... ... Ce blog permet de mieux faire connaître certains livres anciens rares et curieux et de partager les commentaires sur ces livres précieux ... ...

[BROUAULT (Jean)]. Abrégé de l'astronomie inférieure, expliquant le système des Planètes, les douze signes du Zodiac & autres constellations du ciel hermétique. 1644

[BROUAULT (Jean)]. Abrégé de l'astronomie inférieure, expliquant le système des Planètes, les douze signes du Zodiac & autres constellations du ciel hermétique. Avec un essay de l'astronomie naturelle, contre les Systèmes de Ptolomée, Copernic, & Ticho Brahé montrant les erreurs sur les Distances, Ggrandeur (sic), Situation & Mouvement des Astres: & le souverain remède au Vertige de la Terre, par la situation du Soleil par dessus les Estoilles tant errentes que fixes... par I. D. B. à Paris, Chez I. de Senleque et Chez Jean Remy, 1644, in 4°, de 19ff. 1f. blanc 185pp. (1f. blanc entre les pp. 126/127) une figure à pl. page, pl. veau époque, dos orné, qq. taches surtout aux 1ers ff. Exemplaire comportant de très nbr. notes manuscrites de l'époque en mage. (étiquette des Jésuites de Toulouse XIXe)  

Edition originale très rare de ce traité sur la symbolique astrologique en alchimie. Notre exemplaire porte l'attribution Jean de Bonneau à la plume sur le titre, comme l'exemplaire de la Bibl. Nationale (catalogué néanmoins à Brouault). Quelques attributions à Bonai sont réfutées par le cat. BNF.  Le privilège cite les noms "I.D.B." et "Bonneau", toutefois l'attribution à J.D. Brouault est largement commentée et confirmée par Barbier, qui cite en référence le cat. Ouvaroff. Brouault est aussi l'auteur d'un autre texte hermétique le "Traité de l'eau de vie" (1646), qui traite aussi d'alchimie. En fait le médecin protestant Jean Brouault (514-1604) est surtout connu pour ses controverses religieuses, et sans les deux publications posthumes effectuées par l'éditeur Jean de Senlecque, lui aussi versé dans l'hermétisme, son oeuvre serait restée inconnue. C'est ce que souligne justement Eugène Canseliet dans "Deux logis alchimiques" (p. 238) portant l'attention sur l'emblématique alchimique utilisée par J. de Senlecque pour l'édition du "traité de l'eau de vie". "L'abrégé de l'astronomie inférieure" est lui mentionné dans l'Histoire de la philosophie hermétique de Lenglet Dufresnoy III, p. 129 - cf. aussi l'étude savante de Suzanne Colnort "Un traité de thérapeutique au XVIe siècle: Brouaut et la panacée alcoolique" in Revue d'Hist. des Sciences 1959 p.301 - Duveen 102 "A very rare work... very largely on alchemy, although its title conseals this." - Hoefer II, 324 - Caillet 1697 (mentionne bien les deux éditions, mais avec collation erronée) - Pas dans Dorbon - Pas dans Ferguson - pas dans le cat. Verginelli-Rota qui possédait pourtant le "traité de l'eau de vie" - cat. Ouvaroff n°1137 (à la date de 1645) - cat. CCFR 3 ex. à la date de 1644 (Paris Muséum, Versailles, Clermont-Ferrand) et 6 ex. à la date de 1645 avec des attributions diverses (Marseille BMVR, BNF, Mazarine, Le Mans, La Rochelle, Conches en Ouches) - cat. OCLC  3ex. pour l'édition de 1644 (Warburg Inst. London, Univ. of Oklahoma et Univ. of Wisconsin) 1 seul ex. à la date de 1645 (Calgary Canada).
4.000 



[GIBECIÈRE] - La Gibeciere de Mome ou le Thresor du Ridicule, 1644

Un des rares exemplaires connus
[GIBECIÈRE] - La Gibeciere de Mome ou le Thresor du Ridicule, Contenant tout ce que la Galanterie l'Histoire facetieuse, et l'esprit égayé ont jamais produit de subtil & d'agréable pour le divertissement du monde à Paris, Chez Pierre David sur le Pont neuf, devant la Samaritaine, 1644, pet. in 8°, d'un joli faux-titre gravé de Jean Boulanger représentant un Bouffon tenant sa marotte et portant une gibecière, 4ff. 1f. blanc, 475pp. (avec un f. 159-160 après la p.160 et un f. 300-301 après la p.301, pl. veau brique moderne genre ancien, dos lisse orné, encadrement d'un triple filet doré sur les plats. Petite restauration peu visible en marge du dernier feuillet sinon bel exemplaire à toutes marges qui a été soigneusement lavé et établi au début du XXe siècle. 

