... ... Ce blog permet de mieux faire connaître certains livres anciens rares et curieux et de partager les commentaires sur ces livres précieux ... ...

[LA FOLIE (Louis Guillaume de)]. Le philosophe sans prétention ou l'homme rare, 1775

La première machine volante électrique
[LA FOLIE (Louis Guillaume de)]. Le philosophe sans prétention ou l'homme rare, Ouvrage physique, chymique, politique et morale, dédié aux savants. Paris, Clousier, 1775, in 8°, de 350 pp., ill. d'un joli front. gravé représentant une machine volante et de 2 vignettes gravées par Boissel in t., pl. veau marbré époque, dos lisse orné, triple filet doré sur les plats, tr. marbrées, qq. rares fines rousseurs sinon bel exemplaire finement relié. 

Edition originale de cette célèbre utopie scientifique, sorte de fiction astronautique originale qui décrit l'arrivée sur terre d'un habitant de Mercure dans une machine volante électrique, dont la description est considérée comme la première anticipation de la dynamo (cf. Duhem Musée de l'aéronautique). Cet étonnant aérostat décrit et représenté en frontispice est aussi considéré comme la première machine volante "électrique" par Mohler et Nicolson ("The first Electrical Flying Machine", in Essays Contributes in Honor of W. A. Neilson, 1939 ). Rappelons que La Folie était chimiste et auteur de plusieurs innovations en matière de vernis et teintures. L'habitant de Mercure donne d'ailleurs ici de nombreuses explications concernant l'Alchimie, l'électricité, la gravitation, la géologie, les tremblements de terre etc... Rare et curieux ouvrage.  ¶ Caillet n°5969 - Tissandier 8 -  Duhem 128 - Cohen 546 - Versins utopie p.276 - Nicolson Voyage to the Moon p.195/200 - Wellcome III. 430.
1.400 



BORDELON (Abbé L.). Les tours de Maître Gonin, 1713

Prestidigitation
BORDELON (Abbé L.). Les tours de Maître Gonin, enrichis de figures en Taille-douce. Paris, chez Charles Le Clerc, 1713, 2 vol. in 12, de 4ff. 407pp. 2ff. de table & 404pp. 2ff. de table, ill. de 12 planches gravées h.t., pl. veau blond dos orné, pièce de t. noire, encadr. de filet doré, dentelle in t., tr. dorées sur témoin (Hering & Müller).  (vers 1830). Bel exemplaire finement relié (ex-libris gravé Joseph Thibault) (v1). 

Edition originale. Curieux roman facétieux centré autour de la figure du prestidigitateur Gonin : avec description de tromperies, de tours d'adresses, jeux des gobelets, magie, tours de divinations, jeux, tours de cartes, de gibecières, mais aussi des apparitions, des spectres ... etc. Les «Tours de Maître Gonin» illustrent l'idée que les superstitions naissent des tromperies d'imposteurs habiles. ¶ Fechner prestidigitation p.79 - Caillet, 1426 - pas dans Dorbon - L’association des relieurs Hering et Müller dura peu (1830-1834), car Müller reprit l’atelier de Thouvenin en 1834.
800 





VIARDEL (Cosme). Observations sur la pratique des accouchemens, naturels, contre nature, & monstrueux, 1748

Reliure à la marque de la famille Fouquet
VIARDEL (Cosme). Observations sur la pratique des accouchemens, naturels, contre nature, & monstrueux, Avec une Méthode très facile pour secourir les femmes en toute sorte d'accouchements, sans se servir de crochets, ni d'aucun instrument, que de la main seule... Paris, chez d'Houry Père, 1748, in 8°, de 4ff. 344pp. 4ff. de table, ill. de 16 planches gravées h.t. dont 2 se dépl. et d'un portrait gravé se dépl., pl. veau marbré époque, dos orné de la marque à l'écureuil de la famille Fouquet, petite mouillure en marge des premiers ff. sinon bon exemplaire. (Olivier, Roton pl. 1398 fer n°6 "Enfin, on trouve des livres ne présentant comme marque de propriété qu'un écureuil frappé au milieu des plats, quelquefois répété aux angles ou même seulement frappé sur le dos. Nous pensons que ce fer a dû être gravé pour le surintendant et qu'il a été ensuite utilisé par d'autres membres de la famille Fouquet.")   
Cosme Viardel était chirurgien de la Reine Marie-Thérèse, mais aussi un accoucheur de renom; l'édition originale est de 1671. Son ouvrage est celui d'un praticien, et quoique sévèrement jugé par Mauriceau, on y trouve des observations intéressantes et une pratique fort judicieuse, comme par exemple son aversion pour les instruments meurtriers dont on abusait tant à l'époque. Avec de remarquables illustrations dont un étrange portrait dépliant où l'auteur montre du doigt un enfant mort-né, et 16 autres planches des différentes manoeuvres de l'accouchement. ¶ Dezeimeris IV, p.329.
1.300 






