... ... Ce blog permet de mieux faire connaître certains livres anciens rares et curieux et de partager les commentaires sur ces livres précieux ... ...

POULLAIN de ST-FOIX (G. Fr.) Catalogue des chevaliers de l'ordre du Saint-Esprit, 1760

Dans la reliure aux emblèmes de l'ordre
POULLAIN DE SAINT-FOIX (Germain Fr.). Catalogue des chevaliers, commandeurs et officiers de l'ordre du Saint-Esprit, avec leurs noms et qualités, depuis l'institution jusqu'à présent. Paris, Ballard, 1760, in folio, de 4ff.-IV 568 pp., ill. d'un front. gravé par L. Cars d'après Boucher, de 79 vignettes, fleurons & lettres ornées in t. d'après Gravelot, et de 880 blasons gravé à mi-page (un pour chaque chevalier), pl. veau marbré époque, dos orné de caissons au fer à la croix et à la colombe de l'ordre, plats orné d'un large médaillon central à la colombe du St Esprit entouré du collier de l'ordre, avec dans les angles un H couronné répété, tr. dorées, (Bonnet).   qq. ff. lég. brunis sinon bel exemplaire dont le dos a été finement restauré et remonté. 
Très beau tirage de luxe sur papier fort. L’ordre du Saint-Esprit , fondé le 31 décembre 1578 par Henri III, fut pendant deux siècles et demi l’ordre de chevalerie le plus prestigieux de la monarchie française. Tous les chevaliers du Saint-Esprit étaient faits chevalier de l'ordre de Saint-Michel avant leur réception et portaient de ce fait le titre de «  chevaliers des ordres du roi  ». Supprimé en 1791, l’ordre fut rétabli en 1814, et Charles X en restaura les cérémonies. A partir de 1830, délaissé par le roi Louis-Philippe, il devint un ordre dynastique, seulement porté par divers prétendants au trône de France. ¶ Saffroy 4919 "Ouvrage d'un grand luxe typographique et qui se présente toujours dans une reliure décorée de la colombe du St Esprit sur les plats et d'H couronnés dans les angles, reliure due au relieur Bonnet" - cf. Olivier, Hermal et Roton fers n°2494 - 2495 et 2496 .
2.700 




RESTIF DE LA BRETONNE (N.). Les Françaises, 1786

Les différentes étapes de la vie d'un femme
RESTIF DE LA BRETONNE (N.). Les Françaises, ou XXXIV Exemples choisis dans les moeurs actuelles, propres à diriger les filles, les femmes, les épouses & les mères. à Neuchâtel & Paris, chés Guillot, 1786, 4 vol. in 12, de 272pp. 312pp. 312pp. & 324 pp., ill. de 34 planches gravées h.t. de Binet, auxquelles ont été rajoutées 5 gravures en double dans un meilleur tirage, fine reliure pastiche pl. veau blond moderne genre 18e, dos orné, p. de t. rouge et verte, couv. grise d'origine cons., bel exemplaire à toutes marges, qq. ff. lég. brunis, bien complet des 8 ff. non chiffrés in fine donnant la table de Contemporaines et la liste des livres de l'auteur.  

Edition originale rare. Ce recueil de 34 nouvelles s'inscrit dans le cycle des "Contemporaines" mettant en scène  les différentes étapes de la vie d'un femme. L'auteur y a aussi inscrit différentes digressions qui sont autant d'essais : sur le luxe, l'éducation, les romans, les spectacles, ainsi que deux pièces de théâtre. Restif avait exigé que l'illustrateur représentât les jeunes filles et les garçons comme des poupées à ressort. On retrouve la prédilection de ce dernier pour les petits pieds et la finesse des tailles des femmes. Le portrait de Grimod de La Reynière est particulièrement ressemblant parmi les convives de la planche "La Femme d'ivrogne". ¶ Cohen p 87 - Paul Lacroix Bibliographie de Restif p.243 " Cet ouvrage est fort rare... les figures, la plupart gravées finement... parmi lesquelles se trouvent de nombreux portraits authentiques " - Rives Childes Restif p.296 "Nous avons maintenant que c'est précisément Binet qui a dessiné les estampes des Françaises..." - Courbin, Catalogue Restif, Lie Rousseau-Girard, no 1434 "Restif prophétise tout à la fois la Révolution, et les réformes à venir au XIXe et XXe siècles..."
3.000 






