... ... Ce blog permet de mieux faire connaître certains livres anciens rares, curieux et précieux ... ...

BOUTROY (Zozime S.). Clef pour servir à l'explication du planisphère, ou boussole harmonique, 1785

Exemplaire sur grand papier en reliure maçonnique
BOUTROY (Zozime S.). Clef pour servir à l'explication du planisphère, ou boussole harmonique, calculé par Zozime Boutroy de l'Académie Royale de Musique, d'après les ouvrages des plus savants théoriciens & des plus célèbres compositeurs. à Paris, chez l'auteur, & chez Beaublé graveur, 1785, in 8°, de XVI-77pp. 1f. et deux planches de musique gravées se dépl. in fine, pl. maroquin olive époque, titre doré au 1er plat avec trophée musical doré au centre, encadr. d'un triple filet doré sur les plats avec équerre, compas niveau et perpendiculaire dorés aux angles, dos lisse orné, p de t. rouge, dentelle intérieure dorée, tr. dorées. Exemplaire sur papier vélin fort dans une jolie reliure maçonnique du XVIIIe.  

Edition originale rare de ce traité musical curieux dédié au frère Savalette de Langes, initié dans la loge des «  Amis indissolubles  » à Lille en 1766, il est cofondateur de la loge «  les Amis réunis  » en 1773, organe du régime des Philalèthes, mais il est aussi fondateur en 1785  de la Société Olympique de Paris, célèbre société de concerts qui comptait près de 400 membres. Cette société philanthropique musicale était souchée sur la loge «  L'olympique de la Parfaite Estime  » fondée en 1783. L'auteur, aussi franc-maçon, était lui violoniste et contrebassiste au Concert Spirituel et à l'Opéra, et Maître de composition et de clavecin. Sa clef du planisphère, ou boussole harmonique est destinée à rendre l'étude de l'harmonie plus sûre et plus facile, soit pour composer, accompagner ou analyser toutes sortes de musiques. Edité à compte d'auteur l'ouvrage est rare et le cat. CCFR ne signale que 3 ex. de cette unique édition ( BnF, Rouen et Dijon). Le planisphère lui-même sous forme d'une grande gravure in folio a paru séparément et seule la Bibl. Nationale en possède un exemplaire. ¶ cf. P.F. Pinaud les musiciens francs-maçons au temps de Louis XVI (2009) - Journal des savants 1785 p.447. - Quérard Fr. litt. I.481.

3.500 



LOTI (Pierre). Madame Chrysanthème, 1888

Finement relié avec un autographe de Pierre Loti
LOTI (Pierre). Madame Chrysanthème, dessins et aquarelles de Rossi et Myrbach, gravures de Guillaume frères. Paris, Calmann Lévy, 1888, in 8°, de 4ff. 328pp. 2ff., ill. de nbr. dessins de Rossi et Myrbach dont certains en couleur, pl. veau glacé époque, plats orné d'un motif floral ciselé en relief et peint en différents tons, t. dor., large encadrement de dentelle int., gardes en soie avec motif oriental fleuri en vert sur fond noir, couv. ill. coul. cons., Bel exemplaire auquel est joint un billet autographe de la main de Pierre Loti signé de ses initiales P.L. : " éveillé par un cri de corbeau, je me suis tourné vers le ciel, mais sans apercevoir le triste chanteur, et la lune seule m'est apparue. " 

Edition originale et première édition illustrée. ¶ Vicaire V.406. Recherché.

800 



SMITH (William) et (abbé Jean-Ignace de LA VILLE ). Etat présent de la Pensilvanie, 1756

Etat de la Pennsylvanie en 1755
SMITH (William) et (abbé Jean-Ignace de LA VILLE ). Etat présent de la Pensilvanie, où l’on trouve le détail de ce qui s’y est passé depuis la défaite du Général Braddock jusqu’à la prise d’Oswego, avec une Carte particulière de cette Colonie. S.l., 1756, in 12, de 128pp., ill. d'une carte gravée de la Pennsylvanie se dépl., cart. papier marbré moderne genre ancien, tr. rouges, bon exemplaire.  