[CATHERINE II (Impératrice de Russie)]. Instructions adressées par sa Majesté l'Impératrice de toutes les Russies, 1769

[CATHERINE II (Impératrice de Russie)]. Instructions adressées par sa Majesté l'Impératrice de toutes les Russies, à la commission établie pour travailler à l'exécution du projet d'un nouveau code de Lois, traduit de l'Allemand [par J. Rodolphe Frey des Landres] à Pétersbourg, 1769, in 12, de 286pp., demi-veau moucheté époque, dos lisse entièrement orné, p. de t. bleue, très lég. mouillure claire en marge de qq. ff. sinon bel exemplaire. 

Edition originale en français des célèbres "instructions" (ou Nakaz) de Catherine II éditées d'abord en russe et en allemand à Saint Pétersbourg en 1767, mais non mises dans le commerce. Désireuse de codifier les lois de l’Empire, l’impératrice convoqua une «Commission du Code» pour laquelle elle rédigera ses "Instructions". Elles sont en grande partie tirée de Montesquieu et de Beccaria. La Commission législative échouera, on le sait, à rédiger les lois fondamentales attendues; mais le règne de l’impératrice, n’en marquera pas moins un «progrès stupéfiant» dans la vie politique de la Russie. Voltaire possédait d'ailleurs une traduction française manuscrite des "Instructions", texte d'une importance exceptionnelle, que lui avait adressé expressément la Grande Catherine en 1769, et dont le philosophe se servit à de multiples reprises dans ses écrits polémiques. ¶ Barbier I, 932 - INED n°1005 "Considérations politiques et économiques de la Sémiramis du Nord "despote éclairé" ayant subi l'influence française..." (édit. de 1771 seulement)
1.300 


THUNBERG (Carl Peter) et (J. B. de LAMARCK ). Voyages au Japon, par le Cap de Bonne-Espérance, les îles de la Sonde, 1796



THUNBERG (Carl Peter) et (J. B. de LAMARCK ). Voyages au Japon,
par le Cap de Bonne-Espérance, les îles de la Sonde, &c. Traduits, rédigés et augmentés de notes considérables sur la religion, le gouvernement, le commerce, l’industrie et les langues...  particulièrement sur le Javan et le Malai par L. Langlès, conservateur des manuscrits orientaux de la Bibliothèque Nationale, et professeur de Persan, de Tatar-Mantchou, &t... et revus, quant à la partie d’histoire naturelle, par J. B. Lamarck, professeur ... au Museum national d’histoire naturelle Paris, Benoît Dandré, Garnery, Obré, an IV-1796, 4 vol. in 8°, de 2ff. LXIV 417pp. 1 portrait et une planche gravée h.t. et une vignette in t., VIII-1f. 430pp. 4 planches gravées, VIII-445pp. 4 planches gravées, et XII-462pp. 19 planches gravées certaines se dépl, soit en tout un portrait et 28 planches gravées, pl. veau porphyre époque, dos lisse orné, p. de t. verte, encadrement de dentelle dorée sur les plats, tr. marbrées, qq. rares brunissures en marge sinon bel exemplaire.   

 Une des premières sources sur le Japon. Carl-Peter Thunberg (1743-1828) naturaliste, botaniste et explorateur suédois, fut l'un des élèves de Carl von Linné. Son séjour au Japon et ses observations durèrent quinze mois. Il quitte la Suède en 1771, comme médecin à bord d’un navire de la Compagnie hollandaise des Indes orientales. Après une escale de trois ans au Cap dans la colonie hollandaise pour se familiariser avec la langue afin de se faire passer pour un Hollandais au Japon, puisqu’ils étaient les seuls étrangers à pouvoir y entrer. Il résida ainsi au comptoir hollandais de Dejima, une île artificielle dans le port de Nagasaki. De retour en Suède, grâce au succès de son ouvrage, il succéda à Linné à l’Université d’Uppsala, jusqu’à sa propre mort en 1828. C'est avant tout un observateur précis à la méthode rigoureuse. Durant son séjour africain, il fit plusieurs expéditions à l'intérieur des terres, afin de collecter des spécimens de plantes et d'animaux. Le 1er volume contient des observations sur les Hottentots. Le 2e volume contient la suite du voyage le long de la côte Est de l’Afrique, et les étapes à Java, Batavia, l’arrivée au Japon et à Nagasaki. Là il parvint à conduire quelques recherches botaniques. Il négocia en particulier l'échange de connaissances de médecine occidentale contre des spécimens végétaux. En 1776, il accompagna le directeur de la colonie hollandaise lors d'une visite au Shogun à Edo (Tokyo) et en profita pour herboriser. Cette visite figure dans le 3e volume qui est consacré au commerce entre la Chine et le Japon. Le 4e volume aborde les coutumes, les armes, l’agriculture, les arts et sciences, les manufactures, l’architecture, l’astronomie, la chimie, la législation, l’histoire, l’art militaire, la musique, la médecine, la navigation. ¶ Cordier Biblio. Japonica p.447 - Boucher de la Richarderie V, p.234-262 - Gay 3151 - Chadenat 1763. 