[LACLOS (P. A. F., Choderlos de)]. Les Liaisons dangereuses, 1782

[LACLOS (P. A. F., Choderlos de)]. Les Liaisons dangereuses, ou lettres recueillies dans une Société, & publiées pour l'instruction de quelques autres. Par M. C..... De L... Amsterdam, et se trouve à Paris, chez Durand Neveu, 1782, 4 parties en 2 vol., de 248pp., 242pp., 231pp., et 257pp., pl. veau moucheté époque, dos lisse orné de caissons dorés, p. de t. rouge et verte, rousseurs sinon bel exemplaire en reliure d'époque.  

Edition originale du type B, qui est rare et qui a suivi de très près l'originale (dite du type A). Exemplaire correspondant aux particularités du type B décrit par Max Brun. Un chef d'oeuvre du roman d'analyse dont Baudelaire écrira en 1855 : "Ce livre, s'il brûle, ne peut le faire qu'à la manière d'un glaçon".  ¶ Ducup de St-Paul Essai bibliographique p.15 - Max Brun, Contribution bibliographique à l'étude des éditions des Liaisons dangereuses… p. 10 à 13 "B est la véritable seconde édition des Liaisons. Elle est très rare...". - En français dans le texte n°174 "Bible du libertinage pour certains, le livre s'impose surtout comme chef-d'oeuvre du roman d'analyse, comme un des romans les plus abstraits et les plus intelligents...."
4.000 


MONTESQUIEU (C. de Secondat, Baron de). L'esprit des loix, 1749

MONTESQUIEU (C. de Secondat, Baron de). L'esprit des loix, ou du rapport que les loix doivent avoir avec la constitution de chaque gouvernement, les moeurs, le climat, la religion, le commerce, &c. à quoi l'Auteur a ajouté des recherches nouvelles sur les Loix Romaines touchant les successions, sur les Loix Françoises, & sur les Loix Féodales...   à Leyde chez les libraires associés. [Lyon, Pierre et Benoît Duplain], 1749, 2 vol. in 4°, de VIII- 8ff. de table 369pp. & 1f. 396pp. 7ff. de table , pl. veau moucheté époque, dos orné, p. de t. rouge et verte, qq. ff. lèg. brunies sinon bel exemplaire.  

Rare 3e édition en partie originale, et corrigée par l'auteur. Elle contient deux errata et les changements faits sur l'édition originale de 1748.  « Elle est plus correcte que l’édition originale, publiée en 1748 à Genève, par les soins de J.J. Vernet. C’est, en quelque sorte, la vraie édition originale donnée par l’auteur lui-même. » (Revue de Gascogne, IX, n°771). Il s’agit en réalité d’une édition lyonnaise imprimée par Aimé Delaroche pour les libraires Pierre et Benoît Duplain (cf. Dominique Varry Les imprimeurs-libraires lyonnais et Montesquieu, in Le temps de Montesquieu 2002, p.43. L'Essai de Montesquieu influencera grandement les rédacteurs de la Constitution des Etats-Unis d'Amérique, mais aussi de la Constitution française, notamment la séparation des trois pouvoirs : exécutif, législatif, judiciaire. L'ouvrage sera encensé par encyclopédistes, en particulier par d'Alembert. ¶ En français dans le texte n°138 "Montesquieu fonde la science politique moderne en analysant la forme de chaque gouvernement pour découvrir les lois propres, c'est à dire fondamentales, à chacun, et en déduire les lois positives que chacun de ces gouvernements doit adopter..." - Printing and the Mind of Man 197 "In many ways one of the most remarkable works of the eighteenth century... The goal of l'Esprit des loix was to discover the scientific law of social institutions and phenomena, which, according to Montesquieu, depend neither on Providence nor on chance...." - Cette édition est inconnue de La Rochebilière et Tchemerzine - Pas dans Kress.
1.500 





