... ... Ce blog permet de mieux faire connaître certains livres anciens rares, curieux et précieux ... ...

AGNESI (Maria Gaetana). Traités élémentaires de Calcul Différentiel et de Calcul Intégral, 1775

La première femme mathématicienne
AGNESI (Maria Gaetana). Traités élémentaires de Calcul Différentiel et de Calcul Intégral, Traduits de l'Italien de Mademoiselle Agnesi, avec des Additions. Paris, Claude-Antoine Jombert fils aîné, 1775, in 8°, de IV-500pp. ill. de 6 planches gravées se dépl., pl. basane marbrée époque, dos orné, premier plat frappé au fer de l'Hôtel de l'Ecole Royale Militaire avec la mention "Proemium et Incitamentum Laboris" (ex-libris mss. 18e Picot de Moras), qq. taches en marge des planches sinon bon exemplaire.  

Rare première édition française. Mathématicienne italienne, Maria G. Agnesi est considérée comme la première femme occidentale à s'être fait connaître dans le domaine des mathématiques. En France, l'Académie des sciences déclare n'avoir « connaissance d'aucun ouvrage de ce type qui soit plus clair, plus méthodique, plus complet » et en commande la traduction. D'Alembert, Condorcet et Vandermonde autorisèrent donc sa publication sous le privilège de l'académie des sciences. La traduction est d'Antelmy avec des notes de Bossut. Le recueil traite du calcul différentiel et intégral, ainsi que des séries infinies, et de la résolution des équations différentielles élémentaires. Le Pape Benoit XIV lui proposa d'enseigner a l'Université de Bologne, cela aurait fait d'elle la première femme à occuper une telle fonction, mais elle refusa. Plus tard elle entra dans les ordres et devint supérieure de l'hospice de la Pio Albergo Trivulzio. ¶ DSB I, 75 "The first woman in the Western world who can accurately be called a mathematician" - Riccardi 8. 
1.400 


BOSSE (Abraham). Traité des pratiques géometrales et perspectives, 1665

BOSSE (Abraham). Traité des pratiques géometrales et perspectives, enseignées dans l'Académie royale de la peinture et sculpture... où il faut employer la règle et le compas. Paris, chez l'auteur, 1665, in 8°, de 8ff. 140pp., ill. d'un front. gravé, de deux figures à pl. page (dédicace et titre gravé) et de 67 planches gravées h.t. dont une en double page et une planche à système avec figure mobile, pl. vélin époque, qq. mouillure sen marge et qq. restaurations en marge intérieure sinon bon exemplaire (ex-libris gravé d'Antoine de Mareste seigneur d’Alge et avocat général de la Cour des Aides de Normandie, célèbre bibliophile, avec sa signature).   

Édition originale de ce rare manuel illustré de perspective. Abraham Bosse donne ici des règles de bas-relief qu’il dit tenir de son ami le géomètre et ingénieur G. Desargues, dont il suivit les cours. Girard Desargues ouvre en effet à partir de 1639, un cours privé pour enseigner aux artisans (tailleurs de pierre, charpentiers, graveurs, fabricants d'instruments) les applications de sa technique de perspective linéaire, qui introduit implicitement (par le fait que les fuyantes parallèles concourent à l'infini) et pour la première fois l'idée d'un point à l'infini. Toutefois sa méthode est contesté, entre autre par le maître maçon tailleur de pierres Jacques Curabelle qui conteste surtout la faisabilité de la méthode. Bosse qui soutient Desargues contre Charles Le Brun est finalement exclu de l'Académie en 1661, mais ouvre une école privée qui est fermée par arrêt royale en 1662, ce qui ne l'empêche pas de publier le présent traité en 1665. «Livre recherché comme tout ce qui émane du célèbre artiste Abraham Bosse. On remarque dans ce volume le frontispice, la gravure de l’épître dédicatoire à M. de Croismare et une foule de petites figures toutes burinées habilement par Bosse ». (Cat. A. Dinaux, 217) - Brunet I, 1127.
1.500 