Rare édition originale de la traduction française de l'abbé de La Ville de cet ouvrage important pour l’histoire de la Pennsylvanie, visant à obtenir le soutien des Français pour la lutte contre les Anglais en Amérique. L’abbé donne ici une version largement augmentée de l’ouvrage de William Smith intitulé “Brief state of the Province of Pennsylvania” paru à Londres, en ajoutant en tête une "Description abrégée de la Pensilvanie" et in fine une "Relation contentant la suite de ce qui s'est passé en Pensilvanie...". C'est une source importante concernant les activités de Benjamin Franklin durant cette période et ses efforts pour obtenir de l’aide pour le général Braddock. La Pennsylvanie (formée d'Allemands, de Hollandais, d'Anglais et d'Irlandais) est alors en butte aux incursions fréquentes des Indiens (alliés des Français) qui font des ravages dans la colonie. ¶ Sabin, 19370 " In his preface the author remarks that Pennsylvania suffered more than any of the other English colonies from the defeat of General Braddock, and that he is publishing this work because of the great interest the French people took in the progress of the War with England. He says that he has based his account of Pennsylvania on an English pamphlet published a few months earlier. This pamphlet was William Smith’s “Brief state of the Province of Pennsylvania” published in London" - Leclerc 519 - Howes p.216 - Streeter II-960. "This book was evidently designed to make the French people happy over the course of the struggle with the English in North America. It abridges Smith's Brief View with its portrayal of the helplessness of Pennsylvania in repulsing Indian atrocities. It must have made good reading in France..."
1.500 



LIEBAUT (Jean). Quatre livres des secrets de médecine et de la philosophie chimique, 1579

LIEBAUT (Jean). Quatre livres des secrets de médecine et de la philosophie chimique, Faicts françois par M. Iean Liebaut Dijonnois, docteur médecin à Paris. Esquels sont descrits plusieurs remèdes singuliers pour toutes maladies... traictées bien amplement les manières de distiller eaux, huiles, & quinte essences de toutes sortes de matières, préparer l'Antimoine & la poudre de Mercure, faire les extractions, les sels artificiels, & l'or potable. à Paris, chez Jacques du Puys, 1579, pet. in 8°, de 8ff. n. ch. (le dernier bl.) 297ff. ch. & 14ff. n. ch. de table, ill. de très nbr. bois gravés de fourneaux alambics et instruments de chimie in t., pl. veau marbré 18e, dos lisse orné, nbr. mouillures et petites restaurations en marge de qq. ff. sinon bon exemplaire.  


Rare seconde édition de ce précieux recueil de secrets et recettes de médecine hermétique et préparation de l'or potable, tirés de manuscrits et d'après les auteurs anciens tels que Paracelse, Fioravanti, Arnauld de Villeneuve, Rondelet, Gesner, R. Lulle, Fallop etc... Il contient aussi d'intéressants renseignements sur les procédés de distillation en usage à l'époque, les différentes liqueurs, de nombreux remèdes comme l'eau de sang d'homme, l'eau de fiente d'homme rouge, l'eau de fiente de pigeon, l'eau de sperme de grenouille, l'élixir de vie, l'eau seconde des Philosophes, le baume de Jésus Christ, l'huile de papier, l'huile de serpent rouge etc... Avec de nbr. figures d'athanors cornues et instruments chimiques. ¶ Duveen p.358 - Dorbon n°2700 "précieux recueil... de médecine hermétique..." - Caillet n°6679 - Ferguson II.36  (pas d'édition avant 1594) - pas dans Durling - Seulement 2 ex. au cat. CCFR  (Nancy et BNF) et seulement 5 ex. de la première édition de 1573.
2.400 
          



FAUJAS DE SAINT-FOND (B.). Voyage en Angleterre, en Écosse, et aux Îles Hébrides, 1797

FAUJAS DE SAINT-FOND (B.). Voyage en Angleterre, en Écosse, et aux Îles Hébrides, ayant pour objet les sciences, les arts, l'histoire naturelle et les moeurs; avec la description minéralogique du pays de Newcastle, des montagnes du Derbyshire, des environs d'Édinburgh, de Glasgow, de Perth, de S.-Andrews, du duché d'Inverary et de la grotte de Fingal Paris, chez H.J. Jansen, 1797, in 8°, de 430pp. 1f. d'errata & 434pp. 1f. d'errata, ill de 7 planches gravées se dépl., pl. basane racinée époque, dos lisse orné, très bon exemplaire.   