HUGO (Victor). Les feuilles d'automne. 1832

Bel exemplaire en maroquin aux armes
HUGO (Victor). Les feuilles d'automne. P., Renduel, 1832, in 8°, de XIIIpp. dont le front de Tony Johannot, 387pp. 2ff. de table, pl. maroquin brun fin XIXe, plats frappés aux armes du Comte de Sampigny d'Issoncourt, dentelle int., tr. dorées, qq. rares rousseurs pâles sinon très bel exemplaire finement relié (Amand). Condition rare. 

Edition originale du premier tirage, dit de la "1ere tranche", avec entre autres la p.81 foliotée 18, le faux-titre gravé par Porret d'après Tony Johannot à la date de novembre 1831, et les deux ff. de table. Ce recueil mélancolique renferme quelques-unes des pièces les plus célèbres d'Hugo. ¶ Vicaire IV.p.271 - Clouzot p. 87 "tiré à 500 exemplaire, plus 235 exemplaires de passe. Deux éditions fictives, tirées et mises en vente en même temps que la 1ere tranche, portent les mentions: 2e ou 5e édition…" - Carteret I.p. 403 ''Ouvrage capital parmi les poésies de Victor Hugo, très rare en bel état'' - Bertin, Chronologie livres de V.Hugo, n°64.
3.000 




FLAUBERT (Gustave). Salammbô, 1900

FLAUBERT (Gustave). Salammbô, préface de Léon Hennique. Paris, A. Ferroud, 1900, 2 vol. gd. in 8°, de 4ff. XXIV-186pp. 1f. de table 2ff. bl. et 4ff. 232pp. 1f. de table 2ff. bl., illustré de 52 compositions de Georges Rochegrosse gravées à l'eau-forte par Champollion dont 20 h.t., demi-maroquin brun époque à coins, dos orné d'une fleur de lotus mosaïquée et de caissons dorés, t. dor., couv. ill. et dos cons., (Durvand). Bel exemplaire sur vélin d'arches à toutes marges avec jont in fine : Le Catalogue de la vente par la Galerie Georges Petit des aquarelles de Georges Rochegrosse pour l'illustration de Salammbô de Flaubert édité par A. Ferroud, P. Duchesne et Petit 1900, plaq. gd in 8° de 14pp. ill. de 4 eaux-fortes de Rochegrosse dont 2 h.t., avec in fine la liste manuscrite des adjudications sur papier à en-tête de la Lie Ferroud, et le carton d'invitation.  

Belle dition illustrée. Tirage limité à 600 exemplaires numérotés. Un des 400 exemplaires sur papier vélin d'Arches.
1.400 
       



SENANCOUR (E. Pivert de). De l'amour, 1808

SENANCOUR (E. Pivert de). De l'amour, considéré dans les lois réelles et dans les formes sociales de l'union des sexes. 2e édition avec des additions et des changemens considérables. Paris, J. de La Tynna, A. Bailleul & Latour, 1808, in 8°, de 2ff. 296pp., joli front. gravé de Jean-Fr. Tourcaty, demi-maroquin bleu fin XIXe à coins, dos très orné, t. dorée, page de titre plus courte sinon bel exemplaire grand de marges.  