CHARAS (Moyse, apothicaire). Nouvelles expériences sur la vipère, 1672

L'exemplaire de l'abbé Sepher
CHARAS (Moyse, apothicaire). Nouvelles expériences sur la vipère, ou l'on verra une description exacte de toutes ses parties, la source de son venin, ses divers effets, & les remèdes exquis... Avec une suite des nouvelles expériences sur la vipère et une dissertation sur son venin... P., J. d'Houry, l'auteur, 1672, in 8°, de 6ff.-200pp. & 3ff. puis de 203 à 278 & de 201à 218pp.-3ff. de table, illustré d'un beau faux-titre gravé et de 3 grandes planches gravées se dépl., pl. veau brun époque, dos orné, bon exemplaire provenant de la bibliothèque de l'abbé Sepher, avec son ex-libris mss., une longue note de sa main en tête et l'étiquette de la vente n°3376bis du catalogue du 6 mars 1786. Il était Docteur en Sorbonne et vice-chancelier de l'Université de Paris. Il est resté célèbre comme bilomane amateur de livres hétérodoxes, d'occultisme et de magie. Le catalogue de la vente comporte plus de 7200 titres, mais en réalité la bibliothèque complète comportait près de 30 000 volumes. Quérard, le considérait même comme «l’un des plus grands bibliophiles du 18e siècle» (Supercheries littéraires 1847, II, p.173), mais c'est exagéré. 

Seconde édition augmentée. Ouvrage rare. Rappelons pour l'anecdote, que ce traité valut à ce célèbre pharmacien un séjour de plusieurs mois dans les cachots de l'Inquisition espagnole, celui-ci ayant osé affirmer que les morsures de vipère étaient aussi dangereuses en Castille que dans le reste de l'Europe. Il avait alors 72 ans. ¶ Krivatsy n°2368. "reissue with additions" - Wellcome p.327 - Waller 11793 (édit. 1694) - Osler n°2279 (trad. angl.) - Dezeimeris II. 668.
1.400 





[MARECHAL (Sylvain)]. Voyages de Pythagore en Egypte, 1799

[MARECHAL (Sylvain)]. Voyages de Pythagore en Egypte, dans la Chaldée, dans l'Inde, en Crète, à Sparte, en Sicile, à Rome, à Carthage, à Marseille et dans les Gaules, suivis de ses lois politiques et morales. P., Deterville, an VII-1799, 6 vol. in 8°, ill. de 6 beaux front. gravés d'après Maréchal et Monnet et d'une très grande carte se dépl. qui manque souvent, rel. pl. veau marbré époque, dos lisse orné, p. de t. rouge et grise, tr. marbrées, bel exemplaire bien complet de la carte. 

Edition originale rare surtout complet de la carte. Les lois de Pythagore, les symboles, Hermès, les litanies de Vénus, l'enseignement des prêtres de Memphis, la science des nombres, initiation et épreuves de Pythagore, culte d'Isis, culte de Mithra, Pythagore chez les mages, chez les Druides etc... ¶ "Ouvrage le plus important sur Pythagore et ses doctrines, le tome 6 est entièrement consacré aux symboles et lois de Pythagore..." Caillet n°7126 - "Ouvrage fort intéressant et des plus recherchés" St. de Guaïta n°1593 - "Rare..." Dorbon Bibl. Esoterica, n°2949 "Rare...".
2.000 



LAVOISIER (A. L.). Opuscules physiques et chimiques, 1801

LAVOISIER (A. L.). Opuscules physiques et chimiques, Seconde édition. Paris, Deterville, an IX-1801, in 8°, de XXX-1f. 443 pp., ill. de 3 planches gravées se dépl., pl. veau moucheté époque, dos lisse orné, p. de t. orangée, bel exemplaire. 

