... ... Ce blog permet de mieux faire connaître certains livres anciens rares et curieux et de partager les commentaires sur ces livres précieux ... ...

HUYGENS (Christiaan). Nouveau traité de la pluralité des mondes, 1702

HUYGENS (Christiaan). Nouveau traité de la pluralité des mondes, traduit du latin en françois par M. D*** (Dufour) Paris, Jean Moreau, 1702, in 12, de XXIV-277pp., 4ff. de table, ill. de 5 planches gravées h.t., pl. veau brun époque, dos orné, bel exemplaire. (Ex-libris de Pierre Jean Chauveau, curé de Mazé [Maine & Loire], décédé en 1783)  

Première traduction française du "Kosmotheoros, sive de terris coelestibus, earumque ornatu, conjecturæ" (La Haye, 1698). Ouvrage qui soutient la thèse de Copernic (à savoir) "que notre Terre est une planète attirée et éclairée par le Soleil, comme le sont exactement tous les autres, ne peut éviter de se faire une idée sur la possibilité que les autres planètes aussi aient des habitants dotés de leur propre culture et de leurs propres arts" (incipit). Huygens évoque l’aspect du ciel vu par les habitants de Jupiter, Mars, Vénus, et avance l’idée que les étoiles, en nombre infini, sont des soleils entourés de planètes similaires à celles du système solaire, et que ces planètes peuvent également héberger des êtres vivants. C'est aussi dans ce livre qu'il expose sa méthode de calcul des distances stellaires. ¶ DSB VI, 611 "The theories were expounded in his Kosmostheoros (1698). The argument of the book is very methodically set forth and its earnestness suggests that Huygens did indeed assign a very high degree of probability to these conjectures. In the Copernican world system the earth holds no privileged position among the other planets. It would therefore be unreasonable to suppose that life should be restricted to the earth alone... In the second part of Kosmostheoros Huygens discussed the different movements of the heavenly bodies and how they must appear to the inhabitants of the planets. He took the occasion to mention new advances in astronomy. He compared the intensity of light from various heavenly bodies - thus making the first attempt at photometry". 
1.700 



CAMPER (Pierre). Dissertation physique, ... sur les différences réelles que présentent les traits du visage chez les hommes 1791

L'angle de Camper
CAMPER (Pierre). Dissertation physique, ... sur les différences réelles que présentent les traits du visage chez les hommes de différents pays et de différents âges; sur le beau qui caractérise les statues antiques et les pierres gravées. Suivie de la proposition d'une nouvelle méthode pour dessiner toutes sortes de têtes humaines avec la plus grande sûreté... Traduite du Hollandois par Denis Bernard Quatremère d'Isjonval. Utrecht, chez B. Wild & J. Altheer, 1791, in 4°, de VIII-114pp. 1f. de table, ill. de 10 planches gravées h. t. la plupart se dépl., demi-basane marbrée époque, dos lisse orné, bon exemplaire (ex-libris Dr. Maurice Villaret)  

Très rare édition originale française, imprimée à Utrecht. C'est l'ouvrage qui rendit Pierre Camper célèbre et dans lequel il décrit l'angle facial pour la première fois et fixe les règles de la mesure craniométrique. C'est ainsi qu'il traite des différents visages observables et à diverses époques, ces différences étant dues à la variation des climats. Il traite également des canons de beauté étudiés selon des critères craniométriques, ainsi que de la beauté des sculptures antiques et des camées. ¶ Garrison-Morton n°158 pour l'édit. allemande de 1792: "Camper is chieffly remembered for the "facial angle" of his own invention."
1.300