Rare seconde édition en partie originale et très remaniée par l'auteur. Senancour ayant toujours eu l'habitude de corriger ses textes et d'en donner des versions à chaque fois différentes. Relativement oublié de nos jours, l'ouvrage eut son importance dans le mouvement philosophique français du début du XIXe siècle. Dans un style d'un élégante simplicité il étudie, sans idées préconçues, l'amour et les notions qui s'y rattachent comme le plaisir, la chasteté, l'adultère... La cause du divorce, en particulier, y est plaidée avec talent. A tel point que sous l'aspect de la morale ont peut même le considérer comme précurseur du socialisme, ce qui pour l'émigré qu'il était est assez surprenant. ¶ Escoffier, Le Mouvement romantique (pour la 1ère et 4e édit. n°163 et 1065 ) - Quérard Fr. litt. IX.49 - Clouzot p.147.
650 



BALZAC (H. de). Le livre mystique, 1835

Les écrits mystiques de Balzac
BALZAC (H. de). Le livre mystique, I. Les proscrits. Histoire intellectuelle de Louis Lambert. - II. Séraphita. (Extrait des Études philosophiques) Paris, Werdet 1er décembre, 1835, 2 vol. in 8°, de 2ff. XX-352pp. & 2ff. 357pp. 1f. de table, demi-chagrin brun à petits coins, dos lisse à filets dorés, fine reliure pastiche du XXe s., qq. rares rousseurs sinon bel exemplaire.  

Première édition collective du livre mystique et édition originale de Séraphita et 3e version de Louis Lambert. Les proscrits qui furent publiés pour la première fois dans la Revue de Paris le 1er mai 1831. Ils sont ici dans leur 4e version et réunis avec Louis Lambert et Séraphita. La division en chapitres a été supprimée et Balzac a remplacé l'épigraphe par une dédicace à sa soeur Laure. Le texte, daté, in fine d'octobre 1831, a été revu et corrigé à partir d'un troisième état du texte, composé en 1835. Louis Lambert, ici dans sa troisième version, fut publié pour la première fois sous le titre de : "Notice biographique sur Louis Lambert", dans les Nouveaux contes philosophiques, Gosselin (20 oct. 1832). Séraphita qui est sans doute le plus séduisant de la série des romans mystiques de Balzac est publié ici pour la première fois. Toutefois, quatre chapitres avaient été publiés, en pré-originale, dans la Revue de Paris, en 1834. Rappelons aussi que ces textes mystiques furent fortement influencés par Louis-Claude de Saint-Martin, cité 5 fois avec de nombreux passages de "l'homme de désir", et par Emmanuel Swedenborg. ¶ Clouzot p.14 "Edition originale de Séraphita et troisième version de Louis Lambert" - Escoffier n°1096 "Edition originale".
1.400 




LINNÉ (Carl von). Système de la nature, 1793-1796, 4 vol.

Les débuts de la nomenclature zoologique
LINNÉ (Carl von). Système de la nature, de Charles de Linné, classe première du règne animal contenant les quadrupédes vivipares & les cétacées ... et classe deuxième du règne animal contenant les oiseaux. Traduction françoise par Mr. Vanderstegen de Putte ... d'après la 13me. éd. latine, mise au jour, augm. & corr. par J.F. Gmelin. Bruxelles, Chez Lemaire, puis Cher E. Flon, 1793-1796, 4 vol. in 8°. , pl. veau raciné époque, dos lisse orné, p. de t. brune et bleue, tr. jaunes. Très bel exemplaire très frais.  

Première traduction en langue française du "Systema naturae", qui est l'ouvrage majeur du médecin et botaniste suédois Carl von Linné (1707-1778). Rédigé en latin, il paraît d'abord à Leyde en 1735 sous forme d'un opuscule de 11 pages, dans lequel Linné expose sa méthode de classification de la nature. Durant 35 ans, la méthode sera augmentée et remaniée. À partir de la 10e édition (1758), il généralise le fameux système de nomenclature binominale des espèces (un double nom latin, générique et spécifique, pour chaque espèce). En 1770, la 13e édition atteignait les 3 000 pages. Cette traduction française concerne une partie du règne animal. Le 4e volume (quadrupédes vivipares & cétacées) a paru en 1793 et les trois autres (les oiseaux) en 1796 chez un autre éditeur, de ce fait les exemplaires complets sont très rares. Il n'y eut pas d'autres traductions, seul un abrégé parut en 1802. ¶ Soulsby cat. works Linnaeus no. 127 et 128 - Pritzel n°5404 - Brunet III. 1089 "traduction française des deux premières classes du règne animal du Système de la Nature...." - CCFR 4ex. complets seulement (Lyon, Clermont-Fd, Strasbourg, Inst. Catho Paris).
1.400 