Édition entièrement nouvelle de la "seconde édition". Deterville a recomposé l'intégralité du livre, avec l'errata corrigé dans le texte et les planches regravées par Tardieu ... Il s'agit de la première nouvelle édition des "Opuscules" depuis la mort de l'auteur. Un avertissement en tête signale que l'ouvrage a été" imprimé pendant la détention du citoyen Lavoisier". C'est dans ce texte paru en 1774 que Lavoisier donna les premières conclusions de ses travaux fondamentaux sur la combustion et sur la nature composée de l'air. ¶  Cole 770 - Duveen & Klickstein n°123. "the first new printing of the Opuscules since Lavoisier's death in 1794." -  Neville, II, p. 19-"It exerted a tremendous influence on continental chemists..."
950 





BEUDANT (François S.). Traité élémentaire de minéralogie. 1824

BEUDANT (François S.). Traité élémentaire de minéralogie. P., Verdière, 1824, in 8°, de VI-856pp., ill. de 10 planches gravées se dépl. et d'un très grand tableau dépl., demi-veau raciné époque, dos lisse à fleurons et dentelles dorées, tr. jaunes. Très bel exemplaire très frais.  
Edition originale rare de ce traité devenu très rapidement un classique de la minéralogie. Beudant succéda à Haüy, son maître, à la chaire de minéralogie de la faculté des sciences de Paris en 1822. On sait qu'il confirma les observations de Mitscherlich sur les cristaux  isomorphes, et en exprima le résultat par la loi connue maintenant comme "loi de Beudant". ¶  Daumas Hist. science p.956. - DSB II.106 "Mineralogical investigations, particulary experiments with carbonates and other salts, revealed to Beudant a principle of the combination of mineral substance that he expressed in Beudant's law. Essentially, he found that some compounds dissolved in the same solution would precipitate together, forming a crystal whose properties they determined in common."
850 




[DUFOURNEL]. La Nature dévoilée ou théorie de la nature, 1772

Très rare traité hermétique rosicrucien
[DUFOURNEL]. La Nature dévoilée ou théorie de la nature, Dans laquelle on démontre, par une analyse exacte de ses opérations, comment & de quoi toutes choses prennent naissance, comment elles se conservent, se détruisent & se réduisent de nouveau en leur essence primordiale. [d'après Kirchweger] Paris, chez Edme, 1772, 2 vol. in 12, de IV-378pp. 2ff. & 304 pp., pl. veau marbré époque, dos orné, p. de t. jaune et verte, coiffes anciennement restaurées, (cachet ex-libris XIXe, couronne de marquis) 

Cette adaptation en français par la médecin Dufournel de "l’Aurea Catena Homeri" d'A. J. Kirchweger est de la plus grande rareté. ¶ Duveen p. 183 "This is an adaptation of Aurea Catena Homeri... Ferguson had not seen this book."- cat. Ouvaroff n°1447 - Caillet n°3332 - cat. Guaïta n°257 - manque à Ferguson - pas dans Dorbon - Nourry cat. alchimie 29 (1927), n°239 "... ce livre est sorti de l'officine des Rose-Croix, il est l'oeuvre d'un initié aux doctrines hermétiques les plus secrètes. Et lorsque Goethe s'occupa d'alchimie ce fut un des livres qu'il utilisa. L'ouvrage violemment attaqué par Fictuld, fut d'autre part porté aux nues...", mais il admis pourtant qu'il suivait les mêmes préceptes que son maître Sincerus Renatus - Ritman Libr. 500 years of gnosis p.233 "Aurea catena Homeri... was considered by contemporaries to be one of the basic texts of the later Rosicrucians".
2.000 



NIEBUHR (Carsten). Description de l'Arabie, 1773

NIEBUHR (Carsten). Description de l'Arabie, d'après les observations et recherches faites dans le pays même. Copenhague, Nicolas Möller, 1773, in 4°, de 1f. XLIIIpp. 1f. 372pp. 1f., ill. de 25 planches et cartes gravées dont 9 se dépl. et 2 aquarellées, et 1 tableau généalogique dépl., pl. veau bleu glacé début XIXe, dos orné, encadrement d'une dentelle dorée sur les plats, bel exemplaire très frais. (ex-libris A.de St Ferriol, et Dr. Louis Duhamel)  
Très rare première édition française parue un an après l'édition originale allemande. Elle est due à F.L. Mourier. L'Allemand Niebuhr prit part à l'expédition danoise en Arabie de 1763-1767, comme astronome et naturaliste. Sa relation de voyage est certainement la meilleure et le plus authentique de son époque. Sa carte du Yemen est la première cartographie scientifique de la région. Il est aussi le premier occidental a noter l'émergence du Wahhabisme en Arabie. ¶ Gay 3589 - Hage-Chahine n°3439 - Cox I.327
3.400 





