... ... Ce blog permet de mieux faire connaître certains livres anciens rares, curieux et précieux ... ...

[LUILLIER] Nouveau voyage aux Grandes Indes, 1742

Nouveau voyage aux Grandes Indes, avec une instruction pour le commerce des Indes orientales ; et la description de plusieurs isles, villes, & rivières, l'histoire des plantes & des animaux qu'on y trouve. Avec un Traité des maladies particulières aux pays orientaux & dans la route, & de leurs remèdes, par Mr. D.L.F.D.E.M. (Charles Dellon). Rotterdam, Ian Hofhout, 1742, in 12, de 3ff. 236pp. &10ff. de table, ill. d'un front. gravé signé D. Coster, demi-veau marbré époque, dos orné, front. remonté et court de marge, qq. rousseurs sinon bon exemplaire. 
3e édition de ce petit ouvrage peu commun. On ne sait pas grand chose de l'auteur, originaire de Tours, qui entreprit ce voyage en Inde pour y accompagner sa cousine, destinée à se marier. Son voyage dura 18 mois, de janvier 1702 à juin 1704, et il contient une description assez fine des pays traversés, et une Instruction pour le commerce des Indes Orientales. La seconde partie ou Traité des maladies particulières aux pays orientaux, avec page de titre séparée, est l'oeuvre du médecin Charles Dellon (v.1650-1710), qui séjourna aux Indes orientales et qui est resté célèbre pour sa Relation de l'Inquisition de Goa (1687). ¶ Chadenat n°2686 (édition de 1705) - Boucher de La Richarderie, V, 23.

1.200 € 



BIGEL (Dr.) Examen théorique et pratique de la méthode curative du Dr. Hahnemann, nommée homéopathie, 1827


BIGEL (Dr.) Examen théorique et pratique de la méthode curative du Dr. Hahnemann, nommée homéopathie (tomes I et II) - et: Continuation de l'examen théorique et pratique de l'homéopathie, tome III°: Matière médicale pure du Dr. Hahnemann. Varsovie, chez N. Glücksberg, 1827, 3 vol. in 8°. brochés, couv. imprimée, dos très lég. défraîchis avec petits manques aux coiffes, sinon bel exemplaire à toutes marges tel que paru. 
Edition originale très rare d'un des premiers ouvrages en français consacrés à l'homéopathie. Le 3e volume contient la 1ere traduction de la matière médicale homéopathique d'Hahnemann, dont la 1ere édition complète en français ne paraîtra qu'en 1834, dans la traduction d'A. J. L. Jourdan. Ouvrage publié en français à Varsovie et donc très rare. Aucun exemplaire dans les grandes bibliothèques d'homéopathie. Rappelons que la première la Société homéopathique ne sera fondée qu'en 830 à Lyon par le comte Sébastien Des Guidi (1769-1863) considéré comme l'introducteur de l'homéopathie en France. ¶ Rozet A 039.
800 €

[BONNEVILLE (Nicolas de)] Les Jésuites chassés de la Maçonnerie, 1788



Les Jésuites chassés de la Maçonnerie, et leur poignard brisé par les Maçons. (I- la Maçonnerie écossaise comparée avec les trois professions et le secret des Templiers du 14° siècle. II- Mêmeté des quatre vœux de la compagnie de S. Ignace et des quatre grades de la Maçonnerie de S. Jean). Orient de Londres, 1788, 2 parties in 8°, de 4ff. 4pp. 148 pp., 4ff. 136 pp. et 54pp. 1f., ill. d'une planche emblématique gravée h.t., rel. en 1 vol. demi-vélin époque à petis coins, plats papier vert, pièce de titre papier, rousseurs et mouillure claire. Bon exemplaire, un des rares complet de la planche de N. Ransonnette représentant "le poignard des Jésuites retrouvé dans les ténèbres" qui manque la plupart du temps; édition avec pagination séparée pour le texte de Prichard. 