Edition originale de ce voyage scientifique du célèbre géologue. Il reconnaît ici notamment la nature volcanique des collines du centre de l'Écosse et le basalte des Hébrides intérieures. "Faujas visited Fingal's cave which is formed of basalt. He was the first man to realize that it's origin must be volcanic. Athough not all his conclusions were right, this work remains a milestone in geology" Poggendorff I, p.724 - "In 1784 Faujas journeyed through England to Scotland; a full account was published in 1797. He narrated entertaining details of his travels and described arts, industries, and customs, but his most important observations were geological. He realized the volcanic nature of the basalt of the inner Hebrides and paid special attention to the spectacular columnar occurrence on the isle of Staffa..." DSB IV.548 -Monglond IV, col. 176. 
850 






RESTIF DE LA BRETONNE (N.). Le Pornographe, ou idées d'un honnête-homme sur un projet de règlement pour les Prostituées, 1769

La prostitution publique
RESTIF DE LA BRETONNE (N.). Le Pornographe, ou idées d'un honnête-homme sur un projet de règlement pour les Prostituées, propre à prévenir les malheurs qu'occasionne le publicisme des femmes: avec des notes historiques et justificatives. à Londres, chez Jean Nourse, & à Paris, chez Delalain, 1769, in 8°, de 368pp., bien complet des deux faux-titres "idées singulières, première (et) 2e partie", demi-veau moucheté moderne genre ancien, dos entièrement orné, tr. rouge. Jolie reliure pastiche. (26). 

Rare édition originale, du premier tirage avec le nom du libraire Delalain au titre. Ce dernier, par peur de la censure, fit retirer son nom des tirages suivants. C'est un vaste projet de "rationalisation" de la prostitution. Restif qui connaissait bien le sujet, propose d'ériger la prostitution en institution publique sous forme d'établissements appelés "Parthénions". Il explique dans "Mes ouvrages" (p.121) que le "titre du Pornographe... est composé de deux mots grecs: porne, prostituée, et graphos, écrivain, ce qui signifie: écrivain sur la prostitution". Il raconte, d'ailleurs, qu'il "avait vu des filles publiques" en 1755-1759, ainsi qu'en 1761-1769 pour faire le Pornographe...   ¶ Rives Childs p.210 "On trouve donc rarement des exemplaires avec le nom de Delalain..."  - INED 3790 - Gay amour, femmes III.814 "Certains détails sont assez obscènes" - Lacroix p.102 n°3 "Linguet aurait collaboré à ce texte".
1.300 

[SOREL (Charles)]. La vraye histoire comique de Francion, 1668

La plus belle édition
[SOREL (Charles)]. La vraye histoire comique de Francion, Composée par Niolas de Moulinet, sieur du Parc, Gentilhome Lorrain. Soigneusement revue & corrigée par Nathanaël Duëz, maistre de langues. Leyde & Rotterdam, chez les Hackes, 1668, 2 tomes in 16, de 8ff. dont le fx-titre gravé & 368pp. & un fx-titre gravé & 454pp., ill. de 11 gravures non signées à pleine page (chacune représentant deux scènes, une en haut de page et une en bas de page),  rel. en un fort vol. pl. vélin rigide époque, qq. rousseurs sinon très bon exemplaire. 

La plus belle édition de ce célèbre roman picaresque , elle fait partie de la collection des Elzeviers. "L"édition la plus jolie et la plus recherchée" selon Brunet. Ce roman sur les moeurs de Paris sous Louis XIII est toujours attribué à Charles Sorel, même si celui-ci l'a en partie désavoué. Brunet pense que le roman n'avait à l'origine que sept parties, et que devant son succès, Sorel l'aurait prolongé de 5 nouvelles parties en 1633. L'oeuvre constitue l'une des premières et des plus importantes "histoire comique" de la littérature française, et restera l'un des chefs-d'œuvre du genre. Il connut un très grand succès dès sa parution. ¶ Brunet III, 1931 - Willems Elzeviers n°1795 "Edition la plus recherchée de ce roman fameux.... elle est due aux Hackius, et c'est une de leurs plus jolies productions..." - Gay Amour, femmes III. 1379 "c'est le premier en date de nos romans de moeurs... il reproduit des tableaux vivants, qui attestent à la fois de l'intelligence et de la finesse de l'auteur..."
850 




SANCTORIUS. La médecine statique, ou l'art de se conserver la santé par la transpiration 1722