LINNÉ (Carl von). Système sexuel des végétaux, 1799

LINNÉ (Carl von). Système sexuel des végétaux, suivant les classes, les ordres, les genres et les espèces, avec les caractères et les différences. Première édition Française, calquée sur celles de Murray et de Persoon, augmentée et enrichie de Notions élémentaires, de Notes diverses, d'une Concordance avec la Méthode de Tournefort, et les Familles naturelles de Jussieu, etc. etc. Par N. Jolyclerc. Paris, chez H. Nicolle, an VII, (1799), 2 vol. in 8°, de  3ff. 284pp. avec appendice de 4pp. 2ff. d'errata, 2ff. puis paginé de 385 à 789, demi-veau blond époque à petits coins vélin, dos lisse orné, plats papier marbré vert, p. de t. verte, bel exemplaire.   

Remise en vente l'édition originale française publiée chez Ronvaux en 1797, avec renouvellement des pages de titre à l'adresse de Nicole et la date de l'an VII, et partagée avec Moutardier et Levacher. Traduction faite par Nicolas Jolyclerc, ancien bénédictin de Saint-Maur, qui se consacra à la botanique avec la sécularisation des couvents et obtint la chaire d'histoire naturelle de l'École Centrale de l'Oise. En 1797, il donna aussi une nouvelle édition des Éléments de Tournefort. Le système sexuel de Linné, est la base du système moderne de classification des plantes. Bien qu'amélioré par la suite, il a le mérite de créer une sorte de catalogue avec l'enregistrement et la description des plantes selon la nomenclature binomiale de l'espèce en latin. ¶ Soulsby no. 605 - Hulth p.145
500 



DAUBASSE (Arnaud). Oeuvres, d'Arnaud Daubasse, peignier en corne. 1796

Les poésies occitanes du compagnon peignier Arnaud Daubasse
DAUBASSE (Arnaud). Oeuvres, d'Arnaud Daubasse, peignier en corne. à Villeneuve, chez le citoyen Currius fils, imprimeur, 1796, in 8°, de 4ff. et paginé de 5 à 153pp., pl. basane marbrée époque, dos lisse orné, tampon ex-libris 18e J.B.G au titre, bon exemplaire.   
Edition originale de ces poésies occitanes rassemblées et publiées par Jacques Tailhé. Le compagnon Arnaud Daubasse (1650-1720) né à Moissac, fit le "tour de France", puis s'établit comme "maître peignier" et cabaretier dans la maison de son beau-père à Villeneuve sur lot. Son établissement était fréquenté par l'élite locale et sa boutique était des mieux achalandées. Il se distingua rapidement par ses talents d'improvisateur et de poète, et sa renommée se développa, dès  lors, rapidement. Les seigneurs des environs le convièrent dans leurs châteaux pour entendre ses boutades spirituelles. Le duc de Biron, qui avait un château près de Villeneuve, se déclara son protecteur. Le comte de Fumel, le  marquis de Belzunce, Madame de Rigoulières,  le recevaient à leur table. Il fut aussi honoré de l'amitié du maréchal de Montrevel et du duc de Berwick. Ses poésies, principalement en occitan, l'avaient rendu populaire. Il fut appelé successivement à Agen, à Montauban, à Toulouse et jusqu'à Marseille, pour y dire des vers. Son oeuvre fut rassemblée par ses admirateurs après sa mort, car il était sans doute analphabète, et meurt sans laisser de trace écrite. Rare. ¶ Alfred Jeanroy Hist. poésie occitane p.156 - Pas dans Quérard Fr. litt. 