Rarissime ouvrage maçonnique, certainement l'un des plus rares, car en grande partie détruit. En effet, La Mère Loge Ecossaise fut tellement irritée par cet ouvrage qu'elle le brûla le 13 juin 1788. L'auteur y accuse ouvertement les Jésuites d'être les fameux Supérieurs Inconnus et ceci à grand renfort de preuves numérologiques et cryptographiques très curieuses. Transportés en Ecosse par Marie Stuart, les "Adonhiramites" profitèrent des troubles du règne de Charles Ier pour s'infiltrer en Angleterre et dans toute l'Europe. La restauration des Stuart fut bien le règne des Jésuites et ce fut de leur 7° collège "d'Hérodon" que sortit la condamnation de Charles Ier d'Angleterre et de Louis XVI, ainsi que le démontre savamment Grasset d'Orcet dans son étude détaillée de la planche emblématique (cf. "le pacte de famine" in Revue Britannique, Nov. 1890). Ce dernier pense d'ailleurs que l'auteur de cet ouvrage ne serait pas Nicolas de Bonneville mais bien plutôt le fameux Abbé Sicard bienfaiteur des sourds-muets. D'ailleurs l'abbé Le Franc dans la "conjuration contre la religion catholique et les Souverains" distingue très nettement le Bonneville président du cercle social de l'auteur des "Jésuites chassés de la maçonnerie...". Les 2 parties de cet ouvrage sont suivies de la réimpression du très rare texte de Samuel Prichard "Masonry dissected..." présenté comme "le plus ancien Rituel des loges maçonniques en Angleterre", et que la Grande Loge de Londres en 1783 avait refusé de publier. Signalons qu'il y a 2 tirages très différents sous la même date, et que les exemplaires avec pagination séparée pour le texte de Prichard semblent être du 1er tirage. ¶ Fesch col.177 - Wolfstieg n°34-808 - Dorbon 5490 "Très curieux ouvrage, certainement l'un des plus rares sur la Franc-Maçonnerie..." - Grasset d'Orcet "le pacte de famine" in Matériaux cryptographiques, P. B.Allieu 1979 - Cat. maç. de la Bibl. de Lyon n°146.
1.300 €  



[BERAGE] Les plus secrets mystères des hauts grades de la maçonnerie dévoilés, 1768



Les plus secrets mystères des hauts grades de la maçonnerie dévoilés, ou le vrai Rose-Croix, traduit de l'anglois; suivi du Noachite, trad. de l'allemand. Jérusalem, 1768, in 12, de XVI-152 pp., ill. d'un front. gravé et d'une grande planche se dépl. pl. veau porphyre époque, dos lisse orné, tr. marbrées, bel exemplaire. 

3e édition de cet ouvrage rare qui débute par une histoire de la Franc-Maçonnerie et se continue par l'étude détaillée des 7 hauts grades écossais suivants: Parfait maçon élu, élu de P., élu des 15, petit architecte, grand architecte, chevalier de l'épée et de Rose-Croix, Noachite ou chevalier prussien, le tout avec signes, ornements, attouchements etc... Le Noachite est l'oeuvre de Karl Fr. von Köppen. La grande planche dépliante représente 22 emblèmes maçonniques. Beau frontispice. ¶ Caillet n°966 - Guaita n°52 - Fesch col. 158 - Dorbon n°283.


 1.100 €



[DU CHATELET (Marquise)]. Institutions de physique. 1740

[DU CHATELET (Marquise)]. Institutions de physique. Paris, Prault fils, 1740, in 8°, de 4ff.-450pp. & 13ff. et 1f. d'errata, ill. d'un front. gravé de 21 jolies vignettes sur cuivre en tête des chapitres et de 11 planches de physique se dépl., (manque le f. d'errata, comme souvent), pl. basane marbré époque, dos orné, tr. rouges. Très bon exemplaire bien complet du rare frontispice. 

Rarissime édition originale publiée anonymement à Paris. La Marquise du Châtelet, femme savante, élève de Clairaut et amie intime de Voltaire, a par cet ouvrage a largement contribué à la diffusion des idées newtoniennes en France. Clairaut a revu et sans doute largement participé à ces Institutions de physiques. C'est une brillante synthèse des idées scientifiques les plus complexes de son temps, conjuguant les principes de Descartes, la métaphysique de Leibniz et la révolution scientifique de Newton . ¶ DSB III. 216 - Daumas Hist. science p.894 - Bilioth. mechanica p.96 - Cat. Honeyman II.674 - Poggendorff I, 424. 
2.800 




LEWIS (M. G.). Le Brigand de Venise, 1806

D'une grande rareté
LEWIS (M. G.). Le Brigand de Venise,  Paris, Dentu, 1806, in 12, de 2ff. 271pp., cart. XIXe papier brun ocre, p. de titre rouge, très bon exemplaire.   