3.000 









LURBE (Gabriel de). Anciens et nouveaux statuts de la ville et cité de Bourdeaus, 1612 & Privilèges des bourgeois de la ville et cité de Bourdeaus, 1618

Métiers et règlementation à Bordeaux 1612
[BORDEAUX - recueil] - LURBE (Gabriel de). Anciens et nouveaux statuts de la ville et cité de Bourdeaus, Esquels sont contenues les ordonnances requises pour la police de ladicte ville, & de tous les estats & maistrises d'icelle. Avec un indice des principales matières. à Bourdeaus, par S. Millanges, 1612, in 4°, de 4ff. dont un joli titre ill. avec encadrement sur bois, 342pp. plus les "statuts des bahuttiers" paginés de 343 à 349 avec typographie différente, - relié à la suite : Privilèges des bourgeois de la ville et cité de Bourdeaus, octroyez et approuvez par les rois... Henry II, Charles IX, Henry III, Henry IV et Louis XIII à présent régnant, avec les sentences et arrests, par lesquels est ordonné que lesdits bourgeois peuvent tenir francs-fiefs, & toutes terres nobles & de franc-alleu..., reveus et impriméz de nouveau en l'année 1618... Le Clerc & Darnal procureur Syndic... à Bourdeaus par Simon Millanges 1618, de 56pp., - Suivi de : (Pierre de Savonne) Table du pois du pain qui se vend & débite ordinairement en la ville et cité de Bourdeaus, selon la valeur du blé, à mesure qu'il croist ou diminuë, suiuant l'ancienne table inserée dans les statuts de ladite ville, à compter du prix d'vn escu jusques à six escus. Laquelle table a esté dressée par ordonnance de messieurs les Maire & Jurats, Gouverneurs de ladicte ville, pour le bien public, par Pierre de Sauonne ... au mois de juin 1595. à Bourdeaus, par S. Millanges 1600, de 40pp. mal chiffrées, soit 3 textes reliés en vol. pl. basane époque , dos orné remonté, coiffes, coins et mors restaurés (peu visible), fleuron central doré sur les plats avec encadrement doré. Bon exemplaire dans une reliure d'époque soigneusement restaurée.   

-1) Très rare seconde éditions des statuts de la ville de Bordeaux contenant toutes les régulations pour l'ensemble des professions : Maire, Procureur, Prévôt, prud'hommes, Conseillers, Sergents, Notaires, capitaine du guet, Bourgeois, Récepteur de l'aumône, Syndic, Médecins, Ladres, Escholliers, Imprimeurs, jeux, débauchés, cabarets, vagabonds, marchands, charretiers, Inquanteur, Sacquiers qui portent le bled, règlement des farines, Taverniers, des vins prohibés, du Gaillac, en quel lieu les Anglois peuvent acheter vins, des barriques, des Courretiers, des vignes, statuts des Bouchers, des Poissonniers, des poissons salés, du Port, des Barbiers et Chirurgiens, des Serruriers, Cordonniers, Tondeurs, Parcheminiers, Espingliers, Selliers, Menuisiers etc.... Ainsi tous les aspects de la vie quotidienne sont abordés, particulièrement ce qui est en rapport avec la nourriture et le vin: On note par exemplaire que les vins de Chalosse et d'Armagnac sont prohibés en ville, que les Anglais ne peuvent acheter leur vin "sur les champs" mais doivent s'adresser aux bourgeois de la ville, que les gens mariés ne peuvent fréquenter les tavernes, que l'étiquetage des vins est très réglementé, qu'il est défendu à tout tondeur de tondre ou laver les draps des Anglais, etc... Brunet III 1238 - Desgraves Biblio. bordelaise n°335 (seulement 342pp. sans le supplément sur les "Bahuttiers") 
-2) Ces "Privilèges des bourgeois de Bordeaux" servent souvent de supplément à la chronique de Lurbe ou aux Statuts de Bordeaux comme c'est le cas ici , 5 exemplaires au cat. CCFR (Paris INHA, Mazarine, Sorbonne, Tours, Bordeaux) - Desgraves Biblio. bordelaise n°462 - 3) Cette réglementation du pain ou "Table du pois du pain" est très rare, seulement 2 exemplaires au cat. CCFR (BNF, Bordeaux) - Desgraves Biblio. bordelaise n°232.
2.800 