La santé par la transpiration
SANCTORIUS. La médecine statique, ou l'art de se conserver la santé par la transpiration; traduite en françois par feu M. Le Breton médecin de la Faculté de Paris. P., Cl. Jombert, 1722, in 16, de 7ff.-219pp.-2ff., ill. d'un curieux front. gravé, pl. veau époque, dos orné, bon exemplaire.  
Première traduction française de la célèbre Médecine statique de l'ingénieux médecin italien Santorio mort en 1636. Peu d'ouvrages ont atteint un degré de célébrité comparable à celui-ci. Santorio fit le premier la distinction entre la transpiration insensible et la sueur, et introduisit les méthodes de mesure en physiologie : mesure de la température, du poids et du pouls. Pour ses expérimentations il avait fait fabriquer un siège mécanique suspendu et mu par des rouages si parfaits qu'il tenait lieu de balance très précise. Se pesant plusieurs fois par jour ainsi que ses aliments, il réussit à déterminer le poids et la quantité de transpiration et établit le rapport de celle-ci avec les aliments. La traduction est due au médecin alchimiste Jean Le Breton, l'auteur des Clefs de la philosophie spagyrique. ¶ Dezeimeris VII. 63 - Blake p.401 - Garrison-Morton n°573 "Sanctorius was the founder of the physiology of metabolism. He introduced into physiology exact methods of measurement, pulse counting, temperature determination, and weighing." - Dorbon n°4385.
750 



VIGNOLES (les F.:) et DU BOIS. La Lire maçonne, 1787

VIGNOLES (les F.:) et DU BOIS. La Lire maçonne, ou recueil de chansons des Francs-Maçons; revu, corrigé, mis dans un nouvel ordre & augmenté de quantité de chansons qui n’avoient point encore paru, par les frères… Avec les airs notés mis sur la bonne clef, tant pour le chant que pour le violon et la flûte. Nouvelle édition revuë, corrigée & augmentée. La Haye, R. Van Laak, 1787, in 12, de 12ff.-XVIpp.--536 pp., avec musique notée. in t., pl. veau blond moucheté époque, dos lisse orné, p. de t. rouge, encadrement d'une dentelle dorée sur les plats, avec doré au 1er plat la mention "Charlesworth Masonic Library", très bel exemplaire.  


4e édition augmentée de ce chansonnier maçonnique peu commun. Il contient ici 270 chansons dont 50 en Néerlandais, la plupart avec les airs notés. Le premier auteur est en fait Jean Joseph Joniot dit de Vignoles. La vignette maçonnique du titre est signée "Frère Boily".  ¶ Fesch 1442 - Wolfstieg 39707 - Kloss 1515 - Dorbon n°5138 - Cette édition manque à Caillet.
800 


EON (de Beaumont, Chevalier) Lettres, mémoires et négociations particulières, La Haye 1764

Espionnage et travestissement
EON (de Beaumont, Chevalier) et F.J. CADART. Lettres, mémoires et négociations particulières du Chevalier d'Eon, Ministre Plénipotentiaire de France auprès du Roi de la Grande Bretagne; avec M.M. les ducs de Praslin, de Nivernois, de Sainte-Foy etc.... - Suivi de Seconde partie: Lettres relatives aux intérêts particuliers du chevalier d'Eon ... - et de Troisième partie : Lettres particulières sur les services du chevalier d'Eon...  à La Haye, imprimé chez H. Scheurleer, se vend à Francfort, chez les frères Van Dures, à Londres, chez Jacques Dixwell, 1764, 3 parties in 4°, de 1f. XXXVI- 1f., 202pp. un tableau se dépl., & 1f. 75pp., & 1f. 59pp., pl. veau marbré époque, dos orné, bel exemplaire (ex-libris gravé XIXe Comte Regnault de Beaucaron) 

Edition originale ici dans le rare tirage de luxe in 4°, sur vélin fort. Témoignage d'importance sur la diplomatie secrète de Louis XV. L'espion Charles d'Eon de Beaumont fut en effet, un des membres du "secret du Roi". Il est resté célèbre pour ses travestissements. Il raconte dans ses Mémoires avoir été « lectrice » de la Tsarine sous le nom de Lia de Beaumont. D'ailleurs Louis XVI le contraindra à reprendre"les habits de son sexe" s'il désire revenir en France pour y obtenir une rente. Habillée par Rose Bertin aux frais de Marie-Antoinette, il est présenté à la Cour en robe à panier et corset le 23 novembre 1777. En 1785 il regagne Londres, pour y finir misérablement sa vie sous les habits féminins, à l'âge de 82 ans. Sous la Révolution il avait proposé, sans succès, à l'Assemblée Nationale de conduire une unité "d'Amazones". En 1810 l'examen du corps par le légiste révèlera des "organes mâles de la génération parfaitement formés sous tous les rapports". A partir des années 1950, des études se penchent sur le "problème psychosexuel" du chevalier-chevalière, un traité allant même jusqu'à examiner "l'éonisme ou l'inversion esthético-sexuelle". ¶ Quérard Fr. litt. II. 25 - Cioranescu II. 27692
1.100 