Rarissime édition originale de la traduction française de "The Bravo of Venice" (1804). C'est une adaptation faite par M. G. Lewis du très célèbre Abaellino, der grosse Bandit de Johann H. Daniel Zschokke. C'est l'ouvrage le plus connu de Lewis après Le Moine, un classique parmi les les romans d’aventure et d’amour: un jeune noble est spolié de ses biens par un infâme personnage et se retrouve à Venise, afin de se venger. Il en profite pour déjouer un complot contre le Doge, et écumer la ville de ses brigands. Il finit par trouver l’amour en la personne de la propre nièce du Doge. ¶ Loliée cat. romans noirs n°324 "Edit. originale française d'un roman de toute rareté. L'action se passe à Venise et les crimes et conspirations y abondent." - Oberlé cat. Romans noirs n° 25: "D'une grande rareté." - Killen pp. 39-61 - Lévy, 727. 
1.500 


[MATURIN (Ch. Robert)]. Bertram, 1821

[MATURIN (Ch. Robert)]. Bertram, ou le chateau de Saint-Aldobrand, tragédie en cinq actes. Traduite librement de l'anglois... par MM. Taylor et Ch. Nodier. P., Gide, Ladvocat, 1821, in 8°, de 2ff.-XI. -178pp. 1f. bl., demi-veau gris-bleu moderne genre ancine, dos lisse à filets dorés, couv. grise imprimée cons. (restauration au 1er plat de couv.) (Laurenchet). Qq. très rares rousseurs sinon bel exemplaire à toutes marges finement relié. (ex-libris Ernest Hivert, XIXe) 

Edition originale française de cette tragédie noire peu connue et de toute rareté, par un des maîtres anglais de la littérature de terreur, auteur du célèbre "Melmoth". On peut considérer la préface de Nodier comme un des premiers manifestes romantiques: "… il faut des commotions électriques à la paralysie, des horreurs poétiques à la sensibilité, et des exécutions à la populace. Ces idées ne seront pas déplacées devant le drame effrayant de Bertram… Ce qu'il y a de déplorable, c'est que cette tragédie anglaise est horriblement belle, et si l'on peut s'exprimer ainsi, qu'elle est horriblement morale…". ¶ Loliée n°339 - Escoffier n°382 - Oberlé n°35 - Valette cat. Utopies n°278 "très rare" Killen 252. 
800 


HIPPOCRATE. Traduction des oeuvres médicales, 1801

HIPPOCRATE. Traduction des oeuvres médicales, sur le texte grec d'après l'édition de Foës, [ par J. B. Gardeil]. à Toulouse, chez Fages, Meilhac & cie, 1801, 4 vol. in 8°. Demi-veau blond époque à petits coins vélin, dos lisse orné de fleurons à la gerbe de blé, p. de t. rouges et vertes, plats papier rose, très bel exemplaire très frais avec la signature des éditeurs au verso du faux-titre. 

Bonne traduction française due au médecin toulousain Gardeil, ami de Diderot d'Alembert et d'Holbach, qui passa plus de trente ans sur cette traduction qui fut publiée par Tournon. ¶ Dezeimeris V-198 - Quérard Fr. litt. IV. 111 
750 


BARTHEZ (P.J.). Nouvelle méchanique des mouvements de l'Homme et des Animaux, 1798

BARTHEZ (P.J.). Nouvelle méchanique des mouvements de l'Homme et des Animaux,  à Carcassonne, imp. de Pierre Polere, 1798, in 4°, de 2ff. XV-246pp. 1f. de corrigenda, demi-maroquin vert à grain long époque, dos lisse orné de fleurons à la lyre, tr. jaunes. Bel exemplaire frais.   

Seconde édition augmentée de cet ouvrage important, d'abord paru en 1782 sous le titre : "Essai d'une Nouvelle Mécanique des Mouvements de l'homme et des animaux". La physiologie du mouvement y est étudiée dans ses moindres détails :  marche, saut, nage, etc.. Fondateur et théoricien de l'école vitaliste de Montpellier et créateur de concept de “principe vital”, successeur de Bordeu, il eût pour disciple Grimaud et Dumas. ¶ Dezeimeris II-277 "ouvrage qui passe pour un chef-d'oeuvre..." -  D.S.B., II, p. 479 - Waller, 697 - Wellcome p.106.
850 




NOLLET (Abbé). L'art des expériences, 1770

NOLLET (Abbé). L'art des expériences, ou avis aux amateurs de la physique sur le choix, la construction et l'usage des instruments; sur la préparation et l'emploi des drogues qui servent aux expériences. 2° édition. P., Durand, 1770, 3 vol. in 12, ill. de 56 planches gravées se dépl. d'instruments scientifiques, pl. veau marbré époque, dos orné, tr. rouges, bel exemplaire. 

