... ... Ce blog permet de mieux faire connaître certains livres anciens rares et curieux et de partager les commentaires sur ces livres précieux ... ...

GOETHE (J. W. von). Les passions du jeune Werther, traduit par M. Aubry. à Manheim 1777

L'exemplaire du célèbre gastronome Grimod de La Reynière
GOETHE (J. W. von). Les passions du jeune Werther, ouvrage traduit de l'allemand de M. Goethe, par M. Aubry. à Manheim, & se trouve à Paris, chez Pissot, 1777, in 8°, de XXXIX-220pp., pl. veau porphyre époque, dos orné, encadrement d'un triple filet doré sur les plats, tr. marbrées. (ex-libris imprimé A.B.L. Grimod de La Reynière, 1777), qq. très rares rousseurs sinon bel exemplaire. 

Rare première édition de la traduction de J. Ph. Aubry, celle qui fit référence au 18e siècle. Elle a également été attribuée à tort au comte Friedrich W. K. von Schmettau qui n'aurait donné que des conseils à Aubry, d'après la lettre imprimée à la suite de l'édition Didot de 1797. Les traductions de Seckendorff et de Deyverdun parues en 1776 n'eurent pas le succès de celle d'Aubry. Les "Souffrances du jeune Werther", premier roman de Goethe, connut un succès incroyable dès sa sortie, apportant ainsi du jour au lendemain une notoriété considérable dans toute l'Europe à son auteur. Cela déclencha ce qu'on appela alors la « fièvre werthérienne ». Mme de Staël écrira que "Werther a causé plus de suicides que la plus belle femme du monde...". Goethe lui-même déclara  "L'effet de ce petit livre fut grand, monstrueux même... parce qu'il est arrivé au bon moment, mais... le suicide n'est en aucun cas une solution défendue par le livre" ¶ Quérard Fr. litt. III. 395 - Martin & Mylne 77.41.                           1.000