... ... Ce blog permet de mieux faire connaître certains livres anciens rares et curieux et de partager les commentaires sur ces livres précieux ... ...

[CAILLOT (Docteur)]. Lettre sur les nouveaux bains médicinaux, 1752

 Une machine pour les bains de vapeur, 1752
[CAILLOT (Docteur)]. Lettre sur les nouveaux bains médicinaux, par M. C*** docteur en médecine Paris, chez la veuve Quillau, 1752, in 12, de 84pp., pl. maroquin rouge époque, dos orné, plats frappés aux armes de Louis Bertier de Sauvigny (1737-1789) premier Président du Parlement de Paris, Intendant de la Généralité de Paris, triple filet doré sur les plats, dentelle int., tr. dorées, bel exemplaire.  

Rare traité sur les bains de vapeur au 18e siècle, une rareté à cette époque. Ce médecin provençal décrit une machine inventée par le sieur Guérin "mécanicien de Montpellier" capable d'administrer des bains, douches et fumigations de toute espèce et fonctionnant selon les principes de la machine inventée par Denis Papin. Elle est composée de "...pompes, réservoirs, athanors, thermomètres, ventouses et de tout appareil de canaux et robinets (pouvant) concentrer la vapeur aussi fortement qu'elle puisse l'être... sur le corps qui y est exposé, maîtriser la chaleur, l'augmenter, la diminuer, la suspendre à volonté..." In fine figure le jugement favorable de la Faculté de médecine de Montpellier. La description de la machine du sieur Guérin de Montpellier figure dans les Mémoires de l'Académie de Chirurgie de 1757 (page 25). Louis-Bénigne Bertier de Sauvigny, entre autre intendant de la généralité de la capitale, fut chargé dès 1789 d'assurer l'approvisionnement de Paris. Désigné par l'entourage de Philippe d'Orléans comme affameur du peuple, sans preuve ni jugement il fut arrêté à Compiègne. Rapatrié à Paris, il fut pris à parti par la foule qui le pendit place de l'Hôtel de Ville le 22 juillet 1789. ¶ Quérard fr. litt. II.20 - Barbier II. 1214 (attribué à Caillot ou Cayaux médecin provençal) - Cat. CCFR 6 ex. (Bordeaux, Toulouse, Museum, Rouen, BNF, Versailles.) 
2.400 


DESPLACES (Philippe). État du ciel pendant l'année de grâce Mil sept cent trente, (1730)

En reliure aux armes
DESPLACES (Philippe). État du ciel pendant l'année de grâce Mil sept cent trente, (1730) ou Journal de ce qui arrivera de plus considérable dans le mouvement des astres. Avec les ascensions droites du soleil, et celles des principales étoiles ... & les équations pour régler les pendules, par le Sieur Desplaces Paris, imp. de J. Collombat, 1730, in 12, de 6ff. 160pp. & 6ff. pour les «immersions et émersions des quatre satellites de Jupiter», ill. d'un front. gravé, d'une figure  et de 4 tableaux astrologiques in t. et d'une planche gravée se dépl. in fine pour l'élongation de Mars et Mercure au Soleil, pl. veau époque, dos orné, aux armes du marquis Jérôme d'Argouges, seigneur de Fleury, conseiller du Roi, maître des requêtes et lieutenant civil de la ville, prévôté et vicomté de Paris, mort en 1767 (Olivier Roton pl. 2250 fer n°3 variante), avec large encadrement de dentelle dorée sur les plats, tr. dorées, bon exemplaire. 

 Rare éphémérides astronomiques, qui donnent l'«état du ciel» par mois et par ville, en particulier pour les «principaux ports de mer de France, d'Angleterre et d'Hollande et le temps qu'il y est en pleine mer».  Manifestement destinées aux «dames» s'intéressant à l'astronomie: elles sont en usage à la Cour, et sont tirées des Ephémérides des mouvements célestes publiées aussi par Desplaces.  Le supplément sur les satellites de Jupiter n'apparaît qu'à partir de 1730. La date du dernier exemplaire connu coïncide avec la fin de la collaboration de Ph. Desplaces aux Ephémérides et le début de celle de l'abbé de La Caille. Selon le cat. BNF la première année conservée est 1706, la dernière 1735 (Réserve BNF). ¶ Grand Carteret almanachs n°95 (paru de 1706 à 1757?) - Houzeau & Lancaster II. n°15476 (paru de 1720 à 1735) - cat. CCFR seulement 2ex. (BNF, Toulouse) 
1.300 





GREGOIRE (Abbé Henri). Mémoire en faveur des gens de couleur, 1789

GREGOIRE (Abbé Henri). Mémoire en faveur des gens de couleur, ou sang mêlés de St Domingue et des autres îles françaises de l'Amérique, adressé à l'Assemblée Nationale. Paris, chez Belin, 1789, plaq. in 8°, de 52pp., broché couv. gris-bleu, bel exemplaire à toutes marges tel que paru.