Intéressant manuel de l'expérimentation scientifique avec des instructions sur l'usage des instruments mais aussi l'emploi des drogues nécessaires avec, entre autres, un chapitre sur la fabrication du verre. ¶ Wheeler Gift 430 - Poggendorff II-296 - Duveen p.433 “… with sections on glassmaking and metals. In vol. 3 there is a plate showing Reaumur‘s thermometer…”
1.000 



BERNARDIN DE SAINT-PIERRE (J. H.). Paul et Virginie. Curmer, 1838

En maroquin de Capé
BERNARDIN DE SAINT-PIERRE (J. H.). Paul et Virginie. Paris, L. Curmer, 1838, gd in 8°, de LVI-458 pp. et 7 ff. de tables, ill. de 29 planches h.t. gravées sur bois et tirées sur Chine collé, 1 carte coloriée de l'Ile de France imprimée sur Chine collé,  7 portraits gravés sur acier h.t., et 450 vignettes sur bois in t., le tout par Tony Johannot, Meissonnier, P. Huet, Isabey etc., pl. maroquin rouge XIXe, dos finement orné, double encadrement de triple filets dorés et fleurons d'angle sur les plats, dentelle int., tr. dorées (Capé). Très bel exemplaire très frais, soigneusement établi par Capé, protégé par un double emboitage moderne demi-chagrin rouge. (ex-libris Jacques Pouquet) 

Premier tirage de ce célèbre romantique illustré et probablement le plus beau livre réalisé par Curmer. Exemplaire avec l'adresse au 25 rue Sainte-Anne, le portrait de l'auteur sans la sphère et tiré sur chine collé, les portraits de "Mme de La Tour" et du "Docteur", les portraits légendés au bas de la gravure, la jeune bramine est sans l'étoile,  la notice de Sainte-Beuve terminée par 8 lignes de texte, le médaillon à tête de femme p.418, à la fin de la table des grandes vignettes, le cul-de-lampe avec portrait en médaillon d'Orvin Smith et les outils du graveur. ¶ Carteret III, 532 - Vicaire VII, 42. 
1.400 


PERRAULT (Charles) et [Melle ALLEMAND DE MONTMARIN ]. Griselidis, 1789

PERRAULT (Charles) et [Melle ALLEMAND DE MONTMARIN ]. Griselidis, ou la Marquise de Salusses, traduit de l'italien de Fulvio Testi, en Gaulois par Mlle Allemand de Montmartin ; mis en anecdote par M. B*****. Avec une note historique tirée de l'Histoire des Ducs de Savoie, de Fulvio Testi. Paris, Maradan, 1789, in 16, de 165pp., avec en seconde partie (p.87) : Émérance, ou l'Orgueil vaincu par la Raison, dédié à Madame de B*** par M. de B***, demi-veau blond époque à petits coins, dos lisse à filets dorés, monogramme M.C. frappé en queue.   
Très rare variation sur le conte de Perrault publiée une première fois en 1724 par Mademoiselle Allemand de Montmartin sur laquelle « il existe peu de renseignements ; apparemment Griselidis est son seul ouvrage ». On sait Perrault tira lui-même son conte du Décameron de Boccace. ¶ Quérard Fr. litt. I. 36 "l'éditeur déclare dans un avis au lecteur, que cette histoire a été faite sur une autre qui porte le même titre ... d'après le conte en vers de Perrault intitulé Griselidis." - Quérard Supercheries III, 777 : « Il y a dans la publication de ce petit ouvrage sous le nom de Fulvio Testi, une longue histoire d'imposture ». - cat. CCFR 1ex. de l'édit. de 1724 (BNF) mais aucun de l'édit. de 1789 - cat. KVK 1 seul ex. de l'édit. de 1789 (BVB Bavière)
750 




NORDEN (F. L.). Voyage d’Égypte et de Nubie, 1795-98

NORDEN (F. L.). Voyage d’Égypte et de Nubie, Nouvelle édition, soigneusement conférée sur l’originale, avec des notes et des additions tirées des auteurs anciens et modernes, et des géographes arabes par L. Langlès Paris, de l’imprimerie de Pierre Didot l’aîné, 1795-1798, 3 vol. gd in 4°, de  LV-176pp. 256pp. 392pp., ill. de 3 frontispices, de 159 planches et cartes, certaines dépliantes, et de 9 planches d’éléments décoratifs, demi-basane marbrée moderne genre ancien, dos orné, petites restaurations en marge de qq. planches et qq. infimes rousseurs en marge sinon bel exemplaire grand de marges.   