1.200 


PARMENTIER (A. A.). Le parfait Boulanger, 1778

PARMENTIER (A. A.). Le parfait Boulanger, ou Traité complet sur la fabrication & le commerce du pain Paris, Imprimerie Royale, 1778, in 8°, de LIII- 1f. 639pp., pl. veau raciné époque, dos lisse orné, bel exemplaire très frais (ex-libris mss. 18e Aubry Doct. Med. Monspeliensis)   

Edition originale recherchée de cet ouvrage fondamental sur la fabrication du pain. Le célèbre pharmacien rédigea ce traité en préambule à la fondation d'une Ecole de Boulangerie à Paris, qu'il dirigea avec l'assistance de Cadet de Vaux à partir de 1780. Il y dispensa un enseignement sur les manières les plus appropriées de faire le pain en gaspillant le moins de matière possible. Après avoir fait un historique du métier de boulanger, de l'origine et de la nature du blé, Parmentier développe ici de manière scientifique toutes les techniques nécessaires à la fabrication du pain en décrivant précisément toutes les étapes de son élaboration : mouture des farines, conservation, usage du levain, confection de la pâte, cuisson des différents pains (épeautre, seigle, méteil, orge, maïs, sarrasin, pommes de terre). Il y préconise aussi un nouveau procédé de mouture économique qui augmente le rendement en farine. ¶ Quérard VI. 605 - Vicaire, 656 - Oberlé, Fastes, n°813 - Bitting p.357.
2.200 


DEPARCIEUX (Antoine). Nouveaux traités de Trigonométrie rectiligne et sphérique, 1741

DEPARCIEUX (Antoine). Nouveaux traités de Trigonométrie rectiligne et sphérique, Démontrés par une Méthode nouvelle & plus facile que celle que l'on a employé jusqu'à présent. accompagnés de tables des sinus, tangentes & secantes en parties réelles, des logarithmes ... Avec un traité de gnomonique, dans lequel on applique le Calcul des deux trigonométries, à la Construction des Cadrans Solaires, suivi d'une table des angles horaires... Paris, chez H.-L. & J. Guerin, 1741, in 4°, de XII - 3ff. 118pp. une centaine de tableaux de sinus tangentes et logarithmes, & 1f. 169pp. pour la gnomonique, ill. de 17 belles planches gravées de gnomonique h.t., pl. veau marbré époque, dos orné, qq. taches d'encre sinon bel exemplaire. 

 Edition originale d'un des premiers traités de trigonométrie. En seconde partie de trouve l'important traité de gnomonique. Deparcieux deviendra en effet fabriquant de cadrans solaires et selon Hoefer : "il ne tarda pas à se faire remarquer dans ce métier qu'il exerçait en savant; la précision de ses cadrans le fit rechercher." Ami de Fontenelle, de Lavoisier, de Cassini, de Vaucanson et de Réaumur, il remplace M. de Montcarville à la chaire de mathématiques du Collège de France. ¶  DSB, IV, p. 38-39 - Sotheran suppl. I. 1039 - Daumas instruments scientif. p.19
900 




MARITI (Abbé Giovanni). Voyages dans l'isle de Chypre, la Syrie et la Palestine, 1791

MARITI (Abbé Giovanni). Voyages dans l'isle de Chypre, la Syrie et la Palestine, avec l'histoire générale du Levant, traduits de l'italien. à Paris, chez Belin, 1791, 2 vol. in 8°, de VIII-327pp. et 2ff. 410pp. 1f. bl., pl. veau raciné époque, dos lisse orné, p. de t. orangée, encadr. de dentelle dorée sur les plats, plats très lég. frottés sinon bel exemplaire.  
Première édition française de cet ouvrage très rare, elle est due à Robinet ou Castillon l'aîné. L'histoire générale du Levant annoncée au titre n'a pas paru en français. Toutefois cette version française contient des informations complémentaires sur Chypre et ses vins extraites de la monographie de l'auteur sur l'île, et dans le second volume une description de la Syrie et de la Palestine. L'abbé Mariti vécu au Levant de 1760 à 1768 et parlait couramment l'arabe et le Turc. ¶ Blackmer 1079 (2e édition)  "The most complete description of Cyprus up to that time, including its history, geography, antiquities, and a great deal of information on the economic life of the island (...). A very interesting work" - Tobler n°1767 p.132 - Röhricht 1767 p.323 - Quérard fr. Litt. V.542 - Hage Chahine Levant n°3029 (1ère édition )
1.500 




[CREVECOEUR (Hector Saint-John de)]. Voyage dans la haute Pensylvanie et dans L'état de New-York, 1801

Les Indiens de Pennsylvanie
[CREVECOEUR (Hector Saint-John de)]. Voyage dans la haute Pensylvanie et dans L'état de New-York, Par un membre adoptif de la Nation Oneida. Paris, de l'impr. de Craplet, chez Maradan, an IX-1801, 3 vol. in 8°, de XXXI-427pp., XIII-434pp. & XII-409pp., ill. d'un portrait de G. Washington, de 6 gravures ht. dont 4 se dépl. et dont 2 portraits d'Indiens (Kesketomah et Koohassen) et 2 vues du Niagara, de 4 grandes cartes se dépl., et de 4 tableaux dépl., demi-basane blonde époque, dos lisse orné, tr. marbrées, très bon exemplaire. 