[ROBINET (J. B. R.)]. De la nature, & Vue Philosophique de la Gradation Naturelle des Formes de l'Etre, 1766-68

Aux armes du Comte de la Luzerne
[ROBINET (J. B. R.)]. De la nature, 3e édition, - suivie de : Vue Philosophique de la Gradation Naturelle des Formes de l'Etre, ou les Essais de la Nature qui apprend à faire l'Homme.  Amsterdam, E. van Harrevelt, 1766-1768, 5 vol. in 8°, de XVI-338pp. front gravé, XVI-443pp, LVI- 287pp., 2ff. III-284pp. ill de 6 planches gravées h.t., & 4ff. 260pp. 2ff. ill. de 10 curieuses planches gravées pour "de la gradation naturelle des formes de l'être", pl. veau marbré époque, dos lisse orné, frappé en queue aux armes du Comte de la Luzerne (1737-1799) colonel des grenadiers de France, puis gouverneur des îles sous le vent, puis ministre de la marine (Olivier pl. 861 fer 6), le tome 2 est à la date de 1763, feuillets en partie brunis sinon bel exemplaire.  

3e édition augmentée du premier traité de l'auteur consacré à la Nature, suivie de "Vue philosophique de la gradation naturelle des formes de l'être" . ¶ Catalogue Jammes La nature n° 757 : « Ces paradoxes hardis sur Dieu et ses attributs, sur l'âme, sur les sensations firent attribuer ce livre à Toussaint, à Diderot et à Helvétius. » - DSB XI p.492: « L'oeuvre de Robinet présente plusieurs éléments importants de la pensée scientifique de la seconde moitié du XVIIIe siècle : l'unité de la nature, la chaîne des êtres, le dynamisme, la sensibilité et - précocement pour la date - le vitalisme universel. Elle témoigne aussi du rôle de Leibniz dans le développement des idées des Lumières sur la nature vivante. Les écrits de Robinet ont eu plus d'écho chez les philosophes que chez les scientifiques, mais ils jettent une lumière intéressante sur la genèse de la théorie du transformisme. » - DSB XI p. 492 "Robinet’s most important work from the point of view of the history of science… In certain of his statements Robinet appears to be heralding the theory of transformism and the idea that all living beings are constructed according to a single basic plan... Robinet's work illustrates several important elements in the scientific thinking of the second half of the eighteenth century : the unity of nature, the chain of beings, universal dynamism and sensibility and vitalism. It also illustrates the role of Leibnitz in the development of enleightenment ideas on living nature. Robinet's writings cast an interesting light on the genesis of the theory of transformism". 
1.600 






CLAVIERE (Etienne) et Jacques-Pierre BRISSOT DE WARVILLE. De la France et des États-Unis, 1787

CLAVIERE (Etienne) et Jacques-Pierre BRISSOT DE WARVILLE. De la France et des États-Unis, ou de l'importance de la Révolution de l'Amérique pour le bonheur de la France, des rapports de ce royaume et des États-Unis, des avantages réciproques qu'ils peuvent retirer de leurs liaisons de commerce, et enfin de la situation actuelle des États-Unis. Londres, 1787, in 8°, de XXIV-XLVIII 344pp., pl. veau brun moucheté époque, dos lisse à filets dorés, bon exemplaire.   

Edition originale rare de cet ouvrage important destiné à stimuler les relations économiques entre la France et les Etats-Unis. En 1787 Brissot, St. John de Crèvecoeur, Clavière et Bergasse fondèrent à Paris la Société Gallo-Américaine, dans le but de renforcer les relations franco-américaines. Les auteurs traitent ici des rapports commerciaux pouvant unir la France et les États-Unis, des importations et échanges commerciaux : vins, cuirs, fourrures, pêches, tabacs, blés, soieries, sel, huile de baleines etc... Il est aussi question de la "guerre contre les sauvages", des troubles dans l'État du Massachusetts, de "l'affranchissement des Nègres", des Quakers, etc... Dédié au Congrès américain l'ouvrage contient in fine un plaidoyer pour le système politique américain, avec une lettre de Calonne à Jefferson. ¶ Kress B.1169 - Goldsmiths 13307 - Einaudi 1121 - INED 809 & 1123 - Sabin 13516 - Howes C464 - pas dans Leclerc.
1.400 