Seconde édition augmentée, la première étant parue à Copenhague en 1755. C'est la relation la plus complète consacrée aux antiquités égyptiennes jusqu’à la publication de l’Expédition d’Egypte en 1809. Excellent dessinateur, Norden fut chargé par le gouvernement danois de dessiner les monuments remarquables d’Egypte et de Nubie. Les illustrations, gravées par Marc Tucher, sont d’une grande exactitude. Le dernier volume est en partie consacré aux notes et éclaircissements de Louis Langlès, avec des observations précises sur les pyramides et les inscriptions qui s'y trouvent. ¶ Monglond III. 458 - Hage-Chahine Levant n°3455 - Chadenat n°646 - Blackmer 1211 (édition anglaise) "Norden was the first European to penetrate as far as Derr in Nubia and to publish descriptions of any Nubian temples" - Boucher de La Richarderie IV.551.
4.000 




[GRIMOD DE LA REYNIERE (A.B.L.)]. Manuel des Amphitryons, 1808

[GRIMOD DE LA REYNIERE (A.B.L.)]. Manuel des Amphitryons, Contenant un traité de la dissection des viandes à table, la nomenclature des menus les plus nouveaux pour chaque saison, et des élémens de politesse gourmande. P., Renand, Capelle, 1808, in 8°, de 384pp., ill. de 17 planches gravées h. t. par J. Fr. Tourcaty, la plupart se dépl., demi- basane maroquinée verte époque, dos lisse orné de fleurons, coiffe sup. lég. usée, faux-titre restauré en marge, qq. rares rousseurs sinon bel exemplaire. 
Edition originale très recherchée. C'est certainement le meilleur ouvrage du célèbre gastronome. L'auteur se propose ici de réapprendre aux nouveaux amphitryons le grand art du savoir vivre, la Révolution ayant balayé toute forme de noblesse comme l'on sait. Les trois parties sont consacrées à la dissection des viandes, à la composition des menus, et à la politesse à table. Le "nouveau riche" qui ne sait pas découper y est même comparé au possesseur d'une belle bibliothèque qui ne saurait pas lire... (sic). Le ton persifleur de Grimod est assez réjouissant, mais lui valut de solides inimitiés. ¶ Vicaire 427 - Bitting 203 - En Français dans le Texte n°217
1.200 


ROMÉ DE L'ISLE (Jean Baptiste L. de). Cristallographie, 1783

La loi sur la constance des angles
ROMÉ DE L'ISLE (Jean Baptiste L. de). Cristallographie, ou Description des formes propres à tous les corps du règne minéral, Dans l'état de Combinaison saline, pierreuse ou métallique. 2e édition. Paris, de l'Imprimerie de Monsieur, 1783, 4 vol. in 8° et un atlas in folio à l'italienne, de XXXVIII-1f.623pp., 2ff. 659pp., 2ff. 611pp., XVI-80pp., ill. de 12 planches gravées (numérotées de 1 à 8), avec 32 tableaux dépliants numérotés de 1 à 7, pl. veau porphyre pour les 3 vol de texte et la table de l'atlas, dos orné, p. de t. rouge et verte, tr. marbrées, et demi-veau marbré époque dos lisse orné à motifs lég. différents pour l'atlas lui-même. Qq. rares rousseurs.   