Edition originale de ce texte rare rédigé en français et traduit en anglais seulement en 1960. Crèvecoeur, agronome français, s'embarqua pour l'Amérique en 1754 afin d'explorer les colonies anglaises. Il fonda un établissement agricole à New York. Capturé par les Anglais pendant la guerre d'indépendance, ses biens furent pillés. De retour en France, il s'embarqua à nouveau en 1783 en qualité de Consul de France. Il vécut en tout 24 ans en Amérique. Cette relation très détaillée contient de nombreuses observations sur les Indiens de Pennsylvanie, principalement avant l'arrivée des européens. ¶ "This work is distinguished by its valuable details on the aboriginal tribes, and their gradual disappearance. No other writer has so well described the Indian great councils, or assemblies, where they deliberate on their public interests" - Sabin 17501 - Leclerc 407 - Monoghan 503 - Howes C884 - Boucher de la Richarderie VI. 68-69
2.500 




RICAUT (Paul). Histoire de l'état présent de l'empire Ottoman, 1670

RICAUT (Paul). Histoire de l'état présent de l'empire Ottoman, contenant le maximes politiques des Turcs, les principaux points de la religion Mahométane, ses sectes, ses hérésies, & ses diverses sortes de religieux; leur discipline militaire, avec une supputation exacte de leurs forces par mer & par terre, & du revenu de l'Etat... trad. de l'anglois par M. Briot, seconde édition. Paris, Séb. Mabre-Cramoisy, 1670, in 12, de 8ff. 661pp. 1f., ill. d'un front. gravé par N. Cochin, d'une vignette in t. et de 18 gravures h.t. par Sébastien Leclerc dont 17 se dépliant, pl. veau brun époque, dos orné, coiffes lég. usées, qq. rares rousseurs en marge sinon bon exemplaire. (ex-bibliotheca Lud. Titaud) 

Seconde édition française. Cet Etat de l'Empire ottoman paru en anglais en 1668 constitue le premier ouvrage détaillé sur les moeurs des Turcs, les ressources et la politique Ottomane. Il passe même pour l'une des sources des "Lettres persanes" de Montesquieu, qui en possédait un exemplaire dans sa bibliothèque. Ricaut fut secrétaire de l'Ambassadeur d'Angleterre à Constantinople de 1661 à 1667. Il rédigea en 1663 les articles du traité de paix conclu entre l'Angleterre et le gouvernement Ottoman et obtint le privilège pour les navires anglais d'être exemptés du droit de visite. ¶ Blackmer 1464 (autre édit.) "an extremely important and influential work, wich provides the fullest account of Ottoman affairs during the 17th century". Lipperheide 1408 - Vente Aboussouan n°806 (in 4°) - Haghe-Chahine Levant n° 4191.

 900 




[SORBIERE (Samuel)]. Relation d'un voyage en Angleterre, 1666

L'exemplaire de Charles Pieters
[SORBIERE (Samuel)]. Relation d'un voyage en Angleterre, où sont touchées plusieurs choses, qui regardent l'estat des Sciences et de la Religion, et autres matières curieuses à Cologne, chez Pierre Michel ( à la sphère), 1666, petit in 12, de 4ff. 180pp. 2ff., ill. d'un planche gravée se dépl., pl. maroquin à grain long Lavallière XIXe, dos finement orné, triple encadrement doré sur les plats avec fleurons d'angles, dent. int., tr. dorées. Bel exemplaire dans une fine reliure. (ex-libris Charles Pieters de Gand, célèbre bibliographe auteur des Annales de l'imprimerie elzévirienne, 1858)  