Istituzione riti, e crimonie dell'Ordine de'Francs-maçons ossia Liberi Muratori, Venezia 1788

[FRANC-MAÇONNERIE VENISE 1788] - Istituzione riti, e crimonie dell'Ordine de'Francs-maçons ossia Liberi Muratori,   in Venezia, presso L. Bassaglia, 1788, in 8°, de 92pp., ill. de 7 planches gravées ht., cart. papier marbré jaune moderne genre ancien, petit cachet au faux-titre sinon bel exemplaire à toutes marges.  

Très rare ouvrage resté anonyme. La première édition date de 1785. Ce texte a été rédigé après la fermeture de la loge anglaise "l'Union" par le Sénat de Venise en 1785. La Loge était située corte da Mosto, à San Marcuola. Les planches sont principalement d'origine française avec des tableaux de loges de grades écossais, et un frontispice représentant des scènes maçonniques avec des devises latines du Régime Rectifié. ¶ Lattanzi Biblio massoneria italiana n°770 "Libro anonimo che, mettendo in burletta la Istituzione sul frontespizio ne trattava, nel testo, in modo non avverso, secondo il costume corrente dei suoi detrattori, quasi a disporre in suo favore l'opinione pubblica, per svelenirla dall'ondata di odio pauroso che aveva prodotto la teatralità dell'avvenimento" (la scoperta di une loggia à Venezia)- Pas dans Fesch, ni Caillet - Kloss 1924 (édit. de 1785) - Wolfstieg 29997 (édit. de 1785) - cat. CCFR (aucun exemplaire dans les Bibliothèques françaises) - cat. KVK (1ex à Suttgart, et 6 ex. en Italie.)
1.400 



PORTA (Jean Baptiste). La Magie naturelle, 1678

Avec le texte de Lazare Meyssonnier
PORTA (Jean Baptiste). La Magie naturelle, divisée en quatre livres, contenant les secrets & miracles de Nature, Et nouvellement l'introduction à la belle magie par Lazare Meyssonnier médecin du Roy... à Lyon, chez Simon Potin, 1678, in 12, de 6ff. 406pp. & 25pp. 6pp. 9ff. de table, pl. basane époque, dos orné, deux coins lég. usés, qq. mouillures claires sinon bel exemplaire. 

Très rare édition comportant en plus du texte de Porta: l'introduction à la belle magie surnaturelle, naturelle & artificielle de Lazare Meyssonnier (avec page de titre séparée à l'adresse de Lyon Claude Langlois), les divers secrets de Toussaint Bourgeois, et les plus beaux secrets d'E. Telam philosophe lyonnois. C'est un des meilleurs traités de magie pratique et cérémonielle, il renferme de nombreux renseignements sur les pratiques des Nécromanciens du Moyen-Age, la transmutation et l'alchimie, la médecine hermétique, les miroirs magiques, les pierres précieuses, les teintures, les fards, les cosmétiques, la distillation, les remèdes, les poisons et leur utilisation, les encres de sympathie, la lumière, l'optique, la physique amusante, les feux d'artifices etc.. ¶ Caillet n°8853  "les traductions françaises de cet ouvrage jouissent parmi les initiés d'une grande réputation. C'est le meilleur traité de magie pratique ou cérémonielle..."  - Pas dans Dorbon.

1.500 



BOODT (Anselme Boëce de). Le parfaict joaillier, ou histoire des pierreries, 1644

BOODT (Anselme Boëce de). Le parfaict joaillier, ou histoire des pierreries, où sont amplement descrites leur naissance, iuste prix, moyen de les cognoistre, & se garder des contrefaites, facultez medecinales, & proprietez curieuses ... et de nouveau enrichi de belles annotations, indices & figures, par André Toll ... à Lyon, chez Jean-Antoine Huguetan, 1644, in 8°, de 16ff. 746pp. et 17ff de table 1f. bl. et 1f. d'errata, deux tableaux se dépl h.t. et 45 gravures sur bois in t. de pierres précieuses, coraux, machines pour la taille, pl. vélin époque, titre à la plume au dos, manque de vélin à l'angle du premier plat (peu visible), qq. ff. brunis, bon exemplaire.   