Edition originale rare. Ce texte important marque la première intervention de l'abbé Grégoire sur la question de l’égalité raciale. Ce sera son combat le plus long. La présente brochure commence à circuler le 10 décembre 1789, et le lendemain elle est présentée devant la « Société des Amis des Noirs », fondée par Brissot. L'abbé Grégoire sera dès lors de tous les combats des "Amis des Noirs", et contribuera au vote du 4 février 1794 aboutissant à la première abolition de l'esclavage. Il sera en contact avec la plupart des abolitionnistes, et entretiendra une correspondance avec Toussaint Louverture qu'il soutiendra. ¶ cf. Josiane Boulad-Ayoub l'abbé Grégoire apologète de la République " le cri indigné de Grégoire introduit devant l’Assemblée, dès son Mémoire de 1789 en faveur des gens de couleur, le débat sur l’abolition de l’esclavage ; abolition qui sera votée enfin, cinq années plus tard, grâce aux efforts de Grégoire et des membres comme lui de la Société des Amis des Noirs, le 4 février 1794…." - Martin et Walter II. n°15626
2.500 


[GRANDE LOGE des PAYS-BAS] - Les Devoirs, statuts ou réglemens généraux des francs maçons, 1775

[GRANDE LOGE des PAYS-BAS] - Les Devoirs, statuts ou réglemens généraux des francs maçons, mis dans un nouvel ordre et approuvés par la Grande Loge des sept Provinces Unies des Pays-Bas. imprimé dans ce monde, et se trouve chez le vrai Sage. [Genève, J. Bardin], 1775, in 12, de XII-64pp. 2ff. de table, pl. veau moucheté époque, dos orné en long, encadrement d'un triple filet doré sur les plats, tr. marbrées. Bel exemplaire.  

Rare 4e édition des Statuts et Règlements de la Grande Loge des Pays-Bas, qui sont une adaptation des Constitutions d'Anderson. La traduction française est attribuée au frère La Tierce, et la préface est signée du frère Du Bois. La Grande Loge d'Angleterre refusa longtemps de reconnaître la Grande Loge hollandaise, ne considérant le Grand Maître que comme son Député G.M. pour les Provinces Unies. Van Boetzelaer, élu Gd Maître en 1759 et réélu jusqu'en 1794, organisa l'Ordre et promulgua des règlements sur le modèles des Constitutions d'Anderson, puis le 27 juillet 1760 le Code élaboré en ce sens par J.P.J. Du Bois fut approuvé. La première édition bilingue très rare a paru en 1761. Cette édition en français est dédiée "A la respectable Société de Messieurs les francs maçons de la Loge de l'Union à Francfort" ¶ Bibl. de Lyon cat. franc-maçonnerie n°65 - Fesch p.486 - Cat CCFR 1 seul ex. (Biblioth. de Lyon) - cat KVK  3ex. (Dresden, Stockholm, Moscou). 
1.400 




MUSSCHENBROEK (Pieter van). Cours de physique expérimentale et mathématique, 1769

MUSSCHENBROEK (Pieter van). Cours de physique expérimentale et mathématique, traduit par M. Sigaud de La Fond... Paris, Briasson, 1769, 3 vol. in 4°, ill. de 65 planches se dépl. dont une carte chiffrée 64, et d'un tableau gravé se dépl. non chiffré, et d'un planche chiffrée XI* qui manque souvent, pl. veau marbré époque, dos orné, qq. rares frottements sur les plats sinon bel exemplaire. 