Edition originale très rare de ce recueil de contes facétieux. ¶ Viollet-le-duc biblio. p.194 "livre rare et recherché comme l'un des meilleurs recueils de facéties. L'éditeur, dans son introduction, dit avoir réuni dans sa gibecière tout l'élixir des facétieuses nuits de Straparole, tout ce que Boccace a de plus attrayant etc... Le fait est que le recueil est excellent..." - Gay Amour, femmes II. 410 "Recueil de contes tirés de touts sortes d'auteurs anciens et modernes... le choix de ces anecdotes est assez bien fait..." - Weigert graveurs XVIIe II, p.34, n°187 - Lever fiction XVIIe p.174 (à l'adresse de Gesselin) - cat. CCFR 3ex. seulement : Arsenal, Rouen (ex. de la collect. Leber) & Bibl. Lyon (Ex. Charles Nodier, n° 927 de son catalogue )
1.300 




DESCARTES (René). Discours de la méthode, 1668

DESCARTES (René). Discours de la méthode, pour bien conduire sa raison et chercher la vérité dans les sciences. Plus la dioptrique et les météores, qui sont des essais de cette méthode. Revue, & corrigée en cette dernière édition. Paris, chez Théodore Girard, 1668, in 4°, de 2ff. 413pp.et 15 ff. de table, illustré de très nbr. figures scientifiques sur bois in.t. et à pl. page, pl. veau moucheté époque, dos orné. Bel exemplaire. 

Véritable 3e édition dont l'achevé d'imprimé date du 28 avril 1668. Elle fut partagée entre Michel Bobin, Théodore Girard et Nicolas Le Gras. Guibert liste autre édition en 1668 parue chez Charles Angot (augmentée du traité de la méchanique et de l'abrégé de musique) avec un achevé d’imprimer au 8 mai 1668 (p. 19). Le Discours de la méthode développe un manifeste de la raison s’étayant sur un présupposé fondamental, "l’exercice du doute" en toutes choses. C’est par ce doute que Descartes érige les fondations de la science nouvelle. "Certainement un des livres les plus importants dans l'histoire de la pensée humaine" (R. Taton, in Daumas Hist. de la science) ¶  En français dans le texte n°90 "... texte si troublant... d'émergence des lois de la raison... visée philosophique précise qui est de pousser la démonstration analytique à son extrême... " - Guibert, Bibliographie Descartes p.20 (les deux tirages mentionnés sont listés sous l'intitulé 3e édition) - Printing and the mind of man n°179  "It is no exaggeration to say that Descartes was the first of modern philosophers and one of the first of modern scientists..." 
4.000 


CALMET (Dom A.). Traité sur les apparitions des esprits, et sur les vampires, ou les revenans de Hongrie, de Moravie, 1751

Les Vampires de Moravie
CALMET (Dom A.). Traité sur les apparitions des esprits, et sur les vampires, ou les revenans de Hongrie , de Moravie, &c... Nelle édit. revûe, corrigée & augm. Paris, de Bure, 1751, 2 vol. in 12, de  2ff. XXVII-486 pp., et XVI-484pp. 2 ff., pl. veau marbré époque, dos orné, bon exemplaire. 