Rare première traduction française faite par Jean Bachou et annotée par André Toll. C'est un des meilleurs livres anciens sur les pierres précieuses. De Boodt était médecin auprès du gouverneur de Prague. C'est à Prague qu'il s’est initié à l’alchimie et à la minéralogie. Son célèbre "parfait joaillier", paru d'abord en latin en 1609, est la première tentative de description systématique des minéraux, et des sels minéraux en les divisant selon leur dureté, leur taille, leur rareté, combustibles ou incombustibles, transparents ou opaques. Il utilise une échelle de dureté en trois degrés, et relève les formes cristallines de certains minéraux (triangulaire, quadratiques, et hexagonal). Il recense près de 600 minéraux qu'il a lui-même observé, en décrit leurs propriétés, les valeurs, les imitations, et les applications médicales supposées, et justifie l'action thérapeutique des gemmes. Il donne une liste de 233 autres espèces qui sont connues à son époque par les travaux de Pline et Bartholomeus Anglicus, entre autres. Il décrit avec soin les différentes méthodes de taille et de meulage sans oublier leur valeur économique. Son traité est illustré de gravures sur bois des différentes machines de polissage. Enfin il y a neuf chapitres sur les propriétés et utilisations de l'aimant et de la magnétite. ¶ Caillet n°1286 - Throndike VI. p.318 - Hoover coll. 147 - Sinkankas Gemology I.780 "by far the most thorough and complete up to date... De Boodt assembled virtually all of the knowledge then extant..."
2.500 




SÉCHAL (Jl. Ed.). Le livre bleu. S.l., aux frais de l'auteur, (1810)

Avec la clef manuscrite
SÉCHAL (Jl. Ed.). Le livre bleu. S.l., imprimé aux frais de l'auteur, (1810), in 12, de 43pp., titre à la plume, exemplaire bien complet du feuillet contenant la clef manuscrite du livre, relié en tête, demi-veau vert XIXe à petits coins, titre en long, avec mention dorée frappée au 1er plat "Charlesworth Masonic Library", bel exemplaire.  

Rarissime ouvrage publié à compte d'auteur. Il traite des secrets et buts de la franc-maçonnerie, et il est en grande partie codé, "afin de rendre cet ouvrage inintelligible à ceux qui n'ont pas droit à la participation aux secrets maçonniques", et contient une clef manuscrite qui n'était remise, selon l'avis de la page de titre, "qu'à ceux qui se légitimeront comme francs-maçons". ¶ Kloss 735 (signale que Lenning pense que c'est un maçon allemand) - Fesch 1279 - Thory acta latomorum I.n°363 "Les exemplaires sont revêtus de la signature J.E. Séchal, mais c'est un pseudonyme, on ignore le nom de l'auteur" - Cat. Astier n°156 "Très rare" - Inconnu de Wolfstieg - Pas dans le cat. de la Bibl. maç. de Bayreuth - Pas d'exemplaire au cat. CCFR - Worldcat 1 seul ex. (Libr. of Congress)
1.400 


LUCAS (Charles J.M.). Du système pénitentiaire en Europe et aux Etats-Unis, 1828-30

Les débuts de la science pénitentiaire
LUCAS (Charles J.M.). Du système pénitentiaire en Europe et aux Etats-Unis, ouvrage dédié aux Chambres, précédé d'une pétition qui leur est adressée, et orné de plusieurs plans de prisons et tableaux statistiques... Paris, Bossange, Ch. Béchet & T. Dehay, 1828-1830, 2 vol. in 8°, de CXV-337pp. 1f. & XV-448pp., ill. de 7 planches gravées se dépl., demi-basane verte époque pour le 1er vol. et en reliure pastiche identique pour le 2e vol., dos lisse à filets dorés, couv. cons. au 2e vol. Exemplaire de la Bibliothèque Chodron de Courcel, avec le nom "J.Chodron" frappé en queue.   

