autheur... Plus le livre des Donnez du mesme Euclide aussi traduict en françois par ledit Henrion... Paris, de l'imprimerie d'Isaac Dedin, et se vendent... par la veufve dudit Henrion, 1632, in 4°, de II-689pp., ill. de très nbr. figures in t., pl. veau marbré époque, dos entièrement orné, qq. infimes rousseurs sinon bel exemplaire. (bel ex-libris gravé  de Bernard de Noblet comte de Chenelette, lieutenant des Maréchaux de France au baillage de Macon)   
3e édition peu commune de la traduction du mathématicien Denis Henrion publiée par sa veuve juste après sa mort. Il fut entre autres un des premiers traducteurs d'Euclide et c'est lui qui fit aussi connaître en France les logarithmes de Napier. Sa traduction faite sur les éditions latines publiées par les jésuites de Rome est réputée pour son exactitude et Henrion y a inséré ses propres remarques et notes à la suite de chaque chapitre. On trouve en seconde partie les "Donnez" d'Euclide ainsi qu'un "Commentaire ou préface de Marin philosophe sur le livre des Donnez d'Euclide". ¶ Graesse II, 513 - DSB VI, 272 - Lie Thomas-Scheler, cat. Mathématiques (1987) n°64 - Pas dans Sotheran - cat CCFR 7ex. (Bordeaux, BNF, Rouen, Angers, Lyon -BM et BU, Paris-CNAM)
1.000 



FRANKLIN (Benjamin). Oeuvres, 1773

FRANKLIN (Benjamin). Oeuvres, traduites de l'anglais sur la 4°édition (par M. Léguy et publiées) par M. Barbeu Dubourg, avec des additions nouvelles. P., Quillau, 1773, 2 tomes in 4°, de 2ff. XXII-1f. 338pp. & 2ff. XIII-1f. 318pp.1f., ill. d'un portrait, de 12 planches  gravées d'instruments de physique, rel. en 1 vol. pl. basane marbrée époque, dos orné, restauration ancienne aux coiffes (peu visible), qq. rousseurs sinon bel exemplaire. 

Rare 1ere édition française, elle est plus complète en ce qui concerne la partie physique que l'édition anglaise antécédente. Le 1er volume est consacré aux traités sur l'électricité, le second contient les Météores, les chauffoirs de la Pennsylvanie, la population, l'économie, la propagation du son, les ondulations, la lumière de l'eau, les canaux, les carrés magiques, le froid produit par l'évaporation, et même l'art de nager à l'aide d'un cerf-volant. La traduction est de Jacques Barbeu Dubourg, un ami de Franklin. Le portrait manque souvent. ¶  DSB V p.129 - Sabin, 25607 - Printing and the Mind of Man n°199 "Experiments and observations remains the most important scientific book of eighteenth-century America".
1.500 



EULER (Léonard). Elémens d'algèbre, 1798

EULER (Léonard). Elémens d'algèbre, traduit de l'allemand, avec des notes et des additions. Nouvelle édition revue & corrigée. à Pétersbourg, et se trouve à Paris, 1798, 2 vol. in 8°, de XVI-704pp. & 2ff. 668pp., nbr. tableaux in t., pl. basane marbrée époque, dos orné, nbr. rousseurs sinon bon exemplaire. 

3e édition. Cette oeuvre qui eut une grande influence a paru en russe en 1768, puis en allemand en 1771. Cette traduction française, d'abord parue en 1774, est de Daniel Bernoulli et les nombreuses notes et additions, ajoutées seulement à partir de la 2e édition de 1795, sont de J.L. Lagrange. ¶ Sotheran 1247 et 7684 "The first volume treats of determinate algebra. This contains one of the earliest attempts to place the fundamental processes on a scientific basis. The work also includes the proof of the binomial theorem for an unrestricted index. The second volume treats of indeterminate or Diophantine algebra. This contains of solution of some of the problems proposed by Fermat, which had withero remained unsolved." - DSB IV p. 475 "This book greatly influenced nineteenth and twentieth-century texts on the subject". 
850 



VOLNEY (C.) Voyage en Egypte et en Syrie, 1798

VOLNEY (Constantin Fr. Chassebœuf, dit...). Voyage en Egypte et en Syrie, pendant les années 1783, 1784 et 1785, 3e édition revue et augmentée de la notice de deux manuscrits arabes inédits... d'un tableau de tout le commerce du Levant... de considérations sur la guerre des Russes et des Turks... de gravures nouvelles ... les pyramides et le sphinx... Palmyre, Balbeck... P., Dugour & Durand, an VII-1798, 2 vol. in 8°, de 2ff. X-478pp, 2ff. 472pp., ill. de 3 grandes cartes dépl. (Egypte, Syrie, Turquie), 5 belles gravures dépl. (vue et plan de Balbek, Palmyre, Pyramides & Sphinx), 1 tableau h.t., pl. basane racinée époque, dos lisse orné de fleurons et caissons dorés, p. de t. rouges et vertes, bel exemplaire très frais.  

Bonne édition augmentée. Après 4 ans passées en Syrie et en Egypte, la relation précise et fidèle publiée par Volney eut un grand retentissement. ¶ En Français dans le texte p. 194: "… ce voyage … pousse à son paroxysme la précision dans l'observation, donnant de l'Orient réel la vision la plus fidèle…" - Carré, voyageurs français en Egypte: “Cet ouvrage reste la base de nos connaissances sur ces pays à la fin du XVIII° siècle” -  Gay, Afrique n°2275 - Hage Chahine n°5093 - Blackmer 1748.
1.000 




GOULIANOV (Ivan Aleksandrovitch). Archéologie égyptienne, 1839

GOULIANOV (Ivan Aleksandrovitch). Archéologie égyptienne, ou Recherches sur l'expression des signes hiéroglyphiques, et sur les élemens de la langue sacrée des Égyptiens Leipzig, J. A. Barth, 1839, 3 vol. in 8°, de 4ff. XX-312pp.; 2ff. 462pp.; 2ff. 572pp., ill de 8 tableaux sur 7 feuillets dépliants, demi-veau brun époque, dos lisse à filets dorés, rousseurs sinon bon exemplaire.   

Edition originale rare parue en français à Leipzig. Seuls ces trois volumes ont paru. Goulianov (1789-1841), orientaliste russe, se consacra presque exclusivement à l'étude de la langue égyptienne. Après la publication de son "Essai sur les hiéroglyphes d'Horapollon", il correspondit avec Klaproth qui fut aussi un des contradicteurs de Champollion. Klaproth répondit d'ailleurs aux deux en 1827 dans sa "Lettre sur la découverte des hiéroglyphes acrologiques". Goulianov consacre ici une importante partie de son étude à la théorie de Champollion, qui selon lui confortait certaines de ses hypothèses. 
1.200