3e édition augmentée, la meilleure, de ce célèbre ouvrage sur les Vampires, recueil pour le moins curieux consacré aux visions, apparitions, démons, spectres, sorcières, revenans, au Sabbat, à la magie etc… Contient à la fin la "Dissertation sur ce qu'on doit penser de l'apparition des esprits, à l'occasion de l'avanture arrivée à Saint-Maur, P.1707" [par Poupart, chanoine]. Edition augmentée de la lettre du Marquis de Maffei sur la magie, et la lettre de Dom Calmet à de Bure aîné sur le traité des apparitions de Lenglet-Dufresnoy. La première édition de 1746 était en un seul volume, et la seconde ne contient aucune addition. ¶ Caillet n°1966 "assez rare" - Dorbon n°610 (pour l'édit. originale seulement) -  Yve-Plessis sorcellerie n°519 -Guaïta n'avait que la réimpression de 1759.
1.200 


DU PERRET. La Cour d'amour, ou les Bergers galans, 1667

Avec un ex-dono de l'auteur au poète Bonnecorse
DU PERRET. La Cour d'amour, ou les Bergers galans,  dediez à son Altesse Royale Mademoiselle. Paris, chez Thomas Jolly, 1667, 2 vol pet. in 8°, de 11ff. 520pp. 2ff. & 3ff. 533pp., ill. de 7 planches gravées h.t. par Sébastien Le Clerc, demi-maroquin à grain long vert début XIXe, p. de t. bordeaux plats papier gaufré vert, qq. ff. brunis. Exemplaire de présent offert par l'auteur au poète Balthazar de Bonnecorse (1631-1706) son confrère marseillais, avec l'ex-dono mss. au titre sur chaque volume "Pour monsieur de Bonnecorse, par son très humble serviteur Du Perret". Exemplaire bien complet de toutes ses gravures, une condition rare.   

Edition originale rare de ce roman pastoral et courtois dans le style de l'Astrée d'Honoré d'Urfé. L'auteur a placé ses bergers sous le siècle d'Auguste et dans sa Provence natale, précise-t-il dans sa préface. Il s'inspire des Cours d'amours médiévales qui furent en vogue au XIIe siècle surtout en territoire occitan. Intéressant exemplaire offert à son collègue Baltazar de Bonnecorse, tout aussi marseillais, et qui est resté célèbre par sa querelle avec Boileau qui l'avait moqué dans le Lutin, et auquel il avait répliqué dans le Lutrigot en 1686. ¶ Lachèvre II. 279 "Nous n'avons trouvé aucun détail biographique sur Du Perret". - Cioranescu 27567 - Lever 124 - Gay amour, femmes I. 744 - cat. Christies juin 2015 (ex. Jean Bonna, incomplet des gravures) - cat. XVIIe Lie Farfouille (sans gravures) - cat. CCFR seulement 5 ex. (BNF, Arsenal, Lyon, Nîmes, Chantilly)
1.600 



RESTIF DE LA BRETONNE (N.). La Prévention Nationale, 1784

RESTIF DE LA BRETONNE (N.). La Prévention Nationale, action adaptée à la scène, avec deux variantes et les faits qui lui servent de base La Haie puis Genève, et Paris, chés Regnault, 1784, 3 vol. in 12, de 302pp. 4ff. avec une analyse de la Dernière Avanture d'un homme de quarante-cinq ans, suivie d'une liste des ouvrages de l'auteur, 216pp., puis de 217 à 455 pp., suivi du dernier Post-Script de l'éditeur ainsi que de la table de La Prévention nationale, ill. de 10 gravures h. t. non signées, cart. papier marbré moderne genre fin 18e, ff. brunis et taches en marge (ex-libris gravé 18e Charles comte de la Vaulx Baron de Vrecourt Guidon de Gendarmerie)   

Edition originale et premier tirage des illustrations. La Prévention nationale est un drame tiré de la Malédiction paternelle, le personnage de Dulis est Restif lui-même. Il était destiné au célèbre acteur dramatique Granger, mais ne fut jamais joué. ¶ Quérard Fr. litt. VI, 544 - Rives Childs pp.284-285. - Lacroix, Restif pp.215-219.
1.600 




RESTIF DE LA BRETONNE (N.). La Famille vertueuse, 1767

RESTIF DE LA BRETONNE (N.). La Famille vertueuse, Lettres traduites de l'anglais par M. de la Bretone. Paris, Chés la Veuve Duchesne, 1767, 4 vol. in 12, de XXXVI-251pp., 288pp., 300pp. et 299pp. 6ff. de table, demi-veau marbré lég. postérieur, dos lisse à filets dorés, qq. très rares rousseurs sinon bon exemplaire.   