Edition originale rare avec le 2e volume paru 2 ans après. A la suite d'une série d'observations en Europe, Lucas publie un imposant ouvrage très documenté sur les différents systèmes pénitentiaires. En 1830 il est nommé par Guizot au poste d'inspecteur général des prisons poste qu'il occupera pendant 35 ans. Cette même année il publia séparément une "conclusion générale" de son ouvrage sous forme de pétition servant à défendre sa réforme devant les chambres (cf. avis de l'éditeur), elle n'est pas jointe ici. Il va consacrer sa carrière à trois grandes réformes: l’abolition de la peine de mort, la théorie de l’emprisonnement préventif, répressif et pénitentiaire, et enfin la civilisation de la guerre. Il militera toute sa vie pour le système américain dit d'Auburn (N.Y.) avec isolement nocturne et travail silencieux en commun le jour, s'opposant ainsi au système de Tocqueville prônant l'isolement total inspiré des Quakers. Il demandera aussi la suppression des bagnes métropolitains et leur remplacement par la réclusion dans des grandes maisons centrales, mais ne put empêcher la création de colonies pénitentiaires. Il est aussi à l'origine des colonies agricoles, comme celle de son ami Demetz à Mettray. 
1.300 

DESGENETTES (Dr. René N.). Histoire médicale de l'armée d'Orient, 1802

Le commerce des Nègres au Caire en 1802
DESGENETTES (Dr. René N.). Histoire médicale de l'armée d'Orient, Paris, Croullebois, an X-1802, in 8°, de 6ff. 252pp. & 182pp. avec 1 tableau se dépl., - relié à la suite : Frank (Dr. Louis) Mémoire sur le Commerce des Nègres au Kaire et sur les Maladies auxquelles ils sont sujets en y arrivant. Paris: Migneret & B.Mathé 1802, de 2ff. 52pp., le tout relié en 1 vol. demi-veau brun époque, dos lisse orné, rousseurs et ff. brunis sinon bel exemplaire.

-1) Édition originale. Réunion de documents précieux pour l'histoire médicale de l'expédition d'Egypte. ¶ Blackmer 478 - De Meulenaere 70-71. "La seconde partie contient diverses notices de médecins de l'armée contenant leurs observations et leurs expériences durant la campagne. Ces médecins sont: Bruant, Carrié, Cérésole, Barbès, Renati, Savaresi, Vautier, Frank et Salze. On y trouve aussi des observations de Nouet, membre de l'Institut d'Égypte, et de Coutelle, membre de la Commission des Arts...".
-2) Ce médecin d'origine allemande se trouvait à Malte quant il fut appointé médecin de l'Armée d'Egypte, puis membre de la commission sanitaire du Caire. Il témoigne de l'asservissement des Africains et de leurs problèmes médicaux tels qu'observés au Caire. Il indique le prix des esclaves et consacre 6 pages aux mutilations génitales faites aux femmes. (pp. 26 à 31). Rare. ¶ Hirsch, II, 601 - OCLC 3 ex. seulement. 
1.600 

[MANSUET JEUNE (R. P.)]. Histoire critique et apologétique de l'ordre des Chevaliers du Temple de Jérusalem dits Templiers. 1789

[MANSUET JEUNE (R. P.)]. Histoire critique et apologétique de l'ordre des Chevaliers du Temple de Jérusalem dits Templiers. Paris, Guillot, 1789, 2 vol. in 4°, de 2ff. XXX 1f. & XX-390pp. et 2ff. 364-XVpp.(table), front. gravé représentant un templier (et 2 cartes se dépl., qui manquent ici), demi-veau brun époque à coins, dos lisse orné. Bon exemplaire bien complet des ff. d'introduction non mentionnées par Dessubré, et du rare frontispice, sans les cartes, mais avec un ajout de gravures in fine (4 gravures anciennes sur l'ordre de Malte, une gravure du St Sépulcre, 2 gravures de Jérusalem, plan du Temple d'Hérode, un grand plan gravé dépl. de l'île de Malte avec en cartouche les portraits des Grands Maîtres en date de 1662)  

Ouvrage fort rare et important. Le frontispice et les cartes manquent dans la plupart des exemplaires. Le nom de l'auteur n'est pas très fixé et varie suivant les bibliographies (Mansuet jeune, Mansuet le Jeune, Jeune Mansuet etc...). ¶ Dorbon n°2275 (une carte) - Fesch col.778 - Caillet n°5539 (une figure, pas de cartes) "Une des histoires les plus importantes et les plus estimées du célèbre Ordre des Templiers" - Dessubré 541 (ne signale pas l'introduction) - Saffroy 6370 (signale bien l'introduction de 30 pp.) - Wolfstieg 5144 - Kloss 2241 - Cat. Guaïta 1878.
1.200 