[PERAU (Abbé)]. L'Ordre des Francs-Maçons trahi, 1766

[PERAU (Abbé)]. L'Ordre des Francs-Maçons trahi, et le secret des Mopses révélé. Amsterdam, 1766, in 12, de XXXII-195 et 32pp., illustré de 14 planches gravées h.t. dont 5 grandes se dépl., et 2 vignettes à mi-page,  pl. veau marbré époque, dos orné, bel exemplaire. 

Célèbre ouvrage qui malgré son titre n'a rien d'anti-maçonnique. Il est d'ailleurs dédié "au très vénérable Frère Procope..." La plupart des planches représentent des cérémonies ou symboles maçonniques. Cette édition comprend bien le "supplément", le "secret des mopses révélé" et les "chansons". C'est un document intéressant sur le curieux ordre des Mopses, sorte de loge mixte qui avait pour emblème un chien et qui fut créée en 1736 et dont la particularité était de ne pas exiger de serment. ¶ Fesch col. 1045.- Dorbon n°3598 - Wolfstieg 29.963 - Caillet n°8506 - cat. F.M. Bibl. Lyon n°45
1.200 






[ETTEILLA (Alliette, dit)]. Les Sept nuances de l'Oeuvre philosophique-hermétique, 1786

[ETTEILLA (Alliette, dit)]. Les Sept nuances de l'Oeuvre philosophique-hermétique, suivies d'un Traité sur la perfection des métaux mis sous l'avant-titre L.D.D.P. [Le Denier du Pauvre]. S.l. (Paris), chez Ségaut, quai de Gèvres, (1786), in 12, de 48pp. & IV-60pp. ill. d'un front. hermétique gravé, demi-veau brun moderne, dos orné, qq. soulignures anciennes et dernier f. bruni sinon bel exemplaire (ex-libris de l'astrologue Maurice Privat)  

Rare traité alchimique du célèbre perruquier cartomancien, dans lequel il explique toutes les opérations nécessaires au Grand-Oeuvre. ¶ Dorbon n°1541 "jolie planche en taille-douce à sujets symboliques... sur les opérations nécessaires à la confection du Grand-Oeuvre..." - Caillet n°215 "ouvrage fort rare... 1786" - Duveen p.18
1.200 




NOSTRADAMUS (Michel). Les vrayes Centuries et prophéties, 1689

NOSTRADAMUS (Michel). Les vrayes Centuries et prophéties, de Maistre Michel Nostradamus, où se void representé tout ce, qui s'est passé tant en France, Espagne, Italie, Allemagne, Angleterre, qu'autres parties du monde. Revëues & corrigées suivant les éditions imprimées à Lyon l'an 1644 & à Amsterdam l'an 1668, Avec la vie de l'autheur. Cologne, Jean Volcker, 1689, in 12, de 16ff. 200pp. & 20ff., pl. veau brun époque, dos orné, pièce de titre beige, lèg. mouillure en marge des deux premiers ff. sinon bel exemplaire.  

Très rare édition imprimée à Cologne. Elle contient l'avertissement, la vie de l'auteur, les 12 Centuries, 141 présages, et un indice des quatrains et sixains classés par ordre alphabétique. ¶ Chomarat Laroche n°296 - Benazra n°90 p.261 - Pas dans Dorbon - Manque à Caillet.
850 


[CAILLOT (Docteur)]. Lettre sur les nouveaux bains médicinaux, 1752

 Une machine pour les bains de vapeur, 1752
[CAILLOT (Docteur)]. Lettre sur les nouveaux bains médicinaux, par M. C*** docteur en médecine Paris, chez la veuve Quillau, 1752, in 12, de 84pp., pl. maroquin rouge époque, dos orné, plats frappés aux armes de Louis Bertier de Sauvigny (1737-1789) premier Président du Parlement de Paris, Intendant de la Généralité de Paris, triple filet doré sur les plats, dentelle int., tr. dorées, bel exemplaire.  