Edition originale du premier ouvrage de Restif de La Bretonne, tiré à 2000 exemplaires, il se vendit mal. Rédigé sous forme épistolaire, les différents récits s'entrecroisent. Ils ont été créés à partir d'anecdotes amoureuses qui lui avaient été contées. J.Cl. Courbin décrit le texte comme l'une des clefs de l'oeuvre de Restif. L'ouvrage ne fut pas réédité. "J'entrai, dit Restif, chez F.-A. Quillau pour régir son imprimerie, vers le 2 juillet 1764. Je remplis mon devoir comme aucun prote de Paris ne l'a rempli ... Tous mes moments de loisir, sous la charge accablante de 66 ouvriers, furent employés à la composition de mon premier ouvrage, intitulé la Famille vertueuse..." (Monsieur Nicolas, éd. Liseux, IX, p.195). "La Famille vertueuse a une valeur exemplaire dans la création littéraire rétivienne. Elle offre d'emblée l'image de ce que réaliseront peu à peu, partiellement pour chacune d'elles, les oeuvres suivantes…"  (Pierre Testud, Rétif de la Bretonne, Droz, 1977, pp.266). ¶ Rives Childs p.197/198 - P. Lacroix Restif p.78/81 - Gay Amour, femmes III 267.
1.400 


GRIMOD DE LA REYNIERE (A.B.L.). Almanach des gourmands, 1804-1808

GRIMOD DE LA REYNIERE (A.B.L.). Almanach des gourmands, ou calendrier nutritif servant de guide dans les moyens de faire excellente chère; suivi de l'itinéraire d'un gourmand dans divers quartiers de Paris… par un vieux amateur. 3e édition (2e édit. pour 2e et 3e années et première édit. pour les 4e à 6e années). P., Maradan, 1804-1808, soit 6 vol. pet. in 12, ill. d'un frontispice gravé par volume, soit 6 fines gravures signées Dunant mais dont Vicaire attribue la paternité à Grimod lui-même, pl. veau blond époque, dos lisse orné, p. de t. rouge et verte, double encadrement de dentelle dorée sur les plats, qq. rares rousseurs sinon très bon exemplaire décoratif. 

Série quasi complète en reliure uniforme, il ne manque que les 7e et 8e années, cette dernière n'étant parue qu'en 1812. Ce célèbre almanach rencontra un succès très vif, à tel point que 3 éditions furent imprimées de la première année. C'est en fait un prototype de guide gastronomique, à l'usage des nouveaux riches qui voulaient faire la meilleure chère au meilleur compte, résultat d'un contrat passé entre Maradan qui venait de faire faillite et le génial Grimod. ¶ Vicaire 424 "Les almanachs des gourmands ont vécu pendant 8 années... en 1809, il n'en a pas été publié" - Bitting 201 - Oberlé Fastes 133. 
1.400 






LA METTRIE (Julien Offray de). Oeuvres philosophiques, 1775

L'homme machine
LA METTRIE (Julien Offray de). Oeuvres philosophiques, Nelle édition corrigée et augmentée. à Berlin, (en fait à Paris chez Ch. Tutot), 1775, 3 vol. in 12, de 2ff. 296pp. 2ff. 270pp. 1f. & 150pp., pl. basane marbrée époque, dos orné, tr. marbrées, bon exemplaire. 

Rare 6e édition collective des œuvres du matérialiste La Mettrie. Elle est augmentée par rapport à la première édition de 1751, et c'est une des meilleures éditions avec celle de 1796. Elle contient les traités suivants: Discours préliminaire; dédicace à M. Haller; Traité de l'âme (histoire naturelle de l'âme); Abrégé des systèmes (il s'agit des notes qui se trouvent dans "l'histoire naturelle de l'âme"); Les animaux plus que machines; L'homme plante; Le système d'Epicure; L'anti-Sénèque (ou discours sur le bonheur);  L'homme machine; l'homme plus que machine; L'art de jouir. La Mettrie, apôtre de la morale du plaisir et du matérialisme agnosticiste, se montre dans ses conceptions psycho-physiologiques comme un précurseur de Cabanis. Bien sûr les œuvres contenues dans ce recueil furent condamnées et poursuivies jusqu'en Hollande.  ¶  Peignot I-311/14 - Quérard Fr. litt. IV.496 - Stoddard La Mettrie n°70 -  Tchemerzine-Scheler  III. 952 "les éditions d'Amsterdam et Berlin sont les plus complètes"
1.000 