Première édition française d'un des meilleurs traités de physique expérimentale, avec les notes de Sigaud de La Fond. Musschenbroek (1692-1761) enseigna la physique expérimentale à Leyde à partir de 1739, fut un des plus grands expérimentateurs de son temps. C'est a lui que l'on doit la fameuse expérience de la bouteille de Leyde en 1745, précurseur du condensateur électrique. Il fut avec s'Gravesande le rénovateur de la physique expérimentale. On trouve dans ce traité des expériences sur l'électricité, le magnétisme et le vide.  Il mit aussi en évidence la différence de résistance des matériaux en traction et en compression. ¶ D.S.B. IX p. 596 "...Underlying Musschenbroek's lectures demonstrated with experiments was the experimental philosophy...the principal source of inspiration was Newton, but Galileo, Torricelli, Huygens, Réaumur, and others were important to this school." - Daumas Hist. science p.925 - Wheeler gift cat. n°427 - Sotheran 2e suppl. 5644. 
2.600 




[COLLIN DE PLANCY (J.A.S.)]. Histoire des fantômes et des démons, 1819

[COLLIN DE PLANCY (J.A.S.)]. Histoire des fantômes et des démons, qui se sont montrés parmi les hommes, ou choix d'anecdotes et de contes, de faits merveilleux, de traits bizarres, d'aventures extraordinaires sur les revenans, les fantômes, les lutins, les démons, les spectres, les vampires, et les apparitions diverses, etc. par Mme Gabrielle de P***** [Paban]. P., Locard & Davi, 1819, in 12, de VIII-241 pp., front. gravé, demi-veau rouge fin XIXe  à coins, dos à filets dorés, qq; très rares rousseurs, bel exemplaire grand de marges. 

Edition originale très rare. "Il est plus que probable que Collin de Plancy, parent de Mme de Paban (son cousin, selon Quérard, son époux, selon St. de Guaita) est l'auteur de cet ouvrage ou tout au moins qu'il y a puissamment contribué." ¶ Dorbon n°3438 "Cet écrit, quoique publié sous le nom de Mme Gabrielle de Paban, a une grande analogie avec plusieurs productions de Collin de Plancy, qui s'il n'en est pas l'auteur, y a tout au moins puissamment contribué" - Caillet n°2463 - cat. S. de Guaïta n°1936.
1.000 


[RIOLAN (Jean, fils)]. Discours sur les hermaphrodits, 1614

[RIOLAN (Jean, fils)]. Discours sur les hermaphrodits, où il est demonstré contre l’opinion commune, qu’il n’y a point de vrays Hermaphrodits Paris, Pierre Ramier, 1614, pet. in 8°, de 4ff. 136pp., ill. d'une gravure rajoutée du 18e s. de Moreau le jeune montrant l'examen d'un hermaphrodite par des médecin, demi-veau glacé gris XIXe, dos lisse à filets dorés. Bel exemplaire (ex-libris XVIIIe de la bibliothèque de l’Académie de Caen et ex-libris armorié de Pierre-Antoine Berryer, avocat) L’exemplaire proviendrait de la bibliothèque du comte Dubois-Dubais (vente 1882), selon une note de l'époque.  

Edition originale rare. Jean Riolan (1580-1657) était professeur d’anatomie à la faculté de médecine de Paris. Il fut le premier médecin de Marie de Médicis. L’ouvrage s’inscrit en faux contre les 4 types d’hermaphrodisme distingués par Ambroise Paré. Il nie l’existence, chez l’homme, de véritables hermaphrodites possédant les deux systèmes génitaux permettant la reproduction et la gestation. C'est également une réponse à l'ouvrage de Jacques Duval, Des hermaphrodits (1612) dans lequel ce dernier relate ses observations lors du procès en 1601 de Marie/Marin Le Marcis. Riolan pense que la plupart des cas peuvent s'expliquer par un prolapsus de la matrice ou par une hypertrophie clitoridienne. ¶ Gay amour, femmes II. p.3 "Rare, réimprimé par Caludin en 1859 - Brunet IV. 1311. 
1.200 


MARGUERITE de Valois (Reine de Navarre). L'heptaméron, 1880

Exemplaire sur papier de chine, relié en maroquin
MARGUERITE de Valois (Reine de Navarre). L'heptaméron, des nouvelles de Très Hautes et Très Illustre Princesse Marguerite d'Angoulême, Reine de Navarre. Publié sur les manuscrits par les soins et avec les notes de MM Le Roux de Lincy et Anatole de Montaiglon. Paris, Auguste Eudes, 1880, 4 vol. in 8°, ill. d’un portrait gravé, d’un front. gravé par Eichler d'après Dunker, 1 pl. en couleur (armoiries), 75 bandeaux et 75 culs-de -lampe gravés par E. Champollion, 75 planches gravées par de Longueil, C. Guttenberg, L. Halbou, d'après Freudenberg, et un fac-similé à double page, pl. maroquin rouge époque à grain long, dos lisse richement orné de caissons et fleurons dorés, encadrement de dentelle dorée sur les plats, dent. int., t. dorée, couv. cons. 1 des 15 exemplaires sur papier de Chine à toutes marges, avec les illustrations en triple état : bistre, sanguine et noir, le tout sur Chine. Rousseurs et qq. coiffes très lèg. frottées sinon bel exemplaire. 