Rare traité sur les bains de vapeur au 18e siècle, une rareté à cette époque. Ce médecin provençal décrit une machine inventée par le sieur Guérin "mécanicien de Montpellier" capable d'administrer des bains, douches et fumigations de toute espèce et fonctionnant selon les principes de la machine inventée par Denis Papin. Elle est composée de "...pompes, réservoirs, athanors, thermomètres, ventouses et de tout appareil de canaux et robinets (pouvant) concentrer la vapeur aussi fortement qu'elle puisse l'être... sur le corps qui y est exposé, maîtriser la chaleur, l'augmenter, la diminuer, la suspendre à volonté..." In fine figure le jugement favorable de la Faculté de médecine de Montpellier. La description de la machine du sieur Guérin de Montpellier figure dans les Mémoires de l'Académie de Chirurgie de 1757 (page 25). Louis-Bénigne Bertier de Sauvigny, entre autre intendant de la généralité de la capitale, fut chargé dès 1789 d'assurer l'approvisionnement de Paris. Désigné par l'entourage de Philippe d'Orléans comme affameur du peuple, sans preuve ni jugement il fut arrêté à Compiègne. Rapatrié à Paris, il fut pris à parti par la foule qui le pendit place de l'Hôtel de Ville le 22 juillet 1789. ¶ Quérard fr. litt. II.20 - Barbier II. 1214 (attribué à Caillot ou Cayaux médecin provençal) - Cat. CCFR 6 ex. (Bordeaux, Toulouse, Museum, Rouen, BNF, Versailles.) 
2.400 


DESPLACES (Philippe). État du ciel pendant l'année de grâce Mil sept cent trente, (1730)

En reliure aux armes
DESPLACES (Philippe). État du ciel pendant l'année de grâce Mil sept cent trente, (1730) ou Journal de ce qui arrivera de plus considérable dans le mouvement des astres. Avec les ascensions droites du soleil, et celles des principales étoiles ... & les équations pour régler les pendules, par le Sieur Desplaces Paris, imp. de J. Collombat, 1730, in 12, de 6ff. 160pp. & 6ff. pour les «immersions et émersions des quatre satellites de Jupiter», ill. d'un front. gravé, d'une figure  et de 4 tableaux astrologiques in t. et d'une planche gravée se dépl. in fine pour l'élongation de Mars et Mercure au Soleil, pl. veau époque, dos orné, aux armes du marquis Jérôme d'Argouges, seigneur de Fleury, conseiller du Roi, maître des requêtes et lieutenant civil de la ville, prévôté et vicomté de Paris, mort en 1767 (Olivier Roton pl. 2250 fer n°3 variante), avec large encadrement de dentelle dorée sur les plats, tr. dorées, bon exemplaire. 

 Rare éphémérides astronomiques, qui donnent l'«état du ciel» par mois et par ville, en particulier pour les «principaux ports de mer de France, d'Angleterre et d'Hollande et le temps qu'il y est en pleine mer».  Manifestement destinées aux «dames» s'intéressant à l'astronomie: elles sont en usage à la Cour, et sont tirées des Ephémérides des mouvements célestes publiées aussi par Desplaces.  Le supplément sur les satellites de Jupiter n'apparaît qu'à partir de 1730. La date du dernier exemplaire connu coïncide avec la fin de la collaboration de Ph. Desplaces aux Ephémérides et le début de celle de l'abbé de La Caille. Selon le cat. BNF la première année conservée est 1706, la dernière 1735 (Réserve BNF). ¶ Grand Carteret almanachs n°95 (paru de 1706 à 1757?) - Houzeau & Lancaster II. n°15476 (paru de 1720 à 1735) - cat. CCFR seulement 2ex. (BNF, Toulouse) 
1.300 





GREGOIRE (Abbé Henri). Mémoire en faveur des gens de couleur, 1789

GREGOIRE (Abbé Henri). Mémoire en faveur des gens de couleur, ou sang mêlés de St Domingue et des autres îles françaises de l'Amérique, adressé à l'Assemblée Nationale. Paris, chez Belin, 1789, plaq. in 8°, de 52pp., broché couv. gris-bleu, bel exemplaire à toutes marges tel que paru.