CREVECOEUR (Hector Saint-John de). Lettres d’un cultivateur américain, 1784

CREVECOEUR (Hector Saint-John de). Lettres d’un cultivateur américain, écrites à W. S. Ecuyer, depuis l’année 1770, jusqu’à 1781. Traduites de l’anglais par ***. Paris, chez Cuchet, 1784, 2 vol. in 8°, de XXIV- 2ff. d'errata 422pp.1f. de table et 2ff. IV-400pp. 1f. de table, pl. veau blond époque, dos orné, p. de titre brunes, tr. marbrées, bel exemplaire du premier tirage 

Edition originale française refondue par l'auteur, corrigée et augmentée d'un second volume. La première édition en anglais ayant paru à Londres en 1782. Crèvecoeur, agronome français, s'embarqua pour l'Amérique en 1754 afin d'explorer les colonies anglaises. Il fonda un établissement agricole à New York. Capturé par les Anglais pendant la guerre d'indépendance, ses biens furent pillés. De retour en France, il s'embarqua à nouveau en 1783 en qualité de Consul de France. Il vécut en tout 24 ans en Amérique. L'ouvrage est dédié au marquis de La Fayette. D'un point de vue agricole, il introduisit la culture de la pomme de terre en Normandie, et celle de la luzerne aux États-Unis. C'est un témoignage capital sur la vie américaine, les moeurs, les coutumes, aussi bien des colons que des indiens. ¶ Howes C.883 "Description of American life of great influence in attracting European immigration in the post-revolutionary period. As literature unexcelled by any American work of the eighteenth century" - Sabin 17494 - Monaghan 502 - INED p.561.
1.000 


ANSON (George). Voyage autour du monde, fait dans les années 1740-44,... dans la mer du Sud... 1751

ANSON (George). Voyage autour du monde, fait dans les années 1740-44,... dans la mer du Sud... publié par R. Walter. Traduit de l'anglois [par Elie de Joncourt]. Leipzig, Arkstée & Merkus, Amsterdam, 1751, in 4°, de 4ff.-XIV-330pp., ill. de 5 vignettes in t. et de 35 planches gravées de vues et cartes la plupart se dépl., dont la mappe-monde de Belin, pl. veau raciné époque, dos orné, encadrement d'un triple filet doré sur les plats, qq. très rares rousseurs en marge sinon bel exemplaire. 

Seconde édition. Importante description des mers du Sud. D'après les éditeurs cette édition est mieux gravée et sur un meilleur papier que la 1ère de 1749. Dans sa lutte contre l'Espagne, l'Angleterre dépêcha Anson à la tête d'une flotte de 6 navires pour attaquer les possessions espagnoles d'Amérique. L'escadre atteignit le Brésil et fit route jusqu'en Patagonie, mais à la sortie du détroit de Lemaire une tempête endommagea la flotte, et un seul bateau revint en Angleterre. ¶ Sabin 1637 (ne signale pas cette seconde édition) - Borba de Moraes I-38 -  Palau 12870.
1.800 



NEANDER (Jean). Traicté du tabac, 1626

NEANDER (Jean). Traicté du tabac, ou Nicotiane, Panacée, Petun : autrement Herbe de la Reyne, avec sa préparation & son usage, pour la plupart des indispositions du corps humain, ensemble les diverses façons de le falsifier, & les marques pour le recognoistre à Lyon, chez Barthelemy Vincent, 1626, in 8°, de 4ff.n.ch. 342 pp. 1f.n.ch., ill. de de 9 très curieuses figures dont 7 h. t. se dépl. et 2 à pleine page avec texte au verso, pl. vélin souple époque lég. taché, bord sup. du 1er plat usé avec manque de vélin, premiers et derniers ff. poussiéreux et qq. mouillures claires.  