LA CURNE de SAINTE-PALAYE (J.B.). Mémoires sur l'ancienne chevalerie, 1781

aux petites armes des Rohan-Chabot
LA CURNE DE SAINTE-PALAYE (J.B.). Mémoires sur l'ancienne chevalerie, considérée comme un établissement politique & militaire. Nouvelle édition. P., chez la Vve Duchesne, 1781, 3 vol. in 12, de XII-391pp., 2ff-317pp.-1f., & XIV-1f. 456pp., pl. veau blond époque, dos lisse orné, plats frappés aux angles aux petites armes des Rohan-Chabot, sans doute Louis-Antoine de Rohan-Chabot, dit le chevalier de Rohan (2 macles et deux chabots couronnés dans les angles), dent. int. (ex-libris XIXe M. de Kernier) 

Edition augmentée d'un 3e volume de ce traité classique sur l'ancienne chevalerie, et consacré entre autres aux Templiers. Le supplément contient aussi des mémoires historiques sur la chasse.  ¶ Dessubré, biblio. Templiers n°577 - Thiébaud chasse p.543 - Saffroy I. 3548 - Brunet V. 65 "mémoires très curieux..."
750 



PATERSON (William) et (Watkin TENCH ). Voyages dans le pays des Hottentots, à la Caffrerie, à la baye Botanique, et dans la Nouvelle Hollande, 1790

Botany Bay, 1788
PATERSON (William) et (Watkin TENCH ). Voyages dans le pays des Hottentots, à la Caffrerie, à la baye Botanique, et dans la Nouvelle Hollande, Traduits de l'anglois, accompagnés de détails précieux relatifs à M. de La Peyrouse. -  - Suivi de  : (capt. Watkin Tench, Voyage à la Baie Botanique; avec une description du nouveau Pays de Galles méridional, de ses habitants, de ses productions, etc. et quelques détails relatifs à M. de La Pérouse, pendant son séjour à la Baie Botanique. A laquelle on a ajouté le récit historique de la Nouvelle Hollande, et des différens voyages qui y ont été faits par les Européens) Paris, chez Letellier, 1790, in 8°, de 3ff. 213pp., - & paginé de V à VIII (sans le titre et le fx-titre de la 2e partie, comme souvent) 266pp., le tout rel. en 1 vol. pl. basane racinée époque, dos lisse entièrement orné, qq. taches et restauration en marge du feuillet de titre. (ex-libris gravé XIXe "Bibliothèque du château de Paulhac", propriété du Marquis Anatole de Cassagnes de Beaufort de Miramon, 1828-1912)   

Edition originale de la traduction française de Théophile Mandar de la relation du botaniste britannique le Colonel Paterson en Afrique du Sud, avec une intéressante description de la faune et de la flore, des plantes et animaux venimeux, des coutumes des Boers, Hottentots et Bushmen qui habitent les zones côtières ... Suivi de la traduction de l'ouvrage du capitaine Tench, embarqué comme volontaire en 1787 à bord du navire la "Charlotte" qui transportait des prisonniers pour "Botany Bay" en Australie. Il consacra une grande partie de son temps à explorer la Nouvelle Galles du Sud, et découvrit la Nepean River. Il livre ici un témoignage fondamental sur les premiers mois de la colonie pénitentiaire en Australie, le pays, les ressources, les autochtones, les colons, etc. Tench fut l'un des derniers capitaines à voir La Pérouse et ses vaisseaux qu'il croisa à Port Jackson. ¶ Gay, 3111 - Ferguson 96 - Boucher de la Richarderie IV, 241.
1.000 



CREVECOEUR (Hector Saint-John de). Lettres d’un cultivateur américain, 1784

CREVECOEUR (Hector Saint-John de). Lettres d’un cultivateur américain, écrites à W. S. Ecuyer, depuis l’année 1770, jusqu’à 1781. Traduites de l’anglais par ***. Paris, chez Cuchet, 1784, 2 vol. in 8°, de XXIV- 2ff. d'errata 422pp.1f. de table et 2ff. IV-400pp. 1f. de table, pl. veau marbré époque, dos lisse orné, p. de t. rouge et noire, bel exemplaire. (ex-libris mss. Mme de La Baugisière, 1786)  

Edition originale française refondue par l'auteur, corrigée et augmentée d'un second volume. La première édition en anglais ayant paru à Londres en 1782. Crèvecoeur, agronome français, s'embarqua pour l'Amérique en 1754 afin d'explorer les colonies anglaises. Il fonda un établissement agricole à New York. Capturé par les Anglais pendant la guerre d'indépendance, ses biens furent pillés. De retour en France, il s'embarqua à nouveau en 1783 en qualité de Consul de France. Il vécut en tout 24 ans en Amérique. L'ouvrage est dédié au marquis de La Fayette. D'un point de vue agricole, il introduisit la culture de la pomme de terre en Normandie, et celle de la luzerne aux États-Unis. C'est un témoignage capital sur la vie américaine, les moeurs, les coutumes, aussi bien des colons que des indiens. ¶ Howes C.883 "Description of American life of great influence in attracting European immigration in the post-revolutionary period. As literature unexcelled by any American work of the eighteenth century" - Sabin 17494 - Monaghan 502.
1.000 



