... ... Ce blog permet de mieux faire connaître certains livres anciens rares, curieux et précieux ... ...
Affichage des articles dont le libellé est races. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est races. Afficher tous les articles

GOBINEAU (Cte de). Essai sur l'inégalité des races humaines, 1853-55

 

GOBINEAU (Cte de). Essai sur l'inégalité des races humaines. Paris, Librairie de Firmin Didot frères, 1853-1855, 4 vol. in 8°. demi-veau blond fin XIXe, p. de t. brune et tomaison losangée noire, couv. cons., petites taches au 1er plat d'un volume et nombreuses rousseurs habituelles sinon bel exemplaire.

Très rare édition originale, tirée à seulement 500 exemplaires aux frais de l'’auteur. Joseph Arthur de Gobineau entra dans la carrière diplomatique grâce à la protection de Tocqueville, et c'est pendant son séjour à Berne comme secrétaire de la légation française qu’'il composa ce livre controversé, qui est fondé sur une érudition trompeuse d’'autodidacte, mêlant assertions scientifiques et préjugés populaires. Toutefois il est emprunt d'une forte charge littéraire. L'ouvrage influença beaucoup les théoriciens modernes du racisme. L'idée directrice de Gobineau était la grande influence des mélanges ethniques, l'altération de la pureté originelle de la race étant un facteur essentiel de décadence. Il analyse chaque peuple depuis l'antiquité en expliquant ses réussites ou ses échecs selon la prédominance de tel ou tel élément ethnique en son sein ; en réalité, sa vision ethnologique est marquée par une hiérarchie des races non dissimulée. Opposé à l'idée de l'émergence de plusieurs races humaines, Gobineau pose une origine commune à une époque adamique. Il conclut sur un tableau pessimiste : la race blanche est pour lui le principe vivifiant qui met en contact les races et permet la civilisation; et l'homme contemporain est un homme de la décadence, un dégénéré. Il insiste sur les qualités de la race Aryenne, et sur l'aryanisme de la race germanique. On comprend pourquoi son "Essai" fut très prisé Outre-Rhin, et peu dans les pays latins. Pour Viktor Klemperer, Gobineau a établi une rupture dans les conceptions prévalentes en basant les nationalismes sur des questions raciales et en minorant l'idée jusqu'alors dominante d'une race humaine commune tout en radicalisant les différences entre races. ¶ La théorie de Gobineau est qualifiée de "racialisme" par Pierre-André Taguieff, in "le Racisme" p.31 & 115 - En Français dans le Texte, 271 - Printing and the Mind of Man, 335.

4 800 €