Jolie édition imprimée à Amsterdam et quelque fois considérée comme elzévirienne (Brunet V, 455).  Elle comporte la sphère d'A. Wolfgang utilisée semble t-il dans l'officine de Warnaer (Rahir 2288). Ce voyage le médecin libertin érudit protestant Samuel Sorbière (1615-1670) le fit en 1663-64. Traducteur de Thomas More et de Hobbes, il est le promoteur de Gassendi. Cette intéressante relation lui permet de rendre hommage à Monconys et surtout à Hobbes, mais aussi aux travaux de R. Moray et de R. Boyle au sein de la Royal Society. Le livre bien qu'anglophile est assez polémique, et il offensa la Cour d'Angleterre et du  Danemark égratignées dans plusieurs passages. Il fut condamné et une lettre de cachet exila Sorbière pendant quelques temps à Nantes. Il s'empoisonne en 1670. ¶ Haag IX, 289 - Pintard libertinage érudit p.334/348 et p.552/558 - Willems n°1760 distingue deux tirages "quoiqu'en dise Brunet ni l'un ni l'autre n'appartiennent aux presses elzéviriennes"
1.300 


[DUCHANTEAU (Touzay)]. Le Grand Livre de la Nature, 1790


[DUCHANTEAU (Touzay)]. Le Grand Livre de la Nature, ou l'Apocalypse philosophique et hermétique, ouvrage curieux, dans lequel on traite de la philosophie occulte, de l'intelligence des hiéroglyphes des Anciens, de la Société des Frères de la Rose-Croix, de la transmutation des métaux & de la communication de l'homme avec des êtres supérieurs & intermédiaires entre lui et le grand architecte. Vu par une Société de Ph… Inc… & publié par D… depuis I, jusqu'à l'an 1790. Au Midi, et de l'imprimerie de la Vérité. [S.l.], 1790, in 8°, de 115 pp., demi-basane vieux rouge XIXe, papier lég. jauni sinon bon exemplaire grand de marges. 
Très rare édition originale de cet ouvrage attribué à l'alchimiste illuminé Touzay Duchanteau par Oswald Wirth. Il y est question des mystères de l'initiation hermétique, du Grand Oeuvre, de la transmutation des métaux, des allégories sacrées, de la science des nombres, d'alchimie, d'astrologie hermétique, de la doctrine des frères de la Rose-Croix, des Martinistes, et on y trouve un lexique du langage des adeptes. ¶ Dujols cat. Librairie du Merveilleux 1910: "Cette oeuvre… contient le plus profond enseignement initiatique. C'est la clef de Paracelse, de Saint-Martin, de Van Helmont, et de tous les auteurs qui ont écrit sur la philosophie hermétique." - Caillet n°4704 - Dorbon n°1351 "Très rare" - Duveen p.182: "a curious allegorical account of initiation and transmutation" - Ferguson I/195 - Guaïta n° 369: "Petit traité fort rare et des plus intéressants." - Fesch col.709     1.400  



[PERAU (Abbé)]. L'Ordre des Francs-Maçons trahi, 1771

[PERAU (Abbé)]. L'Ordre des Francs-Maçons trahi, et le secret des Mopses révélé. Amsterdam, 1771, in 12, de XXXII-195 et 32pp., illustré de 14 planches gravées h.t. dont 5 grandes se dépl., et 2 vignettes à mi-page,  pl. veau porphyre époque, dos lisse orné, encadrement d'une guirlande dorée sur les plats, cachets sinon bel exemplaire.  

Célèbre ouvrage qui malgré son titre n'a rien d'anti-maçonnique. Il est d'ailleurs dédié "au très vénérable Frère Procope..." La plupart des planches représentent des cérémonies ou symboles maçonniques. Cette édition comprend bien le "supplément", le "secret des mopses révélé" et les "chansons". C'est un document intéressant sur le curieux ordre des Mopses, sorte de loge mixte qui avait pour emblème un chien et qui fut créée en 1736 et dont la particularité était de ne pas exiger de serment. ¶ Fesch col. 1045.- Dorbon n°3598 - Wolfstieg 29.963 - Caillet n°8506 - cat. F.M. Bibl. Lyon n°45
1.200