VILLENEUVE-BARGEMONT (Vte L. F.). Monumens des Grands-Maîtres de l'Ordre de Saint-Jean de Jérusalem, 1829

Exemplaire de tête avec les figures sur Chine
VILLENEUVE-BARGEMONT (Vte L. F.). Monumens des Grands-Maîtres de l'Ordre de Saint-Jean de Jérusalem, ou vues des tombeaux élevés à Jérusalem, à Ptolémaïs, à Rhodes, à Malte, etc. Accompagnés de notices historiques sur chacun des Grands-Maîtres, des inscriptions gravées sur leurs tombeaux, de leurs armoiries, etc. P., J.J. Blaise, 1829, 2 vol. gd in 8°, de XX-317pp., 2ff-467pp., ill. de 2 front. litho. et 81 planches litho. dont 64 portraits des Grands-Maîtres, ou de leurs tombeaux et mausolées, et 16 vues gravées se dépl., bien complet de la fresque de Rhodes parue après et qui manque souvent, cart. éditeur dos papier bleu à filets dorés, avec couverture illustrée rapportée sur les plats. Qq. rares rousseurs. Exemplaire avec en tête une lettre du Cardinal de Bonald à l'auteur, dans laquelle il le prie d'accepter un de ses ouvrages. Louis-Jacques-Maurice de Bonald (1787-1870) était alors évêque du Puy et devin archevêque de Lyon en 1839 (signature ex-libris postérieure Vicomte Godefroy de Leusse 1873-1944). Un des quelques exemplaires de tête sur papier vélin à grandes marges avec toutes les figures tirées sur papier de Chine, et en cartonnage éditeur illustré.  

Très rare et bel ouvrage, paru en livraisons, dont chaque chapitre est consacré à un Grand-Maître, avec une illustration. L'auteur était lui-même membre de l'Ordre de Saint Jean de Jérusalem. ¶ Dessubré n°1103 - Quérard X/193 - Brunet V/1242: "Ouvrage remarquable par les gravures et vignettes dont il est enrichi... il y a quelques exemplaires avec des figures sur papier de Chine". - Saffroy I.5732.
1.800 





ROBIN (Abbé Claude). Nouveau voyage dans l'Amérique septentrionale en l'année 1781

ROBIN (Abbé Claude). Nouveau voyage dans l'Amérique septentrionale en l'année 1781, et Campagne de l'Armée de M. le Comte de Rochambeau à Philadelphie, et à Paris, chez Moutard, 1782, in 8°, de IX-222pp., demi-veau moucheté époque à petits coins vélin, dos lisse entièrement orné (De la bibliothèque du château de Louppy, avec ex-libris aux armes des Vassinhac d’Imécourt, propriétaires du château) Bel exemplaire.  

Edition originale de ce récit pittoresque de l'abbé Robin, qui était alors chapelain du corps expéditionnaire français sous les ordres de Rochambeau lors de la guerre d'indépendance américaine. A la fois ecclésiastique et franc-maçon membre de la Loge "Les Neufs Soeurs" depuis 1776, l'auteur s'intéresse beaucoup à la diversité des opinions religieuses des habitants de l'Amérique du Nord; mais aussi à l'économie et au commerce du point de vue physiocratique en vogue de l'époque. ¶ Quérard Fr. litt. VIII. 83 - Howes R361 - Sabin 72032 - Monaghan 124 "Robin was, upon Franklin's recommendation, attached to the army of Rochambeau as chaplain where, in the regiment of the Vicomte de Noailles, he established a kind of welfare center. He writes in the same genial strain as most of his countrymen, with the peculiar kind of observation and tone of sentiment which marks almost all French travels." - Leclerc 999 - Chadenat 1196. 
1.200 



GLAUBER (Jean Rudolphe). La description des nouveaux fourneaux philosophiques, 1674