Première édition sous ce titre. Il s'agit en fait d'une version très augmentée de son premier "Essai de cristallographie" de 1772 en 1 volume. C'est l'un des livres les plus importants pour la cristallographie, dans lequel il énonce sa loi sur la constance des angles ou loi quantitative de la cristallographie. L'atlas décrit 450 formes cristallines, pour ce faire il utilise des notions pertinentes de description, « formes primitives » et « troncatures. » Les mesures qu'il fait réaliser par Arnould Carangeot, auteur d'un goniomètre permettant de mesurer précisément les angles dièdres des faces cristallines, l'amènent à énoncer sa loi de constance des angles. ¶ Cole 1124. Poggendorff II, col. 682-683 - Schuh, Mineralogy & Cristallography, 4152 - Authier, Early Days of X-ray Crystallography "The importance of Romé de l'Isle's work was stressed by Haüy (1795) who wrote : To the exact descriptions he gave of the crystalline forms, he added the measure of their angles, and, which was essential, showed that these angles were constant for each variety. In one word, his crystallography was the fruit of an immense work, almost entirely new and most precious for its usefulness” (p.313) - DSB XI. p.520 "In this book... Romé followed both Linnaeus and Domenico Guglielmini in classifying crystals by arbitrary primitive formes.... Romé's chief scientific goal was the establishment of mineralogy on a firm basis of crystallography. His major contribution toward this end was the formulation of the law of the constancy of interfacial angles which became the cornerstone of crystallography."
4.500 





VERNE (Jules). L'invasion de la mer. Le phare du bout du monde, Hetzel 1905

VERNE (Jules). L'invasion de la mer. Le phare du bout du monde, Paris, Collection Hetzel, 1905, gd in 8°, de 4ff. 236pp. & 204pp., ill. in t. de L. Benett et George Roux, avec 12 chromotypographies h.t. et de nombreuses photographies de l'Algérie (certaines en couleurs), cart. éditeur polychrome, 1er plat à l'éventail et à un éléphant, dos au phare, tr. dorées, bel exemplaire frais.   

Première et seule édition collective illustrée. C'est le seul cartonnage double avec dos au phare pour ces textes. L'invasion de la mer, est le dernier roman dont Jules Verne ait pu corriger les épreuves, et il se passe en Tunisie et en Algérie. Quant au Phare du bout du monde, Jules Verne n'en a pas corrigé les épreuves et c'est son fils qui a apporté un certaines modifications au texte original. L'action se déroule à l'est de la terre de feu. ¶ Jauzac p.301
800 

DESRUES (François). Description contenant toutes les singularitez des plus célèbres villes et places remarquables... 1610

Un des premiers guides des villes de France, 1610
DESRUES (François). Description contenant toutes les singularitez des plus célèbres villes et places remarquables du royaume de France, avec les choses plus mémorables advenues en iceluy. Reveu corrigé et auguementé du sommeire (sic) de lestat cartes des provinces et de quelques portraitz des plus lignalées (sic) villes dudict royaume. à Rouen, chez David Geoffroy, (1610), pet. in 8°, de 5ff. dont un joli titre gravé, 352pp., ill. d'un portrait médaillon de Louis XIII à mi-page, de 18 vignettes sur bois des villes de Paris, Troyes, Orléans, Amiens, Bourges, Touraine, Angers, Rouen, Marseille, Avignon, Toulouse, Bordeaux, Bayonne, Poitiers, Metz, Clermont, Dijon, & Lyon, et de 6 grands bois à pleine page de cartes de France, de Picardie, d'Anjou, de Normandie, de Bretagne, et Poitou, demi-vélin moderne, titre en rouge à la plume au dos, petit défaut de papier au 3e feuillet (dédicace) avec trou et perte de qq. lettres, sinon bel exemplaire soigneusement lavé et établi fin XIXe. (E. Carayon).  (Ex-libris gravé d'Édouard Pelay, devise « Quaerite et invenietis ») Président fondateur de la Sté Rouennaise de Bibliophiles et archiviste de la Société de l'histoire de la Normandie, vente en 1923. 
Seconde édition d'une des premières descriptions de la France. Elle est illustrée de gravures sur bois des principales villes de France. François Desrues, né à La Lande-d'Airou (Manche) en 1554, est mort vers 1620. Il peut être considéré comme l’auteur du premier guide touristique. Son ouvrage a d'abord paru sous le titre "Les Antiquités, fondations et singularités des plus célèbres villes, châteaux et places remarquables du Royaume de France" à Coutances en 1608. Ce "Guide" suscita bien des vocations de voyageurs. La dernière édition de 1624 porte le titre "Antiquités des villes de France." ¶ Brunet II. 651"petit ouvrage qui eu beaucoup de succès..." - cat. Heilbrun topographie française n°80 (édit. de 1624) "une des premières descriptions de la France" - Frère I.352 - cat. CCFR seulement 2 ex. de l'édit. de Rouen 1610 (BNF, Mazarine) - cf. L. Morin, Essai bibliographique sur F. Desrues, Troyes, 1925
1.400 