Première édition en français par Jacques Veyras. Elle est rare. Ouvrage curieux et riche en recettes médicales dans la composition desquelles entrent les feuilles ou d'autres parties du tabac. Le médecin allemand Jean Neander voit dans le tabac une sorte de panacée, affirmant qu'il apaise la faim et la soif et peut servir d'antidote en cas d'empoisonnement à l'ellébore (hellébore). Il souligne le rôle majeur des hollandais dans l'importation du tabac d'Amérique en Europe. Sont abordés la culture, la cueillette, la transformation, le stockage du tabac, ainsi que la façon de le fumer avec de longues pipes, comme celles des Indiens. ¶ Krivatsy p.840 - Dorbon n°6347 "très rare" - Arents tobacco coll. "with accurate illustrations... among them are the earliest representations known to us of American natives engaged in cultivating and curing tobacco, of curious pipes, and of the kalian of Persia" -  Osler 3490 - Leclerc Americana 3399 (édit. latine) - Sabin 52173.
1.500 




[NERCIAT (Andréa de)]. Télescope de Zoroastre, ou clef de la Grande Cabale divinatoire des Mages. 1796

Rarissime
[NERCIAT (Chev. Andréa de)]. Télescope de Zoroastre, ou clef de la Grande Cabale divinatoire des Mages. S.l., 1796, in 8°, de XXIV-132pp. suivies de "Epilogue des éditeurs" de 6pp. et d'un f. d'errata, ill. de 7 planches gravées cabalistiques h.t. dont une grande se dépl., cart. papier marbré moderne genre 18e, dos muet, rousseurs, exemplaire lég. court de marge pour les planches.  

Rarissime traité de Kabbale divinatoire, presqu'inconnu, et qui manquait à S. de Guaïta. D'après la préface il n'aurait été tiré qu'à 50 exemplaires. Cet exemplaire possède en plus un rarissime "Epilogue des éditeurs" qui donne une clef explicative des figures et qui a été selon les éditeurs rajouté "tandis qu'on imprimait cet ouvrage", il n'est décrit par personne. L'auteur est célèbre pour sa vie aventureuse d'agent secret et ses romans licencieux, dont Félicia, ou mes Fredaines (1772), et le Diable au corps (1803). Après une carrière militaire il se rend à la cour de Frédéric II, puis au Danemark aidé par son ami le Marquis de Luchet, et fut nommé conseiller puis sous-bibliothécaire du Landgrave Frédéric II de Hesse-Cassel (1720-1785). En 1792, il devient aide de camp du duc de Brunswick. Lors d'une mission secrète en Italie en 1798, il est capturé et emprisonné au château Saint-Ange, malade, il mourra peu après à Naples. ¶ Dorbon n°3234 "très rare ouvrage, presqu'inconnu..." - Caillet n°11602 "Ce rarissime ouvrage inconnu de la plupart des occultistes... excessivement intéressant et profond... traite en effet de Haute Cabale et des rapports de l'homme avec les intelligences célestes. Malgré nos recherches, il nous a été impossible de trouver le nom de l'auteur de cet ouvrage ... qui manquait même à S. de Guaïta" (Dujols) - Aucun exemplaire dans les bibliothèques publiques, pas d'exemplaire au cat. CCFR, ni au cat. KVK... une rareté !
3.000 




PHIPPS (Constantin-Jean). Voyage au Pôle Boréal, fait en 1773, Paris 1775

PHIPPS (Constantin-Jean). Voyage au Pôle Boréal, fait en 1773, par ordre du Roi d'Angleterre. Traduit de l'Anglois [par Jean Nicolas Demeunier et revu par Fleurieu]. Paris, Chez Saillant & Nyon, Pissot, 1775, in 4°, de XII-259pp. 2ff., ill. de de 12 planches gravées h. t. (dont une carte et un plan) et de 11 tableaux repliés, pl. veau marbré époque, dos orné, triple filet doré sur les plats, un coin restauré et un coins lég. usé  sinon bel exemplaire. 

Première édition française. Expédition entreprise par deux navires le «Race-horse» et la «Carcasse», en vue d’explorer une possible route arctique en direction des Indes orientales. Elle fut rapidement bloquée par les glaces au large de l’archipel du Spitzberg. Malgré son échec, «cette expédition malheureuse servit à démontrer l’impossibilité de franchir les glaces du Pôle». Le voyage fut cependant décisif pour l’éducation du Jeune H. Nelson, alors cadet à bord du «Carcasse», dont la personnalité fut marquée par les conditions climatiques extrêmes et sa rencontre fortuite avec un ours polaire. Elle contient des observations sur la science nautique et un catalogue descriptif de l'histoire naturelle du Spitzberg.¶ Sabin 62574 "An importent addition to nautical science which does honor to its author. Besides of a journal of the voyage, it contains a descriptive catalogue of the natural productions of Spitzbergen." - Chadenat 661 - Hill 1351.
2.000 