GLAUBER (Jean Rudolphe). La description des nouveaux fourneaux philosophiques, ou art distillatoire, par le moyen duquel les Esprits, Huiles, Fleurs, & autres Medicaments, sont tirez des Vegetaux, Animaux & Mineraux, par une voye aisée & avec grand profit. Avec leur usage, tant dans la chymie, que dans la Médecine. Mis en lumière en faveur des Amateurs de la Vérité.  Et traduit en notre langue par le Sieur Du Teil. Paris, J. d'Houry, Th. Jolly, 1674-1659, 6 parties en 1 vol. in 8°, de 1ère partie: 18ff. 71pp. - 2e partie: 1f. et 184 pp. (mal chiffr.174), - 3e partie: 1f-74pp. - 4e partie: 92pp. - 5e partie: 53pp. - 6e partie "Annotations sur l'appendix": 62 pp.,  et 16 figures gravées,  réparties dans l'ouvrage, pl. veau  brun époque, dos orné, charnière du 1er plat lég. fendue mais solide, coins usés, qq. infimes trous de ver en marge et mouillures sinon bon exemplaire. 

Remise en vente de la première édition française de 1659 avec un titre de relais de 1674, bien complet des 6 parties et de toutes les gravures de ce très important et rare traité de chimie. L'exemplaire du fonds Chevreul du Museum est incomplet. Cet ouvrage, fort bien écrit, contient des descriptions de construction de fourneaux et traite des différentes méthodes de distillation, des nombreuses variétés d'alcools, d'huiles, de fleurs, d'animaux, de plantes et de minéraux, et de leur utilisation en chimie et en médecine. Si le nom du célèbre alchimiste Glauber reste attaché au sulfate de soude "le sel admirable", il découvrit encore plusieurs autres sels et se montra d'une grande habileté dans la chimie des colorants comme dans la fabrication des pierres gemmes artificielles. ¶ Nourry cat. alchimie 29 (1927) n°206 "Rare complet des 5 parties et surtout de la 6e intitulée: Annotations sur l'appendix... où il est traité de plusieurs secrets inconnus et utiles" - Ferguson, I. p.324: "This is certainly one of the most remarkable books on chemistry of the 17th century". - Duveen p.252 pour l'édit. anglaise et l'édit. latine -  Caillet n°4570 - St. de Guaïta n°1421.
2.500 





(SUIDAS) et Dr. François LE FEVRE. Le secret et mystere des Juifz, Kerver 1557

Aux armes du Marquis de Coislin
(SUIDAS) et Dr. François LE FEVRE. Le secret et mystere des Juifz, faisant le commancement du premier livre du recueil de Suidas, traduit du grec en vulgaire par François Le Fevre natif de Bourges.. Paris, Iaques Kerver, 1557, in 16, de 32ff. 179pp. & 1f. de privilège, ill. de bandeaux et lettrines, pl. maroquin vert XIXe, plats frappés aux armes de Pierre-Adolphe du Cambout, marquis de Coislin (1801-1873) avec son monogramme frappé au dos, tr. dorées, bel exemplaire. Le marquis de Coislin, originaire de Bretagne, faisait relier ses livres en maroquin vert à ses armes et à son chiffre, (petit ex-libris oval XIXe au chiffre CR sur une croix avec la devise "Vita sine literis mors est", non identifié)  

Edition originale de cette traduction de François Lefèvre, médecin, docteur régent de l’université de Bourges, qui donne ici les deux premiers livres du "lexicon" byzantin attribué à un supposé "Suidas". Le premier est consacré à l’histoire ancienne des Juifs; le second à l’Eglise primitive. Véritable encyclopédie du Xe siècle, ce texte constitue un document irremplaçable restituant des sources pour la plupart disparues. Cette traduction est dédiée à Marguerite de France, duchesse de Berry. En tête, outre la longue dédicace, on trouve un sonnet à Charles de Bourbon, en français, latin et grec. ¶ Brunet VI, 2224 - Caillet, 6386 - Cioranesco, 13071 - Pas dans Dorbon.
2.500 



[LEPRINCE DE BEAUMONT (Mme)]. Lettres de Madame Du Montier à la Marquise de *** sa fille... 1756

Aux armes du Marquis de Ségur
[LEPRINCE DE BEAUMONT (Mme)]. Lettres de Madame Du Montier à la Marquise de *** sa fille, avec les réponses, Où l'on trouve les leçons les plus épurées & les conseils les plus délicats d'une Mère, pour servir de règle à sa fille, dans l'état du mariage ; même dans les circonstances les plus épineuses ; & pour se conduire avec religion & honneur dans le grand monde. L'on y voit aussi les plus beaux sentimens de reconnoissance, de docilité et de déférence d'une fille envers sa Mère. à Bruxelles, 1756, in 12, de 5ff. 406pp., pl. veau marbré époque, dos orné, plats frappés aux armes de Nicolas Alexandre Marquis de Ségur (1697-1755) Président à mortier au parlement de Bordeaux, et propriétaire de grands domaines viticoles bordelais notamment Château Latour, Château Lafite, et Château Mouton, d'où son surnom de "Prince des vignes" donné par Louis XV. C'est le cardinal de Richelieu qui introduisit les vins du marquis de Ségur à la cour de Louis XV (cf. Olivier Roton pl.101 fer 2).    (v1). 