APULEE. L'Asne d'or, 1602

Dans une fine reliure de Capé
APULEE. L'Asne d'or, ou les Métamorphoses de Luce Apulée philosophe platonique, illustré de commentaires apposez au bout de chasque livre, qui facilitent l'intention de l'Auteur [par Jean de Montlyard]: oeuvre de très-galante invention, de très-facétieuse lecture & de singulière doctrine Paris, chez Abel Langelier, 1602, in 12, de 28ff. 490pp. 2ff., pl. maroquin rouge XIXe, dos orné, triple filet dorés sur les plats, dentelle int. tr. dorées (Capé).  Bel exemplaire 

Edition originale rare de la traduction de Jean de Montlyard, sieur de Melleray en Beauce, ministre protestant réfugié à Genève. On trouve un copieux commentaire à la fin de chaque livre. Toutefois il reste difficile de se persuader qu'un pasteur ait entrepris de traduire un livre comme l'Ane d'or d'Apulée. Le privilège est daté du 3 septembre 1601. Brunet ne mentionne que le réédition de 1623, et dans le Catalogue de la bibliothèque de feu M. Renouard, l'édition de 1623 est mentionnée comme la première. ¶ cat CCFR 5 ex. (Grenoble, Versailles, Lyon, Limoges, BNF).
1.200 


BALZAC (J. L. Guez de). Lettres familières de Monsieur de Balzac à Monsieur Chapelain. 1656

BALZAC (J. L. Guez de). Lettres familières de Monsieur de Balzac à Monsieur Chapelain. à Leiden, chez Jean Elsevier, 1656, in 16, de 333pp. 1f. bl., pl. maroquin rouge XIXe, dos orné, encadr. d'un triple filet doré sur les plats,  dentelle int. (Thibaron-Joly). Bel exemplaire sur papier fort à toutes marges 

Très jolie édition elzévirienne parue à la même date que l’édition originale; elle renferme la lettre préliminaire de M. Girard à M. le Marquis de Montauzier. Rappelons que Balzac adressait à ses amis, sous le nom de "lettres", de petites dissertations sur des sujets philosophiques,  dans un style très soigné qui fit sa réputation. Le premier recueil parut en 1624. ¶ Grente DLF XVIIe p.126 - Willems, 773 -  Brunet I, 632 - Tchemerzine I. p.427.
750 




BALZAC (J. L. Guez de). Les entretiens de Feu M. de Balzac, 1659

BALZAC (J. L. Guez de). Les entretiens de Feu M. de Balzac,  à Leide, chez Jean Elsevier, 1659, in 16, de 396pp. 5 ff. de table 1f.bl., pl. maroquin bleu marine à grain long XIXe, dos orné de filets et fleurons à froid, encadrement de filets dorés et guirlande à froid sur les plats. Bel exemplaire relié dans le style de Bozérian.   

La première édition est de 1657, arrangée et publiée d'après les papiers de Balzac par Girard, archidiacre d'Angoulême. Belle réédition elzévirienne avec un titre gravé par C. Philippe. Les Entretiens sont des petits essais sur divers sujets de littérature et d'histoire présentés sous forme de conversations. ¶ Brunet I.633 - Willems 840 - Tchemerzine I. p.432
600 



[MOQUOT (R.P. Nicolas)]. Miroir pour les personnes colères, 1686

Fine reliure de Simier
[MOQUOT (R.P. Nicolas)]. Miroir pour les personnes colères, où en découvrant les malheureux effets de cette passion, l’on trouve au même-tems les moyens de s’en guérir à Liège, Louis Monfort, 1686, in 12, de 7ff. 357pp. 6ff., pl. maroquin vert émeraude, double encadrement doré sur les plats, triple filet doré intérieur, dos lisse orné en long lég. passé, tr. dorées (Simier, rel.du Roi). Bel exemplaire 

Rarissime ouvrage, signalé uniquement par le dictionnaire de bibliographie catholique et dont l’auteur serait le Père Nicolas J. Moquot génovéfain de Liège.  Il est divisé en quatre chapitres : Origine de la colère, ses effets, les motifs pour réprimer la colère et enfin quatorze remèdes principaux. "l'homme colère est un fou… les hommes colères sont semblables aux possédés du Diable… remède contre la colère… l'humilité… la charité… la prière." ¶ Rare, cat. CCFR seulement 3ex. (Auxerre, Ste Geneviève Paris, BNF)
1.200