Peu commun, tirage limité à seulement 395 exemplaires dans une typographie de D. Jouaust. Le dernier volume contient les Farces de Marguerite de Navarre, les notes et éclaircissements, ainsi qu'un glossaire. ¶ Vicaire V. 511. 
750 

Les vrais jugemens sur la société des francs-maçons, 1752-54

Avec le supplément paru 2 ans après
[FRANCS-MAÇONS] - Les vrais jugemens sur la société des francs-maçons, Où l’on rapporte un détail abrégé de leurs statuts : où l’on fait voir ensuite combien ces Maximes sont contraires à celles de la Religion. Les Bulles In eminenti de Clement XII. et Providas de Benoit XIV. portant excommunication contre les réfractaires encourrue par le seul fait. - Suivi de : Supplément aux vrais jugemens sur la Société Maçonne. En réfutation de l’intitulé : Le secret des Francs-Maçons, avec un Recueil de leurs chansons, précédé de quelques pièces de poésie. Ouvrage dogmatique et moral sur différens sujets de religion, contre l’incrédulité & le dérèglement de notre siècle. Bruxelles, Pierre de Hondt, 1752-1754, 2 parties in 12, de XII-212pp. 1f., (la pagination saute de 181 à 202 sans manque de texte, comme dans l'ex. de la BNF), et un titre avec vignette maçonnique gravée VI-123pp.,  reliées en un volume pl. veau marbré époque,  dos orné, tr. rouges, bon exemplaire.  

Ouvrage anti-maçonnique rarissime surtout avec le supplément paru 2 ans après. Il contient le texte bilingue des deux Bulles Papales condamnant la franc-maçonnerie : la Bulle In Eminenti (1738) et la Bulle Providas (mars 1751). ¶ Dorbon 6697 " très rare " et 4708 (pour le supplément) " cet ouvrage que Wolfstieg cite sans l’avoir vu, orné au titre d’une vignette gravée représentant les insignes maçonniques, est dirigé contre les francs-maçons et contre l’ouvrage de l’abbé Perau. " - Fesch col.1449 et 1318 – Caillet 11300 – Wolfstieg 3594 pour le Supplément seul (cité d'après le catalogue de la vente J. Kiener) - Kloss 337 "Selten" - Cat. CCFR (seule la BNF possède les deux parties)
1.200 



RAYNAL (Guillaume-Thomas). Histoire philosophique et politique des établissements et du commerce des Européens dans les deux Indes, 1774

RAYNAL (Guillaume-Thomas). Histoire philosophique et politique des établissements et du commerce des Européens dans les deux Indes. à La Haye, Gosse, 1774, 7 vol. in 8°, ill. d'un portrait par Cochin, de 7 planches en front. par Eisen, et de 7 cartes gravées par Bonne se dépl., pl. veau blond époque, dos orné lisse orné, p. de t. rouge et verte, triple filet doré sur les plats, tr. marbrées, qq. taches en marge sinon bel exemplaire. 

Seconde édition augmentée de cette oeuvre célèbre, "l'une des plus importantes de son siècle" (Feugère p.33 n°45), qui retrace l'histoire des relations de l'Europe avec les peuples d'Asie et d'Amérique. Elle doit beaucoup à Diderot qui aurait rédigé près du tiers de l'ouvrage, mais aussi à d'Holbach, Naigeon, Pechmeja etc… C'est ici la meilleure édition revue et augmentée par Raynal qui y introduisit des traits encore plus hardis que les précédents et des nouveaux articles sur les colonies anglaises, hollandaises, sur la Chine et sur les possessions espagnoles.  Elle fut condamnée au feu en 1781 sur les conclusions de l'avocat général Séguier "comme impie, blasphématoire, séditieux, tendant à soulever les peuples contre l'autorité souveraine, et à renverser les principes fondamentaux de l'ordre civil". ¶ Peignot II/71 - Sabin 68080 -En français dans le texte n°166

900