Rédigé sous forme d'un roman épistolaire, c'est un traité d'éducation à l'usage des jeunes filles. Mme Leprince de Beaumont, en dehors de ses contes pour enfants, est restée célèbre comme pédagogue. Elle passa dix ans à la maison d’éducation d’Ernemont comme institutrice des petits. À Londres, elle rencontra Daniel Defoe, qui féministe, l'encouragea à écrire ses oeuvres éducatives dont la philosophie annonce déjà Jean Jacques Rousseau. ¶ Barbier II. 1251 - Quérard supercheries I, 26591 - Quérard Fr. litt. V. 198.
700 



GAGNE (Paulin). L'Unitéide ou la Femme-Messie, 1856

La régénération par la Femme-Messie !
GAGNE (Paulin). A tous les peuples du Monde, L'Unitéide ou la Femme-Messie, Poème universel en douze chants et en soixante actes, avec choeurs, (chaque chant forme cinq actes), par Paulin Gagne, avocat, homme de lettres, auteur du Suicide, poème, de la Monopanglotte ou Langue universelle, …, précédé d'un prologue et suivi d'un épilogue par Mme Gagne (Elise Moreau de Rus), … Montélimar, Chez tous les libraires de France et de l'étranger (imp. Bourron), 1856-1858, in 8°, de 726pp., frontispice et 2 lithos. h.t., percal. verte éditeur, titre au dos, encadrement à froid sur les plats, qq. très rares rousseurs. Bon exemplaire. 

Edition originale rarissime de "L'oeuvre monumentale et capitale de Gagne… L'idée principale de cette Babel poétique est que l'humanité, détournée de ses voies par Satan, a besoin d'une nouvelle régénération, qui se fera par l'avènement de la Femme-Messie…" (Brugal). Notons que les néologismes abondent: la panarchie, l'ane-archide, l'auri-théocratie, la rathiothéie, la théophobie, la bestialorgie, etc… Cet ancien conseiller municipal ne se remit pas de ses expériences de tables tournantes; interné à l'asile de Picpus puis libéré, il devint alors rimailleur en tous genres et "candidat universel perpétuel, surnaturel et inamovible" à toutes les élections, puis en 1870 il se déclara "Archi-Monarque" et qualifia la République de "Rage-publique". Peu après la "laborieuse gestation de l'Unitéide (25000 vers), Gagne, définitivement fou, devra être interné à la Maison de Santé de Picpus" (Brugal). ¶ Simon Brugal, Paulin Gagne, in Bizarre, Hétéroclites et fous littéraires, avril 1956, p. 92 à 100. - Blavier fous littéraires pp.687 à 713 - Brunet, fous litt., pp. 80 à 83 - Caillet n°4296: "singulier ouvrage d'un aliéné … les lithographies sont aussi curieuses que le texte…"
1.800 




[GARDES-FRANÇAISES] - Etat du régiment des Gardes françoises, 1754 maroquin

Exemplaire annoté avec l'état des pensions
[GARDES-FRANÇAISES] - Etat du régiment des Gardes françoises, par rang de Compagnie & suivant l'ancienneté de Messieurs les Officiers & Sergens. Paris, chez G. Lamesle, May 1754, in 16, de 70pp. et ff. blancs in fine, pl. maroquin rouge époque, dos orné de fleurs de lys, triple filet dorés sur les plats, tr. dorées, coiffe sup. et deux coins lég. usés. Exemplaire annoté contenant les pensions allouées en face de chaque nom, et 7 pages manuscrites avec la récapitulation des gratifications, les pensions d'appointé, les pensions sur l'Ordre de St Louis,  les pensions sur le trésor royal, la distribution des revenus avec bon de logements en 1754. Intéressant exemplaire relié en maroquin.  

Les Gardes-Françaises furent créés en 1563 pour assurer la garde du roi Charles IX. Leur nom vient de ce qu'ils étaient français, à la différence des autres unités comme la garde écossaise et la garde suisse. Il s'agissait d'un corps d'élite, rattaché à la maison militaire du roi. Ils assuraient conjointement avec les gardes suisses la garde de l'extérieur des palais royaux. Les Gardes-Françaises avaient le pas sur toutes les autres unités d'infanterie. Ralliés massivement à la Révolution, les gardes-françaises constituent le noyau de la Garde Nationale naissante. ¶ D'après le cat. CCFR le premier Etat de ce type semble dater de 1751.
450