... ... Ce blog permet de mieux faire connaître certains livres anciens rares et curieux et de partager les commentaires sur ces livres précieux ... ...

MANUSCRIT Véritable Cabale divine et miséricordieuse des Pseaumes de David, (2e partie du 18e s.)

Un rare manuscrit de magie kabbalistique
[MANUSCRIT DE KABBALE] Intitulé: Véritable Cabale divine et miséricordieuse des Pseaumes de David, Copie faite sur un manuscrit du 17e siècle. S.l.n.d., (2e partie du 18e s.), in 4°, sur papier bleuté d'une fine écriture penchée, avec les dessins des signatures angéliques in t. pour chaque psaume, pl. vélin moderne sous emboitage cart. Bel exemplaire. 

Rare manuscrit de le seconde moitié du 18e siècle consacré à la Kabbale des Psaumes. Il est assez proche du Manuscrit de la BNF ref. FR 14784 intitulé "La vraye Cabale mistérieuse et divine pour l'intelligence des 150 psaumes de... David...". C'est vers la fin du Moyen Âge que se développa une pratique "magique" des Psaumes attribués au Roi David. Selon les lois de la kabbale, chacun des 150 psaumes détient une vertu agissante particulière. Les juifs de toutes origines ont suivi le conseil du Zohar à faire usage du Livre des Psaumes comme une source de la prière. En effet, les Tehillim (psaumes, louanges) fournissent une prière appropriée pour chaque occasion, ce que les anciens appelaient une "Merveille de Dieu". De fait la puissance magique des psaumes était considérée comme incommensurable. Ainsi, pour obtenir une grâce du Seigneur, il ne suffisait pas de chanter le psaume indiqué, il fallait aussi effectuer ce qui permettait d’être en adéquation afin d'attirer sur soi la puissance du Nom qui y est relatif. A chaque psaume est donc associé une signature angélique particulière. Le plus ancien texte hébreu sur cette pratique magique le "Shimmush Tehilim" ("sur l'utilisation des Psaumes") date du 10e siècle. Un rare document de magie kabbalistique.  5.800 

    

TAYLOR (John). Le méchanisme ou le nouveau traité de l'anatomie du globe de l'oeil, 1738


TAYLOR (John). Le méchanisme ou le nouveau traité de l'anatomie du globe de l'oeil, avec l'usage de ses différentes parties, & de celles qui lui sont contigües. Paris, Michel-Estienne David, 1738, in 8°, de 4ff. VII-413,pp. 1f.., ill. d'un portrait et de 5 planches gravées se dépl., pl. veau moucheté époque, dos orné, tr. rouges, bel exemplaire. 

Première édition française. de "An account of the mechanism of the globe of the eye" (1730). L'oculiste du Roi George II, John Taylor, un habile chirurgien, apporta une contribution notable à l'ophtalmologie. Il parcourut toute l'Europe, et sa dextérité supposée lui valut un grand renom, qu'il sut adroitement entretenir à grand renfort de publicité. Il finit sa vie à Paris. Toutefois il est resté dans l'histoire pour ses opérations manquées sur les musiciens Bach et Haendel. In fine se trouve une bibliographie des auteurs qui ont écrit sur les maladies de l'oeil. "Taylor possessed considerable skill as an operator... his main claim to priority lies in his views on strabismus. He kept up with the discoveries of the day, made original contributions to the treatment of squint, and was expert at couching for cataract." (Oxford Dict.) ¶ Dezeimeris IV. p.252 - Hirsch V. p.524 - Waller I. 9502 - cat. Bernard Becker Coll. in Ophthalmology n°371.
700