Edition originale rare. Ce texte important marque la première intervention de l'abbé Grégoire sur la question de l’égalité raciale. Ce sera son combat le plus long. La présente brochure commence à circuler le 10 décembre 1789, et le lendemain elle est présentée devant la « Société des Amis des Noirs », fondée par Brissot. L'abbé Grégoire sera dès lors de tous les combats des "Amis des Noirs", et contribuera au vote du 4 février 1794 aboutissant à la première abolition de l'esclavage. Il sera en contact avec la plupart des abolitionnistes, et entretiendra une correspondance avec Toussaint Louverture qu'il soutiendra. ¶ cf. Josiane Boulad-Ayoub l'abbé Grégoire apologète de la République " le cri indigné de Grégoire introduit devant l’Assemblée, dès son Mémoire de 1789 en faveur des gens de couleur, le débat sur l’abolition de l’esclavage ; abolition qui sera votée enfin, cinq années plus tard, grâce aux efforts de Grégoire et des membres comme lui de la Société des Amis des Noirs, le 4 février 1794…." - Martin et Walter II. n°15626
2.500 


[GRANDE LOGE des PAYS-BAS] - Les Devoirs, statuts ou réglemens généraux des francs maçons, 1775

[GRANDE LOGE des PAYS-BAS] - Les Devoirs, statuts ou réglemens généraux des francs maçons, mis dans un nouvel ordre et approuvés par la Grande Loge des sept Provinces Unies des Pays-Bas. imprimé dans ce monde, et se trouve chez le vrai Sage. [Genève, J. Bardin], 1775, in 12, de XII-64pp. 2ff. de table, pl. veau moucheté époque, dos orné en long, encadrement d'un triple filet doré sur les plats, tr. marbrées. Bel exemplaire.  

Rare 4e édition des Statuts et Règlements de la Grande Loge des Pays-Bas, qui sont une adaptation des Constitutions d'Anderson. La traduction française est attribuée au frère La Tierce, et la préface est signée du frère Du Bois. La Grande Loge d'Angleterre refusa longtemps de reconnaître la Grande Loge hollandaise, ne considérant le Grand Maître que comme son Député G.M. pour les Provinces Unies. Van Boetzelaer, élu Gd Maître en 1759 et réélu jusqu'en 1794, organisa l'Ordre et promulgua des règlements sur le modèles des Constitutions d'Anderson, puis le 27 juillet 1760 le Code élaboré en ce sens par J.P.J. Du Bois fut approuvé. La première édition bilingue très rare a paru en 1761. Cette édition en français est dédiée "A la respectable Société de Messieurs les francs maçons de la Loge de l'Union à Francfort" ¶ Bibl. de Lyon cat. franc-maçonnerie n°65 - Fesch p.486 - Cat CCFR 1 seul ex. (Biblioth. de Lyon) - cat KVK  3ex. (Dresden, Stockholm, Moscou). 
1.400 




MUSSCHENBROEK (Pieter van). Cours de physique expérimentale et mathématique, 1769

MUSSCHENBROEK (Pieter van). Cours de physique expérimentale et mathématique, traduit par M. Sigaud de La Fond... Paris, Briasson, 1769, 3 vol. in 4°, ill. de 65 planches se dépl. dont une carte chiffrée 64, et d'un tableau gravé se dépl. non chiffré, et d'un planche chiffrée XI* qui manque souvent, pl. veau marbré époque, dos orné, qq. rares frottements sur les plats sinon bel exemplaire. 