SPARRMAN (Anders). A Voyage to the Cape of Good Hope, towards the Antarctic Polar Circle, and Round the World, 1785

SPARRMAN (Anders). A Voyage to the Cape of Good Hope, towards the Antarctic Polar Circle, and Round the World, but chiefly into the Country of the Hottentots and Caffres, from the year 1772 to 1776. Translated from the Swedish original (by J. Forster) London, Printed for G.G.J. and J. Robinson, 1785, 2 parties in 4°, de XXVIII-368pp.ill. d'un grande carte et de 3 planches gravées h.t., & VIII-354 (chiffrées 350) 1f. d'errata, ill. de 7 planches gravées d'animaux h.t., relié en 1 vol. pl. veau raciné époque, dos lisse finement orné, coiffe sup. anciennement restaurée (peu visible) et petite mouillure ne marge des dernières planches sinon, bel exemplaire finement relié.  

Rare first English edition. Anders Sparrman was a Swedish naturalist, disciple of Carl Linnaeus. He traveled to the Cape in early 1772 on a botanical expedition sponsored by the Swedish government and made several excursions into the country in search of natural history specimens. When James Cook arrived there later in the year at the start of his "second voyage", he was taken on as an assistant naturalist to Johann and Georg Forster. For the next three years he served with Cook on his famous reconnaissance of the South Pacific (1772-1775). His account includes a mention of a hairbreath escape from the collision of Cook's two ships, the Adventure and the Resolution, not recorded elsewhere. Then returning to Cape Town, he financed a journey into the interior (Cox). Sparrman's account of his explorations through Kaffararia is important for its natural history and anthropological observations of Southern Africa and is, according to Theal, "the most trustworthy account of the Cape Colony and the various races of people then residing in it, that has been published in the 18th century". It includes a brief glossary of the Hottentot language and full page plates of indigenous animals. Also Sparrman used the newly Linnaen system of classification for the new varieties of plants and animals he collected. His account also includes some of the earliest ethnological studies of the native peoples, mentionning the "cruelty of the treatment of the slaves by the lower classes of the colonists." ¶ Mendelssohn II, 414-15 - Hill 1615 - Rosove 316.A1, "Scarce."
3.000 





NEWTON (Isaac). La chronologie des anciens royaumes corrigée, 1728

NEWTON (Isaac). La chronologie des anciens royaumes corrigée, à laquelle on a joint une Chronique abrégée, qui contient ce qui s'est passé anciennement en Europe, jusqu'à la conquête de la Perse par Alexandre le Grand, trad. de l'anglois... Paris, G. Martin, J.B. Coignard, H.L. Guerin & F. Montalant, 1728, in 4°, de 20ff. 416pp. 2ff., ill. de 3 planches gravées de plans du Temple de Salomon se dépl., pl. basane marbrée époque, dos très orné, plats frappés aux armes de la ville de Lyon, restauration en marge des derniers ff. sinon bon exemplaire offert en prix scolaire (3e en Logique) par le Collège des jésuites de Lyon en 1734 à Irénée d'Arlay externe. Bel exemplaire.   

Première édition française, traduite par l'abbé Fr. Granet aidé de Marthan, et parue la même année que l'originale anglaise. Le système chronologique de Newton ne repose que sur des considérations relatives à l'histoire, à la durée des générations. C'est une publication posthume d'un travail personnel que Newton avait commencé en 1690 mais n'entendait pas vraiment publier, mais l'Abbé Conti ayant publié une édition d'après le manuscrit que Newton lui avait confié, ce dernier se senti obliger de préparer une nouvelle édition corrigée. Elle ne vit le jour qu'un an après sa mort, en 1728. Newton consacre 18 pages et 3 plans à la description du Temple de Salomon. On sait que la Bible était en réalité le principal sujet d'intérêt de Newton. In fine figurent des remarques de l'astronome Edmond Halley à propos de la chronologie de Newton (8 pp. ). ¶ Babson 214 "Newton was thus able to “prove” that the Jews were more ancient than the Greeks, as indicated in biblical chronology" - Quérard Fr. litt. VI.406.
1.200