LORRIS (Guillaume de) et Jean de MEUNG. Le Roman de la Rose, 1878-80

Exemplaire finement relié par Durvand
LORRIS (Guillaume de) et Jean de MEUNG. Le Roman de la Rose, Edition accompagnée d'une traduction en vers. Précédée d'une introduction, notices historiques et critiques ... notes et glossaire par Pierre Marteau. P., Paul Daffis, 1878-1880, 5 vol. pet. in 12, CLV-324pp. 2-461pp. 478pp. 420pp. &355pp., ill. in fine de 82 figures sur bois à pl. page, demi-maroquin miel époque à coins, dos entièr. orné très lég. foncé, p. de titre brunes, t. dorée, (Durvand). Très bel exemplaire finement relié, 1 des 470 sur papier vergé à toutes marges. (ex-libris gravé André Mariage) 

Belle édition de le Bibliothèque Elzévirienne. Tirage limité à 500 exemplaires dont 470 sur papier vergé. Le dernier volume comprend une grammaire romane, un glossaire par Pierre Marteau (J. Croissandeau), le testament de Jean de Meung, et la reproduction des figures de l'édition de Jean Dupré de 1493.

700 



[ATREMONT (Sieur d')]. Le Tombeau de la Pauvreté, 1681

[ATREMONT (Sieur d')]. Le Tombeau de la Pauvreté, dans lequel il est traité clairement de la transmutation des métaux, & du moyen qu'on doit tenir pour y parvenir. Seconde édition, reveuë & augmentée  de la clef, ou explication  des mots obscurs. Avec un  songe philosophique sur le sujet de l'art. Paris, chez L. d'Houry, 1681, pet. in 12, de 17ff-163pp. 2ff. de table, pl. vélin époque, légère tache d'encre au titre sinon bel exemplaire.  

Rarissime seconde édition augmentée de ce traité d'alchimie attribué par Lenglet-Dufresnoy au Sieur d'Atremont. Cette seconde édition contient en tête une Clef ou déchiffrement des mots obscurs, qui ne figure pas dans l'originale. ¶ Dorbon 5643 “Très rare seconde édition” - Duveen p. 32 - Ferguson I.54 (missing in the Young collection) - Caillet 500 “Livre rarissime... incompréhensible sans la clef, mais qui devient limpide  grâce à ce moyen de déchiffrement, qui se trouve dans certains exemplaires" ” - Ouvaroff 1226 .
2.000 




NECKER (Jacques). Mémoire de M. Necker, au Roi, & Mémoire à Morellet, 1785

NECKER (Jacques). Mémoire de M. Necker, au Roi, sur l'établissement des administrations provinciales,   S.l., 1785, in 8°, de VIII-247pp., ill. de deux grandes cartes aquarellées se dépl. (carte des gabelles & carte des traites), - relié à la suite : Mémoire de M. Necker, en réponse à celui de M. l'abbé Morellet, sur la Compagnie des Indes; imprimé en exécution de la délibération de MM. les actionnaires, prise dans l'assemblée générale du 8 août 1769. Paris, s.n., 1785, 2ff. 90pp.; le tout relié en 1 vol. demi-veau blond époque, dos lisse orné de chaînettes dorées. Bel exemplaire.    

-1) Seconde édition (la première publiée à petit nombre en 1781 pour nuire à Necker) de cette justification de l'établissement des Assemblées Provinciales, destinées à limiter le pouvoir extra-judiciaire des Parlements comme les commissions des intendants. Fondées sur la distinction des Trois Ordres, elles furent établies à titre expérimental en Berry, Haute-Guyenne, Dauphiné et Bourbonnais.  "Necker dresse un réquisitoire contre l'administration versatile et incontrôlée des Commissaires départis dans les provinces, recrutés parmi les Maîtres des requêtes du Conseil d'État. Il dénonce les subdélégués et toute l'armée des commis placés sous la surveillance imparfaite des Intendants. Il distingue la police civile qui doit continuer à être réservée aux commissaires du roi, de la police économique qu'il vaut mieux confier aux représentants des populations." (Jean Egret, Necker, ministre de Louis XVI, pp. 128-129.)  - 2) Seconde édition de cette réponse à Morellet à propos de la Compagnie des Indes. La première avait paru anonymement en 1769. Les deux éditions sont rares.

950