Première édition française d'un des meilleurs traités de physique expérimentale, avec les notes de Sigaud de La Fond. Musschenbroek (1692-1761) enseigna la physique expérimentale à Leyde à partir de 1739, fut un des plus grands expérimentateurs de son temps. C'est a lui que l'on doit la fameuse expérience de la bouteille de Leyde en 1745, précurseur du condensateur électrique. Il fut avec s'Gravesande le rénovateur de la physique expérimentale. On trouve dans ce traité des expériences sur l'électricité, le magnétisme et le vide.  Il mit aussi en évidence la différence de résistance des matériaux en traction et en compression. ¶ D.S.B. IX p. 596 "...Underlying Musschenbroek's lectures demonstrated with experiments was the experimental philosophy...the principal source of inspiration was Newton, but Galileo, Torricelli, Huygens, Réaumur, and others were important to this school." - Daumas Hist. science p.925 - Wheeler gift cat. n°427 - Sotheran 2e suppl. 5644. 
2.600 




[COLLIN DE PLANCY (J.A.S.)]. Histoire des fantômes et des démons, 1819

[COLLIN DE PLANCY (J.A.S.)]. Histoire des fantômes et des démons, qui se sont montrés parmi les hommes, ou choix d'anecdotes et de contes, de faits merveilleux, de traits bizarres, d'aventures extraordinaires sur les revenans, les fantômes, les lutins, les démons, les spectres, les vampires, et les apparitions diverses, etc. par Mme Gabrielle de P***** [Paban]. P., Locard & Davi, 1819, in 12, de VIII-241 pp., front. gravé, demi-veau rouge fin XIXe  à coins, dos à filets dorés, qq; très rares rousseurs, bel exemplaire grand de marges. 

Edition originale très rare. "Il est plus que probable que Collin de Plancy, parent de Mme de Paban (son cousin, selon Quérard, son époux, selon St. de Guaita) est l'auteur de cet ouvrage ou tout au moins qu'il y a puissamment contribué." ¶ Dorbon n°3438 "Cet écrit, quoique publié sous le nom de Mme Gabrielle de Paban, a une grande analogie avec plusieurs productions de Collin de Plancy, qui s'il n'en est pas l'auteur, y a tout au moins puissamment contribué" - Caillet n°2463 - cat. S. de Guaïta n°1936.
1.000 


[RIOLAN (Jean, fils)]. Discours sur les hermaphrodits, 1614

[RIOLAN (Jean, fils)]. Discours sur les hermaphrodits, où il est demonstré contre l’opinion commune, qu’il n’y a point de vrays Hermaphrodits Paris, Pierre Ramier, 1614, pet. in 8°, de 4ff. 136pp., ill. d'une gravure rajoutée du 18e s. de Moreau le jeune montrant l'examen d'un hermaphrodite par des médecin, demi-veau glacé gris XIXe, dos lisse à filets dorés. Bel exemplaire (ex-libris XVIIIe de la bibliothèque de l’Académie de Caen et ex-libris armorié de Pierre-Antoine Berryer, avocat) L’exemplaire proviendrait de la bibliothèque du comte Dubois-Dubais (vente 1882), selon une note de l'époque.  

Edition originale rare. Jean Riolan (1580-1657) était professeur d’anatomie à la faculté de médecine de Paris. Il fut le premier médecin de Marie de Médicis. L’ouvrage s’inscrit en faux contre les 4 types d’hermaphrodisme distingués par Ambroise Paré. Il nie l’existence, chez l’homme, de véritables hermaphrodites possédant les deux systèmes génitaux permettant la reproduction et la gestation. C'est également une réponse à l'ouvrage de Jacques Duval, Des hermaphrodits (1612) dans lequel ce dernier relate ses observations lors du procès en 1601 de Marie/Marin Le Marcis. Riolan pense que la plupart des cas peuvent s'expliquer par un prolapsus de la matrice ou par une hypertrophie clitoridienne. ¶ Gay amour, femmes II. p.3 "Rare, réimprimé par Caludin en 1859 - Brunet IV. 1311. 
1.200